Onglets-menu

vendredi 1 mars 2019

Note de service suite à ma vidéo sur l'exposition des enfants en vidéo



J'écris cet article ici parce que, une fois de plus, je sais qu'ici, les gens sont moins bêtes - virulents - méchants - agressifs (rayer la mention inutile). Et aussi parce qu'ici j'ai largement plus de place et qu'au moins, je peux répondre à tout le monde (du moins à tous ceux qui ont manifestement besoin d'une réponse). Ma vidéo sur l'exposition des enfants sur Youtube a été comprise et très bien accueillie par la très grande majorité des personnes qui l'ont visionnée (le ratio de likes/dislikes sous cette vidéo étant assez parlant puisqu'on est tout de même à 1800 "j'aime" pour 300 "j'aime pas"). Avant d'accorder de l'importance aux autres, je tiens d'abord à commencer ce post par un "MERCI" sincère à leur attention - ce qui est rassurant c'est que malgré le côté touchy de ce sujet, il y a encore une grande majorité de personnes qui comprennent le fond de mes propos. Si vous faites partie de cette catégorie de personnes, soyez assurées que la suite de ce post n'est pas du tout rédigée à votre attention.



  • Ceci dit, parlons donc un peu des bêtises que j'ai pu lire quant au "fond" de cette vidéo.


L'une des critiques négatives (et pour le coup pas constructive pour un sou) que j'ai lue à plusieurs reprises et qui me laisse béate : paraît-il que je serais hypocrite (moi, hein, parce qu'étrangement mon mari, personne lui reproche rien, c'est amusant comme ce sont toujours les mamans qui prennent en premier quand on parle de famille - mais c'est un autre sujet !). Paraît-il que c'est gonflé de ma part de faire une vidéo sur le sujet alors que je suis moi-même "la première à les exposer" et à vivre de mon métier de YouTubeuse famille. On me dit que je suis hypocrite parce que je les "montre".

Allons, allons, sérieusement ? Vous ne connaissez ni le prénom ni le nom de famille de mes enfants, ni aucune de leurs dates de naissance. Vous les croiseriez dans la rue sans nous que vous ne sauriez pas que ce sont nos gosses, parce que dans le fond vous ne les avez jamais vus. Prétendre que je les expose comme tous les Youtubeurs dont je parle dans ma vidéo, alors qu'une fois de temps en temps vous voyez un pied, une main, une moitié de visage ou un dos, vous savez, c’est ridicule.

On me dit aussi que c'est hypocrite parce que je passe mon temps à vous parler d'eux et que de fait, vous connaissez toute leur vie. C'est assez culotté et ridicule une fois encore de mélanger le partage d'expérience d'une maman et le fait de bafouer droit à l'image et à l'intimité de ses enfants. En l'occurence, comme je l'ai répété à plusieurs reprises à certaines personnes : je n'ai JAMAIS bravé l'intimité de mes enfants. Vous ne les avez jamais vu ni ne les verrez jamais grognons, tristes, malades ou en difficulté dans l'une de mes vidéos. Il serait quand même pertinent de faire la différence entre parler famille et exposer la vie intime de ses enfants, leurs journées, leurs humeurs, leurs habitudes, leurs tracas.

Alors par pitié, regardez un peu plus loin que le bout de votre nez et ouvrez les yeux. Ne me mettez pas dans le même sac que ces parents peu regardants qui n'hésitent pas à vlogger quotidiennement en montrant leurs bout'choux de deux ou trois ans qui ne comprennent RIEN à tout ce fatras, ni à ceux qui vont jusqu'à formater leurs ados pour qu'ils aillent réclamer des likes à tout va. Denis et moi sommes à mille lieues de cet irrespect des droits fondamentaux de nos enfants, je n'ai pas besoin qu'on m'en convainque, je le sais.




