Onglets-menu

vendredi 11 mai 2018

Désir d'enfant : et si on fichait la paix à celles qui n'en veulent pas ?



Je suis maman de deux petits garçons, enceinte d'un troisième bébé et pourtant, aujourd'hui, j'avais une envie furieuse de te parler non pas du désir d'enfant, mais de l'absence de désir d'enfant. Je ne suis pas touchée personnellement par ce phénomène, mais je suis toutefois personnellement touchée et même offensée par certains commentaires déplacés que mes amies qui ne veulent pas d'enfant peuvent s'entendre répéter régulièrement. Liberté, choix de vie, vision du bonheur, ce n'est pas simplement une question familiale qu'il s'agit d'évoquer mais bien un problème de société qui devrait être évoqué un peu plus souvent, il me semble...





Et toi ? Tu en penses quoi, de tout ça ?



Golden Wendy

97 commentaires:

  1. Merci pour cette vidéo
    Je suis tellement d'accord avec toi
    Pour ma part j'ai 2 loulous que j'ai eu assez jeune en plus (premier a 21 ans) et entre les critiques que j'ai eu quand j'attendais mon premiers comme quoi j'étais trop jeune (je travaillais, j'avais mon appartement...on vivais notre vie) et ceux qui me répètent constamment "et un petit 3eme pour faire la fille (a quoi je répond "Ah non..mon deuxieme est un moyen de contraception a lui tout seul...") je trouve ça insupportable
    Et même si j'ai voulu des enfants..je comprend et soutiens tellement celle qui n en veulent pas (j'en ai quelques une dans mon entourage)
    Pourquoi est ce que les gens s'occupent pas de leur vie au lieu de celle des autres
    Je trouve que c'est effectivement un choix très altruiste et conscient que de ne pas vouloir d'enfant.. ne serait-ce que pour notre planète..car faire des enfants est une des grosses sources de pollution ..
    Bref..merci pour cette video 😍😍

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis aussi de celles qui se sont fait "rentrer dedans" par certaines personnes de ma famille (très !) proche quand on s'est marié et qu'on a évoqué un peu plus tard notre envie d'avoir des enfants. Je me souviendrai toujours de ce regard noir et du "attends, attends, là, vous êtes un peu trop jeunes pour parler de ça, hein, une chose à la fois, OK" lancé avec condescendance alors que ce n'était ni mon père ni ma mère, en plus, hein... au final ces gens-là sont parfois jaloux, parfois frustrés, et qu'ils cherchent à nous descendre ou à vivre leur vie par procuration en nous mettant la pression pour faire ceci ou cela, eh bien, au final ça reste notre vie à nous, et ça devrait suffire pour ne pas se laisser démonter par de tels commentaire irrespectueux et déplacés.

      Supprimer
    2. Tout à fait...et alors par dessus Tout, les gens qui se permettent de parler dans notre dos et osé même pas nous dire les choses en face...ça me mettait hors de moi

      Supprimer
  2. Hello Melissa! Très beau message! J'ai quelques amies aussi qui ne veulent pas d'enfants, elles en sont sûre et c'est un choix que je respecte à 100%. Je trouve plus logique qu'une femme (ou un homme d'ailleurs) suive son envie de ne pas devenir mère (ou père) plutôt que de se forcer pour "faire plaisir à l'opinion".

    Alors à toutes ces femmes qui ne veulent pas d'enfants, foncez vers VOTRE bonheur! Et n'ecoutez pas les mauvaises langues, c'est votre décision à vous.

    Et merci Melissa pour en avoir parlé, je trouve justement vraiment chouette que ce soit une maman qui prenne la parole là dessus!

    Pleins de bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faire des enfants pour faire plaisir c'est tellement grave en fin de compte ! Personne ne devrait se sentir obligé d'avoir des enfants pour faire le bonheur de ses parents ou de qui que ce soit d'autre... c'est pourtant ce que beaucoup s'entendent dire et c'est révoltant !

      Supprimer
  3. Je suis tout à fait d'accord avec toi, chacun a sa propre vision du bonheur !

