Onglets-menu

lundi 29 juillet 2019

Le 7e mois de bébé - Nuits galère et premier essai avec la baby-sitter !


Remontons encore un peu le temps pour revenir sur le 7e mois de bébé, c'est à dire sur le mois de mai 2019, en gros (pour rappel suite à ma pause de deux mois au printemps je te parle toujours de ses progrès avec deux mois de différé). Et ce 7e mois a, entre autres, marqué une grande étape plutôt du côté des parents que de bébé, d'une certaine manière...




    - LE PODCAST DE CET ARTICLE -






  • Une 2e dent !


Ah, la première dent a été une sacrée nouveauté, je t'en avais parlé le mois dernier. Et je pense que le plus drôle, c'est que notre petit Renard est resté avec une seule dent (l'incisive inférieure droite, donc) pendant pratiquement un mois complet... autant te dire que son sourire a été assez marrant (c'est l'autre mot pour dire "asymétrique", hihi). J'ai toujours trouvé que les dents changeaient complètement le visage d'un bébé et celui-ci n'a pas fait exception. Mais donc, environ 4 semaines après la première, c'est la seconde dent (du bas) qui a pointé, et tout en douceur, sans l'embêter plus que ça puisque celle-là, on ne l'a pas spécialement sentie venir, il n'y a eu ni inconfort ni pleurs. Et une fois qu'elle a commencé à sortir pour de vrai, ça a un peu rééquilibré la bouille de bébé !




  • 
Premier ciné pour papa et maman, première fois avec la Baby-Sitter pour bébé

Fin Avril, le dernier volet des aventures des Avengers, j'ai nommé "Endgame", est sorti. Et avec Denis, on est fans-fans-fans des Marvel - je ne t'apprends rien. Sauf qu'à ce moment-là bébé était encore allaité exclusivement et à la demande, il n'était pas encore vraiment réglé en terme d'horaires de tétées, même s'il tétait rarement plus souvent que toutes les 4 heures.  De fait je me suis demandé pendant plusieurs jours si c'était bien raisonnable de le laisser pour aller se faire un ciné, pour un film qui dure 3 heures hors pub, de surcroît... Après moult hésitation donc, j'ai fini par me raisonner et me dire qu'à plus de six mois, mes aînés je les avais déjà laissés à garder quelques heures et qu'il s'en était très bien portés, surtout que le cinéma n'est pas bien loin de chez nous donc au besoin ma foi on pouvait toujours rentrer avant la fin du film. Avec ce petit troisième, je reconnais que je suis un peu plus collante que je ne l'avais été avec ses grands frères, va savoir pourquoi. Mais le papa et moi on avait bien mérité cette première sortie rien que tous les deux, alors j'ai tiré mon lait, j'ai aussi préparé le repas solide de bébé, et on l'a confié à notre amie Shannon qui est donc devenue sa première baby-sitter (on a fait une heureuse au passage parce que ça faisait un moment qu'elle demandait quand elle pourrait nous le garder !). Si jamais tu te demandes pourquoi ce n'est pas notre jeune fille au pair qui est restée avec lui, j'en profite pour te le dire par ici puisqu'il ne me semble pas l'avoir précisé, mais elle était partie tout début avril après un peu moins de trois mois à la maison, et nous n'en avons pas pris de nouvelle à l'heure actuelle. Bref, je n'en menais pas large dans la voiture, un peu inquiète à l'idée que bébé ne vive pas très bien cette première séparation, mais... la seule qui s'est inquiétée, c'est moi ! On est parti 3h30 en tout donc, et il a mangé tout les solides que je lui avais préparés, mais a refusé de boire le biberon de mon lait tiré, préférant attendre que je sois rentrée pour téter. Il a donc pris son lait un peu en différé, mais tout s'est super bien passé, pas de pleurs, pas de mauvaise humeur, il a joué, il s'est promené… tranquille ! Du coup on a retenté par la suite et je ne regrette pas d’avoir enfin appris à lâcher un peu de leste à cette occasion-là. Pis manquer Thor avec sa déprime et sa bedaine, ça aurait été dramatique, tu vois.