Je dois manifestement rappeler le propos même de cette vidéo : Youtube cherche avant tout à empêcher l'exploitation d'images d’enfants à des fins pédophiles. Si jamais vous avez envie de défendre des chaînes famille qui vloggent tous les jours en pointant du doigt l'une de mes vidéos où on aperçoit l'un de mes gosses dix secondes, de dos, c'est peut-être bien vous qui avez un souci d'hypocrisie. Personnellement je sais sans le moindre doute que je ne risque pas que l'un de mes enfants me colle un procès dans 10 ans parce qu'il se découvrira sous un mauvais jour dans l'un de mes partages. Au contraire, je pense que nos garçons nous remercieront de toujours avoir eu à coeur de les préserver pendant que d'autres utilisaient le temps, l'énergie et l'image de leurs marmots sans scrupule (tiens on pourrait aussi parler du travail des enfants dans l'absolu mais si je commence avec ça, ce post va se changer en thèse). Enfin pour en revenir au sujet, je suis convaincue qu'à ce jour l’algorithme de tri généré par YouTube n’est pas encore très au point, je ne doute pas que la plateforme va petit à petit affiner les choses mais je comprends pas comment on peut être contre la mesure. (Ah, et pour ces boulets qui vont jusqu'à dire que l'exposition des enfants et la pédophilie, c'est pas le même sujet... #FacePalm).

Mais attendez, au fait, j'y pense ! Vous savez quoi ? Si vous pensez que montrer mes gosses de dos, de moitié ou nouveaux-nés c'est les exposer trop : à vrai dire c'est GÉNIAL ! Ça veut dire que le message est passé et que vous êtes encore plus regardants que moi quant à tout ça. Félicitations, du coup !




  • Pour en revenir à la "forme", maintenant, qui en a dérangé d'autres.


C'est vrai, et je l'assume sans problème, mon avis étant tranché sur ce sujet, ma façon de parler était tranchante également. Pourtant pas irrespectueuse, toutefois, puisque ce sont les pratiques que je condamne et non pas des individus en particulier - vous noterez que je n'ai cité AUCUN nom de YouTubeurs alors que d'autres chaînes telle que celle du Roi des Rats que bon nombre d'entre vous m'ont recommandée, n'y sont pas allés avec le dos de la cuiller. Ce créateur-là est allé jusqu'à faire des vidéos dans lesquelles il dénonce certaines chaînes en particulier, c'est son choix et il a visiblement d'excellentes motivations derrière. Moi, ce que j'ai choisi de faire, ce n'est pas d'accuser tel ou tel parent. J'ai au contraire sciemment décidé de rebondir sur cette nouvelle mesure prise par YouTube visant principalement les réseaux pédophiles pour partager en vidéo une opinion que j'avais par ailleurs déjà partagée l'été dernier sur mon blog. Mon but était clairement exposé dans la vidéo d'ailleurs : je tenais faire à réfléchir mon public ET les créateurs de contenu à ce sujet, et faire un appel aux marques en leur demandant d'arrêter d’encourager cette exposition via des collaborations exigeant que tel ou tel produit soit unboxé ou présenté par un enfant mineur totalement exposé.

Si mon ton vous dérange, libre à vous de ne pas poursuivre le visionnage de la vidéo, je n'oblige personne à regarder ce que je publie et moi-même je suis la première à couper une vidéo dont le ton ne me plaît pas. Si vous trouvez que je "juge" trop, ma foi, je vais vous rappeler une chose que Magali (qui se reconnaîtra) m'a rappelée à très bon escient : Juger, on le fait TOUS et TOUT LE TEMPS. "Juger", selon le dictionnaire, c'est "prendre position". Quand on regarde un film : on JUGE de sa qualité, on aime ou pas. On rencontre une personne : on juge si sa personnalité va coller avec la notre ou pas. Quand on regarde des fringues dans une vitrine : on juge si elles nous plaisent ou pas. La véritable question n'est pas de "juger" ( = se faire un avis), parce que juger c'est normal, on le fait mille fois chaque jour et c'est même sain, sinon personne n'aurait d'avis sur rien.

