Onglets-menu

lundi 13 décembre 2021

Kyo "La Part Des Lions" - Mon avis



J’attendais le nouveau KYO avec une impatience toute particulière, d’autant plus depuis la sortie, il y a quelques mois de « Margaux, Omar, Marlow » qui m’a beaucoup émue et qui présageait de bien jolies choses. Alors, une fois n’est pas coutume, comme pour la sortie de « Dans La Peau » j’ai eu envie de partager ici mon avis au sujet du dernier album de KYO, « La Part Des Lions ». 



La version audio de ce post

(que je te recommande puisqu'on y entend les morceaux évoqués !) est dispo ici :






…et une fois n’est pas coutume, à la première écoute : j’ai pas aimé ! Eh non, je vais pas faire ma groupie dénuée de toute objectivité et te la faire à l’envers, hein. Je ne sais pas quelle malédiction se répète (ça m’avait fait le même coup sur le dernier, pour rappel), mais force est de constater que j’ai, comme la dernière fois, eu du mal à accrocher dès le départ.

La coupable ? Mon addiction au rock plus « lourd » qui était déjà présente quand « Dans La Peau » est sorti, et qui s’est bien plus développée encore ces dernières années. Eh oui parce qu’à côté de KYO, même si je reconnais faire quelques exceptions pour Taylor Swift, ce que j’écoute principalement c’est du métal / grunge / punk. En gros ça fait sans doute jamais assez de « bruit » pour moi et j’avais d’ailleurs eu du mal à adhérer au côté électro de « Dans La Peau » pour cette raison précise. Sauf que, quand le single « Margaux, Omar, Marlow » est sorti et que j’en ai entendu les premières notes, j’ai tellement aimé cette batterie bien plus présente et les accents rock qui m’avaient manqués auparavant que je me suis dit « rhoooo choueeeeette, il va être super rock cet album ! ». Ni une, ni deux, je me suis imaginé que tous les titres seraient dans cet esprit.



Pis je vais jeter la pierre à Benoît Poher aussi (#Joke) qui, ces derniers mois a quand même pas mal parlé de son affection pour Soundgarden et Radiohead, ce qui m’a un peu induise en erreur, j’avoue. Je m’attendais de fait à un album résolument plus rock, et c’est vrai que de prime abord ça n’a pas tout à fait été à la hauteur de mes espérances. 





Pourtant, deux semaines après la sortie, je l’écoute en boucle et je pense même pourvoir dire que ce nouvel opus est un énorme coup de coeur.

Tant qu’on parle du loup, après l’avoir écouté (= étudié) un peu plus, je dois reconnaître l’arrivée de Jocelyn Moze à la batterie a quand même bien bousculé l’ambiance qu’on avait sur « Dans La Peau », pour mon plus grand plaisir. On sent qu’il s’éclate et ça c’est génial ! Alors, certes, on est encore loin du métal, mais KYO ne s’est jamais inscrit dans ce registre et ça faut juste que je fasse un effort pour m’en souvenir (ouais mais quand mêeeeeeeme, la voix et les textes de Ben sur du son métalleux ce serait tellement canooooooon).

Bref, je déplore un peu le fait qu’on n’ait pas de morceau dans l’esprit « Sad Day », « Tout envoyer en l’air » ou « Contact », qui disposaient d’une dynamique qui me plaisait énormément. Mais, mais, mais… eh bien, musicalement, quand la batterie entre en scène, ça dépote plutôt pas mal et ça c’est super cool ! Le jeu de Jocelyn est super bien mené, en particulier sur des morceaux tels que « Enfant De La Patrie », où la rythmique est vraiment à saluer. Disons que perso j’aime énormément quand l’émotion d’un texte est comme « propulsée » par un son plus lourd - j’entends par là que j’aurais bien aimé qu’il se lâche un peu plus sur « Touriste en hiver », où, à mon humble avis, ça aurait été plus intense encore si on avait poussé ça un ou deux crans au dessus côté instru, histoire de sortir de l’esprit « balade » de ce titre dont les mots m’ont particulièrement touchée. Idem pour « Paris » qui aurait été tellement dingue avec une grosse claque de batterie sur le refrain qui est déjà sublime !

« Stand Up », par exemple, a une base très pop avec quelque chose en fond qui ressemble un peu à une boite à rythme et je pense qu’à la première écoute c’est ce titre qui m’a le moins plu. J’ai noté, comme sur « Dans La Peau » d’ailleurs, qu’à partir de ce morceau, la deuxième partie de l’album est plus « posée », les morceaux « Comète », « Quitter la ville », « Paris » et « Mon immeuble » étant un poil trop calmes à mon goût du fait justement de batterie très discrète. J’espère que Jocelyn saura peut-être s’imposer un peu plus sur scène ou sur le prochain album, qui sait ?