    J'ai eus quelques remarques de ma famille (proche, oui oui) et de mes amis disant que clément et moi on gaspillait notre jeunesse du fait qu'on se soit mit ensemble à l'âge de 16 ans... On est heureux ensemble, et depuis plus de 7 ans ! :) pour les personnes qui critiquaient, le fait de profiter de sa jeunesse rimait avec soirée, abus d'alcool, conneries... bref rien de bien attirant d'après nous ^^

    Et cette vidéo fait aussi très plaisir à entendre car pour l'instant, nous n'avons pas le désir d'avoir des enfants et nous l'assumons. Peut être que ça changera, sûrement d'ailleurs :) Mais après tout, il n y a rien d'obligatoire puis nous avons 24 ans donc encore le temps de voir la vie autrement...

    Merci pour ton ouverture d'esprit, c'est tellement cool de voir qu'il existe encore des personnes comme ça 😃

    Bisous Melissa 😘

    Anaïs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bein ça, "rater sa vie", "ne pas profiter de sa jeunesse" parce qu'on est en couple jeune, je connais, tu le sais bien. Pour vous avoir vus tous les deux, je pense pouvoir dire que vous avez bien fait de rester ensemble malgré les critiques, et si un jour vous choisissez de faire un bébé, ça restera VOTRE décision, ne l'oubliez jamais !

      Supprimer
  4. Oh comme je suis d’accord avec toi Mélissa!
    Enceinte de mon 1er enfant, je ne peux que comprendre celles et ceux qui ne souhaitent pas en avoir.
    C’est magnifique la grossesse, et la parentalité doit être géniale (je me réjouis de découvrir) mais je peux me rendre compte du travail que ć’est. Être parent est un bonheur mais ce n’est vraiment pas tous les jours faciles et je conçois que des gens préfèrent « passer leur tour ».
    Rien qu’ici, bébé n’est pas encore arrivé, et on est constamment bombardé d’avis de nos proches (sur l’education, le sommeil, l’allaitement, le portage, etc).

    Que chacun soit libre de faire ses choix, de revenir dessus ou non aussi. On n’a qu’une vie, ne comptons pas sur les autres pour nous rendre heureux et vivons-la au plus proche de notre conscience et de nos désirs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malheureusement, des avis sur ta façon de t'occuper de ton bébé, surtout pour un premier, tu vas en avoir de tous les côtés. Je te souhaite de vraiment suivre ton instinct et de te préserver de l'avis des autres : si tu as besoin de conseils, choisis une personne la plus neutre possible (comme une sage-femme, une puéricultrice ou une spécialiste en allaitement si tu allaites), c'est encore le meilleur moyen d'obtenir des informations fiables SANS JUGEMENT ! J'ai fait ça pour mon premier et je peux te dire que je n'ai jamais regretté !

      Supprimer
  5. Hello Mélissa ! Merci ! Merci ! Merci ! Enfin quelqu’un de sensé qui ne répond pas juste : « Non mais tu verras avec l’age, tu en voudras comme tout le monde. » ou « Fais-en un et tu verras que tu auras l’instinct maternel de l’aimer. ». Oui évidemment, je suis pas un monstre... mais non je n’en veux pas car jnai d’autres priorités et je ne veux pas d’une mère a mi-temps pour ce bébé! Gros bisous, tu es exceptionnelle, toi et ta petite famille ! ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as d'autres priorités, certes, mais tu as aussi et surtout le DROIT d'user de ta LIBERTÉ à ta guise !

      Supprimer
  6. Coucou!

    Maman de deux enfants, un petit bonhomme et une nana, j’ai aussi toujours eu l’envie d’avoir des enfants depuis aussi loin que je m’en souvienne et je respecte totalement celles qui n’en veulent pas.

    Je ne comprend pas forcément et je n’essaie pas non plus car comme tu l’as dis c’est un choix personnel qu’on ne devrait pas avoir à justifier donc en général quand la question arrive dans une conversation, j’écoute la réponse et je m’abstiens de commencer un interrogatoire pourtant de ce que j’entends, beaucoup de personnes se le permettent et ça, c’est également quelque chose que je ne comprends pas ! C’est un réel manque de respect selon moi.