Non, ce qui pose un problème la majeure partie du temps, c'est de condamner ce qu'on juge. Et jusqu'à présent j'avais toujours fait très attention à cela dans mes divers partages : on aime ou pas, c'est notre droit, donc je vous partage mon point de vue sans vous l'imposer ni penser que vous faites moins bien que moi. Mais, parfois, comme moi cette fois-ci, on juge ET on condamne. Et j'assume cela sans vergogne parce que le sujet de la sécurité des enfants en l'occurence me touche énormément et que cette cause me tient beaucoup à coeur. Alors exceptionnellement je ne me suis pas censurée, j'ai exprimé mon jugement certes, mais aussi le fait que je condamne purement et simplement cette pratique visant à exposer sans arrêt et sans problème ses enfants, et à en faire un métier, de cette exposition. Je condamne les actes, pas une personne en particulier. J'avoue ne pas très bien comprendre pourquoi tout à coup je devrais me censurer sur un sujet aussi important alors qu'une fois de plus, j'ai été engagée, mais pas irrespectueuse. Non, je ne suis pas une personne toute lisse, et je considère avoir encore un droit de parole quand quelque chose m'interpelle. Et puis, franchement, pinailler sur la "forme", n'est-ce pas une façon d'oublier l'importance du "fond" ? Si la forme vous pose autant problème, c'est peut-être parce que ce qui vous dérange, c'est le fond... et il n'y a que la vérité qui fâche.




L'intimité, la vie privée, le droit à l'image, c'est effectivement le propos de cette vidéo et tout est une question de limites - le hic c'est que beaucoup d'influenceurs n'en ont plus aucune. Le fait est que, dans notre cas, c'est notre expérience qu'on partage, pas la vie de nos mômes. Mes vidéos, si vous prenez deux minutes pour vous pencher dessus, sont pour la très vaste majorité des vidéos face-cam de moi dans lesquelles ne sont jamais intervenus nos enfants. Je n'ai à rougir d'aucune d'entre elles en ce qui concerne l'exposition de mes enfants ; la preuve étant que Youtube n'a impacté AUCUNE de mes vidéos. Au risque de me répéter, franchement c'est de bien mauvaise foi de m'accuser d'hypocrisie alors qu'il y a un GOUFFRE entre le fait de plus ou moins voir un enfant quelques secondes dans une vidéo et celui de lui faire faire des vidéos face-cam à une fréquence élevée pendant parfois des années - ce qu'on n'a JAMAIS fait et ne fera jamais. Il n'est peut-être pas utile de nous loger à la même enseigne que ceux qui n'ont aucun scrupule à filmer leur enfant qui zozote, râle ou a la gastro...

Pour rappel avant d'en finir avec tout ça et si vous avez envie d'aller plus loin, je le répète mais j'avais déjà fait un article détaillé sur mon blog à ce sujet. Si vous avez envie de savoir pourquoi on a pris certaines décisions quant à l'exposition de nos enfants ou que vous aimeriez comprendre comment on fixe nos limites, ALLEZ LE LIRE avant de me rentrer dans le lard sans réfléchir, il est là : https://www.goldenwendy.com/2018/07/exposer-ses-enfants-sur-internet-un.html

Notez que je ne suis pas en désaccord avec les chaînes où les enfants sont préservés en étant floutés / coupés ou autre. Ce n'est pas de ce type de chaîne YouTube dont je parle dans ma vidéo, si vous avez compris autrement ma foi je n'y suis pour rien.




Pour conclure, quand je vois ce que je peux lire comme aberrations sous un thème aussi tranché que l'exposition des enfants sur YouTube, je me dis que non, vraiment, même si on me la réclame tous les jours, poster une vidéo dans laquelle je vous donnerais mon avis sur l'éducation, ce serait vraiment pas l'idée de l'année, voyez. Au final c'est MOI qui m'expose, et, je l'ai dit en début de vidéo, ma sensibilité ne m'aide pas à bien supporter la bêtise de certaines accusations gratuites. Je vais donc remercier une fois encore toutes ces personnes bienveillantes qui avaient saisi le message de ma vidéo, pis je vais gentiment retourner dans le monde des bisounours et vous souhaiter une bonne journée.



- Cape de Portage : June 22 -
(Merci à mon p'tit mari pour les photos)


Golden Wendy

13 commentaires:

  1. Bonjour ! Totalement d'accord avec ton article ! Tu as tout dit et je pense que c'est tout à votre honneur de ne jamais avoir contredit vos principes !

