Onglets-menu

lundi 20 mai 2019

Pourquoi je ne reviendrai pas en vidéo



Voilà des semaines que je prépare ce post, que je le vois traîner dans mes notes et mes brouillons. Je le fais ? Je le fais pas ? Hésitation. Pourtant, en filmant ma dernière vidéo, j'étais moi-même convaincue que ce serait juste une pause, de deux ou trois mois, peut-être, le temps de me remettre sur pied et de régler certains soucis loin des réseaux sociaux. J'ai arrêté de faire des vidéos avec la certitude que ce ne serait que temporaire, vraiment. Et puis le temps a passé. Pour Denis et moi, cette pause a été bien hard-core - je t'en ai parlé plus en détail la semaine dernière dans mon article "Un Mal Pour Un Bien". Heureusement, les semaines ont passé et on a commencé à en voir le bout. Dans le même temps, j'ai renoué avec l'écriture, qui m'avait énormément manqué, je suis sortie à plusieurs reprises me poser dans un café, en tête à tête avec mon clavier et mes idées : je me suis replongée dans la rédaction d'un roman. C'était aussi cathartique qu'essentiel, c'est entre autre ce qui m'a permis de prendre assez de recul pour tenir bon, c'était comme une bouffée d'oxygène loin de ce qui avait commencé à me consumer, ça m'a permis de me retrouver, de me poser certaines questions un poil existentielles, aussi.





Should I Stay Or Should I Go ?


Parmi elles, tu l'auras compris, celle de savoir si revenir en vidéo serait réellement pertinent. Bah je vais te dire, à partir de ce moment-là, dans ma tête ça a été "Should I Stay Or Should I Go" pendant ce qui me semble avoir été une éternité. J'ai été hésitante comme jamais, ça a été assez déstabilisant d'ailleurs.


This indecision's bugging me.
Parce que je suis quelqu'un qui de manière générale a toujours su ce que je voulais ou ne voulais pas. Mais là, pour plein de raisons, tantôt je me disais "Stop, faut que j'arrête définitivement" et le lendemain c'était "Mais non, je peux pas arrêter comme ça !".

Should I stay or should I go now? Should I stay or should I go now?

Alors j'ai pris le temps, je me suis pas précipitée, je me suis dit que si j'attendais encore, je finirais par avoir assez de recul pour prendre cette décision le plus justement possible. Et on en arrive à aujourd'hui. Aujourd'hui où, sans détour, comme l'indique le titre de ce post, je te le dis : je ne veux plus être "YouTubeuse". Non, je ne reviendrai pas en vidéo, c'est décidé. Oui, mais pourquoi ?

If I go there will be trouble
Eh ouais. Je ne peux pas quitter YouTube sans réelles conséquences, parce que j'ai du monde qui me suit, parce que certaines seront déçues, parce qu'il y a plein de thèmes que je n'ai pas abordés, de vidéos que j'avais faites qui mériteraient vraiment une update (je pense à celles consacrées à l'acné et au SOPK qui sont vraiment obsolètes), parce que ça fait 5 ans que je publie sur cette plateforme et que, dans l'absolu, on pourrait trouver ça dommage de tout lâcher comme ça.

And if I stay it will be double 
...mais je ne peux pas rester sur YouTube parce que si je regarde les choses avec objectivité, je sais bien que ce serait double peine pour moi de continuer à produire un contenu sous un format qui ne me convient plus.
So you got to let me know, should I stay or should I go ?


C'est décidé : fini la vidéo


Pourquoi ce choix ? La raison principale qui me pousse à arrêter mon activité de YouTubeuse ne demande finalement pas de longues explications, puisque c'est que je n'ai tout bonnement plus envie de me filmer et que les vidéos, pendant ces deux mois de pause, ne m'ont pas manqué. Il me semble que, de base, c'est déjà une raison suffisante, même si, tu vas le comprendre, ce n'est pas la seule pour autant.

Depuis les débuts de ma chaîne, tu vas peut être trouvé ça un peu gros, mais je n'ai littéralement jamais été satisfaite de ce que je produis en vidéo - à une seule exception près pour la vidéo dans laquelle je vous ai annoncé ma troisième grossesse, qui restera pour moi la plus jolie que j'aie postée et qui correspondait précisément à l'idée de ce que je voulais pour partager avec ma communauté cette heureuse nouvelle. Perfectionniste, tu crois ? Eh ouais. Et pas qu'un peu, je le reconnais. Il y a toujours, je dis bien toujours quelque chose qui me chiffonne dans mes vidéos. Un plan mal cadré, un maquillage un peu loupé, une mèche de cheveux qui rebique, une phrase énoncée avec des mots pas assez précis ou pas assez bien choisis, des tics de parole à n'en plus finir, un éclairage un peu "bof". J'aurais pu porter ci, j'aurais dû régler ça comme ça, j'aurais pas dû dire ceci mais cela, j'aurais dû filmer autrement, illustrer un peu mieux... j'ai toujours été malmenée par ma propre insatisfaction quant à mon travail en vidéo. Parce que dans le fond, je ne me suis jamais sentie vidéaste, c'est un fait, je suis faite pour les mots.

Oh, ne te méprends pas, je ne me suis jamais forcée à filmer pour autant. Au contraire, pendant des années, jusqu'à la fin 2018 à vrai dire, je me disais que c'était pas grave, que le message de fond passait quand même, et que ça restait le principal pour moi. Donc je continuais d'alimenter ma chaîne YouTube avec plaisir, en me disant que le format vidéo me permettait avant tout de toucher plus de monde sur des sujets qui m'importaient beaucoup, parce que je savais bien que les gens n'ont plus tellement le temps de lire et que les blogs sont délaissés depuis un moment. Je vais te dire, en début d'année, avec Denis on était même surmotivés à l'idée de proposer un concept de vidéo qu'on avait jamais vu ailleurs, une idée de notre cru qui nous enthousiasmait beaucoup. Mais au printemps 2019, les choses ont changé, et dans mes galères j'ai entre autres appris à écouter un peu plus mes envies, mes préférences, et mes instincts, aussi.