    Encore félicitation pour bébé 3 et bravo aux femmes qui assument leur NON envie d’en avoir.

    Et aussi à coté de ca mieux vaut ne pas en avoir que de devenir de mauvais parents en se forçant pour finir par faire la une des journaux comme on le voit trop souvent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un manque de respect en effet, que ce soit prononcé par des proches ou de simples inconnus ! Je pense comme toi que celles qui choisissent de ne pas avoir d'enfants savent très bien ce qu'elles font et surtout s'abstiennent d'en avoir pour faire plaisir aux autres, ce qui serait tellement préjudiciable à ces bambins !

      Supprimer
  7. Merci Melissa!
    Je suis dans ce cas là. J'ai 25 ans et depuis aussi longtemps que je m'en souvienne ne veux pas d'enfant. Plus précis encore :je ne veux absolument pas être enceinte. C'est quelque chose qui me répugne (oui le mot est fort mais c'est ce que je ressens). Non les femmes enceinte ne me font pas envie. Bien au contraire J'accepte le choix des femmes qui en veulent et j'aimerais qu'on respecte le mien. Alors oui moi j'ose dire que je ne veux pas d'enfant, que je n'en ai pas besoin et j'ai toujours des remarques...alors que mon futur mari n'en a jamais lui !
    Merci pour cette vidéo, j'espère que ça permettra aux gens qui font des commentaires à ce sujet de se remettre en question et d'arrêter de le faire :p

    Margot

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Margot !
      Je viens à l’instant de finir la vidéo, que j’ai trouvé excessivement juste. Et je flânait dans les commentaires, car malgré cette vidéo je me sentais « bizarre » et « anormale » à l’idée de ne pas vouloir d’enfant, mais surtout de ne pas vouloir tomber enceinte !
      Tes mots sont exactement les miens quand j’essaye (désespérément) d’expliquer mon point de vue aux gens, et particulièrement le mot « cela me répugne ».
      Alors je voulais juste te remercier, te dire (et me dire) que tu n’es pas la seule à ressentir ceci. Et que mettre des mots la dessus, et se sentir comprise, cela fait un bien fou !

      Supprimer
    2. Je comprends même si je ne vis évidemment pas les choses de la même façon ! Certaines femmes ont les poils qui se hérissent à l'idée d'avoir quelqu'un de vivant dans leur corps, comme une sorte d'alien, et même si moi j'adore sentir mon bébé, je peux imaginer que d'autres ne le voient pas comme un tel plaisir !

      Vraiment de rien, parce qu'on est toutes différentes avec des perceptions et des envies différentes, tu ne devrais même pas avoir à expliquer ni justifier ton point de vue ! Un simple "non, j'ai pas envie d'avoir des enfants" devrait suffire, il me semble...

      Supprimer
  8. Alors la.... je suis tellement heureuse de voir une vidéo sur ce sujet aussi vraie car oui tout ce que tu dis Melissa c’est tout ce que j’entends autour et c’est vraiment lassant... j’ai 22 ans et en couple depuis plusieurs années mais je ne sais pas encore si je veux des enfants... je me suis même entendu répondre une fois quand j’ai dit ça : «  oh mais moi je ne conçois pas la vie sans enfant ! » et je te passe toutes les « blagues » venues des gens autour comme quoi si je n’en voulais pas, mon compagnon devrait me quitter... bien sûr que son avis est à prendre en compte mais cela ne regarde que nous au final ...tu as tout dit dans cette vidéo en plus de ton point de vue de maman je trouve ça super et je te dis merci !! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis terriblement NAVRÉE que tu aies à vivre ce genre de chose... c'est entre autres parce que j'ai des amies qui vivent la même galère que toi que je tenais à faire cette vidéo. Il s'agit de TA vie, de ton bonheur et personne ne devrait t'imposer quoi que ce soit !

