Onglets-menu

vendredi 11 octobre 2019

Rééducation du périnée : l'expérience la plus malaisante de ma vie



De toutes les vidéos que j’ai eues à enregistrer, celle-ci est de loin celle qui m’a le plus mal à l’aise : je me suis demandée à un moment si je devais continuer, si je faisais bien de vous raconter cette histoire, et je crois que j’ai bien fait de persévérer, parce que, d’abord, ça m’a fait un bien fou de « vider mon sac », et ensuite parce qu’en finissant de préparer ça, je me suis dit que c’était sans doute de la prévention, que j’étais en train de faire, pour éviter à d’autres femmes, peut-être, de se retrouver dans la même situation que celle à laquelle j’ai été confrontée.

Je vais pas vous mentir j’ai quand même peur de lire des trucs du genre « rhoolalaaa, t’en fais des caisses, c’est bon y’a des femmes qui ont vécu bien pire », parce que c’est vrai, il n’y a pas mort d’homme (enfin, de FEMME, dans ce cas précis) et je suis passée à autre chose depuis, mais vous comprendrez sans doute en écoutant que je n’en suis pas sortie tout à fait comme si tout allait bien, et que ce n’est pas « normal » pour autant.

 Aujourd’hui, je vous parle donc de rééducation du périnée, mais sutout de l’expérience la plus malaisante de ma vie, et je crois que j’ai hâte autant que j’ai peur de lire vos réactions…
















  • A PROPOS DE LA SONDE EMY


- Le code promo :  GOLDENWENDY (-30€ de réduction pour les 20 premières d'entre vous qui commanderont. -20€ de réduction pour les suivantes (code valable jusqu'au 31/12/19).

- Le site Fizimed : https://www.fizimed.com/

- La vidéo de présentation de EMY : https://www.fizimed.com/blog/muscler-son-perinee-1-minute-pour-tout-comprendre/

- Les témoignages des utilisatrices : https://www.fizimed.com/blog/les-temoignages/







Et toi ? La rééducation du périnée, tu connais, tu appréhendes ?



Golden Wendy

- Podcast en collaboration avec Fizimed

12 commentaires:

  1. Hello, je suis en train d’écouter. Je suis actuellement en train de faire ma rééducation du périnée, avec la méthode de visualisation (plus efficace que la sonde, fait pour ma première)
    En revanche, ma sage femme m'explique, demande avant, m'a donné une fiche de suivi pour les exercices. et elle n'a certainement pas mis la main comme tu le décris. T'as du tomber sur une nana spéciale...(la première rééducation, on m'a laissée seule avec ma sonde dans la pièce, sans explication après avoir lancé le truc....)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah c'est clair que le moins qu'on puisse dire c'est effectivement qu'elle était... spéciale. Celle que tu as vu la première fois était assez particulière aussi dis donc !

      Supprimer
  2. MERCI de parler de ce sujet encore trop tabou...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dirais bien "avec plaisir", mais ce coup-ci je vais me contenter de "de rien" ^^' Bises Charlotte !

      Supprimer
  3. En tant que physiothérapeute perinrologue je vous conseille d allervoir un ( une ) bon spécialiste. Cette rééducation doit être indolore très respectueuse de l'intimité de patiente et surtout faite avec bcp d attention..les résultats sont formidables !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bein malheureusement ça m'a bien refroidie, je vais donc me "contenter" de ma sonde et faire ma popote toute seule...

      Supprimer
  4. Merci pour ton témoignage !
    Pour moi c'est bel et bien une violence obstétricale car elle aurait du te demander ton accord et t'expliquer...
    De plus moi ma SF n'a jamais mis sa main pour contrôler la tonicité, elle testait avec deux doigts pendant 3/4 contractions mais ensuite tout se faisait avec une sonde. J'ai fais mes 10 séances et ma SF a estimé que c'était bon.
    1 an après mon accouchement je pense recommencer qq séances car j'ai parfois des fuites (éternuements ou toux).
    C'est super de parler de sujets si tabous afin de libérer la parole !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien ! J'aurais bien aimé tomber sur une sage femme telle que la tienne mais j'ai pas été veinarde apparemment ^^'

      Supprimer
  5. J'avais prévu de te répondre en story puis finalement je t'ai dédié un article pour poser tout ce que j'avais à dire. https://quatrieme-trimestre.com/en-reponse-a-melissa-golden-wendy/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai lu ton article, merci ! C'est fou que mon témoignage t'ait inspiré ça je trouve, mais ça m'a beaucoup émue de voir une sage-femme s'exprimer suite à mon expérience. Merci encore.

      Supprimer
  6. L'essentiel est d'aller voir un thérapeute spécialisé, mais surtout formé à cette rééducation très spécifique (Kinésithérapeute ou sage femme ). A noter: "muscler" uniquement le périnée ne suffit pas. Une rééducation abdominale, respiratoire et posturale est indispensable. Par ailleurs, un périnée "hypertonique" n'est pas un bon perinée puisqu'il manque de mobilité, il peut etrecsource de fuites et de douleurs, la rééducation est dans ce cas différente. Enfin, les à priori comme "la sonde c'est moins bien que le manuel" (et vice versa) sont une abérration puisque qu'un bon thérapeute utilise des techniques différentes selon le bilan de chaque patiente.
    Dernière chose: si on n'est pas à l'aise avec le thérapeute, il faut changer ! En tant que Kinésithérapeute Spécialisée, j'insiste sur le climat de confiance et l'ambiance sereine qui donnent une rééducation réussie, les patientes viennent avec plaisir et intérêt : c'est grâce à cette rééducation qu'elles retrouvent leur corps de femme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bein écoute elle était sage-femme et spécialisée, conseillée par mon gynéco, je suis pas allée chez un jardinier non plus hein ^^' En tout cas c'est clair que je n'étais pas à l'aise avec elle mais cette expérience m'aura vaccinée et malheureusement j'avoue ne pas du tout être capable de refaire ça avec une sage-femme à l'heure actuelle. D'où le fait que la sonde EMY soit mon amie !

      Supprimer

Je lis absolument tous les commentaires, même si je ne peux pas forcément répondre à chacun d'entre eux - malheureusement. NB : il n'est désormais plus possible de commenter en "anonyme" (pour commenter, il faut juste créer un compte Google, c'est gratuit). De plus, les commentaires empreints de méchanceté gratuite / haineux / racistes - et j'en passe - ne seront pas publiés. Peace !