Il y a aussi la problématique de l'image. Depuis longtemps maintenant, tu le sais, "Golden Wendy" ce n'est plus un chaîne beauté, même si c'est comme ça que j'ai commencé. Et franchement, devoir faire attention à l'image en vidéo, ça ne me plaît tout simplement plus. Autant j'adore la photo, autant passer autant de temps à régler la lumière, la caméra, ajuster le fond, ma coiffure, mes fringues, mon makeup etc., alors que le thème se rapporte à l'allaitement ou à l'évolution de bébé, je me dis que ça n'a aucun sens. Pourquoi passer autant de temps sur le contenant alors que c'est le contenu la priorité ? Pourquoi me casser la tête à me faire belle alors que je pourrais partager le même conseil à des copines un soir, en pyjama, les cheveux en bataille et sans une once d'anti-cerne ? Si il y a quelques années il était logique que j'apparaisse à l'écran pour te parler d'un rouge à lèvres ou d'un blush, aujourd'hui mon contenu est tout autre et clairement, ça me barbe d'être esclave de mon image quand ce dont je parle n'a pas besoin que je sois pomponnée pour être utile à mon audience. Je n'ai pas envie de me priver de partager des pensées et du vécu avec ma communauté quand ça m'importe sous prétexte j'ai une sale tête. Je n'ai plus envie de lire des commentaires en mode "tiens t'as pas fait tes racines depuis longtemps, non ?" quand je suis en train de te parler de l'accouchement sans péridurale. Ce rapport à l'image, à mon image en l'occurence, me court sur le haricot, je le trouve contraignant et je trouve surtout qu'il ne sert pas à grand chose dans ma démarche de partage. Mon apparence n'est pas une plus-value sur mon contenu, elle n'y est même plus liée du fait que ma chaîne YouTube soit maintenant une chaîne majoritairement orientée famille et maternité. Ce constat a ajouté du poids dans la balance.



Une dent contre YouTube ?


Alors non, je n'ai pour autant une dent contre YouTube. Franchement je ne me suis jamais vraiment sentie "dans le YouTube Game", mon nombre d'abonnés ne m'importe plus depuis une éternité. Donc m'arrêter là, ça ne va pas me faire déprimer. Certains créateurs s'y épanouissent comme jamais, et c'est justement aussi l'un des paramètres qui me poussent à prendre cette décision. Pendant cette longue pause, il m'est arrivé de regarder des vidéos sur cette plateforme où j'évolue moi-même depuis cinq ans, et j'ai comme "ouvert les yeux". J'ai vu la beauté qui peut ressortir de certaines vidéos d'autres créateurs, j'ai vu l'art, la technique. Deux vidéos en particulier m'ont comme "percutée" plus ou moins récemment. D'abord, celle de Cyprien, qu'on ne présente évidemment plus, avec sa vidéo "Fais un voeu". Il s'agit du premier court métrage qu'il a entièrement réalisé lui-même, et sa façon d'aborder les rêves et les choix de vie m'a laissée aussi émue que sans voix. C'est une vidéo qui m'a touchée, qui m'a fait réfléchir sur mes propres décisions, qui m'a chamboulée un peu même, et qui, dans un second temps, m'a fait cogiter sur mon propre travail en vidéo. Est-ce que ce que moi je crée en vidéo, je peux en être aussi satisfaite que lui doit l'être actuellement ? Est-ce que la vidéo est vraiment le meilleur moyen que j'ai à ma disposition pour partager des pensées, des expériences ou des conseils ?

Quelques semaines après ça, il y a eu la vidéo "5 ans après", de Solange Te parle. Je vais être honnête, je n'avais jamais entendu parler de cette créatrice jusqu'à cette vidéo, mais en tombant par hasard dessus, une fois encore je me suis trouvée admirative et ma réflexion quant à mon propre travail sur YouTube s'est remise à me turlupiner. Alors j'en entends déjà me dire "Mais arrête, tes vidéos elles sont bien, tu ne joues pas dans la même cour, tu ne produis pas de vidéos pour le divertissement mais pour le conseil et le partage d'expérience, faut pas te comparer comme ça". Certes. Et je te répondrai que je ne pense pas pour autant être fondamentalement "nulle" en vidéo. Mais vois-tu, à mes yeux, je ne suis pas non plus à mon maximum, je crois. Je sais que, freinée par le manque de maîtrise de la vidéo, je ne produis pas quelque chose d'assez qualitatif pour que j'en sois vraiment contente. Contrairement à mon travail à l'écrit, dont je suis globalement beaucoup plus satisfaite. En fait, tu vois, c'est entre moi et moi. Quand j'écris, je prends le temps de choisir les mots qui vont très souvent coller au plus près de mes pensées. Quand j'écris, j'arrive presque toujours à exprimer précisément ce qui me tient à coeur, sans la barrière du matériel vidéo, de l'éclairage, sans avoir à me préoccuper de mon image ou d'avoir un montage au top. Ce qui me fait et m'a toujours fait vibrer, ce sont les mots, c'est mon truc, ça fait partie de moi, c'est comme ça. La vidéo à côté, ça a été amusant et dans l'air du temps pendant une longue période, mais aujourd'hui je me rends à l'évidence : ça ne m'amuse plus et je me retrouve à constater sans difficulté que c'est avec les mots et pas avec la vidéo, que je préfère jouer, partager, m'exprimer. Alors en gros j'arrête de me filmer avant de me forcer.




Du coup, la chaîne "Golden Wendy", c'est fini ?


Fermer ma chaîne ? La question s'est posée, oui. C'est ce que j'ai voulu faire au début, et c'est ce que j'aurais fait si j'avais agi sur un coup de tête. Mais je me suis laissé du temps, et une autre idée a germé, une idée qui n'est pas vraiment venue de moi, d'ailleurs, c'est celle du podcast. Il y a entre autres eu la vidéo "Pourquoi l'audio" de Magalie, qui tient la chaîne YouTube "Parentillages". Elle avait une chaîne vidéo qu'elle a reconvertie en chaîne de podcast, en gros. En écoutant la vidéo dans laquelle elle l'annonçait, le premier truc qui m'est venu c'est "Elle a bien raison, limite moi aussi je devrais faire ça". Je partageais en grande partie les arguments qui la poussaient à abandonner le face-cam.

Je ne vais pas passer par quatre chemins, j'y ai réfléchi un long moment, mais c'est donc ce que j'ai choisi de faire, et ça commence dès aujourd'hui. A partir d'aujourd'hui, mes vidéos seront donc des podcasts, elles seront directement reliées à mes articles. Parce que de cette manière, je peux choisir les mots, avec lesquels je suis bien plus à l'aise. Parce que je sais que de toute façon, bon nombre d'entre vous ne "regardent" pas vraiment mes vidéos mais les écoutent, en faisant la cuisine, en prenant les transports en commun, en faisant manger leur bébé - de manière générale vous vous fichez bien de ma tête, puisque vous me suivez pour ce que je vous raconte. Et puis aussi parce que ça mettra au premier plan mon écriture et mes articles, qui satisfont beaucoup plus la perfectionniste chronique que je suis en terme de rendu final. Bref, le podcast c'est ce qui me semble désormais taillé pour moi, les lundis, tu auras désormais le choix entre me lire ou m'écouter !




