Onglets-menu

lundi 11 février 2019

Pourquoi le blog a failli fermer l'été dernier




Chère lectrice,

Je me voyais mal reprendre les posts sur ce blog en te cachant ceci un peu plus longtemps, sans te raconter pourquoi, sans que tu ne l'aies su, en été 2018, l'aventure "Golden Wendy" a failli s'arrêter.


Tu le sais, depuis quelques années maintenant, ce blog, la chaîne YouTube et les réseaux sociaux qui l'accompagnent sont mon activité professionnelle à part entière. Depuis peu, d'ailleurs, comme on te l'a raconté vendredi, c'est aussi celle de mon mari. A vrai dire, après la naissance de mon premier petit garçon, je n'ai jamais repris d'activité salariale : au début ce blog était mon passe temps, qui petit à petit est aussi devenu mon entreprise et au final m'a permis de me générer un salaire mensuel (c'est la version très très courte, ça a prit six ans, tout ça !). A l'heure où je t'écris, je n'en reviens toujours pas, d'ailleurs. Je vais te confier quelque chose : rien ne me rend plus épanouie que d'avoir la possibilité de vivre d'un métier que j'aime, qui me passionne, qui est tout sauf répétitif, qui offre une place de choix à ma créativité, qui me permet de m'exprimer, de rassurer, de partager, d'apprendre et d'échanger. J'ai occupé différents postes "classiques" avant de devenir blogueuse pro, et je peux te dire que mon seul souhait professionnel est sans l'ombre d'un doute de pouvoir continuer à faire ce que je fais aussi longtemps que possible, en particulier parce que ce blog et ses à-côtés me permettent d'écrire dès que j'en ai envie, qu'il ne m'impose ni horaires, ni contraintes, ni collègues, ni objectifs. Ici, je suis "moi", 100% du temps, sans filtre ni restriction. J'ai d'ailleurs cette conviction que même si je n'ai jamais tout partagé de ma vie privée, je n'ai jamais été fausse ni cherché à dissimuler une partie de ma personnalité. Ici, j'aborde les sujets qui me tiennent à coeur, je ne publie jamais à contre-coeur. Cette liberté couplée à l'échange incroyable avec ma communauté fait toute la beauté de ce métier. Mon métier de rêve, mon métier sur-mesure.




Mais aussi enthousiasmant et passionnant que ce puisse être, depuis plusieurs années il s'agit aussi d'un job, d'entreprenariat. Et si ce blog génère des revenus, quels qu'ils soient, c'est grâce à la (super) communauté qui l'anime, mais aussi aux collaborations que j'ai pu décrocher avec des marques ou des organismes qui m'ont accordé leur confiance. Sauf que si jusqu'à début 2018, mes articles plaisaient aux marques avec lesquelles j'avais le plaisir de collaborer, les choses ont beaucoup changé cette même année, à mon grand désarroi. Je ne sais pas si ça a été la même chose du côté des autres blogueuses, mais j'ai remarqué que 2018 a été une année de bouleversement pour mon blog. Pour les marques, même les plus proches de mon univers, ce qui s'est soudain mis à compter, c'est tout sauf un article bien écrit et bien illustré. Non. Ce qu'elles veulent, c'est YouTube et Instagram, c'est de la vidéo, du buzz, du viral, des followers et des hashtags à n'en plus pouvoir.

Vingt commentaires super pertinents, étoffés et écrits sans une faute d'orthographe sur un blog, ça n'a plus aucune valeur comparé à cinquante commentaires criblés de fautes et d'émojis en tout genre sur Instagram - oui, j'ai l'impression de causer comme une vieille, mais je trouve ça bien dommage que la quantité prime largement sur la qualité, maintenant. Vraiment, en 2018 j'ai compris qu'un article, aussi qualitatif qu'il soit, n'arrive plus à la hauteur d'une unique photo sur Instagram, qui est désormais bien plus prisée. Le hic c'est que moi, je suis addict aux mots et aux photos, accro aux échanges à l'écrit. Moi, je suis donc la blogueuse qui me sentais bien plus à l'aise à l'écrit que face à la caméra. D'où le fait que j'aie longtemps été très réfractaire à l'idée de me consacrer plus pleinement à YouTube et aux réseaux sociaux qu'à ce blog.

Mais en été 2018 en particulier, j'ai fait face à la réalité : on ne me proposait plus de boulot. Rien du tout, pendant de longues semaines qui m'ont semblé être une éternité (sachant que mon loyer lui, il continue de s'envoler à intervalles réguliers). Ni pour le blog, ni pour ma chaîne, d'ailleurs. Les marques avec lesquelles j'aimais le plus collaborer me réclamaient des statistiques de Stories Instagram et de vidéos YouTube qui ne leur semblaient jamais satisfaisantes. Mon propre network (le réseau qui gère mes revenus YouTube et est aussi censé me proposer certaines collaborations), à qui j'ai demandé conseil pour essayer d'améliorer ce que je faisais m'a sorti de but en blanc : "Tu fais pas assez de vues. Faut faire plus de vues, si tu veux qu'on demande à travailler avec toi". Traduction : ce qu'il faudrait envisager, ce sont de bons gros titres clickbait, des miniatures bien cheap et des story-time à n'en plus finir, pour faire pleurer dans les chaumières, surprendre voire choquer, bref, faire le buzz. Faire du chiffre, des scores - chose qui m'horripile. Tu me connais ; merci, au revoir.




Alors, j'ai flippé. J'ai flippé parce que j'étais enceinte donc incapable de chercher un autre job' plus "classique" et qu'à l'époque, le boulot de consultant de Denis ne nous aurait jamais suffit à vivre. Qui plus est, j'étais en fin de grossesse et j'avais besoin de lui à la maison pour m'aider au quotidien. Oh on n'était pas à la rue, hein, on est du genre tellement prévoyants qu'on avait des économies qui auraient dépannés quelques temps. Mais évidemment, on a eu peur, parce que si on ne me propose plus de travail, comme dans toute situation d'indépendant, bein ce qu'il y a au bout, c'est la clef sous la porte, ni plus ni moins. Ce qui aurait pour conséquence directe qu'on recherche tous les deux un emploi plus "classique" et donc à mille lieues du job de rêve dont je parlais plus tôt. Voilà pourquoi, l'été dernier, on a commencé - tous les deux - à réfléchir à notre avenir professionnel, et que, concrètement, ce qui s'est dit c'est que si mon activité de blogueuse ne "marchait" plus, alors je serais bien obligée de tout laisser tomber.

Alors, pour en revenir au titre de ce post, tu me diras peut-être (comme beaucoup de proches à qui je me suis confiée l'ont fait) "Mais attends, même si un jour ton blog n'est plus ton job, t'es pas obligée de le fermer, si ?". Eh bien, tu me connais, j'ai toujours été transparente ici. Et ce serait mentir si je te disais que je peux me permettre de continuer à bloguer si un jour il ne me permet plus de générer un revenu. Pourquoi ? Parce que quand j'ai commencé à bloguer pour le plaisir, je n'avais qu'un bébé de trois mois, mon mari bossait encore comme salarié en tant qu'ingénieur réseau, j'avais donc beaucoup plus de temps libre et on avait un salaire fixe sur lequel tenir quoi qu'il arrive. Je pouvais donc bloguer en guise de loisir, comme d'autres lisent ou vont au club de sport. Mais ça, c'était il y a six ans. Notre situation est bien différente aujourd'hui : nous avons 3 enfants, entre temps j'ai appris que j'avais 4 hernies discales et j'ai donc besoin de Denis pour m'aider au quotidien sur bon nombre de tâches (= il ne peut pas reprendre de job' à temps plein, si jamais quelqu'un le devait ce serait moi car je suis physiquement incapable de gérer moi-même la maison et les enfants, voilà pourquoi si l'un de nous deux devait rester parent au foyer ce serait lui). Et un blog, c'est tellement chronophage que je n'aurais juste pas le temps, après le travail, de préparer des articles qui me demandent en moyenne 5 à 6h de boulot chacun entre le texte, les photos et les commentaires (sachant qu'il n'y a clairement aucun intérêt pour moi à publier si je ne peux pas échanger avec mes lectrices !). Bref, c'est bien dommage mais on a dû se rendre à l'évidence : continuer le blog si je devais démarrer une autre activité professionnelle plus conventionnelle, ce serait tout bonnement impossible.