      Supprimer
  9. Coucou!
    Merci d’évoquer ce sujet que peu de personnes comprennent...
    je me prend régulierement des réflexions, et des commentaires par rapport à ce non désir d’enfant que je ressens.
    J’ai aujourd’hui 36 ans et non je ne veux pas d’enfants. J’assume pleinement ce choix, mais j’ai l’impression que les autres ne l’assument pas!
    les réflexions du style « oh mais t’es une femme? t’en veux pas? » « ahh mais tu verras quand t’aura ton enfant.... » « tun’as pas trouvé le bon père! quand tu trouvera le bon tu en voudras » mmmh non et j’assume.
    Encore merci merci ❤️

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien ! N'hésite pas à partager cette vidéo, qui sait, ça permettra peut-être à ton entourage de prendre conscience de l'irrespect dont ils font preuve en te disant ces choses...

      Supprimer
  10. Coucou Melissa,

    J'avoue que je me sens totalement concernée moi qui n'en veux pas pour l'instant. J'avoue ne pas avoir l'envie et le besoin. Quand j'y pense, la seule chose qui me fait peur serait de mourir vieille et seule sans personne mais ce n'est pas une raison pour faire des enfants. Côté famille proche on ne me met absolument pas la pression. Je sais que mes parents aimeraient sûrement que j'en ai mais ils ne me le réclament jamais. De toute façon je n'ai personne avec qui en faire... Mes parents me disent que je changerai peut être d'avis avec le temps, ce qui sera peut être possible mais à l'heure actuelle certainement pas. J'avoue avoir du mal à supporter les gamins qui on tendance à me donner de l'urticaire. Je ne me vois pas assez patiente pour en supporter un. Rien que la grossesse me donne un sentiment de "mais ça doit être saoulant !", l'accouchement me fait flipper. Et surtout je suis tellement stressée que j'aurai peur de ne pas savoir gérer le stress d'un enfant dont j'ai la charge. J'aurai trop peur de paniquer, que cette angoisse qu'il arrive qqchose de grave me détruise psychologiquement et m'empêche de l'élever comme il faut. Et puis avoir un enfant c'est accepter de ne plus être seule, c'est accepter que quelqu'un soit dépendant de nous à vie chose qu'aujourd'hui je ne souhaite pas.

    Peut être que je changerai d'avis. Peut être pas.

    J'ai rencontré des cousins que je n'avais jamais vu et dont ça a été une des premières questions: quand te marrieras tu ? Quand les enfants ? Et j'ai ressenti cette pression dont tu parles. Comme si on te montrait du doigts. Comme si c'était un affront. Comme si j'étais une source de déception, de honte. Et ça m'a révoltée.

    Alors merci pour cette video

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tes parents sont très respectueux et ça fait plaisir de lire qu'ils ne te mettent pas la pression ! Que tu changes d'avis ou pas, il s'agit de ta vie, ton corps, tes choix. Il n'y a aucune honte à ne pas vouloir d'enfant comme il n'y a aucune honte à vouloir en avoir beaucoup !

      Supprimer
  11. Coucou Melissa

    Je commente peu souvent mais merci pour cette vidéo!!

    J'ai à l'heure actuelle 27 ans et puisque cela va faire 9 ans avec mon compagnon, tu n'imagines pas le nombre de questions dans le genre que je reçois. Pour m'en débarrasser j'ai dû limite donner un temps d'attente pendant lequel je n'en voulais pas pour ne pas qu'on vienne m'enquiquiner dès que j'annonçais un nouveau projet (chose que j'ai faite il y a une semaine).

    Pour ma part, j'ai eu comme toi ce désir d'enfant très tôt. J'avais tout planifié, je finissais mes études et on faisait les enfants. Bon y en avait un qui n'était pas trop chaud avec cette idée et il a eu raison (pour le cas de notre couple ^^). L'envie s'est peu à peu effacée car on faisait tellement de choses à deux que je ne voyais pas comment caser un enfant là dedans. Et puis avec mon métier (professeur des écoles), un jour je me suis demandée si j'en voulais vraiment...

    Tout ça pour dire qu'on peut passer par plusieurs phases et comme tu l'as dit on est libre de ce que l'on fait et de ce que l'on a envie. Donc encore une fois merci pour ta vidéo =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Malou !