Alors certains ne seront peut-être pas emballés, d'autres penseront sans doute que c'est se tirer une balle dans le pied si on en juge par le fait que ma chaîne avait "quand même" plus de 100 000 abonnés. C'est vrai, je l'ai remarqué, les chaînes qui sont passées au podcast ont vu leur nombre de vues dégringoler, leur communauté YouTube rapetisser. Bah, je vais te dire, si jamais ça m'arrive, je m'en fous. Parce que j'hésitais entre complètement fermer ma chaîne et ça. Donc si ça plait, ma foi tant mieux, et si ça ne plaît pas, ma foi, ce n'est pas un problème vu que je n'ai rien à perdre ! C'est comme ça que j'ai envie de faire évoluer mon travail sur cette plateforme et ça me va bien comme ça. Je suis à la fois soulagée et heureuse de pouvoir me renouveler de cette manière qui correspond à mes aspirations du moment. Et qui sait, peut-être que ça ouvrira un nouveau champ des possibles, peut-être que ça m'inspirera de nouveaux formats, je pense entre autres aux interviews de personnes qui pourraient à leur tour partager leur vécu avec toi et moi via ces podcasts. L'avenir nous le dira.

Quoi qu'il en soit, c'est un nouveau tournant pour "Golden Wendy" et c'est avec beaucoup d'enthousiasme que je démarre cette aventure dans laquelle, je l'espère, tu me suivras.


Alors à bientôt à l'écrit ou en audio ! 




- LE PODCAST DE CET ARTICLE -







Golden Wendy


68 commentaires:

  1. Bonjour Mélissa,
    J'avoue être moyennement surprise par cette annonce. Je t'ai découverte via YouTube, je suis tombée en amour de ta voix, de tes expressions et de tes conseils si bien distillés. Tu m’as souvent donné l’envie de soit débuter un blog, soit me mettre à YouTube. Mais comme tu le ressens aujourd’hui, me mettre en avant et devoir « me faire belle » pour parler d’un sujet beaucoup plus profond que la teinte de mon rouge à lèvres, ça ne me motive pas.
    En lisant ton article de ce matin, je me suis sentie triste de me dire que je n’entendrai plus cette voix si douce… et finalement les podcasts ! Je les dénigrais il y encore peu de temps, et j’ai découvert ceux de « Bliss », et je suis tombée en amour à nouveau. Et savoir que je pourrai retrouver ta voix, cela m’enchante !
    Merci de continuer l’aventure audio, merci d’avance pour tes bons conseils et tes articles. Merci d’être toi et de partager autant avec nous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mes abonnés de longue date me connaissent bien, normal que ce changement de cap sonne comm une évidence à vos yeux, c'est là que je me rends compte de la chance que j'ai ! =)

      Merci à toi d'être là.

      Supprimer
  2. Je te suis depuis 5-6 ans je pense et se que j'ai toujours préféré c'est tes mots, j'aime ta façon d'écrire et d'utiliser les mots. Je regardais tes vidéos YouTube mais avnr tout je te suis pour le blog. J'aime beaucoup les podcast donc c'est avec plaisir que je les écouterai. Fait se qui te rend heureuse c'est le plus important. Pleins de bisous 😘😘💕💕

    RépondreSupprimer
  3. J'ai presque tout lu ! (bon j'avoue j'ai beaucoup lu entre les lignes)
    La réflexion que je me fais en ce moment, c'est qu'on a toutes ouvert notre blog en même temps (plus ou moins), génération 2011 (j'avais 27 ans). On a découvert les joies de la palette et du rouge à lèvres, et puis on a grandit, avec notre web et nos pinceaux. Et on a mûrit. Personnellement, à presque 35 ans, parler mascara, ça me parait d'un futile... Utiliser l'image de ma fille pour en faire mon "core business" ça ne me tente pas non plus. Pas évident de "rester dans le coup" sans vendre son âme au diable, en restant juste et authentique.

    Et puis il y a comme tu dis cette prise de conscience sur "le beau". La maternité ouvre les yeux sur tellement de choses, et tous ces petits trucs des réseaux sociaux nous paraissent d'un futile. Ton cheval de bataille c'est YT, le mien c'est Instagram. Je me dis souvent "non mais à quoi bon ?". Ce qui m'énerve moi, c'est cette course aux likes, aux abonnés. Je suis triste aussi de voir certaines influenceuses vulgaires et superficielles être adulées, quand d'autres produisent du contenu authentique et de qualité pour pas un clou. On tombe dans la génération télé réalité, et quand je vois les stories de certaines, j'ai l'impression d'être devant Secret Story. Sans compter les partenaires qui viennent faire grimper cette course au "m'as-tu vu".

    Enfin je te rejoins sur le contenu. Je suis Solange depuis un moment, elle est tellement inspirante. J'ai ce complexe dont tu parles avec le merveilleux travail de Natacha Birds. Mais tout récemment, je me suis dis que cela pouvait être un moteur pour se surpasser. Et trouver sa propre voie, se démarquer.

    Belle réflexion en tous cas (qui me fait sortir mon clavier donc...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hey coucou toi ! C'est vrai que dans ce milieu un peu particulier, vendre son âme au Diable est devenu monnaie courante - tiens, le "monnaie" de cette expression prend tout son sens d'ailleurs ^^ Parce que ce qui marche c'est d'en montrer toujours plus pour gagner toujours plus. Mais certains créateurs, dont je choisis de faire partie, brisent un peu les codes pour rester fidèles à leur personnalité, à leurs principes aussi, quitte à ce que ça "marche moins". Je sais d'avance que cette décision va faire baisser considérablement mon audience, mais au moins je fais ce qui me convient et je vais le faire avec plaisir, sans avoir eu l'impression de m'être perdue en chemin...