Alors non, non, je ne me plains pas de ma "dure vie de blogueuse", je sais que c'est le jeu quand on est indépendant, on en revient encore au fait que peu importe le milieu, c'est jamais possible d'avoir une vision à long terme de ses revenus quand on est à son compte. Mais l'été dernier je me suis résignée : si je devais abandonner "Golden Wendy" pour aller bosser dans un bureau dans le coin, j'y serais allée, même si ça aurait été un crève-coeur de larguer tant d'années de plaisir à partager avec ma communauté. Pourtant si la situation avait perduré, je l'aurais fait, avec la tête haute quand même, parce que ma priorité c'est d'abord d'offrir un toit et de quoi manger à mes gosses et que logiquement le plaisir de l'écriture, comme tout loisir, passe après eux.





Mais à cette période de flippe/remise en question, j'ai eu la chance de discuter avec Justine, ma "YouTube Partner Manager", qui est également l'une de mes abonnées et qui, elle, voit plus loin que le bout de son nez (merci Youtube qui encourage et informe ses créateurs avec ce type d'initiative, parce qu'eux sont LOIN de nous négliger). Cette jeune femme qui me connaît bien donc, a fait un bilan de mon activité, elle m'a demandé quels étaient mes projets, mes envies, mes limites aussi. Elle m'a accompagnée pendant plusieurs semaines en analysant plusieurs paramètres de mes publications YouTube histoire qu'on comprenne ensemble ce qui, dans mon cas, "marche" et ce qui au contraire fait plutôt plonger tout ça. Bref, au delà des statistiques, elle m'a redonné confiance en mon travail et m'a donné quelques clefs pour lui redonner un coup de fouet - et je lui en suis très reconnaissante. Grâce à elle, j'ai compris, sans m'offusquer, qu'il fallait "vivre avec son temps", comme on dit, et que même si mon blog était très quali, eh bien, YouTube avait désormais une place plus significative dans le paysage d'internet. Attention, je ne suis pas du tout en train de dire que jusque là je filmais mes vidéos à contre-coeur ou en trainant la patte. Je n'ai au contraire JAMAIS filmé de vidéo sous la contrainte, mais si tu me connais depuis longtemps, tu sais que l'écriture a simplement toujours été mon moyen d'expression de prédilection : mon problème au départ c'était avant tout que je n'avais pas envie de délaisser mon blog écrit au profit de mes vidéos YouTube - pas que je n'avais pas envie de me consacrer plus à YouTube.

Grâce à Justine, j'ai compris en douceur que la survie de mon blog et même, plus généralement, de mon activité de créatrice de contenu, dépendait en grande partie de l'importance que je comptais accorder à la vidéo. J'ai réfléchi, je me suis posé une tonne de questions du genre "Est-ce que je vais vraiment me sentir à l'aise si je privilégie désormais le contenu vidéo plutôt que rédactionnel ? Est-ce que je vais réussir à m'exprimer aussi bien en vidéo qu'en article quand j'aurai envie d'aborder un sujet sérieux ? Est-ce que j'aurai autant d'inspiration pour filmer que j'en ai pour écrire ?". Bein tu sais quoi ? Avant d'avoir eu le temps de trouver des réponses à tout ça, je me suis fait rattraper comme une nouille par ma grossesse : c'est à cette période-là que je me suis tapé tellement de contractions que je n'ai plus pu passer autant de temps à écrire qu'avant et que je me suis retrouvée face à un choix tout simple : soit j'arrêtais de publier le temps de la fin de ma grossesse, soit je me mettais à la vidéo, qui en ce qui me concerne me demandait bien moins d'efforts à produire qu'un article.

Je pense qu'on peut donc dire merci à mon utérus hypercontractile : bien trop frustrée à la simple idée de devoir couper contact quelques mois avec ma communauté, je me suis mis un coup de pied aux fesses et j'ai décidé de profiter de cette situation pour me mettre à produire plus de vidéos. C'est là que la "magie a opéré", je crois. Obligée de ralentir mes posts à l'écrit, je me suis consacrée plus pleinement à YouTube et j'ai trouvé l'assurance qui me manquait, d'autant plus que je partageais avant tout du contenu grossesse qui me passionnait. J'ai appris à accorder plus d'attention à ce format et petit à petit, j'y ai même pris beaucoup plus de plaisir qu'auparavant. A tel point qu'en fin de compte, écrire sur le blog ne m'a pas manqué autant que je l'aurais imaginé.

Voilà pourquoi YT a pris autant de place ces derniers mois, voilà pourquoi je suis finalement devenue plus YouTubeuse que blogueuse, même si j'avais eu cette idée en aversion des années durant. Franchement, YouTube a été la bouée de sauvetage du blog, et aussi la mienne. Parce que tout plaquer pour reprendre une activité salariale, ça aurait été une déception terrible. Ca m'aurait privé de quelque chose que j'aime énormément, et ça aurait aussi impliqué que je travaille à l'extérieur et voie donc moins mes enfants. Alors, tu vois, c'est grâce à YouTube que je peux continuer à vivre de ma passion : créer et partager du contenu et des expériences avec une communauté bienveillante tout en conciliant ça avec une vie de famille où on passe presque tout notre temps ensemble. YouTube a, concrètement, "relancé la machine" puisqu'on me propose désormais du travail assez régulièrement pour que je n'aie actuellement plus à repenser à mettre la clef sous la porte ni à chercher un nouvel emploi. C'est vrai, depuis la naissance du Petit Renard, mes articles sont toujours un peu rares par ici, faute de temps. Mais j'en ai plein sous le coude, que je me remettrai à écrire plus souvent ici tôt ou tard, il est hors de question que j'abandonne le plaisir de l'écriture pour me consacrer exclusivement à celui de la vidéo.





Petite précision au passage, car la question est souvent soulevée parmi les messages que je peux lire à mon attention : il est vrai que j'exerce aussi une activité d'auteure. Mais contrairement à ce qu'on peut trop souvent penser, être auteur, même quand nos livres se vendent "bien", c'est loin d'être suffisant pour vivre. A moins de s'appeler Musso, Chattam, ou Levy. Il serait bien long (et fastidieux) de te raconter à quel point la situation des auteurs français est précaire (n'hésite pas à suivre Samantha Bailly sur les réseaux sociaux si tu veux comprendre un peu mieux le bazar que c'est et à quel point la situation des auteurs en France est ridicule). Mais concrètement, puisque finalement cet article parle autant de ma créativité que de mes revenus, je peux te dire sans entrer dans le détail que même si c'est un plaisir incroyable d'écrire des ouvrages publiés dans de grandes maisons d'édition, ma foi, ça met juste du beurre dans les épinards. C'est loin d'être suffisant pour générer ne serait-ce que l'équivalent d'un demi-salaire chaque mois.


Bref, tout ce pavé - un peu fouillis j'en conviens - pour, principalement, te dire qu'on a eu chaud, pour te dire que l'été dernier, concrètement j'ai bien cru que le blog allait fermer. Tout ce pavé pour t'expliquer sans détour pourquoi ma chaîne a pris une place bien plus importante qu'auparavant, mais qu'en aucun cas je n'ai oublié le blog ni le plaisir que j'ai à écrire et échanger avec toi ici. Tout ce pavé pour rappeler aussi à tous ces gens qui voient systématiquement les collaborations avec les marques d'un mauvais oeil que c'est, en ce qui me concerne, aussi ce qui me permet de continuer à faire ce que je fais. Mais honnêtement je suis rarement victime de ce genre de commentaires gratuits, puisque ma communauté - toi - est et a toujours été des plus intelligentes et bienveillantes.




Alors, voilà, je ne sais pas combien de temps encore j'aurai le privilège de vivre d'une activité qui me correspond autant. Mais j'espère sincèrement que ça ne s'arrêtera pas de sitôt.