    On dit communément qu'il y'a deux catégories de youtubeurs/ blogueurs : ceux qui font du CONSEIL et ceux qui proposent du DIVERTISSEMENT. Et toi, c'est clairement dans la première que tu te classes. Donc le propre de tes vidéos est de conseiller et de partager ce que tu connais à travers ton expérience, peu importe que tu fasses de la beauté, de la maternité ou du lifestyle, tu n'as jamais partagé le visage de tes enfants. Ce que je veux dire par là, c'est que comme tu te classes dans le conseil, le propos de tes vidéos n'est pas de raconter les journées de tes gamins, de parler de rendez vous médecin ou de premier caprice qui se serait passé je ne sais où. Leur quotidien (=leur intimité) n'est pas le propre de tes vidéos, ce qui te distingue largement des YT "Famille" qui prennent plaisir à exposer leur gamins sous prétexte qu'elles aiment "partager" et "échanger" avec leurs abonnées sur des problématiques qu'elles rencontreraient.

    Et je pense que certaines personnes ont confondu ton point de vue car tu parles de tes enfants sans toutefois trop en dire ou montrer sur leur intimité ou leur identité puisque c'est le sujet de ta chaine que de parler maternité et parentalité. Et pour reprendre l'expérience du YT beauté, je suis sure que si tu n'avais pas changé de niche, les gens ne t'auraient pas critiquée alors même que tu ne partageraient pas de photos ou d'éléments intimes qui ne regarderaient que vous et votre entourage sous prétexte que ce n'est pas le coeur du métier d'une youtubeuse beauté que de parler famille, maternité ou encore parentalité.

    C'est très clair dans ma tête mais je suis pas sure d'avoir été claire 😅

    Des bisous 💞

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Mélissa.
    Pour ma part j'avais totalement compris ta vidéo et je partageais également ton avis.
    Ceux qui osent te dire que tu critiques, devraient à demander ce qu'ils sont présentement en train de faire (quelle ironie, ou pas...). Je trouve ça gonflé qu'on te reproche cela car tu fais toujours très attention à ce que tu dis/montres. Et j'espère que tu continuerais à nous partager tes conseils/anecdotes et les tenues des tes petits bouts ou encore les moments mignons (par exemple les moments de sieste que tu partages sont trop craquants 😍)
    Effectivement j'ai l'impression qu'on aime bien reprocher pas mal de choses aux mamans alors que la parentalité se fait généralement à deux.
    Bref tu as bien fait de faire cette petite note de service mais je commence sérieusement à me désoler de voir comment les personnes peuvent facilement déformer des propos ou les sortir de leur contexte... Effectivement par rapport aux Toi des Rats tu as pris le parti de ne viser personne en particulier et je pense que cette démarche correspondait mieux à cette vidéo.
    Heureusement que ces personnes qui ont mal compris (volontairement ou pas) restent une minorité, mais je comprends qu'à la longue ce soit pénible.
    Pour finir ce long petit pavé, reste droite dans tes bottes et continue dans tes engagements et convictions.
    💙

    RépondreSupprimer
  3. Coucou Mel, c'est tellement triste que tu aies à te justifier à cause de ces personnes mal intentionées qui n'ont rien de mieux à faire que de laisser des commentaires avec des critiques et des méchancetés à tout bout de champs... Les dislikes c'est d'une inutilité, ou j'aime et je te soutiens, ou je n'aime pas et je me désabonne non?!
    Je me demande s'ils ne vont pas finir par te décourager de nous parler de toutes ces choses qui nous passionent: enfants, maternité... J'espère pas!
    Tout comme ta vidéo cododo qui n'a pas été comprise, à mon avis le fait d'exposer tes choix de vie, le fait que tu allaites mais que vous ne pratiquez pas le cododo avec bébé, ça fait parler les bavards qui sont chez eux et regardes Youtube à longueur de journée... paradoxalement ils se comparent et ont leur mot à dire.
    Heureusement nous sommes beaucoup à apprécier ta chaîne et ta petite personne pour le contenu que tu nous proposes, pour les conseils (qui ne sont en aucun cas des impositions de part que de "changer" le style de vie de tes lectrices). Exemple tout bête, il y a quelques années je ne connaissais pas le liniment pour le change. Aujourd'hui je suis maman d'un bébé de 2 mois et (je touche du bois) aucune irritation, rougeurs à cause des couches. Chacun est libre de suivre un des tes conseils ou pas.
    Reste comme tu es! Ça se voit de loin que tu es une femme (et une maman) formidable.
    Bisous!

