Onglets-menu

lundi 1 juillet 2019

La myopie - une ennemie à dépister avant la rentrée !


Photo de Jade Sequeval

On est tout début juillet, tu te dis que tranquille-Émile c'est bientôt les grandes vacances (oui j'ai une affection particulière pour cette expression obsolète, et alors ?), que les cartables, les trousses et les devoirs ce sera bientôt terminé pour tes enfants et... c'est pas faux. Sauf que vacances d'été ne rime pas forcément avec farniente, enfin du moins pas quand on est parent (parce que sinon, en fait c'est vrai qu'au sens littéral, ça rime, mais bon.). Où est-ce que je veux en venir avec cette intro qui te laisse déjà dubitative ? A la myopie. Oui, oui, je sais, je sais, t'as du mal à me suivre mais tu vas vite comprendre où je veux en venir, t'inquiète.



- LE PODCAST DE CET ARTICLE -







Depuis que je suis en couple, j'ai pris cette habitude - qui me semble être plutôt bonne ! - de profiter des mois de juillet et août pour prendre les RDV médicaux de contrôle que je juge essentiels de faire chaque année. Parmi eux, sur ma liste il y a le rébarbatif mais pas moins important RDV gynéco pour moi, mais aussi un check up complet chez le généraliste, un passage chez dentiste et un autre chez l'ophtalmologue. Alors voilà, tous les ans depuis onze ans environ, fin juin / début juillet, je me pose devant mon agenda, et j'appelle tout ce petit monde en espérant très fort pouvoir décrocher ces rendez-vous avant la fin de l'année - parce que oui, certains spécialistes en France, t'as intérêt d'être patient pour avoir une occasion de passer dans leur cabinet. Et j'ai cette routine depuis que je me suis installée avec Denis, donc, parce que même si d'un point de vue théorique, mon homme est adulte, on peut pas dire qu'il soit du genre assez responsable pour penser tout seul à sa santé (Doudou viens pas me faire les gros yeux, tu le sais que j'ai raison). Alors logiquement, depuis la naissance de mon grand, je prends aussi tous ces RDV-là pour mes enfants (heu, sauf le gynéco, du coup - punaise je m'épuise aujourd'hui). Et à l'approche de la rentrée, moi qui suis maman de trois petits garçons dont deux seront scolarisés en septembre, je suis particulièrement attentive à leurs yeux. Et c'est de ça dont je voudrais te parler aujourd'hui, parce que les troubles oculaires tels que la myopie, nécessitent vraiment d'être dépistés et pris en charge avant qu'ils n'en viennent à ralentir les enfants dans leurs apprentissages.


Photo libre de droits


  • La myopie, cette ennemi discret mais pas moins redoutable


Ce n'est pas la première fois que je te parle de la myopie. En novembre dernier déjà, je te parlais de son côté fourbe puisqu'elle est compliquée à déceler mais n'en est pas moins néfaste pour les enfants, mais franchement, une voire plusieurs piqûres de rappel en amont de la rentrée des classes, c'est loin d'être du luxe, en particulier si c'est une rentrée au CP dont on parle, avec les débuts de la lecture et de l'écriture en perspective. Pourquoi donc ? Eh bien parce que c'est un des défauts visuels les plus répandus dans le monde qui pourrait affecter jusqu'à 50% de la population mondiale en 2050. Je ne sais pas si tu visualises (mouhaha le jeu de mots basique !) mais ça fait beaucoup, beaucoup, quand même, et cette population comprend les petits évidemment, qui bien souvent ne se rendent pas compte eux-mêmes qu'ils ne voient pas tout à fait correctement et qui donc ne s'en plaignent peut-être même pas ! Un enfant se plaint rarement de mal voir et peut d'ailleurs vivre avec un problème de vue qui le gêne considérablement mais s'en accoutumer puisqu'il n'a pas conscience qu'il voit mal et que sa vue pourrait être corrigée.

