Onglets-menu

lundi 25 octobre 2021

Je vous mentirais...




Je vous mentirais si je vous disais que je n’ai pas espéré me marier avec lui après seulement quelques mois.

Je vous mentirais si je vous disais que quelqu'un d'autre me connait mieux que lui.





Je vous mentirais si je vous disais que j’aurais pu rêver mieux, parce que la vérité c’est que notre vie d’aujourd’hui a dépassé de loin les espoirs que j'avais quand je l'ai rencontré.

Je vous mentirais si je vous disais qu'on était trop jeunes quand on s'est marié, parce que j'avais à peine dix huit ans mais j'étais loin de me tromper.






Je vous mentirais si je vous disais que c’est simple tous les jours, parce que y’a des jours où on ne se comprend pas et qu’il n’y a rien de pire pour nous.

Je vous mentirais si je vous disais que je savais bien qu’on finirait par avoir quatre garçons, parce qu’il y a treize ans, on m’aurait dit ça je me serais pris un fou-rire tellement ça m’aurait semblé fou.






Je vous mentirais si je vous disais qu’il n’y a jamais eu de moment où je me suis demandé si notre couple allait survivre à ce qu’on se prenait sur le coin du nez…

…mais je vous mentirais aussi si je vous disais que j’ai ne serait-ce qu’une seule fois imaginé vieillir auprès de quelqu’un d’autre.






Je vous mentirais si je vous disais qu’il est parfait, parce que personne ne l’est et qu’il a été, comme moi, écorché par la vie et par les autres, et que parfois ça a un impact sur notre quotidien, sur notre relation.

Pour autant, je vous mentirais si je vous disais que quelque chose d’autre dans ma vie me semble aussi stable que mon futur avec lui.







Je vous mentirais si je vous disais qu’il n’y a eu que des « hauts » dans notre histoire, parce qu’il y a aussi eu de sacrés « bas » et qu’ils ont bien failli nous laisser sur le carreau.

Je vous mentirais si je vous disais que sans lui j’aurais pu les surmonter, parce que la vérité c’est qu’il y a d’autres choses et d’autres personnes qui font partie de nos vies mais qu’aucune n’a jamais su trouver les mots aussi bien que lui.







Je vous mentirais si je vous disais que j’ai un ami plus intime que lui.

Je vous mentirais si je vous disais que quelqu'un d'autre a la capacité de me faire rire autant que lui.

…heu, non en fait, je viens de vous mentir parce que la vérité c’est que nos enfants me font rire bien plus encore. Mais comme sans lui ils ne seraient pas là, d’une certaine manière c’est du pareil au même.







Je vous mentirais si je vous disais que je suis indépendante et que je m’en sortirais parfaitement sans un homme, parce que je suis accro à lui et que si j’aime ma solitude de temps en temps, elle devient insupportable quand on passe plus de deux ou trois jours séparément.






Je vous mentirais si je vous disais que c’est compliqué, de s’aimer, parce qu’en vrai avec lui, ça a toujours été facile de parler, de s’expliquer, d’échanger, de grandir ensemble et de tout surmonter. 

Je vous mentirais si je vous disais que l’âme soeur n’existe pas, parce que je crois dur comme fer qu’on est fait l’un pour l’autre et que c’est tout sauf un hasard qu’on se soit rencontrés et dit « oui » pour la vie il y a treize ans aujourd’hui.





Happy anniversary mon Doudou



Golden Wendy

Photos by Victoria Crocker : https://victoriacrockerphotography.com/

4 commentaires:

  1. Coucou,
    Les photos sont magnifiques ! J'adore celles où vous êtes en face et sur la table. Il y tellement d'amour dans votre regard. Félicitations pour ce beau parcours et je vous souhaite qu'il dure éternellement.
    Des bisous

    RépondreSupprimer
  2. Hello !
    Ça faisait longtemps que je n'étais pas venue te lire ici et quel plaisir de voir ce bel article. Bon anniversaire de mariage 😘

    RépondreSupprimer
  3. vous etes magnifiques tout les deux, un couple très attachant. Des photos WAOUH.

    RépondreSupprimer
  4. Coucou, je te suis depuis un moment sur Youtube et je ne savais même pas que tu avais ce blog. Quel plaisir de te lire :)
    Vous êtes magnifiques, et ces photos reflètent bien votre amour.
    À bientôt,

    Priscillia
    pyxides-flacons.fr

    RépondreSupprimer

Je lis absolument tous les commentaires, même si je ne peux pas forcément répondre à chacun d'entre eux - malheureusement. NB : il n'est désormais plus possible de commenter en "anonyme" (pour commenter, il faut juste créer un compte Google, c'est gratuit). De plus, les commentaires empreints de méchanceté gratuite / haineux / racistes - et j'en passe - ne seront pas publiés. Peace !