      Tes petits mots me font toujours très plaisir même quand je galère pour y répondre ^^'

      Je suis désolée de lire que tu as été obligée de passer par quelque stratagème pour qu'on vous fiche la paix avec cette histoire de bébé... vous êtes bien à deux et ne ressentez pas le besoin de devenir parents ? Que peut-on vous souhaiter de plus ? Pourquoi chercher à vous faire croire que vous ne pouvez pas être VRAIMENT heureux sans enfant ?

      Que vous changiez d'avis ou pas... c'est votre choix à vous, pas celui des autres.

      Grosses bises,
      Mel

      Supprimer
    2. Merci d'avoir pris le temps de me répondre.
      Et oui en effet chacun trouve son bonheur comme il le souhaite : à 2, 3, 4, 5, etc. ^^

      Grosses bises à toi aussi 😘

      Supprimer
  12. Merci Melissa d'aborder ce sujet & de comprendre les femmes qui ne ressentent pas ce désir.
    Les réflexions sont nombreuses, pas toujours méchante & ils ne pensent pas à mal , mais entendre chaque fois la même chose "L'horloge toune" "Alors c'est quand que vous nous faites un bébé" et de plus , devoir se justifier. Comme tu la si bien expliquer ce n'est en en aucun cas une obligation. & si on ne ressent pas le désir ou que l'on ne se sent pas prête à quoi bon vouloir faire des enfants parce que la logique de la société est d'en faire. Je suis très heureuse que tu est abordé ce sujet, que tu comprennes & j'espère que nombreux prendront du recul en parlant à des femmes qui n'ont pas les même désirs qu'eux. Merci <3

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour Mélissa,

    Bravo pour cette vidéo. Le fait que tu sois une personne ayant des enfants et ayant toujours eu envie d'en avoir renforce à mon sens son impact, parce que oui on peut faire des choix de vie sans pour autant juger ceux des autres, et non tout le monde ne devrait pas forcément toujours faire comme nous ! C'est une bonne piqure de rappel et un merveilleux appel à la tolérance :)

    Charlotte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me demandais effectivement si j'étais bien placée pour en parler, mais au vu des TONNES de commentaires que je lis depuis 8h ce matin, je pense que oui ^^'

      Supprimer
  14. Hello Melissa,

    J'ai 22 ans et pour le moment mes études me protègent un peu des remarques en tout genre de mon environnement familial, qui ne tarderont surement pas à venir une fois que je serais dans le monde du travail et que je souhaiterais y rester tout en ayant des enfants (alors que de toute évidence mon futur mari n'aura pas à justifier ce choix). C'est finalement un problème plus global qui est soulevé dans ta vidéo: les gens/la famille se permettent de faire des remarques quelque soit la situation, quand est-ce que vous faites le ptit deuxième, quand est-ce que vous faites la fille/le garçon (ma cousine venait à peine d'accoucher de son deuxième ptit gars après une deuxième grossesse très à risque que certains lui posaient déjà la question) etc.
    Le choix de non maternité ou de maternité ne devrait concerner en effet que les parents. Et puis demander quand est-ce que les enfants viennent à quelqu'un qui en a pas on s'expose à deux situations soit il/elle n'en veut pas et n'a pas à se justifier soit la personne en voudrait et n'y arrive pas pour une raison ou une autre et c'est, je pense, aussi la dernière chose qu'il/elle a envie d'entendre.

    Et pour une chaîne/blog qui s’intéresse à la question de la maternité dans sa globalité tu es plus que légitime à aborder ce sujet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui, peu importe ce qu'on fait, on nous en demandera toujours plus et c'est là le fond du problème... Merci pour ton commentaire, plus je vous lis toutes plus je me dis que j'ai bien fait d'aborder le sujet parce que beaucoup restaient dans l'ombre sans oser s'exprimer !