  • Une confusion solide/liquide


Non non, je ne parle pas de confusion sein-tétine, mais bien de confusion solide-liquides ! Eh non, moi non plus je ne savais pas que ça existait mais ça m’est bel et bien arrivé, du moins si on peut appeler ça comme ça. Pour rappel bébé ne faisait plus ses nuits depuis le 5e mois et clairement c'est fatiguant. Mais au cours du 7e mois ça a vraiment été plus crevant encore ! Après discussion avec ma consultante en lactation (avec qui, par miracle, j'ai gardé contact depuis la naissance de mon premier en 2012 !), j’ai compris que mon bébé s'intéressait tant à la nourriture solide qu’il en venait à négliger un peu les liquides en journée, et donc se rattrapait la nuit ! Moi qui avais pris l’habitude de lui donner le sein après les repas solides, j'ai donc intervertit cet ordre sur ses conseils et en quelques jours de trois réveils nocturnes en moyenne pour téter, on est passé à un seul ou deux, max. Y'avait déjà du progrès !




  • Coucou les couches-culotte


Le 7e mois de bébé a été l'occasion pour nous de découvrir une nouveauté : j’ai nommé les couches culottes. Il a commencé à pas mal bouger ce bébé, et force est de constater qu'une couche-culotte, avec la taille souple et élastique, ça s’adapte mieux au mouvements et ça semble bien plus confortable ! Les couches-culotte c’est bien pratique aussi pour changer son bébé (pour l’instant je ne galère pas trop trop avec le Petit Renard mais j'ai une pensée pour mon amie Marjo, qui se retrouve obligée de changer son bébé au sol ou avec le papa qui fait le catcheur en même temps tant leur choubidou est tonique !  - Marjo, si tu passes par là, je t’en garde quelques-unes de côté si tu veux tester, hihi !) !



Comme les autres couches LILLYDOO dont je t’ai déjà parlé à de nombreuses reprises, elles sont certifiées OEKO-TEX® STANDARD 100, sans parfum ni lotion, et disponibles en tailles 4, 5, 6 en deux imprimés différents (les petites ancres et les fleurs de pissenlit). Elles sont aussi accessibles via l’abonnement, je te mets le lien et d’autres précisions en barre d’info.

- Les couches-culotte LILLYDOO : clique ici

  • Bon à savoir : l’abonnement LILLYDOO est sans engagement, résiliable à tout moment, très flexible et personnalisable : il s’adapte au rythme de vie de chaque parent. Choix et modification possible entre chaque commande de la taille, des designs (jusqu’à 6 designs par box), de la date et l’intervalle de livraison, l’ajout d’autres soins pour bébé (lingettes, matelas à langer).
  • Le kit d’essai : LILLYDOO propose aux parents de tester 10 couches et 15 lingettes via un kit d’essai (produits offerts, seuls les frais de port sont à prendre en charge). NB : Le kit conduit automatiquement à l’abonnement aux couches MAIS si les produits ne plaisent pas, les parents peuvent résilier l’abonnement avant même qu’il ait commencé (et ne seront ainsi jamais débités)
  • Il est possible de se faire livrer en France, en Espagne, Italie, Allemagne, Suisse, Pays-Bas et Autriche. Malheureusement pas au Royaume-Uni, je ne bénéficie de l'abonnement que parce que je travaille avec la marque. 




