Onglets-menu

lundi 25 novembre 2019

SOPK : comment j'ai guéri


Dans mon dernier podcast je t'expliquais comment j'avais pu tomber enceinte 3 fois naturellement malgré mon syndrome des ovaires polykystiques. Aujourd'hui comme promis je reviens vers toi pour te raconter comment récemment, j'ai appris que j'en étais guérie, mais aussi pour te dire comment je suis venue à bout de mon SOPK






J'espère que mon parcours pourra te donner un peu d'espoir
si tu es touchée par une maladie hormonale !




Golden Wendy



3 commentaires:

  1. Merci Melissa pour ton message positif. J'ai arrêtée la pilule il y a 6 mois mais j'ai malheureusement une absence totale de règles j'ai été diagnostiquée Sopk, j'ai mon premier rendez-vous en PMA ce soir. Tes podcasts me redonne de l'espoir ��

    RépondreSupprimer
  2. bonjour, j'ai été diagnostiqué spock a l age de 18 ans, j'avais mes règles 1 fois par an donc quand j ai voulu concevoir un bébé a 23 ans j'ai du me faire assister j'ai fais des stimulations ovarienne 3...et une insémination artificielle cela n'a pas fonctionné, j'ai arrêté. Suite a une dépression après cela j'ai perdu 30 kilos et deux ans après je suis tombée enceinte naturellement ( peut être la perte de poids a aidé) et depuis l'accouchement il y'a 7 ans j'ai mes règles tous les 30 jours :) et je ne suis plus spock depuis un contrôle au 2 ans de mon fils et y'a un mois je ne l'étais pas non plus. La magie de la grossesse? il faut garder espoir et aider notre corps...Par contre ma pilosité abondante n'ai pas partie elle!!!

    RépondreSupprimer
  3. On ne guérit pas du sopk. Il peut s'endormir et ne jamais revenir (comme tout syndrome) mais il est toujours la quelque part.

    RépondreSupprimer

Je lis absolument tous les commentaires, même si je ne peux pas forcément répondre à chacun d'entre eux - malheureusement. NB : il n'est désormais plus possible de commenter en "anonyme" (pour commenter, il faut juste créer un compte Google, c'est gratuit). De plus, les commentaires empreints de méchanceté gratuite / haineux / racistes - et j'en passe - ne seront pas publiés. Peace !