      Supprimer
  4. Coucou Mélissa, effectivement si le format vidéo ne te plaît plus il vaut mieux arrêter. Je trouve que le format podcast est vraiment bien. C’est vrai que moi avec les deux petits j’écoute en général les vidéos et je ne les regardes pas. En tout cas moi je continuerais à te suivre ! Bon courage. Bises

    RépondreSupprimer
  5. Je ne commente quasi jamais tes articles car j'avoue que je ne sais jamais quoi trop écrire sans passer pour une cruche mais là je voulais juste te montrer mon soutiens.
    Pour moi le plus important c'est que tu te sentes bien dans ce que tu fais et que tu en sois épanouie.
    Ceux qui veulent vraiment te suivre pour toi continueront à te suivre ici !
    Je te suis depuis bien 5 ans et ta plume a toujours été ta spécialité et il faut avouer que tu choisis très bien tes mots quand tu écrits.
    Au plaisir de continuer à te lire !
    Pleins de bisous 😘

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais personne ne passe pour une cruche ici ! C'est moi la première à raconter des bêtises ;-)
      A bientôt en écrit ou en audio du coup !

      Supprimer
  6. Superbe décision et beau message pour nous et même tes enfants !
    Suis ton cœur et ne fais pas quelque chose parce que c'est plus vue ou mieux payé (je n'en sais rien mais j'imagine) alors bravo, et continue à rêver et faire ce qui te plaît !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bein oui, tu peux imaginer, haha ^^' c'est clairement se tirer une balle dans le pied d'un point de vue revenus générés par tout ça, mais c'est le jeu et je préfère bosser à côté que de me forcer à produire des contenus qui ne me correspondent pas à 100% ;-)

      Supprimer
  7. Bon, je fais partie des personnes qui vont te dire "plus de vidéos ?" pas grave !
    J'ai commencé à lire ton blog, et la façon dont tu t'exprimes par écrit est tout aussi bien, voir "mieux" qu'en vidéo car je pense que tu éprouves une certaine liberté que tu perds sans doute un peu face caméra . Attention, j'ai toujours apprécié tes vidéos aussi, mais j'ai une préférence pour tes articles =).

    L'idée du podcast est pas mal car je pourrai les écouter quand je suis prise par le temps ! ^^.

    En tout cas c'est cool que tu saches dans quel direction aller pour te sentir le mieux.

    Du coup votre gros projet avec Denis ne verra jamais le jour où vous allez faire autre chose, autrement ?

    Bisous

    Bénédicte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh ouais, pas grave ! =) Tu as tout compris, je me sens plus libre à l'écrit parce que quand j'écris j'arrive à m'exprimer alors qu'à l'oral ça m'est beaucoup plus compliqué...

      Pour le projet avec Denis, il pourra je pense assez facilement se matérialiser en podcast, mais du coup on s'est pas posé pour rebûcher dessus. Ca viendra !

      Supprimer
  8. C’est dur de trouver sa voie quand on est indépendant et artiste. Je te souhaite de t’épanouir dans ce nouveau format. En général dans la vie les seules choses qui sont susceptibles de fonctionner sont celles qu’on fait par conviction personnelle. J’admire et aime ton contenu qu’en effet je lis ou j’écoute plus que je ne regarde (là faute aux sieste toujours plus courtes de mon premier et au deuxième qui arrive lol).
    Simplement bravo d’avoi L’audace d’être toi-même. D’autre s’y sont perdus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Wow, merci beaucoup pour ces mots qui me confortent vraiment dans mon choix. C'est beau ce que tu as écrit là, très beau.

      Supprimer
  9. Bonjour,
    Juste pour dire que tu as raison fais ce qui te semble le mieux pour toi et pour ta famille. Même si je ne suis pas étonnée car au fil des mois j'ai conclue que pour toi c'est l'écriture ton moyen de communication , on ne devient pas romancière pour le fun il faut l'avoir ce goût de l'écriture. Faut dire que ton poste arrive a point nommé mon mari me supplie de couche mes idées sur le papier, mais il fait l'envie et surtout ne pas êtres Dys . Bref la photo est ton 2 moyen de communication et je trouve que ça suffit pour une seule personne qui est maman de 3 et qui je trouve est très empathique (une qualité).bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les "vrais" ne sont pas étonnés, vous me connaissez si bien ! Merci beaucoup pour ton message, je suis privilégiée d'avoir des abonnées telles que toi, vraiment <3

      Supprimer
  10. Bonjour Mélissa. Je suis contente que tu aies pris une décision qui te convienne. Je suis un peu triste que les vidéos s’arrêtent mais je comprends complètement.
    Si je suis triste c’est parce que la forme d’une video (a mes yeux) est un peu plus naturelle, moins structurée qu’un texte / donc d’une podcast.. on va dire que je n’ai pas la même attente en lisant qu’en regardant...
    Mais je vais m’y habituer ;) et je continuerai à te suivre!
    Ce qui compte, c’est que tu te sentes bien et que tu sois heureuse!
    Contente que tu nous ne quittes pas complètement, j’ai eu peu au début 🙈

    Bonne route!
    Des bisous,

    Céline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends que mes vidéos vous paraissent plus "naturelles", mais pour moi c'est vraiment devenu insupportable de m'écouter dire des choses qui ne correspondent pas tout à fait à ce que je voudrais exprimer, mon naturel je le retrouve dans mes textes qui reflètent toujours tellement mieux mes pensées et mes émotions que la vidéo ! C'est clair qu'en tout cas je suis ravie de prendre cette décision et qu'il y a peu de chances que j'y revienne. En tout cas non, je ne vous quitte pas <3

