Onglets-menu

lundi 21 octobre 2019

Grossesse : comment impliquer le papa ? - Les ITW du Daddy E.2


Si une future-maman peut sentir son bébé bouger, son corps se métamorphoser, son esprit se focaliser sur cet être qui ne fait qu'un avec elle, l'histoire est différente pour les papas. Pas facile pour eux de trouver leur place dans cette symbiose dont ils pourraient vite se sentir exclus alors qu'il s'agit aussi d'un trio. Alors, comment aider un futur-papa à trouver sa place dans la grossesse ? Comment lui permettre de concrétiser une grossesse alors qu'il n'a pas les mêmes sensations physiologiques ? Comment lui accorder sa place, qui est loin d'être un rôle de figurant ? Denis répond à toutes vos questions à ce sujet aujourd'hui ! 

lundi 14 octobre 2019

Comment j'ai appris l'Anglais




Depuis qu'on a évoqué l'idée de partir vivre au UK, mais encore plus depuis qu'on y vit pour de bon, on me demande bien souvent si je parle anglais et comment je l'ai appris. Mon parcours est un peu particulier puisque ce qui m'a véritablement permis d'apprendre cette langue... c'est ma première histoire d'Amour. Je te raconte ça aujourd'hui, sans manquer de te donner de vrais conseils qui marchent pour que toi aussi tu tombes amoureuse apprennes l'Anglais vite et bien !

vendredi 11 octobre 2019

Rééducation du périnée : l'expérience la plus malaisante de ma vie



De toutes les vidéos que j’ai eues à enregistrer, celle-ci est de loin celle qui m’a le plus mal à l’aise : je me suis demandée à un moment si je devais continuer, si je faisais bien de vous raconter cette histoire, et je crois que j’ai bien fait de persévérer, parce que, d’abord, ça m’a fait un bien fou de « vider mon sac », et ensuite parce qu’en finissant de préparer ça, je me suis dit que c’était sans doute de la prévention, que j’étais en train de faire, pour éviter à d’autres femmes, peut-être, de se retrouver dans la même situation que celle à laquelle j’ai été confrontée.

Je vais pas vous mentir j’ai quand même peur de lire des trucs du genre « rhoolalaaa, t’en fais des caisses, c’est bon y’a des femmes qui ont vécu bien pire », parce que c’est vrai, il n’y a pas mort d’homme (enfin, de FEMME, dans ce cas précis) et je suis passée à autre chose depuis, mais vous comprendrez sans doute en écoutant que je n’en suis pas sortie tout à fait comme si tout allait bien, et que ce n’est pas « normal » pour autant.

 Aujourd’hui, je vous parle donc de rééducation du périnée, mais sutout de l’expérience la plus malaisante de ma vie, et je crois que j’ai hâte autant que j’ai peur de lire vos réactions…

lundi 7 octobre 2019

Pourquoi "Golden Wendy" ?



C'est marrant, ça fait bientôt 7 ans que j'ai ouvert mon blog, 6 que j'ai une chaîne YouTube et que toutes mes vidéos ou presque ont commencé par "bonjour tout le monde, c'est Melissa", et pourtant, au moins une fois par jour, on continue de m'appeler "Wendy", que ce soit par mail ou sur les réseaux sociaux. En vrai, moi, ça me fait beaucoup rire. Y'en a qui le prendraient mal, qu'on les appelle par le nom de leur chien, mais alors moi, ça me fait carrément marrer. Je trouve que c'est limite un honneur dans le fond, d'autant plus que ce pseudo remonte à l'été 2009, alors que la p'tite Wendy, elle n'était même pas née. Et mercredi 25 Septembre, elle a eu 10 ans. 10 ans !

vendredi 4 octobre 2019

Post Partum : (Tout) ce que je ne vous avais pas dit




Après de longs mois (années ?) à me dire qu’il fallait que je vous parle de mon post-partum, j’ai pris mon courage à deux mains et je vous ai TOUT dit ! Je peux vous dire que même mon mari ne se doutait pas que j’avais ressenti (subi) tout ça, cette période c’est clairement pas une partie de plaisir malgré tout le bonheur que c’est d’accueillir un bébé. Je suis entrée dans les détails un peu « crus » de tout ça, mais je tenais vraiment à briser le silence ! Saignements, contractions post-accouchement (si, si !), parties intimes gonflées, perte de cheveux… je crois que j’ai tout évoqué sans exception, et même si c’est loin de vendre du rêve, c’est la vraie vie et ça pourra peut-être en rassurer quelques-unes malgré tout !