La myopie en gros, floute la vision de loin et diminue l'acuité visuelle. Et il faut savoir qu'elle se déclare souvent pendant l’enfance. Elle apparaît généralement à l'âge de 6-7 ans et progresse pendant l’adolescence. Les parents ont donc un rôle essentiel à jouer pour dépister ce trouble visuel, puisque ces années-là sont les fondements de la scolarité, en particulier les premières années de primaire. Clairement un enfant qui voit mal de loin va galérer à distinguer ce qui est inscrit au tableau. Et s'il n'ose pas dire qu'il voit mal, de peur qu'on se moque de lui par exemple, ça risque fort d'avoir un vrai impact sur sa scolarité, malheureusement. Idem pour le sport, d'ailleurs. Une myopie non détectée peut, entre autres, empêcher un enfant de voir le panier de basket ou les cages au foot. Sans parler de la difficulté à voir une voiture arriver au loin. L'idée n'est pas de te faire peur, hein, mais juste de te sensibiliser aux conséquences que ça peut avoir de louper ça chez ses bambins.




  • Oui mais comment la repérer, alors ? 


Je te le disais plus tôt, la myopie rend la vision floue de loin. Quelques signes sont donc plutôt faciles à surveiller et repérer chez ses enfants :

- Est-ce qu'il plisse des yeux pour voir net ?
- Est-ce qu'il a besoin de se rapprocher très près des objets pour bien les voir - comme les livres ou la télé ?
- S'il est déjà scolarisé, a-t-il manifesté le souhait de se mettre au premier rang en classe, pour mieux voir le tableau ?

Si tu peux répondre "oui" avec certitude à une seule de ces questions, il est peut-être temps de faire contrôler sa vue sans tarder.



Photo de Jade Sequeval

  • Comment limiter l'impact de la myopie chez mon enfant ?


Voilà quelques conseils pratiques qui te permettront d'améliorer un peu les choses, si myopie ou suspicion de myopie il y a :

- A n'en pas douter, comme je te le disais en intro, il me semble absolument indispensable de faire contrôler la vue de ton enfant au moins une fois par an chez un ophtalmologiste. Et je te conseille aussi de ne pas attendre début septembre pour prendre RDV, parce que bien souvent, et c'est du vécu, ce n'est pas quelques semaines de délai mais bien plusieurs mois - en Alsace il était même booké 6 mois en avance, ça rigole pas !

- Encourage ton enfant à tenir les objets à la bonne distance.

- Favorise les activités en extérieur. T'es peut-être en train de te demander quel est le rapport, et pourtant c'est vraiment une des solutions les plus efficaces pour limiter les dégâts ! Des chercheurs ont découvert que les enfants qui jouent le plus dehors sont moins nombreux à être myopes une fois ados que ceux ayant passé plus de temps à l'intérieur. La lumière du jour serait à l'origine de cet effet protecteur parce qu'elle stimule de la production de dopamine au niveau de la rétine, cette molécule nécessaire au bon développement de la vision chez les enfants. Il semblerait que le fait d'être à l'extérieur puisse ralentir la progression de la myopie, alors ouste, dehors !

- Limite les écrans qui, sans surprise, accentuent la fatigue visuelle.

- Fais attention à l’intensité de l’éclairage en vision de près, quand ton enfant lit ou fait ses devoirs par exemple.

Ces petites dispositions simples du quotidien devraient déjà limiter un peu l'impact de la myopie chez ton enfant le temps qu'il soit pris en charge avec une correction adaptée. Il va sans dire qu'une paire de lunettes risque bien de changer considérablement sa vue et donc sa vie ! En France, tout ça est pris en charge dès lors que tu disposes d'une ordonnance de ton ophtalmo, alors inutile de tarder, la myopie n'est finalement pas un problème trop important une fois qu'elle est dépistée et corrigée, mais les conséquences si elle est négligée en revanche peuvent être considérables.


