Onglets-menu

mercredi 10 octobre 2018

Le grand suspense




Mon bébé, 



Je n'avais pas tellement prévu de t'écrire ici et encore moins aujourd'hui mais me voilà. Il y a environ une semaine, c'est ton papa qui couchait par écrit ses émotions à quelques semaines de t'accueillir, et j'ai trouvé ça aussi touchant que beau. Apparemment j'en ai autant envie que besoin, de te laisser un "petit mot" avant que tu n'arrives pour de bon. Je t'avoue que je suis un peu perdue avec les dates, comme ici au UK les sages-femmes ne comptent pas tout à fait pareil qu'en France (il y a une semaine de différence si j'ai bien compris), mais d'après Catherine, la midwife qui prend si bien soin de toi depuis plus ou moins neuf mois, tu dois arriver... bientôt, avant la fin du mois d'Octobre. Bref : le suspense est à son comble, là.


Et pourtant je suis en plein paradoxe ; je suis certes remplie d'impatience et de curiosité à l'idée de découvrir ton visage, qui est un peu la grande inconnue depuis le début (bien que les échographies nous aient déjà plus ou moins donné la preuve que tu ressembles à tes frères), et d'un autre côté, tu le sais, toi qui es encore bien au chaud, j'aime tellement te sentir en moi que je n'ai pas du tout hâte que ça se termine tant je sais déjà combien ça va me manquer. Alors chaque chose en son temps, je prends une journée et même une heure après l'autre, et même si mon quotidien depuis quelques jours est ponctué de "ohlalaaaa, mais si ça se trouve j'accouche demain, en fait !", je savoure ces derniers instants de grossesse dans le calme et la sérénité.

Tu es notre troisième bébé et je crois que ton papa et moi on n'a jamais été aussi prêts : pour le premier, c'était l'inconnu, il y avait l'appréhension, la peur de ne pas savoir comment s'y prendre, de ne pas être assez bien équipés, la peur de l'accouchement aussi. Pour le deuxième, on se posait toutes les questions du monde au sujet de notre aîné, on se demandait comment il allait prendre l'arrivée d'un nouveau bébé, comment il vivrait le fait de perdre sa place d'enfant unique, s'il comprendrait. Mais pour toi c'est différent.

Tes frères ont eu un impact important sur notre décision en fin d'année dernière : ce sont eux les premiers qui nous ont réclamé "un bébé", avant même que ce désir ne germe dans mon propre esprit. Ils t'attendent, ils veulent déjà te prêter leurs jouets, cette semaine ils m'ont demandé si tu pourrais dormir dans leur chambre toi aussi. Le Petit Prince ayant compris depuis des mois que tu sortirais quand tu serais "assez gros" me demande tous les matins pourquoi tu n'es toujours pas là alors que le docteur a dit que ça y est, tu avais assez grandi pour sortir désormais. Et le Petit Coeur se hâte dès qu'il voit quelque chose de nouveau qui arrive pour toi, espérant te trouver à proximité.




Quant à nous, on attend. On a tout préparé, tout rangé, tout nettoyé. Jusqu'au garage et aux placards de la chambre d'amis, c'est dire si on a tout fait de fond en comble. Le syndrome de nidification comme certains l'appellent, je crois que ton papa l'a eu aussi ! Et comme on ne trouve plus rien à réorganiser ni à récurer, voilà quelques jours que lui et moi, on fait la cuisine. Des pizzas maison, des compotes avec les poires qu'on a ramassées sur l'arbre du jardin, des petits plats mijotés que j'ai congelés pour pouvoir les réchauffer après ta naissance et donc passer plus de temps avec toi, des gâteaux pour les petits déjeuners et des cookies pour les goûters - je crois que tes grands frères ne nous ont jamais autant vus au fourneaux !