      Supprimer
  11. Coucou Melissa,

    Alors cette nouvelle je ne l'avais pas vu venir. Mais je te comprends. A un moment donné, j’ai mis mon compte Instagram en privé. J’en avais assez d’avoir certaines personnes aux faux comptes ou qui sont là pour la drague me suivre. Bon le privé, m’a juste permis d'éviter certains boulets d’en jeter d’autres. J’ai d’ailleurs tenter la même sur Twitter mais tu ne peux que bloquer les gens et pas les supprimer de tes followers... et Twitter a l’heure actuelle je me pose la question: est ce que je garde mon compte ou non ? Des fois c’est oui des fois c’est non... XD et comme j’aime bien certaines personnes avec qui je discute sur Twitter bah pour le moment je reste.
    Perso, je trouve aussi que YouTube n’est plus vraiment aussi bien qu’avant. Entre les youtubeuses qui rajoutent des filtres et qui disent que ce nouveau fond de teint est top car il floutte les pores (mouais c’est ça), et les panneaux publicitaires que certains et certaines deviennent, bah, je finis par aller voir les comptes plus artistiques au final, comme celui de Natacha Birds. Par ce que ça me fait du bien, et d’ailleurs la plupart des chaînes que je regardais l’an passée, j’en ai fait un gros tri (idem sur Instagram, par ce que nous expliquer 15 fois dans la semaine comment rentrer un code promo dans un site internet ça me gonfle, on est pas idiote non plus, et elles ne devraient pas accepter ce genre de partenariat qui est je trouve rabaissant pour la communauté, même si elle est considérée comme jeune).
    Tu as bien raison de suivre ton cœur, et qui sait peut être y reviendra tu un jour ? Ou pas peut importe. C’est amusant avant de lire ton dernier paragraphe, je me disais mais tu décevais faire des podcasts Melissa. Et dernier paragraphe, c’est ce que tu décides de faire. Je ne suis pas grand monde en podcast, faut dire que je n’ai pas réellement chercher non plus, mais le peu de fois où j’en ai écouté ça m’a beaucoup plus. J’adore ce contenu, moi qui en plus retiens mieux en écoutant.
    Alors je suis ravie pour toi, pour ce nouveau tournant et je te souhaite beaucoup de succès.
    Quand à ceux qui se désabonnerait potentiellement, c’est un choix qu’ils font et tant pis pour eux.
    Et puis, j’aurai une dernière chose à dire, j’aimais beaucoup tes vidéos, elles vont me manquer mais au moins de temps en temps j’écouterai ton podcast. D’ailleurs tu parlais de supprimer y’a chaîne, au vue du contenue, ce n’est pas nécessairement une bonne idée. Par ce qu’en cherchant des thèmes de vidéos, les gens peuvent avoir tomber sur certaines des tiennes, comme le SOPK par exemple. Et même si ce n’est plus à jour, il y a quand même pas mal d’info dedans. Bref, je vais m'arrêter là et suis contente que tu commences les podcasts. Bonne chance et bonne continuation dans cette nouvelle aventure que je vais continuer à suivre,

    Bon lundi
    Lauriane

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Lauriane,

      Ah je pensais que tu serais pas si surprise que ça ^^' Mais comme tu le dis si bien, YouTube c'est plus vraiment "comme avant" et je n'ai plus envie de faire partie de cet univers, alors passer aux podcasts c'est aussi une façon de prendre de la distance c'est clair. Je suis contente de faire partie de celles que tu continues de suivre même après ton grand tri !

      Supprimer
  12. Coucou Mélissa ! Je viens de finir d'écouter ta vidéo, je t'avoue avoir été triste pendant une bonne partie. Bien que je respectais et comprenais parfaitement ton choix, j'étais triste car je lis certains de tes articles, mais je n'ai pas toujours le temps de le faire (ou l'envie de le faire parce que pour mes études je passe énormément de temps à lire donc quand je fais une pause, je préfère regarder une vidéo, une série ou me replonger dans un bon roman). Mais ce choix de podcats me plait beaucoup! Je trouve que c'est une super idée, qui te correspond parfaitement! Comme tu l'as dit de nombreuses personnes écoutaient tes vidéos en faisant autre chose à côté, c'était mon cas. Et là quel plaisir de me préparer en écoutant ton podcast, avec tes mots si beaux !
    J'ai hâte d'écouter le prochain !
    Pleins de bisous ❤

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour Mélissa.
    Tes mots sont touchants et sincères. Tu as tout à fait le droit d'agir comme il te semble juste de le faire, personne ne doit te jeter la pierre.
    Je suis ravie que tu choisisses les podcast, car j'avoue être de celles qui "écoutaient" tes vidéos plus que je ne les regardais.
    Et si tu décidais d'arrêter complètement car cela ne te correspondait pas, je continuerai à te lire...
    Bon continuation à toi, et merci de ce que tu nous offres :)

    RépondreSupprimer
  14. Bon, seras-tu surprise si je te dis qu'à partir du paragraphe "c'est décidé : fini la vidéo !", je lisais en me disant que j'aurais pu écrire chaque mot ? Sur le rapport à l'image, la façon dont on en devient esclave pour transmettre un propos qui n'en a fondamentalement pourtant pas besoin, et sur le fait qu'on est des "filles de mots" ^^

    Je suis contente d'avoir pu aider de manière indirecte à ton cheminement vers ce nouveau choix (d'autant qu'il me semble me souvenir que la vidéo de Solange te Parle que tu évoques, c'est aussi bibi qui l'avait partagée sur Twitter... d'ailleurs je suis émue rien qu'en y repensant à ce petit bijou d'émotion !)...

    Et j'espère que les podcasts t'apporteront autant qu'ils m'apportent : (trois fois moins de vues, je ne te le souhaite pas forcément mais) plus de légèreté et donc plus d'enthousiasme à oeuvrer sur Youtube, un sentiment de liberté, un sentiment de se centrer sur l'essentiel, et un immense plaisir !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me marre toute seule à chaque fois que je vois ton vieux pseudo apparaître ici (la PP aussi, haha ^^)... XD Pardon, c'est pas gentil de se moquer !

      En tout cas non, je ne suis pas surprise que mes mots collent si bien à tes pensées, tu le sais, on a quand même une vision des choses très similaire très souvent ;-) Et pour la vidéo de Solange je ne sais plus si c'est ton partage qui me l'a fait découvrir mais si c'est le cas je te dois donc un autre MERCI !

      Je me sens déjà beaucoup plus libre grâce aux podcast, c'est un vrai soulagement d'avoir pris cette décision =)

      Supprimer
  15. Bonjour Mélissa, je trouve ça vraiment intéressant que tu te plonges dans ce nouveau format qui te convient mieux, à te lire. Personnellement j’ai commencé à écouter des podcasts il y a environ deux ans et je trouve ça génial. On consomme moins d’ecran, on peut faire des choses en même temps, c’est des discussions uniquement et je trouve que ce format en tant que auditeur/spectateur me convient aussi beaucoup plus, avec le temps pour regarder des vidéos qui commence à manquer...
    au plaisir de t’ecouter ou de te lire à nouveau (je suis d’ailleurs en train de dévorer Miroir et je crains d’arriver à la fin car je ne veux pas quitter ces jolis mots ni ces personnages sublimement construits !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouuuuuh merci et trop hâte d'avoir ton avis sur Miroir !!!