Photo libre de droits


  • Deux outils pour aller plus loin


Pour en savoir plus, je t'invite à cliquer juste ici  pour découvrir ce guide pédagogique gratuit créé par Essilor et destiné aux parents et aux enfants de 7 à 11ans. Il est gratuit et te permettra d'en discuter avec ton ou tes enfants, de manière à déceler si c'est le cas, leur myopie. Et n'hésite pas non plus à découvrir la playlist Youtube d’Essilor #PrioritéMyopie juste là, qui est super mignonne en plus d'être vraiment instructive.




Alors ? Motivée à checker la vue de tes enfants avant la rentrée ?



Golden Wendy

- Post de sensibilisation en collaboration avec Essilor

6 commentaires:

  1. Coucou Mélissa !

    Merci pour cet article très intéressant, on ne parle pas souvent des troubles de la vision et c'est un tort malheureusement. Mais voir que certaines personnes y accordent de l'intérêt rassure un peu. En ce qui me concerne j'ai commencé à porter des lunettes en 6ème mais j'ai galéré pendant tout mon primaire parce que comme tu dis si bien je ne savais pas que ma vue pouvais être corrigée. Quel bonheur ça a été lorsque j'ai commencé à en porter ! Pour le coup je sais d'avance que ce sera une de mes priorités lorsque j'aurais des enfants.

    Des bisous !

    Ps: j'ai vu le film Tolkien au cinéma ce week-end et une des scènes est tournée à Folkestone, j'ai pensé à toi et à ta petite famille ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Laurine et merci pour ton message ! Je pense aussi qu'il serait bien qu'on en parle plus et je suis contente de pouvoir sensibiliser un peu + les parents via mon blog parce que c'est sournois mais les conséquence ne sont pas négligeables... ton témoignage en est la preuve, malheureusement !

      PS : Tolkien ? Ils ont fait un film sur lui ? Il a vécu à Folkestone ? - désolée je vis pratiquement sur une autre planète mais en ce moment mis à part les Marvel et les Disney je suis au courant de rien XD

      Supprimer
    2. Oui le film est sorti en Mai en Angleterre mais il a fait très peu parler de lui (en France aussi d'ailleurs) . Il retrace certains moments de vie de Tolkien et du coup une des scènes est tournée à Folkestone ou en tout cas la description du lieu indiquait Folkestone- Angleterre :D

      Supprimer
  2. Merci pour cet article, j'ai été dépistée très tard car mon ophtalmologue de l'époque ne voyait rien d'anormal alors que je me plaignais depuis le CP, alors s'il vous plait, écoutez vos enfants et changer de spécialiste si celui-ci n'est pas compétent ! (Il me disait que je faisais des caprices parce que je "voulais" porter des lunettes...)

    RépondreSupprimer
  3. Un article super intéressant ! merci pour toutes ces infos !

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Melissa
    Je suis maman de 5 enfants et il s'avère que mon deuxième se rapprocher de plus en plus de la télé
    Après la visite des 6 ans à l'école le verdict et tomber
    On doit consulter un ophtalmologiste
    Rdv pris 5 mois d'attente
    Le jour j arriver et mon bonhomme et diagnostiquer myope astigmate avec 2.50 à droite et 3.75 à gauche
    Il porte en permanance ses lunette comme sob papa qui et comme lui
    En tout avec sa monture il et a 6/10
    Donc il en avait besoin et a l'école sa ses ressentie sur l'écriture...

    RépondreSupprimer

Je lis absolument tous les commentaires, même si je ne peux pas forcément répondre à chacun d'entre eux - malheureusement. NB : il n'est désormais plus possible de commenter en "anonyme" (pour commenter, il faut juste créer un compte Google, c'est gratuit). De plus, les commentaires empreints de méchanceté gratuite / haineux / racistes - et j'en passe - ne seront pas publiés. Peace !