Eh oui, papa et moi on attend alors on essaie de meubler ce temps qui est comme un décompte dont on ne peut voir les chiffres : on ne sait rien mis à part que c'est "bientôt" - tantôt ça nous frustre, tantôt ça nous amuse. Après des semaines à nous activer encore et encore, il y a comme un flottement. C'est drôle parfois, quand tes frères sont simultanément à la crèche et à l'école, on se retrouve comme deux idiots, tous seuls, à se dire "Bon. Et maintenant ?".

Moi je me badigeonne encore le ventre en me demandant si le peu d'huile contre les vergetures qu'il me reste suffira ou pas pour les derniers jours qui me séparent de la naissance. Quand on sort en voiture je m'assois sur une serviette éponge au cas où je doive perdre les eaux sur le siège passager, il y en a une autre à portée de main près du lit, d'ailleurs. A chaque fois que je sors de la douche, le soir, je croise le reflet de ce ventre tout rond dans le miroir et je me demande si c'est la dernière fois que je le vois. A chaque contraction je suis aux aguets et je me demande si ce ne serait pas la première d'une longue série d'autres au bout desquelles tu sortiras de là.

Le soir je me couche en me disant que ce serait formidable que tu naisses dans la nuit, qu'on vive ça dans le secret et enveloppés par une lumière tamisée, pour qu'au réveil, le matin, on puisse avoir le bonheur de scruter le visage de tes frères lorsqu'ils te découvriront pour la toute première fois.




Alors voilà, tu l'as compris, Petit Renard, à la maison c'est le grand suspense. Un suspense que l'on accueille en douceur mais non sans une certaine impatience, ça dépend des jours et même des heures. Tout se mélange. L'appréhension de te trouver différent de ce que j'avais imaginé - et ça arrivera à coup sûr, je le sais. L'envie de voir cette grossesse se prolonger indéfiniment tant ce sont de beaux moments. Mais à l'inverse aussi, celle de découvrir ton visage, de te voir savourer un peau à peau avec ton papa, de partager un peu plus de toi avec tes grands frères qui t'ont attendu avec une patience qui m'impressionne.



On t'attend. Et il est magique, ce grand suspense.



Maman.


19 commentaires:

  1. Mho que ce texte remplit d'amour et de tendresse est touchant.
    Profite de ces derniers instants avec petit renard qui est encore bien au chaud!
    Bientôt une nouvelle aventure va commencer.
    Gros bisous 😘

    RépondreSupprimer
  2. l'attente magique!!! belle rencontre à vous 2!

    RépondreSupprimer
  3. l'attente magique!!! belle rencontre à vous 2 !

    RépondreSupprimer
  4. Je suis toute émue en lisant ta lettre pour ce petit renard tant désiré !

    Je me retrouve beaucoup dans cette émotion paradoxale que j'ai vécue à l'approche de la rencontre avec notre bébé. Mis à part, que moi mon ventre énorme ne me manque absolument pas, tellement c'était devenu inconfortable.

    Mais maintenant que bébé est là, que cette tant attendue rencontre est enfin faite je peux t'assurer que la magie est toujours là, même plus...

    Alors ma chère Melissa et Denis, je suis tellement impatiente pour vous, je vous souhaite une naissance et une rencontre magique avec bébé renard !

    J'ai hâte pour vous !

    Savoure bien ces derniers instants avec bébé au chaud.

    Bisous à vous,
    Sophie

    RépondreSupprimer
  5. Me voilà les larmes aux yeux, tes mots sont tres bien choisis. J'écris aussi à ma fille chaque semaine et après chaque rencontre car ayant eu énormément de contractions en début de 3eme trimestre j'ai flippe sévère. Je suis rentrée hier dans la 34eme semaine et je commence à souffler doucement. On prépare on envisage on parle beaucoup. Prêts à affronter ce grand bouleversement. Profite bien de ces instants suspendus.
    Lucille

    RépondreSupprimer
  6. J'ai également écrit un Petit mot a mon bébé 1 mois avant mon terme. Lui parlant a cœur ouvert. Je crois que c'est aussi important pour nous que pour eux quand ils seront en âge de le lire.

    Très jolie texte.