      Supprimer
  16. Je suis tellement contente de ton retour et de ses petites nouvelles.
    Je te suis depuis tes débuts comme tu le sais et franchement j'ai évolué en te lisant et en regardant tes vidéos sur YouTube.
    Je t'avoue que depuis ma vie de maman j'écoutais tes vidéos mais je ne te regardais pas à l'écran... Je profitais de me préparer pour t'écouter entre deux de m'occuper de mon loulou.
    Du coup ça tombe très bien les podcasts...
    Gros bisous et bon retour ma belle. Prenez soin de vous ����

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ça me fait tellement plaisir de te lire ici de nouveau ! Heureuse que cette idée te plaise =) Bisous et prends soin de vous ;-)

      Supprimer
  17. Bonjour Mélissa ! Je comprends parfaitement ton ressenti, tu as rzisp' de suivre ton cœur. Que ce soit en format audio ou vidéo si le sujet m'intéresse, je t'écouterai avec plaisir, l'image c'est superflu l'important c'est ce que tu exprimes. Belle journée 💋

    RépondreSupprimer
  18. Chère Mélissa, merci pour tout tes partages et ton travail. Bravo pour ce nouveau virage et heureuse que les podcasts amènent d'autres choses. Tu es courageuse car le diktat est difficile à contrer mais tu t'es écoutée et ainsi tu ne t'en porteras que mieux. Sois encouragée ! A bientôt me réjouis particulièrement de ton prochain livre. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui c'est culotte et ça va me desservir en terme de "bankableité" mais je m'en fous, ce qui compte c'est que je fasse ce qui me PLAIT, sinon je ne pourrai jamais le faire BIEN. Bises et merci !!!

      Supprimer
  19. C'est comme une évidence ce tournant! Après tout tu as bien raison, c'est le contenu qui compte, pas la forme. Ça aurait été vraiment dommage que tu abandonnes cette thématique de la parentalité car je trouve tes partages d'expérience très intéressant. En tout cas je resterai fidèle au poste! Au plaisir de t'écouter maintenant..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! C'était finalement assez évident en effet =)

      Supprimer
  20. Bonjour Mélissa,
    Je comprends entièrement ton point de vue. Et je trouve ça super que tu aies trouvé une façon de continuer à produire du contenu sous un format qui te conviens plus. L'essentiel c'est de s'écouter, toujours !
    J'écouterai tes podcasts avec beaucoup de plaisir,
    A bientôt,
    Charlotte.

    RépondreSupprimer
  21. Bonjour Mélissa, heureuse de te retrouver !!
    Même si tes contenus vidéos m'ont aidé et m'aident beaucoup dans ma grossesse, je te félicite d'avoir réussi à faire un choix d'orientation qui n'était pas facile, mais qui te ressemble et sonne comme une belle évolution de tes activités digitales.
    Tu n'as pas tort, on t'écoute plus facilement qu'on ne regarde vraiment les vidéos telles que celles que tu nous proposes , et en te lisant, je me rends compte que c'est vraiment ta voix, sa mélodie et tes mots qui m'ont vraiment manqué chaque vendredi.
    Je te souhaite beaucoup de bonheur dans cette évolution et je serai bien sûr au rdv. Plein de bisous et plein de bonheur aussi pour toute la golden family :-)
    (P.S: je me demande quand même toujours quel était le projet commun que vous aviez envie de lancer avec Denis, qui me semble était différent du livre. Nous en parleras-tu et aura-t-il tout de même un avenir? Grosses bises)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Alexandra ! Merci pour ton message qui me conforte dans l'idée que ce choix était finalement logique dans mon parcours =)

      Quant au projet qu'on avait avec Denis, on est en train de travailler à le muter au format podcast ;-)

      Supprimer
  22. Coucou Mélissa !
    J'ai eu tellement peur en lisant le début de l'article et puis j'ai vu : podcasts, maintien de la chaine et je me suis dit : OUF.
    J'adore te lire (d'ailleurs je viens de finir paranoia), mais j'aime aussi beaucoup t'entendre. Donc cette solution me convient parfaitement je pense, même si je trouvais toujours ta "mise en scène" tellement jolie, agréable à regarder et reposante. Mais j'avoue que parfois je ne faisais qu'écouter en faisant autre chose ^^.
    L'essentiel c'est que tu fasses quelque chose que tu aimes, si le format vidéo ne te convient plus libre à toi :), concernant les images tu nous en fournis toujours des magnifiques sur le blog =D.
    Est-ce que tu vas continuer la série sur l'évolution mensuelle de bébé Jean-Jacques la poire ? Vu qu'elle avait été mise en suspens en même temps que ta pause.

    Bon maintenant que j'ai fini l'article, laissé ma trace, je vais aller ECOUTER la vidéo ;). Je ne fais pas un choix, j'aime toujours faire les deux ^^.

    Bises

    Marine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureuse de lire que cette solution te convienne Marine ! Pour ta question au sujet de bébé, je crois que mon podcast d'aujourd'hui y répond ;-)

      Supprimer
  23. Hello Melissa :)

    Je ne suis pas étonnée de te voir emprunter cette voie là, qui je pense, te correspond mieux que le "face cam" de YT.
    Je pense aussi, comme MelOdile, qu'il y a une part de maturité... vous avez grandi, votre contenu a grandi avec vous, et de la même façon que tu ne souhaites plus proposer du contenu beauté qui pourrait attirer des pré-ados / ados, tu ne souhaites peut-être plus toucher l'audience de YT qui vient sur YT pour des vidéos et constater l'état de tes racines.
    On ne vient pas sur YT pour des vidéos comme on écoute des podcasts, la démarche est différente, l'audience est différente, et peut-être trouveras-tu dans cette nouvelle audience quelque chose qui te correspond plus.
    Si l'audience est moins forte... tu as raison, finalement, qu'importe ? Plaire à tout le monde, c'est aussi plaire à personne. Les gens qui te suivront le feront car ils prendront un vrai plaisir à te lire ou à t'écouter, et c'est certainement ce qui est le plus important, non ? La qualité plus que la quantité, y compris et surtout dans le nombre d'abonnés.
    Ce premier podcast est très bien, ton timbre et ta diction sont très agréables à écouter. Tu le sais, j'aime te lire, mais je prendrai un vrai plaisir à découvrir tes écrits à l'oral, comme on peut apprécier un livre audio lu par son auteur.
    Il y a cependant une question que je me pose : pourquoi choisir YT comme plateforme de podcast, et ne pas t'orienter vers un podcast 100% audio ?