En revanche je trouve que côté guitare, Nicolas et Florian s’en sont donné à coeur joie et que c’est franchement wahou ! J’ai retrouvé beaucoup l’ADN musical de Kyo dans leur jeu - avec par exemple l’intro de « Mon Epoque » qui m’avait rappelé celle de « Comment Te Dire ».



Tant que j’y suis je tire aussi mon chapeau à « La Part Des Lions », le premier « morceau » qui n’est ni plus ni moins qu’une très mélodique introduction à l’album et la version longue de « Margaux, Omar, Marlow » et qui est un délice pour les oreilles. Autant sur certains albums d’autres groupes je trouve ça parfois affreusement inutile, autant là ça donne le ton direct, c’est poétique tout en retenant une certaine énergie qui se diffuse juste après et heu… bon bah j’adore quoi.




Mention spéciale aussi pour la voix de Ben qui sur cet album est sublime : à la fois toute en douceur et variant des graves aux aiguës avec une maîtrise qui se marie à la perfection à ces couplets presque « rappés » dont lui seul à le secret.

Et puisqu’on parle de « l’ADN Kyo », évidemment je vais m’attarder aussi sur les textes qui, sans surprise, sont loin, très très loin de m’avoir déçus. Oh ne te méprends pas, je suis sans doute plus difficile encore avec les mots qu’avec la musique, mais là pour moi c’est une fois de plus un sans faute de Benoît Poher qui a signé des textes éblouissants de poésie tout en abordant des sujets de société en s’engageant avec pudeur. Il me semble l’avoir entendu récemment évoquer la fatigue créative qu’a engendré ce nouvel album, et je comprends, parce qu’effectivement, les chansons de « La Part Des Lions » renferment à la fois des histoires et des émotions fortes qui interpellent, bousculent et poussent à la réflexion entre les métaphores.




Le meilleur exemple en la matière étant, en ce qui me concerne, « Stand Up », qui, comme je l’ai écrit plus tôt, ne m’avait pas tellement plu d’un point de vue musical à la première écoute - écoute pendant laquelle je m’étais justement plus concentrée sur la musique plutôt que sur les textes. Sauf que quand pour la première fois (et les quelques suivantes, aussi, j’avoue), j’ai pu me poser pour en écouter attentivement les paroles, bein… j’ai pleuré. Cette chanson m’a profondément bouleversée et je reconnais que même si maintenant je la connais bien, elle me touche toujours autant. Je te laisserai découvrir ça par toi-même en intégralité, mais en bref c’est l’histoire d’une femme prisonnière d’une relation toxique avec un manipulateur narcissique et… eh bien, ayant découvert il n’y a pas si longtemps que j’ai moi-même été exposée à ce phénomène, bien que pas en couple, j’ai de suite été ébahie non seulement de la justesse des mots employés mais aussi, évidemment, par la capacité follement naturelle de Ben à parler à la première personne du féminin. Disons que quand on lit ça, on imagine sans peine l’enfer que peuvent vivre certaines femmes derrière les portes closes, et que voir un homme, justement, évoquer ce sujet délicat en se glissant un instant dans la peau d’une victime, ça interpelle et c’est à saluer. Autant dire que ce titre en particulier ne laissera personne indifférent - sauf peut-être les bourreaux. 





Coup de coeur absolu pour « Quand je serai jeune » qui est aussi le premier « vrai » duo entre Ben et Flo et qui marche du tonnerre, sans compter les textes bouleversants et philosophes qui le portent si parfaitement. Entendre des phrases telles que « Je découperai des morceaux de nuit pour te faire une robe d’origami » énoncées par la voix tendre et grave de Florian, c’est un bonheur envoûtant et une magnifique surprise à la fois, bien qu’on puisse aussi y entendre furtivement les souvenirs poignants d’un avortement regretté ou d’un accident de voiture qui fait tout basculer.



Pour n’en citer que quelques autres : 






J’ai adoré le duo « Comète » avec Florence On The Roof dont la voix unique offre une chanson qui en devient un conte poétique hivernal.

Je suis tombée amoureuse de la chanson « Après minuit » tellement tout en ce titre est du pur KYO et que ça me fout des frissons pas possibles.