  • Ciao le cosy


Jusque-là, bébé voyageait en voiture dans son cosy Pebble-Plus de Bébé Confort, et même si c’est un super produit, clairement depuis sa naissance il DÉTESTAIT être dedans. A chaque fois il se mettait à râler et nous donnait l’impression d’être comme « coincé », il était extrêmement rare qu'il s’endorme en voiture, d’ailleurs. Alors au 7e mois, vu qu’il pesait désormais assez lourd pour passer au siège auto 2Way (toujours dos à la route et fixé sur notre base Isofix, donc), on a fait l'essai. Et ô miracle ! dès qu’il est passé là-dedans, fini les pleurs en voiture ! Il est installé de façon plus agréable pour lui apparemment, il voit beaucoup mieux ses frères qui sont de part et d’autre de lui vu qu’on l’a volontairement installé au milieu, et maintenant non seulement il ne râle plus en voiture mais il s’endort même régulièrement et semble bien plus à l’aise dans son siège de « grand ».
- Le cosy Pebble Plus : clique ici
- La base Isofix : clique ici
- Le siège auto 2Way : clique ici
- L'article de mon mari sur les sièges auto : clique ici





  • Le punk


Ce 7e mois a aussi été celui où les cheveux de bébé ont commencé à pousser de manière assez insolite, puisque rien ne poussait sur les côtés, mais alors au milieu sur le sommet du crâne, ça a poussé beaucoup et très long, à tel point qu’on avait l’impression qu’on lui avait nous-même fait une coupe de punk, vu que c’était ni plus ni moins qu’une crête ! Et côté couleur je ne me souviens plus très bien si je l’avais déjà dit mais ce bébé a les cheveux beaucoup plus clairs que ses aînés, ils sont très très blonds !


Voilà c’est tout pour le 7e mois ! J’ai hâte de te raconter les deux suivants parce qu’il y a eu beaucoup de grandes étapes par la suite, mais pour ça du coup, comme d’hab, on se retrouve à la fin du mois prochain. Bon et de ton côté alors, bébé arbore quel genre de coupe de cheveux ? Plutôt hippie ou boule à zéro ?


Golden Wendy

4 commentaires:

  1. Coucou Mélissa,

    Trop mignon ce petit podcast sur l'évolution de bébé 😍 je me dis qu'il faut vraiment que je prenne le temps de prendre plein de notes quand bébé sera là ! Au vu de la tête que j'avais quand j'étais bébé, je parle des cheveux, j'ai hâte de voir s'il va tenir de moi ou de son papa 😂
    Ahah Thor dans Endgame, sur l'affiche du film ils nous ont trompé quand même !!

    Bonne semaine à toi et à la petite famille ! Bisous

    RépondreSupprimer
  2. Coucou !
    La chance ! Je n'ai pas pu voir le dernier Avengers ma petite étant née le jour de la sortie ^^
    Ici bébé c'est plutôt coiffure de moine inversé !
    Merci pour Cet article j'adore toujours autant te lire
    Laura

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Mélissa,

    Un petit message pour te dire que je te suis depuis de nombreuses années. Je te trouve tellement naturelle, rayonnante et simple ! et ça fait du bien !
    je suis moi même maman de 3 enfants (mon fils aîné est décédé d'une maladie orpheline...) mon second a 5 ans et demi et ma dernière 4 mois.
    J'aurai aimé savoir si tu avais vu un réel changement au niveau de l'organisation avec l'arrivée de votre adorable petit renard ?
    Avec mon mari nous souhaitons agrandir la famille, mais j'ai réellement peur ! Peur du jugement, peur de l'organisation, peur de me sentir submergée et débordée...

    Surtout ne change rien, tu es formidable ❤
    Je vous souhaite le meilleur ❤

    Marie

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Mélissa, j'adore écouter tes podcast, on y ressent tellement tes émotions et la fierté de toute maman qui se respecte :) Le temps passe si vite lire ces évolutions me replonge dans les premiers mois pourtant pas si lointains, de mes bébés. Une nostalgie et une fierté viennent se mêler, souvent les larmes finissent par monter à ces pensées ^^
    Vous formez une très jolie famille, très inspirante :)

    RépondreSupprimer

Je lis absolument tous les commentaires, même si je ne peux pas forcément répondre à chacun d'entre eux - malheureusement. NB : il n'est désormais plus possible de commenter en "anonyme" (pour commenter, il faut juste créer un compte Google, c'est gratuit). De plus, les commentaires empreints de méchanceté gratuite / haineux / racistes - et j'en passe - ne seront pas publiés. Peace !