Golden Wendy


48 commentaires:

  1. Bonjour Melissa !

    Je fais partie de ceux qui t'ont laissé un commentaire concernant le chemin un peu flou que tu as commencé à prendre l'année dernière. J'avoue ne plus m'être reconnu dans tes contenues. Etant passionnée par les mots et l'écriture, j'ai été triste de voir que tu délaisse ton blog au détriment de YouTube. Bien que je me disais que c'était question de revenus et partenariats, je ne pensais que que ta situation était telle quelle. Personnellement, en soit, les sponso et les collab ne me dérange pas. C'est ton métier et il va de soit que tu fasses tout pour gagner ta pomme. Ce que par contre je t'avais "reproché" (mot un peu fort, car je n'ai pas à te dicté ou à jugé ce que tu fait), c'est le fait que tu ne nous parles plus de produits que tu utilises toi-même sans pour autant qu'on te les aient envoyé ou payé pour en parler (et on le remarque par exemple avec ta vidéo sur accessoires bébé dont tu ne peux plus te passer où tu as fait un update sur instagram disant que tu aurais aussi pu mentionner la "caméra de surveillance" ou encore, dans cette même vidéo tu mentionnes le thermoscan 7 que tu utilises depuis ton premier, mais dont tu n'as jamais fait mention en 6 ans de blogging).

    Il y a eu aussi ce fait que tu n'aurais jamais recours au titre "putaclick" et où, même si tu ne le fais pas dans l'excès, tes titres sont parfois exagéré ou "dissimulé" (comme les prénoms de tes enfants qui sont au final que leur second prénom, mais là je chipote un peu). Admettons, c'est ton choix et je le respecte. Ce n'est pas ce qui m'empêchera de te suivre car ton contenu reste quand même malgré tout sincère.

    Donc en soit je comprend parfaitement cette nouvelle façon de faire et ce nouveau statut de Youtubeuse que tu semble porter, bien que pour moi, lectrice fantôme depuis toujours, tu restera Melissa, bloggeuse et écrivaine au contenu sain.

    Merci pour ton honnêteté en tout cas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Aneline,

      Je reconnais que ton commentaire m'a interpellée, peut être pas vraiment dans le sens positif du terme - avec mon hypersensibilité vient une claire susceptibilité dont j'aimerais bien me débarrasser mais qui a l'air bien tenace malgré les années ^^' Disons qu'en gros quand vous n'êtes pas contentes, je m'en veux et j'ai envie comprendre parce que j'aimerais évidemment que vous soyez "100% satisfaites".

      Tu évoques "le chemin un peu flou que tu as commencé à prendre l'année dernière", peux-tu préciser ta pensée ? J'essaie de comprendre mais je ne te suis pas à ce sujet. Personnellement j'ai plutôt l'impression d'avoir, au contraire, vraiment pris le chemin de la thématique maternité de façon très progressive, et quand il est devenu évident pour moi que je ne parlerais dorénavant plus que de famille, je vous l'ai annoncé sans détour, dans cette vidéo : https://youtu.be/Udwt6q-tJwg

      Je comprends que tu aies été déçue de me voir accorder plus d'énergie à la vidéo qu'à l'écriture - bien qu'en parallèle, même si vous ne le voyez pas ici, je travaille toujours sur mes livres. De toute manière avec la fin de ma grossesse je n'aurais pas pu continuer à produire des articles, comme je l'ai expliqué dans ce post, c'était trop fatiguant pour moi de me mettre dans tous les sens pour prendre des photos et je passe beaaaaaucoup plus de temps sur mon ordinateur pour écrire que pour monter une vidéo.

      Supprimer
    2. A propos des "produits que tu utilises toi-même sans pour autant qu'on te les aient envoyé ou payé pour en parler", j'avoue être un peu perplexe. Pour reprendre l'exemple de la vidéo dont tu parles, ce n'est pas parce que je parle de ce thermomètre seulement maintenant que je n'en avais pas l'utilité auparavant (d'ailleurs celui que vous voyez dans la vidéo c'est celui que j'ai depuis mon 1er, pas celui que la marque m'a envoyé neuf). Ce n'est pas parce que je n'en avais jamais parlé avant que je ne m'en servais pas au quotidien, c'est juste que je n'avais encore jamais fait de vidéo sur les accessoires pour bébé. Mais surtout, 3 des 4 autres choses dont je parle dans cette même vidéo, je les ai utilisées pendant des années sans que personne ne mes les ait offertes ou sponsorisées : l'écharpe de portage, j'en avais acheté une Vertbaudet quand j'attendais mon 1er (donc avec mes petits sous) et je m'en suis servie aussi pour le 2e, la poubelle à couche c'est exactement la même que j'utilisais pour mon 1er aussi, idem pour la baignoire.

      Et de manière générale, je ne privilégie pas les produits reçus gratuitement ou sponsorisés : parmi de nombreux exemples côté bébé, on peut parler du portique d'éveil pour bébé que j'ai acheté sur Etsy, des meubles Ikea achetés par nos soins ou de toute la déco ou presque signé Maisons du Monde que je vous ai montrés dans le Baby Room tour et que je suis loin d'avoir reçu de la part de la marque. Certes, on reçoit BEAUCOUP de choses gratuitement, mais avec mon mari, on partage nos coups de coeur, peu importe qu'on les ait achetés ou pas, qu'on soit sponsorisés ou pas. Après je prends évidemment note de tes réserves et je vais y songer dans le futur.

      Enfin pour les titres et les prénoms, ma foi je comprends de quoi tu parles, même si effectivement c'est peut-être chipoter un peu (suffit de comparer avec des chaînes de maman-vloggueuses et tu verras vite qu'on est pas dans le même registre, je ferai jamais un titre en mode "ON A EU UN ACCIDENT, BÉBÉ EST TRAUMATISÉ !" alors qu'il s'agit d'un accident de petites voitures pendant une partie de jeu... enfin bref ^^'

      Merci pour ton message étoffé et respectueux, en tout cas, j'espère que ma réponse t'aura permis d'y voir un peu plus clair dans ma façon de partager avec vous, même si tu n'adhères pas à tout. J'espère aussi que l'abonnée "fantôme" que tu es reviendra écrire un peu par ici aussi quand quelque chose te plaira :-)

      Belle journée,
      Mel

      Supprimer
    3. Bonjour Mélissa,

      Quand je vois le temps que tu prends pour répondre à des commentaires qui te « touchent » ça ne fait que confirmer que tu es une belle personne. Le message de cette abonnée est bien construit et dans le respect. On est clairement hors de la cour d’ecole. Tout ce qu’on fait ne peut pas plaire à tout le monde. Personne n’est parfait et surtout, on ne sait pas vraiment ce qu’il se passe derrière cet écran blog/YouTube.
      Je serais triste que tu quittes ce blog. Tu es une femme honnête, ça se ressent.
      J’avoue regarder plus facilement les vidéos mais je lis tes articles aussi. Et je continuerai!

      Bonne continuation !

      Céline

      Supprimer
    4. Hello Céline,

      Merci beaucoup pour ton message ! C'est bien vrai qu'on est loin des haters et de la cour d'école, je suis la première ravie qu'on puisse ici échanger bien qu'on n'ait pas toujours le même avis. Effectivement on ne peut pas plaire à tout le monde et j'essaie de m'en souvenir parce que dans le fond je reconnais que j'aimerais évidemment que 100% des gens adhèrent à mon contenu, mais c'est utopiste et pas forcément sain en plus, faut que j'apprenne à relativiser, haha ^^'

      Bises et merci encore !

      Supprimer
    5. Je n'avais pas vu ta réponse. Décidément, commenter à partir du téléphone n'est pas judicieux, on ne reçoit pas de notification en cas de réponse.

      Du coup, pour répondre : je t'en prie, c'était sincère. D'ailleurs on vient d'échanger sur ton article aujourd'hui, et tu as encore pris le temps de répondre alors qu'a priori nous n'étions pas d'accord.. du coup je constate que tu es fidèle à toi même.
      Je ne commentais jamais avant. Je faisais partie de ces abonnées silencieuses. Mais j'aime beaucoup échanger avec toi, du coup je vais devoir me trouver un pseudo identifiable. haha

      Bonne soirée

      Bonne soirée

      Supprimer
  2. Si même des blogueuses de qualité ont du mal.... c'est dire si la situation est ridicule ! Les marques préfèrent la médiocrité à la qualité, elles en reviendront, j'en suis sûre !
    En attendant, du moment que tu restes simple et sincère, quel que soit le support, ça me va !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui la situation est aussi délicate que "ridicule", mais elle est telle qu'elle est et malheureusement j'ai bien peur que ce moment de panique se reproduise, je ne suis à l'abri de rien et il y aura toujours plus "influent" que moi...