J’ai souri en écoutant ce type qui semble allongé sur son lit en écoutant les mille scènes de vie autour dans son immeuble et qui observe par la fenêtre l’inconnue qui s’installe en face.

Je me suis amusée à voir les clins d’oeil et les échos entre les chansons mais aussi entre ce nouvel album et d’autres titres précédents.

Et j’ai vibré en même temps que les 3 personnages des clips qui sont portés par des acteurs juste taillés pour leur rôles (on le dit, ou pas, que la Margaux du clip s’appelle vraiment Margaux ?). J’ai été bluffée par cette histoire en quatre temps, en quatre morceaux, qui n’est ni plus ni moins qu’une nouvelle en mélodies.


Bon, voilà, je pense que ça crève les yeux que malgré ma première impression, j’ai encore une fois été touchée en plein coeur par la sensibilité qui caractérise le groupe depuis ses débuts et à laquelle je serai toujours réceptive. Je pourrais bien m’étaler tant KYO a évoqué d’autres sujets sensibles tels que les attentats de Paris, le mal du siècle, ou encore les regrets qu’on voudrait, à demi-mot, éviter à nos propres enfants. Mais je te laisserai découvrir ça par toi-même en te plongeant dans « La Part Des Lions ».


Moi je vais juste le réécouter en comptant les jours avant le début de la tournée pour laquelle je compte bien être au rendez-vous.





PS : j’ai hésité mais en fait au point où j’en suis… y’a que moi qui ai trouvé une référence à Friends dans « Mon époque » ? Le « c’est pas ton jour, pas ton mois, pas ton année » ? 

Non ? 

OK, je sors.


Et toi ? Tu écoutes quoi, en ce moment ?


Golden Wendy

17 commentaires:

  1. Bonjour Mélissa,
    Fan tout comme toi de Kyo je dois t'avouer que je partage ton avis. Comme toi à la première écoute ce n'était pas le coup de coeur, et comme toi plus je l'écoute plus je l'aime cet album. Je m'imagine déjà battre la mesure en concert sur enfant de la patrie ,éblouie par les lumières bleu/blanc/rouge :)
    Pour la petite histoire, je ne suis tombée sur ton blog et ai commencé à suivre tes articles puis vidéos en recherchant des articles sur Kyo sur Google et c'est comme ça que je suis tombée sur "Lettre ouverte à Kyo"
    PS: je crois que c'est Alice On the roof et non Florence :)
    Bises

    RépondreSupprimer
  2. En ce moment j'écoute M.
    Mais mes premiers amours vont a KYO 1er concert de ma vie, qui restera a jamais grave.. Je leur ai vendu mon âme ������
    Il faut vite que je découvre ce dernier album ❤️

    Merci pour tout, aussi bien tes articles perso, avec goldenDaddy, vos podcasts et tes concours ����

    Marieszc

    RépondreSupprimer
  3. Hello! Je viens pour ton petit concours ♥️. Mon pseudo insta c'est bakercherry.

    Et je ne sais pas si tu connais mais en fait Ben et Flo ont fait partis du groupe Empyr (avec Jocelyn Moze aussi ��) et c'était un petit peu plus métal. Si tu ne connais pas je t'invite à découvrir. J'avais adoré le premier album.

    RépondreSupprimer
  4. Hello! Je viens pour ton petit concours ♥️. Mon pseudo insta c'est bakercherry.

    Et je ne sais pas si tu connais mais en fait Ben et Flo ont fait partis du groupe Empyr (avec Jocelyn Moze aussi 😉) et c'était un petit peu plus métal. Si tu ne connais pas je t'invite à découvrir. J'avais adoré le premier album.

    RépondreSupprimer
  5. Quand j'étais plus jeune et encore naïve de l'amour, j'écoutais en boucle Kyo car c'est très parlant pour la jeunesse, j'avais cette sensation que les textes étaient écrits pour moi.
    Ce nouvel opus va me permettre me remet dans le bain de ma jeunesse.
    ( je suis mme_stefanie26)
    💋💋💋

    RépondreSupprimer
  6. Bonsoir Mélissa,
    Je t’avoue que Kyo est plus un souvenir d’ado… mais ton article m’a donné envie de redécouvrir le groupe !! Je participe donc volontiers à ton concours.
    Dans un tout autre registre, c’est l’album d’Amir qui tourne en boucle chez moi !
    Merci à toi pour tout ce que tu partages avec nous ❤️
    Christelle (christelle.c.b79)

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour cette analyse qui donne d’autant plus envie de le découvrir !