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Mélissa ! Je suis totalement d'accord avec toi. Je n'ai pas compris les personnes qui avaient interprété tes paroles comme agressives ou condescendantes, c'était tout sauf ça... J'ai tendance à penser que si ces personnes se sont senties "agressées" par ton propos, c'est peut-être parce que certaines avaient des choses à se reprocher.
    De toute façon oui quoi qu'on fasse ou dise y aura toujours quelqu'un pour critiquer.
    Et puis compte tenu que ce n'est pas si habituel que tu t'exprimes sur un sujet "polémique" les gens n'ont peut-être pas aimé que tu sortes de la case "fille lisse" dans laquelle ils voulaient te caser. C'est dommage. Au contraire, je recherche plus de vidéos comme ça chez les youtubeurs, et j'ai trouvé courageux que tu t'exprimes sur ce sujet.
    Bref, bon courage et gros bisous ❤️

    RépondreSupprimer
  5. Coucou Mélissa!
    Merci pour ton article qui est comme d’habitude super bie écrit et clair comme de l’eau de roche!
    Personnellement, la seule vidéo qui selon moi est en désaccord avec ce que tu avances dans ta dernière vidéo est celle intitulee « 10 faits que vous ne saviez pas sur nos enfants ». En effet, tu racontes des choses très intimes sur eux et peut-etre n’aimeront-ils pas plus tard voir que tu racontes a des dizaines de milliers de personnes leurs tics de langage, leurs petites anecdotes personnelles... mon commentaire n’est pas du tout une critique au contraire, je t’explique juste la seule chose qui m’a contrariée parce que même si tu ne montres pas leur visage, peut être que tes garçons n’auront pas envie que tout ça soit « public » et soit carrément l’objet d’une vidéo de leurs parents.
    Mis à part ça, je partage ton avis sur tout ce que tu dis dans cet article et je tiens quand même a préciser que j’en ne fais ni partie des « dislike » ni des commentaires negatifs de ta vidéo �� je te donne juste mon point de vue sur ton blog que j’adore lire et qui selon moi est plus propice à la discussion!
    Je te souhaite une bonne continuation ���� bonne soirée!

    RépondreSupprimer
  6. Coucou Melissa !

    J'avais lu tes précédents articles à ce sujet, et je n'ai pas été surprise de ta vidéo, pour moi elle correspondait à ce que tu avais laissé entendre par rapport à ton avis sur l'exposition des enfants.

    Je regarde des chaînes de vlog quotidien dans lesquels les enfants ne sont pas les principaux visages de la vidéo mais qui forcément apparaissent dans la journée. Bien évidemment, quand ça filme les gastros, ou les moments très dérangeants, le pot ou que sais-je, je ne suis pas. J'ai trouvé quelques chaînes que j'apprécie. Cependant, je suis d'accord avec toi. Si j'avais des enfants je pense que je serais du genre à ne pas poster sur les réseaux, même perso, car on s'expose bien assez tôt quand on grandit. C'est vrai que pour le coup, je suis particulièrement d'accord avec toi, surtout que pour moi la sécurité et le bien être des enfants sont primordiaux. Alors on me traiterait sûrement d'hypocrite moi aussi, puisque je regarde du daily vlog familial. J'avoue que, j'ai malheureusement fait une fausse couche suivi de 2 ans sans réussir à tomber enceinte, pour terminer par un divorce, et j'ai tendance à me consoler en regardant la vie des autres. Je suppose que c'est assez pathétique. Tout ça pour dire que, en tout cas, je continuerai sans soucis à suivre ton blog et tes vidéos, parce que je n'ai absolument rien trouver d'hypocrites en toi, et quand bien même, ça ne mérite pas tout ce faux drama sur les réseaux. Je te souhaite une bonne continuation à toi et ta famille, et je sais ce que c'est que d'être sensible, mais ne te laisse pas trop toucher, ces gens n'en valent pas la peine :)

    De gros bisous,
    Coralie. (Je ne sais pas si c'est un doublon j'ai eu un soucis sur la page Web)

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour cet article censé!
    Comme tu dis, pinailler sur la forme c'est oublier le fond de ce que tu dis.
    Merci encore, et malgré ces lecteurs malveillants, tu as encore plus de lecteurs bienveillants, avides d'avoir tes petits trucs et astuces sur l'éducation. Critiquer ce n'est pas donner son avis, c'est s'exprimer sans chercher à échanger ou comprendre la pensée de l'autre.