    Je te souhaite une bonne journée et une belle semaine.
    Des bisous,
    Ninon

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou toi ! Ah, l'âge de raison ! ;-)

      C'est vrai que ça va faire un sacré tri dans mon audience et que ceux qui restent seront encore plus engagés, je crois. Et ça me va bien comme ça, petit à petit ma communauté rapetisse mais pour mon plus grand plaisir, parce que c'est une communauté mature, posée, avec qui on peut échanger sans se soucier de voir débarquer des trolls. Bref, une "petit" communauté mais ultra-qualitative - et comme on dit, c'est pas la taille qui compte, t'as bien raison, haha XD

      Sinon pour répondre à ta question, il me semblait logique de proposer mon contenu sur ma chaîne plutôt que d'ouvrir des podcasts sur une plateforme audio uniquement, sinon concrètement j'aurai perdu en passant une ÉNORME partie de mes abonnés qui ne sont pas forcément tentés par les plateformes audio. Moi la première j'écoute des podcasts sur YouTube mais j'ai jamais trouvé le courage d'aller en chercher sur des plateformes dédiées. Et puis ce choix c'est aussi une façon de ne pas tirer un trait sur ma chaîne qui compte quand même beaucoup pour moi !

      Supprimer
  24. Bonjour, je te suis depuis tes débuts yt, j'adore la manière dont tu abordes la parentalité. J'écoute déjà quelques podcast sur ce sujet et j'aimerais savoir si on pourra retrouver les tiens sur une appli de podcast ou pas ? Car ce serait tellement pratique. Merci beaucoup et bravo pour cette décision. Gros bisous. Hélène

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas prévu pour le moment, sincèrement je n'ai pas du tout eu le temps de me poser pour essayer ça, mais on ne sait jamais je doublerai peut être aussi mes podcasts dessus un de ces jours !

      Supprimer
  25. Je comprends tout à fait ton point de vue et te félicite pour ce nouveau tournant, tu n'en sera que plus épanouie ! Bon vent à vous ^^ et ce sera avec joie qje je continuerai à te suivre sous ce nouveau format !

    RépondreSupprimer
  26. Bonjour Mélissa ! Voilà le premier commentaire que je poste sur ton blog (je fais partie de la communauté silencieuse ��)
    Contente de d'apprendre que tu fais le meilleur choix pour toi, et à vrai dire j'ai vraiment hate de découvrir tes podcasts ! Mais je me demande si le projet que tu avais avec Denis en video (qui avait l'air de vous tenir a cœur) sera donc réalisé sous la forme de podcast ? En tout ça me plairait !
    Bonne journée à toi et a ta petite famille !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le projet avec Denis est toujours d'actualité même si du coup on va essayer de l'adapter au format audio et que ça va demander un peu de boulot donc c'est reporté mais pas oublié ;-)

      Supprimer
  27. Coucou, je te suis depuis un bon bout de temps maintenant et l'idée du potcast me plaît à fond !!! Je travaille en ecoutaéc ca et je n'aime plus de trop regarder des vidéos donc la c'est super hihi ! Félicitations pour cette nouvelle aventure, plein de bonheur dans l'écriture a bientôt !

    RépondreSupprimer
  28. Coucou Mélissa !

    Je continuerai avec plaisir à lire ton blog, et je le lirais même en écoutant la vidéo, car ta voix est agréable, et ta manière de raconter l'est tout autant !
    J'ai apprécié cet article, je me suis reconnue dans ton amour pour les mots. Je te souhaite le meilleur !

    A bientôt !

    RépondreSupprimer
  29. Coucou Melissa! Contente de te retrouver enfin! Je t'avoue je suis triste de ne plus pouvoir te suivre en vidéo mais je comprend tout à fait les raisons qui te poussent à ne plus voir utiliser ce format. En lisant ton article, je trouvais que l'idée des podcasts étaient une bonne solution pour continuer à partager avec nous dans un format ou tu te sens mieux, mais je n'imaginais pas que ce serait une simple lecture de tes articles. Pour ma part, je n'accroche pas car cela perd pour moi toute spontanéité, on sent très bien que tu lis un texte et que tu ne nous parles pas spontanément comme dans tes vidéos. Je préfère alors lire ton article sur le blog et le podcast ne m'apporte rien, je trouve même ça très ennuyant d'écouter quelqu'un lire un texte. Par contre, ce serait super si tu nous parlais de façon naturelle comme tu le fais dans tes vidéos, en gros que tu continues comme avant mais sans l'image avec juste le son :)

    Je continuerai toujours à te suivre avec plaisir sur le blog car j'aime beaucoup ton écriture!

    Bonne continuation dans cette nouvelle aventure!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est l'avantage de ce choix : si tu préfères lire c'est super, mais pour ceux qui ne peuvent pas ou n'aiment pas ça, maintenant ils peuvent avoir la version audio =) Libre à toi de "consommer" l'une ou l'autre version de mes articles, pas de souci.

      Quant au "naturel" dont tu déplores l'absence, je t'invite à écouter mon post d'aujourd'hui sur le 5e mois de bébé, car moins narré qu'un article de ma section "words", par exemple, dont était tiré le podcast de la semaine dernière. Et à vrai dire je ne compte pas choisir mais bien faire les deux. Parler futilités ou racontage de vie du quotidien sur un ton simple, ET partager des choses plus profondes, plus intimes ou plus existentielles dans d'autres posts dont le ton sera beaucoup plus littéraire, comme je l'ai toujours fait sur le blog. Peut-être que ces derniers tu les préféreras à l'écrit et c'est très bien comme ça évidemment =)

      Bises et merci !

      Supprimer
  30. Après moules essais de commentaires depuis ma lointaine contrée qui ne capte pas, je suis enfin devant mon ordinateur où je peux te laisser un commentaire !
    J'avoue que cette décision ne me surprend pas vraiment, mais je crois que c'est parce que c'est un format dans lequel il est facile de t'imaginer. Tu t'exprimes bien, autant à l'oral qu'à l'écrit, alors te concentrer sur l'essentiel, ça ne peut que te permettre de mieux parler des sujets qui te tiennent à coeur.
    Alors j'écouterai avec plaisir, sur mes longs trajets quotidiens !

    Bonne continuation dans cette nouvelle facette de ta vie de créatrice, épanouie toi !