      J'espère que ce blog n'aura jamais à être déserté !

      Supprimer
  3. Personnellement j’aime autant te regarder en vidéo que lire tes articles! Tu écris super bien et tu passes très bien en vidéo.
    En ce qui concerne les collaborations, c’est bien normal de les « utiliser », qui ne le ferait pas! Mais ce que j’aime avec toi c’est que t’es collab ne partent pas dans tous les sens, on sent que tu choisis et n’accepte pas n’importe quoi juste pour de l’argent. Reste toi même c’est l’essentiel!

    RépondreSupprimer
  4. Coucou Melissa,

    Et bien, je ne m'attendais pas à lire un article de ce type. J'avais bien remarqué que tu faisais plus de vidéo, mais en même temps, en vidéo en fonction du sujet, on peut parfoir dire plus de choses que dans un article. Malheureusement, je fais le même constat que toi, concernant Yt et les RS. Je comprends que vous ayez besoin de manger, vous vivez de vos blogs et vos chaînes. Malheureusement, comme dans tous domaines, il y a des abus. Des gens qui ne viennent que pour l'argent. A l'occasiô, je t'invite à voir la chaîne du roi des rats. Les dessous de Yt (ou RS) font vraiment peur.
    D'ailleurs, bon nombre de youtubeurs que je suivais, j'ai arrêté. Entre l'impression que certaines deviennent fausses, en disant qu'avant (avec moins d'abonnés) elles n'étaient pas elle même et/ ou des changements sur leur chaine qui en font des panneaux publicitaires. Comme la dit Horia, un produit reçu gratuitement devrait être jugé comme un produit acheté et ne devrait pas être dit bon sous pretexte qu'il a été reçu gratuitement.
    De plus en plus, je vois des gens comme toi, qui bien qu'ils évoluent, on a pas l'impression que le fond à changer.
    Malheureusement, le jeu de ces "influenceurs", qui maintenant expliquent que c'est notre faute s'ils ont changé, est en train de prendre le pas sur le reste. Le risque que je viis, c'est que le système explose en plein vol. Pour l'instant, les marques s'y retrouvent et sont en position de force, par ce qu'elles savent que des gens comme toi, s'ils refusent leur condition, il y en a d'autres qui sont prêts à tout pour leur faire de la pub. Mais s'il n'y a plus de blog et de youtube, les marques elles fonctionneront toujours. Par ce que, ce n'est que mon avis, le maquillage, les jeux vidéos, les vêtements, et j'en passe, existaient bien avant tous les RS, et continueraient même après (même si certaines ont les chevilles tellement larges qu'elles se croient irremplaçables).
    Donc je me retrouve à faire le ménage sur mes RS et sur Youtube, pour garder des personnes comme toi. Ce n'est pas une question du nombre d'abonnés, mais'une questionde personne. Et je préfère largement acheter tes livres, et te donner des vues, qu'à une personne qui ne fait que liker les commentaires (sauf les négatifs qui sont des haters pour eux, même si je reconnais que les commentaires négatifs ne sont pas tous bon à prendre, tous ne viennent pas des haters).
    Bref, je m'égare et t'écris un petit pavé pour te dire que je continue à te suivre et à te soutenir, et que j'aurai été bien triste de perdre ton blog et tes vidéo. Je soihaite en tout cas, que tu puisses enxore faire ce métier passion encore longtemps !
    Bonne journée à toi,
    Bisous,
    Lauriane
    PS: j'espère que mon pavé est lisible ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca fait plusieurs fois que j'entends parler de cette chaîne "le roi des rats" et je pense que je vais aller y faire un tour pour essayer de comprendre un peu ce dont tu me parles. Je suis heureuse de lire que tu te retrouves toujours dans mon contenu et que tu continues de me suivre, j'avoue que savoir que vous êtes aussi nombreuses à rester derrière moi c'est un privilège et un honneur, ma communauté est si bienveillante ! J'espère que l'aventure ne s'arrêtera pas de sitôt, même si rien n'est moins sûr. Bises et merci pour ton pavé !

      Supprimer
  5. Chère Melissa, Comme je te comprends! Je tiens mon blog comme une activité à côté de mon travail ("Sur les pas d'Ondine", d'ailleurs tu m'avais envoyé un coeur un jour près avoir lu un de mes articles et ça m'avait beaucoup encouragée et fait chaud au coeur venant de toi) Je suis enseignante et j'aime mon métier (transmettre le goût de la langue française du mieux que je peux) J'ai aussi deux enfants. Heureusement, je peux me permettre, grâce à mon mari, de travailler à 50 % donc j'arrive pour l'instant à publier des articles, à m'occuper de mes enfants et à m'épanouir dans mon travail.

    Je ressens dans ton texte ce besoin de "pureté" par rapport à l'écriture qui fait que je suis contente quelque part que ce soit seulement mon passe-temps (voire ma passion) parce que les réseaux sociaux et tout ce qui va avec, ce n'est pas du tout mon truc.

    Mais je crois que tu as fait le bon choix et le compromis que tu fais est la meilleure solution. Une petite partie de moi t'envie même de pouvoir te consacrer entièrement à ta passion, même si cela te demande quelques sacrifices ou concessions.

    Savoir que tu ne vas jamais arrêter d'écrire est une pensée réconfortante en ce lundi matin, c'est comme si je lisais un "kindred spirit" et je me sens un peu moins seule.

    Gros bisous à toute la famille et particulièrement au petit renard:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello et merci pour ton message qui me fait chaud au coeur ! je ne compte en effet jamais cesser d'écrire, même si le support a changé et changera encore. Blog, journal intime, livre papier... c'est ma passion depuis toujours et j'espère que d'une certaine manière cela deviendra mon métier à part entière d'ici quelques années, et d'ici là ma foi, je vais continuer de me débrouiller comme je peux ! Grosses bises !

      Supprimer
  6. Bonjour Mélissa,

    Je commente très rarement, voir jamais pour être tout à fait honnête avec toi et pourtant je lis tous tes articles sans exception. J'ai appris à te connaître par le biais de Sandrea à l'époque et j'ai eu un coup de cœur, pour toi, ton univers, Denis et tes petits bouts. J'ai suivi ton parcours avec envie, sans jamais me dire mon dieu mais pourquoi elle fait ci où ça, mais surtout sans jamais me dire pourquoi je la suis, pourquoi je la regarde. Et aujourd'hui je peux te le dire ma liste de créatrices de contenus continue de diminuer, parce que je ne me reconnais plus sur ces chaînes là. Je ne suis pas maman et pourtant je lis tes articles, je regarde tes vidéos maternités, j'ai un beau livre qui est sur le point d'agrandir ma collection et pour te dire j'ai du racheter une bibliothèque pour qu'il rentre !! En dépis du faite que tu sois blogueuse/ créatrice de contenue tu es une superbe écrivain (oui je suis de l'ancienne école). Tu es restée toi même, et c'est pour ça qu'aujourd'hui on continue a te suivre sans arrêt.. ton article m'a un peu brisé le cœur parce-que la vie n'est pas une boîte a rêve, j'avoue que j'aurais été bien triste de te voir disparaidis ... Desole pour les fautes il doit en avoir en masse, mais c'est pas grave ... Restes la personne que tu es, aie confiance en ton travail. Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis super touchée par ton message, quelle chance j'ai d'avoir de telles lectrices ! Merci beaucoup pour tout ce soutien qui me va droit au coeur, en espérant que je ne cesse jamais d'écrire, ni ici ni dans mes livres... bises ma belle <3

      Supprimer
  7. Article très touchant, je trouve que tu as bien fais de publier cet article, cette histoire. On a tous des doutes et interrogations, dès périodes de remise en question sur ce qu'on fait et ce qu'on aimerait faire. Je suis heureuse que tu ai trouvé un arrangement naturellement. Je suis une jeune femme, encore étudiante mais j'apprécie beaucoup ton contenu ! Bon courage pour la suite