    RépondreSupprimer
  8. Je suis d accord avec toi et je me rends compte que tu es une des rares qui capte mon attention du début à la fin de la vidéo car je viens chercher du contenu et pas des vlog . La YouTube réalité j ai pas le temps ��.

    RépondreSupprimer
  9. Coucou Mélissa,
    Je suis une de tes abonnées fidèles je penses. Mais je ne suis pas du genre à m’exprimer sur les réseaux. Cela dit, j’avais réagis sur ta vidéo mais sur Twitter. En te demandant, pourquoi si tu n’affiches pas tes enfants en vidéos, tu n’en floutte pas les visages des autres enfants que j’en suppose tu ne connais pas ? Ce n’était en aucun cas une attaque je tiens à le préciser, et j’ai lu ton article, mais je n’arrive pas à faire la différence entre 5sec sur le visage d’un enfant que tu ne connais pas, et 10min face cam avec ton enfant.. c’est tout à ton honneur d’avoir un avis bien tranchée, mais selon mon avis, ça aurait été plus « correcte » de floutter également le visage de gens ou enfants qui passent dans ta vidéo, pour « respect » à la vie privé des gens.. bien évidemment ce n’est que mon avis. Et personnellement je te rejoins sur ce qui est de l’intimite des enfants, sur ta façon de procéder avec tes propres enfants. Mais je pense que tout le monde a le droit à cette intimité.. voilà. Continue d’etre celle que tu es, c’est plaisant de regarder tes vidéos.

    RépondreSupprimer
  10. Encore ici, je tiens à t'apporter mon soutien. Je rejoins ton avis encore et encore. Si des personnes se sentent agressées ou culpabilisées par tes propos, c'est leur problème, leurs émotions crées par eux même. On culpabilise lorsque nos actes ne sont pas ou plus en accord avec nos valeurs profondes, et c'est toujours très dur à admettre, on préfère éviter de ressentir ça en accusant les autres. Bravo pour ta vidéo!

    RépondreSupprimer
  11. Je suis toujours assez perplexe sur les "mise au point" quand les reproches auxquels répond la personne sont autant tirés par les cheveux. Je comprends l'envie de répondre, question d'honneur pour ainsi dire, mais selon moi ça ne méritait pas de réponse...

    PS : J'me suis reconnue même s'il manque mon "e" final ^^

    RépondreSupprimer
  12. Malheureusement j'ai bien peur que les principaux concernés ne se donnent pas la peine de venir lire ton article, et pourtant ça ne leur ferai pas de mal...
    Je ne comprends pas que tu ais pu avoir de tel commentaires et de telles "accusations" en réponse à ta vidéo... Si on te suit ne serait ce qu'un minimum je pense qu'on est au courant de ta position sur le sujet ! Mais bon, les gens vivent pour critiquer. Pour te blâmer dès que tu oses dire ce que tu penses...
    Tu as eu du courage de publier cette vidéo, mais protèges toi aussi, comme tu le dis si bien, c'est toi qui t'exposes dans l'histoire... L'important c'est que ton message a tout de même été entendu par une majorité bienveillante !
    Bravo pour tout ce que tu fais, c'est un réel plaisir de te lire et de t'entendre ! Bisous à toute ta petite famille (que tu as bien raison de protéger ainsi, on ne sait jamais ce qui peut arriver, quoi qu'on en dise...) ❤️


    Oh et puis j'en envie d'ajouter "Ne parle pas aux c***, ça les instruit !"

    RépondreSupprimer

Je lis absolument tous les commentaires, même si je ne peux pas forcément répondre à chacun d'entre eux - malheureusement. NB : il n'est désormais plus possible de commenter en "anonyme" (pour commenter, il faut juste créer un compte Google, c'est gratuit). De plus, les commentaires empreints de méchanceté gratuite / haineux / racistes - et j'en passe - ne seront pas publiés. Peace !