    RépondreSupprimer
  7. Coucou Mélissa, ça fait une éternité que je n’avais pas posté un petit mot sous un de tes articles, pourtant je suis toujours autant assidue à tes post insta/vidéos/articles et même aux articles de Dénis. Encore une fois j’ai été ravie d’avoir eu l’impression de partager cette grossesse avec vous, vous cette famille si belle à mes yeux. Je l’avais souvent écrit sous tes articles mais la famille que vous formez, toi, ton ventre tout rond, ton mari, tes deux petits bouts, et vos chiens représente exactement tout ce dont je rêve plus tard. Alors merci encore une fois de nous partager tout ça, de nous transmettre autant de bonheur et d’amour. Et personnellement de continuer de me faire rêvasser à cette famille que j’aimerai construire.
    J’espère que cette fin de grossesse se passera à merveille et que la rencontre Petit Renard -Petit Coeur - Petit Prince sera magique et restera gravée dans vos cœurs.

    Je te fais pleins de bisous.
    Fanny ❤️

    Ps : Et j’ai encore un petit espoir de te voir à Bordeaux pour une séance dédicace.. peut être l’année prochaine? Ahah qui sait?

    RépondreSupprimer
  8. Un bien joli texte rempli d amour et d émotion.
    Je viens d apprendre que je suis enceinte et j avoue que même si j en rêve depuis des années depuis peu je me pose beaucoup de questions. A plus tard et bon courage pour la dernière ligne droite.

    RépondreSupprimer
  9. Je suis particulièrement émue en lisant tes mots car aujourd'hui une de mes amies qui a eu sa petite fille il y a environ un mois a enfin pu la ramener à la maison - tout ce temps son petit bébé né prématuré a dû le passer en couveuse et je crois bien que tout son entourage est ému pour elle en voyant les photos de ce petit bébé enfin rentré à la maison. Je suis très contente pour toi que ton bébé soit resté bien sagement "dedans" et que tu n'aies pas besoin de te faire de soucis par rapport à une éventuelle prématurité désormais! Quelle que soit la date de naissance de Petit Renard, ce sera une belle date:)

    RépondreSupprimer
  10. Coucou Mélissa,

    Quel texte magnifique et magique !!
    Il est rempli d'amour et je suis sûre que votre petite renard sera ému de lire ces lignes dans quelques années pour comprendre à quel point vous l'attendez. C'est touchant d'émotions 😊

    Je vous souhaite une belle rencontre et de vivre un magnifique nouveau chapitre de votre vie à 5

    Prends soin de vous 😘

    RépondreSupprimer
  11. C'est tres émotionnel.je suis en 38 sem et jai les mêmes sentiments que toi.mon docteur m'a conseillé de marcher pour des 20 min matin et soir .de faire les petits ménages.de bouger! Et il ma informz que bebe est bien pret a descendre.cest une question de temps!!

    RépondreSupprimer
  12. Tu m'as toute émue !!

    C'est une très belle lettre ^-^

    L'autre jour je suis retombée sur mon cahier où j'avais retranscrit les événements important de ma grossesse et mon accouchement. Je me suis retrouvée à essuyer mes larmes en lisant ces mots ^-^

    ça te ferra un jolie souvenirs en plus de cette grossesse.

    On compte les jours ! Tic-tac petit Renard, tu arrives bientôt parmi une famille qui t'aime déjà tellement fort =).

    Prends soin de vous 2 ;-)

    Bisous

    Béné

    (ps: désolé je suis moins présente car avec le travail et le nouveau rythme, boulot, maison, nounou, je n'ai pas encore trouvé le temps de rattraper les articles et vidéos que j'ai loupé. Mais je te suis toujours =). C'est d'ailleurs au boulot que je t'écris (c'est plus calme le mercredi aprem ^^). Je vais réussir à prendre le pli de ce nouveau rythme !)

    RépondreSupprimer
  13. Salut Mélissa !