    RépondreSupprimer
  8. Coucou Mélissa !
    Ça doit être mon deuxième commentaire sous un article de blog "golden wendy". Je te lisais beaucoup à l'époque où tu parlais de ta première grossesse et ton partenariat avec Sandrea mais je t'avouerai que je ne suis pas fan de l'écrit en général et que je préfère être sur Youtube malheureusement. Je dis malheureusement puisque j'aurais aimé me consacrer davantage à l'écriture (je tiens une page instagram mais je ne suis pas satisfaite de mon travail). C'est pourquoi aujourd'hui je me rends compte du gros boulot qu'il y a derrière chaque publication, chaque article. Je suis contente de voir que cela ne te coupe pas ton élan et que tu t'accroches à ton joli et admirable travail ! Même sur ta chaîne, on voit ta simplicité et ton honnêteté, que tu partages des informations utiles et pas que pour générer des vues. Ton implication et ton naturel te démarqueront toujours des autres, ne t'en fais pas !
    Je te souhaite beaucoup de courage ma belle et on te soutient toutes !
    Gros bisous à petits loups et toi ♥️

    RépondreSupprimer
  9. Coucou Mélissa,

    Pour ma part, j'ai arrêté de suivre certaines personnes sur les réseaux parce que le contenu ne m'intéressait plus... Que ce soit sur Yt, Fbk, ou Insta.

    On grandit, on change, on évolue et parfois certaines "passions" prennent un peu moins de place. Esthéticienne de métier j'adore le makeup, les soins etc... Mais maman depuis novembre et enceinte depuis mars, mes priorités étaient et sont maintenant ailleurs (sauf si on parle soins bébé alors là je peux rester des heures devant ces rayons en magasins😂).

    Je suis contente du coup de pouvoir trouver dans cette jungle des RS des personnes comme toi et Denis.

    Peut être que cette mauvaise passe était aussi en partie dûe à ce tournant dans ton contenu. Tu as pu perdre en chemin certaines abonnées (donc des vues) mais ton travail étant qualitatif tu en as vite retrouvé d'autres 😉

    De plus et ça malgré moi, même si j'adore ce que tu fais, j'ai parfois pas le temps de regarder toutes tes vidéos (j'en ai plusieurs à rattraper 🙃 shame on me🙈) de lire tous tes articles, de regarder toutes tes stories et lire tous tes posts... Parce qu'évidemment tu n'es pas la seule que je suis sur tous les réseaux. Et sinon je passerai trop de temps sur mon téléphone (déjà que j'en passe un peu trop...)

    Enfin bref tout ça pour dire que je choisis maintenant qui je veux regarder et quels contenus regarder (parce que tout ne m'intéresse pas forcément même si ça vient de la même personne)

    Et que je continuerai de suivre tes aventures et celles de la Golden Family aussi assidûment que je peux!

    😘 Bisous à vous 8 😂 ça en fait du monde maintenant!

    RépondreSupprimer
  10. Coucou Melissa,
    Je vais pas forcément écrire quelque chose de long et s'en doute avec des fautes..
    Mais même si je ne suis pas maman et j'ai encore quelques années devant moi je pense.
    J'aime ton naturelle, ta façon d'expliquer est clair et agréable, je ne suis pas très blog mais j'aime lire tes articles qui sont bien tourné !
    J'aime aussi ton livre (il faut que j'achète et devore le 2eme tome comme je l'ai fait avec le premier de paranoïa)
    Continue ce que tu fais et fais toi plaisir c'est le plus important
    Plein de bonheur à toi et à ta famille !

    RépondreSupprimer
  11. Si tu ferais des vlogs quotidien tu cartonnerais sur YouTube. Beaucoup de maman le font ( milababychou elyrose...)

    RépondreSupprimer
  12. Coucou Melissa,

    Je ne m'attendais pas à cet article, il est très déroutant. Je n'aurais jamais imaginé à ce moment que tu sois dans cette situation. Les OP sponso etc sont monnaie courante maintenant sur youtube, et ça ne me pose aucun soucis, tant que la personne reste vraie derrière.

    Bref, tout ça pour dire que j'espère qu'il n'y aura plus de mauvaise passe ! J'aime autant te lire ici que te voir sur youtube, alors pour moi ça ne fait pas grande différence. J'aime beaucoup les vidéos maternité.
    C'est un sujet tout de même plus fermé que la beauté et le makeup, alors j'espère que tu n'auras plus de soucis à l'avenir !

    Des bisous.

    RépondreSupprimer
  13. Je suis contente que tu n'arrête finalement pas le blog parce que c'est vraiment un blog que j'adore même si je ne suis pas maman et même si je ne poste pas souvent de commentaires. Ton mari et toi avez des manières d'écrire qui donne envie de vous lire. Je ne pensez pas que c'était si difficile de vivre de ton activité mais je compatis et j'espère que tu pourras continuer longtemps de faire ce que tu aimes.

    RépondreSupprimer
  14. Coucou Mélissa,

    Je suis contente pour toi que finalement ce tournant vers YouTube te convienne.
    Du coup j'ai une question par rapport à ça, les commentaires qu'on te poste, c'est mieux pour toi et tes "stats" de les avoir sur YouTube et IG ou ici ou les 2 ? Car j'avoue que j'ai toujours privilégié le blog car pour moi c'est là où je t'ai découverte.

    Bonne semaine 😊
    Thao

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour Mélissa et sans doute Denis qui sait,

    Bien que n'étant pas encore maman puisque je suis encore en plein dans ma dernière année d'étude, voir tes vidéos, lire tes articles minterem'in au plus haut point et surtout m'informe énormément sur tous ces petits détails qui font la vie d'une femme et d'une (future dans mon cas un jour j'espère) mère.

    Je n'aurai jamais imaginé qu'un blog prenne autant de temps mais lorsqu'on voit le résultat on ne le trouve que plus beau ! C'est vraiment un plaisir de te lire, c'est tellement fluide et agréable !

    Même si ta chaîne prend une tournure familiale, maternité, personnellement je ne trouve pas ça gênant au contraire ! C'est suivre l'avancée de votre petite famille, cestc évolué avec vous ! Pour moi c'est le juste avancement de ta chaîne ��

    Continue ton blog et tes vidéos avec ton super assistant et mari et sois pleinement heureuse dans ce que tu fais et avec tes 3 petits bouts !

    Bonne journée à vous tous :)

    RépondreSupprimer
  16. Coucou Melissa, voilà bien longtemps que je n'avais pas laissé de commentaire ici, je te suis toujours autant, mais je prends moins le temps d'écrire tout simplement.
    Mon avis sur la personne que tu es est toujours le même, tu es humble, sincère et surtout tu a la tête sur les épaules. Tu as su te remettre en question, ton avis était bien tranché au départ - et pourtant il a changé quelque peu. C'est encore une fois inspirant pour ta communauté je pense ; non pas qu'on soit toutes/tous face à ce même dilemme précis (ton investissement sur le blog/la demande de faire plus de vidéos...) mais dans la vie parfois il faut savoir se poser un peu, peser le pour et le contre,et surtout écouter son coeur.
    J'imagine que l'idée de quitter ce "confort" de faire ce qu'il te plaît et surtout d'imaginer passer moins de auprès de tes enfants à du être un crève coeur. Je suis contente de constater que tu as trouvé la solution pour que tout le monde reste satisfait, et si en plus tu prends plaisir à faire comme ça aujourd'hui, c'est tout bénef.

    J'avais déjà posé la question il me semble sur insta il y a longtemps, est-ce un projet pour toi ou une idée de publier tes romans et ton dernier livre en anglais (en Angleterre du coup) ? Ou cela dépasse t-il l'idée de juste écrire pour le plaisir, j'entends bien que ton activité principale est le blog/YouTube.

    Je t'embrasse, bonne journée.
    Sandra.