    Des bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Andréa ! Merci beaucoup pour ton soutien indéfectible bichette ! Des bisous <3

      Supprimer
  31. Coucou Melissa ! Je ne sait pas si tu te souviendras de moi j'étais venu à ta dédicasse à la fnac Val d'Europe le 13 février, j'étais avec mon chéri on t'avais parler de ce qu'on cherche dans la littérature parentale et on avais aussi évoqué une envie de trouver un livre de grossesse au le papa aurait sa place entièrement (tu avais d'ailleurs dit que c'était une très bonne idée). On avais discuté du fait que l'on essayer d'avoir un enfant justement, depuis j'ai appris que j'avais quelques soucis et que du coup on aura sûrement besoin d'une pma ou fiv pour menée a bien ce projet enfin bon je garde espoir.
    Je t'avais envoyé un message en privé instagram suite a notre rencontre mais j'ai appris que tu ne les prenait pas (ce que je comprends tout a fait) du coup je viens poster mon petit message ici ^^ .
    "Coucou Mélissa ! Je souhaité t'adresser un petit message après cette rencontre en dédicasse. Tout d'abord un grand merci à toi et Denis, vous savez nous mettre à l'aise en confiance on a vraiment l'impression de parler a une copine. Merci aussi pour ta bienveillance et tes précieux conseils ! Ça fait réelement un bien fous de se sentir soutenu et compris par quelqu'un. Je viens de finir de lire "bientôt maman" et wahou celà ma réelement fait réfléchir à pas mal de choses et j'en ai appris aussi Beaucoup. Notament l'haptonomie tu en avais déjà parler un peu en vidéo mais c'est sur et certains je veux en savoir plus à ce sujet ça a vraiment attisé ma curiosité ! Si d'ailleur tu a des ouvrages à me conseillé je suis preneuse. Et à ma grande surprise tu m'as énormément fait réfléchir quant à la péridurale. Moi qui avais toujours dit en vouloir une aujourd'hui je suis bien moins sûr ! Car les avantages qu'il y a à ne pas la prendre son vraiment considérable même si savoir qu'on a un moyen D'être soulager et toujours important ! Je pense sincèrement voir au moment venue je ne pense que l'on puisse prendre de réelle décision tant que l'on a pas vécu. Je me fait asser confiance je pense que je saurais quoi faire le jour venue. Merci aussi de parler du côté moins joyeux/glamour de la grossesse / accouchement car malgrès que l'on en parle un peu plus celà rester très tabou malheureusement. Le syndrôme de ventre vide ma profondément toucher car même si je n'est jamais était enceinte Je me surprend parfois a caresse mon ventre sans vraiment comprendre pourquoi ou même contrôlé mon geste et j'avoue être déstabilisé par celà. J'ai aussi beaucoup apprécié les différents passage sur les "autres", moi qui de nature n'ose pas dire non ou m'imposer de peur de froisser et à cause aussi de ma timidité j'ai réelement pris conscience de l'importance que ça à de savoir le faire surtout dans des moments comme la grossesse/post accouchement. 1/2
    Je publie en 2 partie mon message trop de caractère oops :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ce message, je me souviens de vous deux en effet ! Navrée de lire que le parcours de la parentalité s'annonce moins simple que prévu pour vous. Tous mes voeux de réussite cela dit !

      Supprimer
  32. 2ème partie de mon message ^^
    Parfois je parle un peu de mes envies en Matières "d'éducation" avec mon entourages et pas plus tard qu'il y a quelques jours je me suis trouver réelement effaré devant la réaction de mon père et ma sœur le contexte je suis tomber sur un post insta qui retransmet des remarquent absurde faites à des parents celle ci disait "pour allaiter son enfant jusqu'à 2ans faut vraiment avoir un problème psychologique" naïvement je demande a mon père ce qu'il en pense et là il me dit "bah oui quand même un peu" et ma sœur pareil. Et la je me suis Dit ok il y a vraiment un problème d'information pourtant ma mère nous à allaité tout les 3 (1 frère 1 soeur et moi ^^) j'ai été surprise de la réponse de mon père et ma sœur je me dit qu'elle possiblement une future mère et qu'il est important qu'elle sache des choses comme celle ci j'ai alors très calmement expliquer les recommandation de l'OMS par rapport a l'allaitement et la pouf ça leur à cloué le bec. J'étais plutôt fière de moi sur le coup ^^
    Je voulais t'adresser un dernier remerciement et pas des moindres ! Merci d'avoir parler du SOPK car grâce à toi j'ai découvert cette pathologie et j'ai enfin pût mettre des mots sur mes maux et comprendre un peu mieux ce qu'il se passe À l'intérieur de mon corps. Je vais m'arreter là même si je pourrais continuer pendant des heures, tant je t'admire toi et ton travail ! Merci énormément d'être là de partager tout ces précieux questions et ton savoir. Je te souhait pleins de jolis projet (peut être un journal de grossesse un jour qui sait) et de bonheurs à toi et ta petit famille. Bises Lilou.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, pas facile de faire face aux idées reçues des autres et surtout à leur manque d'ouverture d'esprit. La parentalité ça implique de savoir défendre ses choix de parents sans les imposer, mais c'est loin d'être facile et ça commence dès la grossesse voire même avant, malheureusement...

      Plein de bises et de bonheur à vous deux <3

      Supprimer
  33. Je dois t'avouer que je ne suis pas surprise, je te l'avais d'ailleurs dit dans ton dernier article la semaine passée. Pour moi tu n'as pas ta place sur Youtube, et c'est une très bonne chose.
    J'ai hâte d'écouter ces podcasts car je ne te regardais quasi pas, comme tu le disais j'écoutais dans les transports ou en faisant la cuisine.
    J'ai hâte de te suivre dans ce nouveau projet et suis ravie que tu es le courage d'assumer tes choix et de toujours aller de l'avant

    RépondreSupprimer
  34. Bon courage Melissa !
    Je n'arrêterai pas de te lire parce que tu ne fais plus de vidéo, et je ne comprends pas forcément ceux qui fuient... J'ai même vu un commentaire qui disait "bye bye la Golden Family" ? A croire que ne plus avoir de vidéo induit que tes articles ou ton twitter par exemple ne sont plus qualitatifs ? Et ceux de ton mari aussi ?
    Les podcasts, c'est pas trop mon truc dans l'absolu, mais si c'est lié à ton blog, y'a pas de raisons de pas être contente ! Tu as un talent pour l'écriture alors continue sur cette voie, tu as un coeur de communauté qui te restera fidèle j'en suis sûre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bein ce genre de commentaire c'est pas tellement étonnant mais c'est pas grave pour autant, tu sais ! Ma communauté rapetisse mais devient plus quali, je n'ai donc lieu que de m'en réjouir ;-)

      Merci beaucoup en tout cas ! =)

      Supprimer

Je lis absolument tous les commentaires, même si je ne peux pas forcément répondre à chacun d'entre eux - malheureusement. NB : il n'est désormais plus possible de commenter en "anonyme" (pour commenter, il faut juste créer un compte Google, c'est gratuit). De plus, les commentaires empreints de méchanceté gratuite / haineux / racistes - et j'en passe - ne seront pas publiés. Peace !