    C'est la deuxième fois que je poste un commentaire, et, cette fois encore, c'est pour te dire que j'ai été tellement émue par ton article que j'en ai lâché ma larme, haha. Tes mots résonnent de façon si juste... Profite bien de ces derniers instants. J'ai super hâte pour votre petite famille !

    Bisous

    RépondreSupprimer
  14. Bonsoir Mélissa,

    C'est une très belle lettre pour ton petit bébé, les souvenirs sont ce qu'on a de plus précieux et d'autant plus avec les gens qu'on aime. J'ai commencé un petit journal depuis que je suis enceinte, bon je n'ai pas pris le temps d'écrire énormément ces temps ci mais ça va venir avec l'évolution de la grossesse car pour le moment tout se passe à merveille donc ça finirait par tourner en rond cette histoire. Et plus tard je lui offrirai à mon petit bébé ce petit carnet où j'aurais retranscrit tous ces instants de ma vie mais surtout la sienne.

    Gros bisous et à bientôt 😊

    RépondreSupprimer
  15. C'est vraiment un très bel article. Il est plein d'amour et de tendresse.
    Profitez bien de ces derniers moments à quatre.

    RépondreSupprimer
  16. Coucou Melissa,
    Ton article est très touchant, très humain surtout. C'est peut-être l'un de ceux que j'ai préféré lire sur ton blog. Pourtant, tu sais ô combien je ne me sens guère concernée par ce genre de contenu ;).
    Tu racontes à la perfection cette sensation d'être dans l'impatience d'un tournant excitant alors que, paradoxalement, le moment présent nous comble déjà de bonheur.
    Tes lignes respirent la bienveillance et l'amour. Ce petit Renard est déjà baigné de votre univers familial solide, aimant et fraternel.
    J'espère très sincèrement que cette dernière ligne droite va continuer de se dérouler avec cette même quiétude et que votre projet de naissance pourra être satisfait. Et qui sais, peut-être qu'un petit matin, deux petits garçons vont se réveiller grands-frères sans le savoir et découvriront "leur bébé" tout emmailloté dans vos bras.
    :)
    Plein de bisous

    RépondreSupprimer
  17. Quel magnifique texte pour ton bébé ! Je vous souhaite une jolie attente avant la grande rencontre tous ensemble !

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour Mélissa.
    Voici un texte magnifique que tu as écrit pour votre petit renard ! Bravo pour tout !
    Je crois qu'il fait écho à beaucoup de mamans et de papas (ou futur) : cette attente est un tel paradoxe ! On a tellement hâte et en même temps on savoure les derniers instants avant l'arrivée de bébé.
    Bon courage pour le marathon qui va bientôt arriver, le mien est enfin courru ! Notre petit renard est arrivé lundi et je ne remplis pas l'adage que les accouchements sont différents ! Les 2 sont nés à terme+7, déclenchés et avec une même présentation, en regardant les étoiles ^^ La finalité a été différente puisque j'avais totalement subis le premier (et césarienne à la fin) et que j'ai pu avoir l'accouchement que je voulais pour le 2eme (voix basse avec un peu d'aide pour le sortir)

    Je vous envoie tout plein de bonheur à votre petite famille et j'ai hâte de voir le message qui annoncera l'arrivée du petit renard !
    Emeline

    RépondreSupprimer
  19. Rhaaa ta lettre m'a tirer une petite larme !... On va mettre ça sur mes hormones de grossesse, mais quand même...
    Quel beau texte !
    J'espère que ce Petit Renard aura la possibilité de le savourer un jour, quand il sera assez grand pour le comprendre.
    Belle attente à vous tous, mes meilleures pensées pour que tout se passe au mieux !

    RépondreSupprimer

Je lis absolument tous les commentaires, même si je ne peux pas forcément répondre à chacun d'entre eux - malheureusement. NB : il n'est désormais plus possible de commenter en "anonyme" (pour commenter, il faut juste créer un compte Google, c'est gratuit). De plus, les commentaires empreints de méchanceté gratuite / haineux / racistes - et j'en passe - ne seront pas publiés. Peace !