    RépondreSupprimer
  17. Coucou Mélissa, je n’ ai pas le même pseudo que sur Instagram ou YT je crois ( c’est moi qui t’avais parlé de l’émission des Maternelles). J’avoue être submergée par les personnes que je suis car il y a de plus en plus de stories, de concours, de partenariat, d’incitâtions à s’abonner à d’autres comptes .. c’est fatiguant et moi aussi je fais le ménage comme on dit. On nous prend vraiment pour des vaches à lait. Je t’ai connue par Sandrea (dont je me suis désabonnée car compte trop business et je la trouve blasée quand elle parle des produits entre autre, bref) désolée j’ecris avec une main, bébé endormi dans l’autre ��. Je t’ai « gardée » lol car j’ai senti de l’honnêteté en toi et de la considération pour nous. C’est important pour moi car personnellement, j’ ai été très déçue récemment par une YT qui donnait une image très pro de sa chaîne, une personne très cultivée, très sympa et rigolote et qui donnait même un surnom à ses abonnées.. une femme que j’admirais un peu aussi il faut le dire .. elle a répondu à un de mes messages privé avec une violence et un dédain ( j’avais une petite inquiétude la concernant et je lui en ai fait part.. grave erreur) j’ai mis des jours à m’ en remettre et ça m’a permis de prendre du recul par rapport à cette image que vous véhiculez.. moi aussi je suis hyper sensible et je m’en suis voulu que cela m’ait autant touchée.. pourtant j’ai 39 ans et je suis Maman.. mais voilà, vous faites un peu parti de nos vies, comme de bonnes copines, et de pouvoir échanger, c’est Important aussi (je déteste les YTubeuses et Instagrameuses qui ne répondent jamais... elles balancent une publication et après silence radio). Tout ça pour dire que les gens qui vous conseillent et les marques devraient se méfier car je pense ne pas être la seule à être trop sollicitée, pas le temps de regarder tous les contenus car trop, trop, trop.. du coup nous allons devoir faire des choix . Quand je parle de trop de sollicitations, je ne parle pas de ton compte même si j’avoue voir la différence depuis quelque temps avec plus de marques mentionnées.. mais bon, il faut bien que tu vives .. merci d’Avoir clarifié les choses, je serai plus « tolérante » maintenant lors des partenariats 😉. Et si tu n’étais plus là, quel grand vide cela serait ! Longue vie à GoldenWendy

    RépondreSupprimer
  18. Merci pour ta transparence Mélissa. Ça doit faire... maintenant 5 ans que je te suis, si ce n’est pas presque 6. Et je t’ai vu, évolué, devenir maman 3 fois, prendre de nouveaux chemins, et j’aime beaucoup ta philosophie de vie, tes articles..et maintenant tes vidéos. C’est vrai que, j’ai plus de facilité à regarder des vidéos que de lire des articles. Mais sache que ton contenu écrit, me fascine, ta plume est si « facile » à lire, et si prenante que je m’en découvre une « passion » pour la lecture (dont celle de tes livres!!!). Et tes vidéos pour moi sont source de bonne humeur. (Surtout celles avec Denis maintenant!!! Ahahah)

    Bref, tout ça pour te dire, que moi, Laura, abonnée très discrète, je serai toujours présente tant que tu seras là !

    Belle journée ♡♡

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour Mélissa,
    je trouve cette situation effarante, et je suis contente que tu continues malgré ces difficultés! J'aime beaucoup ton blog que je suis depuis des années et j'aime tes vidéos grossesse et bébé! Ca fait plaisir de voir un contenu de qualité! Ca me parait dingue d'écrire ce genre de commentaires chez mes blogueuses préférées en ce moment car tu n'es pas la seule! Bonne continuation et au plaisir de te lire/t'écouter!

    RépondreSupprimer
  20. Bonjour Melissa,

    Je ne suis pas surprise de lire cet article. Je suis une ancienne grande fan de blog et je n'en lis quasiment plus aujourd'hui.
    Aujourd'hui je suis devenue une adepte de YT. Je regarde des vidéos le soir, lorsque les enfants sont couchés et que je m'occupe du linge, cuisine, ...

    Je peux comprendre ta frustration de devoir te réorienter vers un support qui n'est peut être pas celui que tu aurais choisi. Je voulais juste exprimer le point de vue d'une lectrice qui est enchantée d'avoir plus de contenu YT, qui est un contenu plus abordable pour moi.

    Je finirais juste sur le fait que je ne suis pas beaucoup de chaines YT, jaime regarder des vidéos mais mon temps est limité. Je privilégie donc la qualité! C'est un autre support mais tu trouveras quand même des fans qui apprécient ton travail.

    Marie
    PS J'espère te voir à Bruxelles pour la promotion de ton nouveau livre!

    RépondreSupprimer
  21. Hello Melissa !

    Encore et toujours je tiens à te dire bravo ! (Je précises que je ne suis pas ce genre de personne qui écrit beaucoup de commentaires mais je te suis depuis quelques années maintenant !)
    Je suis arrivée sur ton blog 1 an ou 2 ans (je ne sais plus) avant que tu te lances sur YouTube et je dois dire que les choses qui me ravis et m'impressionne à chaque fois, c'est ton naturel et la personne passionnée que tu es en parlant des différents sujets !
    Je suis une jeune femme de 23ans (oui désolée de raconter ma vie :/), je ne suis pas maman donc je ne pas forcément "comprendre" ce que tu vis … Mais j'ai toujours pris plaisir à regarder tes vidéos ou lire tes articles "malgré" le sujet qui ne me concerne pas pour le moment. Tu es vraiment une personne qui prend le temps de faire de la qualité et ça se sens, je trouves ça tellement dommage que les marques ou autres ne s'intéresse plus à cela … Trop contente également pour toi et ta famille que cela ce soit améliorer et que tu peux continuer de vivre de ta passion ! Les partenariats se voient mais ce que j'aime avec toi c'est que tu ne le fais pas pour le faire mais que tu as vraiment pris le temps de tester et de te renseigner avant d'en parler parce que tu penses toujours au bien de ta communauté !
    Tu es une belle personne et j'admire vraiment ton parcours ! Tu es l'une des personnes qui m'a donnée l'envie de nouveau d'écrire, je n'avais pas confiance en moi ni même à ce que je pouvais écrire, les tournures de phrases ... etc Mais tu es vraiment une personne qui impact et influence à un point que tu n'imagines même pas !
    Bon je m'égares ... En tout cas j'espère que tu pourras continuer pendant longtemps à vivre de ce que tu aimes ! Et le fait que tu te questionnes et arrive à accepter la remise en question montre vraiment ton intérêt à toujours faire au mieux !

    Bisous à toi
    PS : Désolée de la longueur du texte

    RépondreSupprimer
  22. Coucou Mélissa,

    Je trouve que ça aurait été dommage de tout arrêter mais comme tu le dis si bien, il faut de l'argent pour faire vivre sa famille. Donc merci ton utérus ! J'adore te lire comme j'adore regarder tes vidéos. C'est toujours un plaisir! Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  23. Bonjour Mélissa,

    Merci pour ton honnêteté et ta transparence encore une fois.
    N'étant pas de ce monde je ne suis pas consciente de tout ce qui s'y passe mais je suis assez lucide pour comprendre cette course au buzz. Il y a qu'à voir qu'elles sont les personnes priorisées et inondées par les marques... C'est pour ça qu'après une folle période où je suivais tout et n'importe qui sur YT, le tri a été fait. Et plutôt qu'être une serial visionneuse, je ne vais quasiment que sur ton blog(+ ta chaine) et celui de Goldendaddy, et plutôt qu'enchainer les vidéos comme j'ai pu le faire auparavant et bien je prends le temps de déposer un commentaire, de donner mon avis, à des créateurs de contenus qui le méritent et pour qui ça compte vraiment. Voilà, je me réjouissais qu'une personne comme toi, qui a de la considération pour nous s'en sorte, et bien finalement avec cet article je me rends compte que ce n'est pas si simple.
    Heureusement que tu as su rebondir et t'adapter sans pour autant te perdre et céder "aux dictats". Pour le coup, merci à ton utérus hypercontractile oui (en parlant de ça, j'aimerai que le mien me laisse un peu tranquille et se calme par contre).
    Bonne continuation et courage !