    Mathilde (mathilde.manceau)

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour ton avis sur cet album tu donnes envie de l'écouter et de réécouter leurs classiques 😍 #quariion

    RépondreSupprimer
  9. Merci pour ton concours. Le nouvel album est génial je l'écoute en boucle.
    Insta Angeliqueenequateur

    RépondreSupprimer
  10. J'ai encore plus envie d'avoir cet album pour le mettre à fond dans la voiture !
    J'aime tellement Kyo !
    Mon pseudo insta : beautyeclat :)

    RépondreSupprimer
  11. Je tente ma chance pour ce concours. J'aimerai offrir le vinyle à mon père 😊 🤞. Mon pseudo instagram: littlecaro0

    RépondreSupprimer
  12. Coucou melissa tout comme toi je suis fan de kyo depuis le début (collège pour moi sa ne me rajeunit pas tout ça) . Je participe à se superbe concours pour découvrir leur nouvel album mon pseudo Instagram c'est : mariedimierfamily
    Pleins de bisous

    RépondreSupprimer
  13. Hello,
    quelle revue folle tellement complète, moi qui n'est écouté que quelques morceaux de cet album ça me donne encore plus envie l'éplucher comme toi!
    Je profite de ce concours pour enfin laisser un commentaire sous un de tes articles/vidéos podcasts/photos.
    Merci pour ton travail et ta transparence sur certain sujet, beaucoup mon aidé.
    Pseudo insta: annesocollet
    A bientôt ��

    RépondreSupprimer
  14. Coucou,
    Moi aussi ça m'est arrivé de ne pas aimé une première écoute (pour d'autres artistes) et j'avais du mal à comprendre pourquoi les autres adoraient et pas moi.
    En ce qui concerne ce nouvel album de Kyo, je le trouve très sympathique, je n'ai pas entendu toutes les chansons, seulement celles des clips sortis (je me réserve lorsque que je l'aurais en vrai). J'ai adoré "mon époque" que j'écoute en boucle. Comme toi, je trouve qu'elle me rappelle bien "comment te dire". Je suis plus pop-rock que très rock, du coup je me retrouve bien dans cet univers.
    Mon pseudo sur Insta est : @Joliemakeup21
    Des bisous à toi.

    RépondreSupprimer
  15. J'ai vraiment hâte d'écouter l'album en entier ! Kyo c'est vraiment mon groupe d'adolescente, on en a chanté des dernières danses et pleurniché sur je saigne encore hahaha.
    Puis j'ai renoué à la sortie de Ton mec et j'aime encore plus qu'avant. J'ai hâte de les revoir en concert ils sont énormes (en particulier Flo qui me donne les frissons à chaque fois qu'il chante).
    Bébé a adoré XY pendant la grossesse alors je me demande bien quels titres seront ses préférés !
    (Instagram bbdubeauregard)

    RépondreSupprimer
  16. Ahhhh Kyo... J'ai commencé à m'intéresser à la musique vers mes 12 ans, et depuis on peut dire que beaucoup d'artistes (solo ou groupe) sont passés par là, et pourtant Kyo reste mon ancre.

    Dès que j'entends le premier album, je me revois à 12 ans dans mon bain, passer 30 minutes à démêler mes cheveux tout en chantant "Sad day" ou encore "Je saigne encore". Il s'est passé une longue période sans que je ne les écoute, puis, quelques années après, j'ai réécouter une chanson et toutes les paroles sont revenues un peu comme par magie. Et aujourd'hui dès que j'entends "J'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visage..." je revois la petite Megane dans sa baignoire :) Une période où je ne savais pas encore les obstacles que la vie allait dresser sur mon chemin. Toutefois, depuis, je passe moins de temps à démêler mes cheveux, il y a eu un peu de bon quand même ;)

    Merci de nous parler tant de Kyo, dans tes vlogs et dans tes romans magnifiques. Et merci pour ce joli concours. Plein de bisous à toi et à toute ta jolie famille <3

    Megane

    RépondreSupprimer
  17. Je tente ma chance pour le concours @aureth1996
    Puis le vinyle viendra compléter ma collection. Par ailleurs j'adore te lire et t'écouter :)

    RépondreSupprimer

Je lis absolument tous les commentaires, même si je ne peux pas forcément répondre à chacun d'entre eux - malheureusement. NB : il n'est désormais plus possible de commenter en "anonyme" (pour commenter, il faut juste créer un compte Google, c'est gratuit). De plus, les commentaires empreints de méchanceté gratuite / haineux / racistes - et j'en passe - ne seront pas publiés. Peace !