    Bises à toute la famille et caresses aux poilues

    RépondreSupprimer
  24. C'est dommage qui tu ais du en arriver là, peut etre un peu a contrecœur, mais tout ce qui compte à mes yeux c'est que tu sois toujours parmi nous ! C'est un vrai plaisir de te lire (j'allais dire que je ne lis que ton blog mais ce serait mentir, je lis aussi celui de Denis ahah !), mais c'en est aussi un de t'ecouter ! C'est différent, et tant mieux. Le blog et la chaîne se complètent. Certaines choses se transmettent plus facilement par les mots, d'autres par la parole.
    L'essentiel est que tu puisses, dans la mesure du possible, continuer de faire ce qui te plait.
    J'espère que cette aventure durera encore longtemps, et j'espere aussi vous rencontrer, si vous venez vers Toulouse !!

    Bisous à toute ta petite (ou plutot "grande" maintenant) !!

    RépondreSupprimer
  25. Je suis heureuse de te revoir sur le blog !! Ont ne lis plus assez aujourd'hui et perso j'adore tes articles. Je les trouves toujours plus complet !! Tes vidéos ne mon jamais déçu non plus. Si jamais tu as l'énergie suffisante pourquoi ne pas coupler vidéo et article de blog, pour expliquer les grandes lignes en vidéo et ton avis et donner plus de détails dans un article de blog sur un produit en partenariat. Sa peut être le bon compromis entre les 2 même si je conçois que c'est beaucoup de travail. 😉

    J'espère que dans tout les cas j'aurais le plaisir de te lire encore un certains temps 😁

    RépondreSupprimer
  26. Salut Mélissa,

    je m’excuse d’avance pour l’orthographe. Ce n’est vraiment pas mon fort.

    C’est vrai que je suis plus vidéo que lecture car je fais souvent 2 choses en même temps et que du coup c’est plus facile de regarder. Et tu es la seule blogueuse que je prend le temps de lire quand elle écrit un article car t’es sujets m’intéresse.

    Je vous vraiment triste d’entendre tout ça. Cette année je me suis lancé sur YouTube. Parce que j’adore voyager et c’est un moyen de partager ma passion. Je suis tout à fait consciente que ça ne m’apportera pas grand chose au niveau financier car ce n’est pas un sujet qui rapporte.

    Ta chaîne a quand même été une inspiration pour moi. C’est chez toi que j’ai pris l’idée des vignettes et la mise en place car j’adore les tiennes.

    Je m’éloigne du sujet.

    Merci pour ton honnêteté.
    J’espère que le futur va vous apporter ce que vous désirez.

    Bisous 😚😚

    RépondreSupprimer
  27. Bonjour Mélissa, je ne lis pas toujours tes articles, mais merci d'être honnête et sincère avec ta communauté! Et bonne continuation pour la suite, je regarde chacune de tes vidéos et ça m'aide beaucoup, maman d'un petit garçon né le 25 octobre, je prend plaisir à voir comment votre petit renard évolue lui aussi. À bientôt ps: merci pour le conseil des bodies taille au dessus pratique pour la couche :)

    RépondreSupprimer
  28. Merci pour cet article qui nous montre l'envers du décor du métier de bloggeur et YouTubeur !
    Parce que c'est vrai que ton métier fait "rêver" dans le sens où tu fais ce que tu aimes et qu'en plus tu as le privilège d'avoir de jolie choses en cadeaux offert par les marques (et pas des petits trucs notamment en puériculture !).
    Mais au final on ne se rend pas compte de la pression que vous pouvez avoir de ces marques qui vous demande toujours plus d'abonnés. Et qu'au final sans ça bah il n'y a plus rien pour faire tourner la boutique =(

    En tout cas ça explique davantage pourquoi toi qui était une si fervente de l'écrit, tu es passé à plus de vidéo ! Non pas que ça me dérange car tu restes tout aussi fidèle à toi même dedans !

    Bref en tout cas j'espère pour toi que ta chaîne et ton blog seront encore pérenne pendant très longtemps ^-^

    Bisous et passe de bons moments dans la capitale ! =D

    Bénédicte

    RépondreSupprimer
  29. Bonjour Mélissa,
    Pour ma part je suis super contente de tes vidéos. Je suis une catastrophe qui "n'aime" pas lire. Et ta bonne humeur et ta simplicité sont un vrai plaisir. Et J'aime réellement le contenu maternité et parentalité de ta chaîne. Étant maman de 2 enfants, je trouve cela très rassurant d'écouter le vécu d'autres mamans, leurs astuces, leurs expériences....
    Continus ainsi ��

    RépondreSupprimer
  30. Je sais que le changement n'est jamais simple et dans ton cas, avec la grossesse ça a été plutôt bénéfique. Toutefois, ayant un blog aussi et n'ayant pas pour objectif de passer au support vidéo, je fais partie des gens qui adorent lire ton blog et qui préfère sans doute l'écrit. Je trouve ça plus personnel car la vidéo Youtube on la regarde souvent en faisant autre chose et c'est aussi souvent moins développé en vidéo qu'en article je trouve.
    Mais c'est vrai que les marques changent avec les nouveaux modèles de consommations donc nous n'avons pas trop le choix. Dans les deux supports tu fais du bon travail, alors continue, on te lit ou on t'écoute toujours autant !
    Des bisous !

    RépondreSupprimer
  31. Bonjour Mélissa,
    Encore une fois merci pour ton honnêteté et ta transparence. Tu es vraiment une personne que j'admire et un peu un modèle quand j'imagine une personne qui a réussi personnellement et professionnellement.
    Personnellement, je préfèrerai toujours te lire, même si je regarde aussi fréquemment tes vidéos.
    Je suis contente que tu puisses continuer à faire ce qui te passionne et je te souhaite une bonne continuation =)

    RépondreSupprimer
  32. Hello Melissa.
    Je trouve cet artile revelateur du changement qui s'est opere ou s'opere encore sur les reseaux. Jesuis de celles qui regarderont une video que si le titre les interesse, ou que le sujet traite m'interesse.
    Je trouve que c'est une vraie force de se mettre en question. Sur tout. Sur ta carriere et ton futur. Tout le monde ne peut faire ca.
    Et puis, je trouve qu'aller vers la video ne veut pas forcement dire laisser tomber l'ecriture. C'est l'occasion d'explorer tes talents pour ecrire un scripts, faire des videos plus "visuels". Bref de t'eclater en combinant ecrire et videographie.

    RépondreSupprimer
  33. Bonjour Mélissa (ou bonsoir vu l’heure à laquelle j’ecris),

    J’aimerais te dire certaines choses. Tu as fais le bon choix et tu as fais encore un bon choix, lorsque tu as décidé de tout expliquer sans détour.
    Parce que contrairement à certains dires, ce que les gens n’aiment pas sur YouTube ce n’est pas les partenariats ou le revenus qui en découlent mais le manque de sincérité.
    Ce qui n’est pas ton cas, cet article le prouve. Tu es une personne honnête et sincère. Même si je ne te connais pas vraiment, c’est ce qui ressort de tes articles et vidéos.

    Aujourd’hui, j’ai 20 ans, j’adore te lire mais j’adore aussi regarder tes vidéos ! Alors ne lache rien ! Ton contenue est intéressant, intelligent et touchant.

    Aujourd’hui je suis perdue dans mes études, parce que je me rends compte que le salariât laisse peu de temps à la vie familiale... Ma plus grande peur est de ne pas être là pour mes enfants, ne pas les voir grandir... pourtant j’ai l’impression que je n’aurai pas le choix et que je vais passer plus de temps au travail qu’avec mes proche. Certains se moque un peu de moi en disant que je pense à tout ça à 20 ans mais c’est tellement important pour moi. Rien que de pensez que je n’aurai pas beaucoup de temps pour mes enfants, ça me rend terriblement malheureuse !

    Alors toi, tu as la chance de pouvoir passer du temps avec les personnes qui comptent sûrement le plus pour toi. Profites en ! Ne lâches jamais et laisse personne t’arrêter. Car ça, c’est la vie !

    Je te souhaite de continuer, d’y arriver, je te souhaite enfin, je vous souhaite à toi et ta famille tout le bonheur que vous méritez.

    Avec toute ma sympathie et mon respect,

    Stessy. <3

    RépondreSupprimer
  34. Bonsoir Mélissa,
    Voilà un grand texte comme je les aime, comme tu sais si bien les écrire !
    Merci à toi d'avoir abordé ce sujet à cœur ouvert, quand on crée quelque chose et notamment une entreprise qui découle de notre passion on ne rencontre pas que de merveilles passes (comme certaines personnes pourraient le penser). Je me suis reconnue dans ton texte, c'est pour cela que je me mets à l'écriture d'un commentaire. Je passe régulièrement par tout ce questionnement sur l'entreprise, sur les doutes et inquiétudes qui peuvent nous envahir... Mais ton article m'a donné un brin d'espoir, comme quoi il ne faut pas lâcher ! En tant que photographe diplômée, j'ai créé ma petite entreprise il y a un peu plus d'un an, j'ai pu vivre des moments incroyables grâce à mon métier, car depuis des années c'est la photographie qui m'anime, qui me permet de m'exprimer comme je le veux, qui me permet de m'évader. Mais c'est aussi extrêmement difficile et parfois nos petites épaules ont une si grosse charge à porter qu'on ne sait pas comment s'en sortir, on se sent tout simplement perdu. Etre auto-entrepreneur c'est un petit luxe, mais à côté de ça on n'est pas sûr de pouvoir mettre du beurre dans ces épinards tous les mois. Ce que je trouve important c'est de rester soi, nos créations doivent nous ressembler, être uniques. Mais j'ai malheureusement l'impression que ça ne fonctionne pas toujours comme ça, même dans l'art il faudrait se plier dans des cases pour que "sa marche", pour que l'on puisse tout simplement vivre.
    En tout cas je te remercie énormément pour cet article, merci d'avoir "osé" parler de l'envers du décor.
    Je te souhaite une bonne continuation, peu importe les chemins que tu décides de prendre tant qu'ils te conviennent. Et sinon c'est toujours un vrai plaisir de te lire !

    Margaux.

    RépondreSupprimer
  35. Bonsoir Mélissa,

    Pour ma part, je ne suis pas une lectrice assidue de ton blog, et si je connais tes vidéos, c'est uniquement parce que je vois des tweets passer dessus de temps en temps ;-) Je ne fais donc pas partie des "fidèles" si je puis dire. Mais j'ai apprécié lire cet article, car il transpire l'honnêteté ( et comme tu vois, je ne suis pas en reste moi non plus, hahaha. )

    En tout cas, je suis comme toi : plutôt férue de lecture et d'écriture. En revanche, je n'ai strictement aucun attrait pour les vidéos ( sauf lorsqu'il s'agit de tutoriels pour une technique de couture ou de crochet sur laquelle je bloque ^-^).
    Je pense encore être comme toi il y a quelques années ( sachant que je blogue depuis 6 ans ) : un peu allergique à Youtube et pas DU TOUT envie d'y poster ma ganache ( ce qui est très bizarre puisque je me prends régulièrement en photo pour le blog sans que ça me gêne ). Et pour l'instant, je n'ai aucune envie de faire ce virage blog > youtube..
    Pourquoi ?
    Eh bien parce que contrairement à ton blog et à d'autres d'après ce que j'ai pu lire ici et là , 2018 a été une année plutôt sympa pour le mien ( je ne dis pas ça dans un but prétentieux hein ). Alors certes je n'en vis pas, je ne suis pas une professionnelle du secteur, c'est juste un hobby qui est devenu lucratif depuis 3 ans, et 2018 a marqué un gros pic. J'ai même été contrainte d'ouvrir une microentreprise pour déclarer les revenus générés par le blog ! Pourtant je suis loin d'accepter toutes les collaborations ( y'a encore beaucoup de marques qui se foutent un peu du monde avec les blogueuses - pro ou non ), et je sélectionne de plus en plus.
    Je ne produis rien sur Youtube et je ne suis pas adepte des instastories.
    Alors je me répète, n'y vois pas de ma part un commentaire avec des "airs supérieurs" car c'est bien tout le contraire que je souhaite te démontrer : le blogging n'est pas mort( et il ne le sera jamais vraiment ;-) ) donc c'est surtout de l'espoir que je souhaite t'envoyer, pour que tu reprennes ta passion première qu'est l'écriture ( sur ton blog hein - pour les romans c'est encore autre chose ! ) et qu'elle devienne à nouveau source de satisfaction et...de revenus ;-)

    Bises

    RépondreSupprimer
  36. Bravo pour ta sincérité. J aime beaucoup la tournure qu on pri tes réseaux blog YouTube sur la maternité. Je n ai pas encore d'enfant mais j'espère bientôt et je regarderai (encore) tes vidéos/ tes articles pour m'aider. Ce sont des sujets intéressant. Malgré le fait que tu es eu des commentaires déplacé sur ta vidéo ce qui m a attristé car j aurai beaucoup aimé avoir ton point de vue que l éducation. Bref je te souhaite de vivre encore longtemps de ta passion et de réaliser tes projets.

    RépondreSupprimer
  37. Bonjour Mélissa,
    Je ne commente jamais mais aujourd'hui ton article m'a touchée. Je te suis depuis quelques temps maintenant à la fois sur insta, sur YouTube et sur ton blog. Je lis tous tes articles et regarde toutes tes vidéos. Au delà du format, c'est vrai que le contenu est aussi différent je trouve. J'ai toujours l'impression en lisant quelqu'un d'être plus touchée par ce qu'il dit. Pourtant te voir en vidéo (avec ton mari également) est toujours un plaisir. Vous êtes vrais et vos vidéos sont toujours pleines d'humour et de bonne humeur! Je ne suis absolument pas maman (encore etudiante) pourtant chaque vidéo maternité me fait plaisir. Alors, bien sûr, je fais des études de lettres, j'ai moi même une passion pour l'écriture donc je comprends parfaitement ce besoin du blog. Mais ta communauté, en tout cas pour ma part, ne te suit pas pour un format mais pour toi et pour ton contenu! Alors que ca soit sur une vidéo ou sur un article, et même si le contenu est different, moi je continuerai à te suivre avec plaisir. Merci pour tout ce que tu partages en tout cas.

    RépondreSupprimer
  38. Jai commencé par te visionner lors de ta première vidéo YouTube rousse sur un fond de mur orange puis par cette cause à lire certains de tes articles (moi qui ne connaissais pas vraiment ce milieu) j'étais une jeune fille mais passionnée tout autant que toi par la maternité, et à vrai dire j'ai trouvé dans tes vidéos une façon d exprimer cette amour pour ce milieu un réconfort, une authenticité qui ma par la suite énormément aidé car en décembre 2018 je suis à mon tours devenue maman et c'est avec grand plaisir que j'ai vu ta chaîne se rediriger avec force vers cet univers (je n'étais pas très emballé par les vidéos et article beauté maquillage..) car pour répondre a Tes questions:
    "est-ce que je vais réussir à m'exprimer aussi bien en vidéo qu'en article quand j'aurai envie d'aborder un sujet sérieux ? Est-ce que j'aurai autant d'inspiration pour filmer que j'en ai pour écrire ?". .. Je trouve personnellement que tu y arrives très bien , se sont des vidéos que je dévores malgré que je n'ai pas internet illimité et que youtube me prend pas mal de giga ( oui bienvenue dans ma galère lol) , elles sont pertinentes bien construite et tu en parles tellement bien que tu nous transmet énormément,cette façon positive de voir la grossesse,l'accouchement et il y a tellement de sujet que j attend que tu développe je suis ravie que tu puisses continuer d ecrire car cest maintenant aussi quelque chose que j'apprécie et continue de rester authentique , en phase avec tes envies car un article ou vidéo fais avec conviction ça se ressent

    Voilà voilà
    N'étant absolument pas coutumière des commentaires j'ai pourtant pas mal écris

    Merci , bonne continuation à vous
    Et bon rétablissement à ton grand

    Une lectrice française en Égypte

    RépondreSupprimer

Je lis absolument tous les commentaires, même si je ne peux pas forcément répondre à chacun d'entre eux - malheureusement. NB : il n'est désormais plus possible de commenter en "anonyme" (pour commenter, il faut juste créer un compte Google, c'est gratuit). De plus, les commentaires empreints de méchanceté gratuite / haineux / racistes - et j'en passe - ne seront pas publiés. Peace !