      Supprimer
  15. Bonjour Mélissa,
    Merci merci pour cette vidéo..
    J’ai 24 ans et je suis diplômée depuis maintenant 1 an. Et c’est vrai que j’entends partout mais partout cette demande d’enfant : entre famille et entourage. Une culpabilité s’installe, notamment pour les grands parents vieillissant..on m’a déjà dit tous les exemples de l’entourage que tu as donné dans ta vidéo.. toutefois c’est un projet tellement éloigné pour moi. On se sent à l’écart, car je n’ai jamais eu un désir d’enfant étant plus jeune, en me disant « je serais mère de tout façon »
    Je ne me sens pas prête, même à réfléchir à cette question, c’est trop compliqué. Je cherche à vivre ma vie, pouvoir la construire et l’etoffer d’inspirations qui me parlent. L’enfant n’y fait pas parti pour moment.
    Donc merci, merci pour toi de comprendre ce manque de désir, ce non projet, de d’en faire une vidéo pour l’expliquer à tous ! ❤️

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Culpabiliser sur l'âges de nos parents/grands parents, c'est dramatique je trouve. A croire que nos aînés ont un besoin vital de descendance pour être heureux à leur tour ? C'est pas un peu archaïque comme vision des choses ? S'ils t'aiment vraiment ils respecteront tes choix et ne souhaiteront que ton bonheur à toi...

      Supprimer
  16. Bonjour Mélissa !
    Un grand merci pour cette vidéo. Cela fait du bien d'entendre quelqu'un dire tout haut ce que certains pensent tout bas. J'ai des amies qui veulent privilégier leurs études et/ou leur carrière, au lieu de faire un bébé. Au contraire, j'en ai d'autres qui ont déjà des enfants et qui en veulent encore parce qu'elles se complaisent dans leur rôle de maman.
    Étant moi-même maman d'une petite fille de 2 ans et demi, je ne sais pas si je veux d'un 2eme bébé. J'aime profondément ce petit être que j'ai mis au monde, mais j'aime également ma petite tranquilité, mon corps d'avant grossesse que j'ai mis 1 an à récupérer et mes sorties entre copines. Et puis, le marché du travail est tellement intransigeant avec les femmes qui ont des projets de grossesse (j'en suis la preuve, j'ai été écartée d'un CDI parce que je suis tombée enceinte); que ça freine l'envie de maternité. En toute honnêteté, moi je dis "chacune fait ce qui lui plaît, enfant ou pas enfant." Le fait d'être mère ou pas, ne détermine pas une femme.
    Merci encore à toi pour tes paroles sages, tu es super. Bonne journée!

    RépondreSupprimer
  17. Merci Melissa!
    Ça me parle tellement ce que tu dis.
    Je change d'avis en ce moment dans le sens inverse. J'ai 23 ans et j'ai toujours voulu des enfants, mais je suis actuellement dans une relation qui ne me permettra peut-être pas d'en avoir.
    Et je suis pleinement épanouie dans cette relation donc je suis en train sérieusement de me poser la question d'être heureuse sans enfant. Parce que je pourrais en avoir techniquement mais je ne suis pas sûre que cette relation permette d'élèver un enfant convenablement, et justement je trouverais ça égoïste de faire un enfant juste pour assouvir un besoin sans être certaine de son bonheur.
    Sauf que, quand ma mère l'a su, parce que je n'en parle pas mais elle a trouvé. Elle m'a sorti le classique : " Mais tu seras jamais heureuse, et on aura jamais de petits enfants"...
    Ça m'a tellement blessée que ma mère fasse passer son envie de devenir grand-mère avant mon bonheur, comme ci je lui devais cela.
    Bref, même si je suis jeune et que j'ai le temps encore d'y réfléchir, ça a réellement cassé quelque chose entre nous.
    J'assumerais mes choix que ça plaise ou non à mon entourage et merci du fond du cœur pour cette vidéo ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, c'est TA vie et si ta maman préfère se voir mamie que d'avoir une fille heureuse, c'est qu'elle a une drôle de définition de l'amour, dis donc...

      Je te souhaite de parvenir à trouver l'équilibre que tu recherches et à assumer tes choix quitte à ce que ça ne plaise pas à tout le monde. N'oublie pas qu'il s'agit de ta vie, ton couple, ton bonheur, pas de tes parents... Courage.

      Supprimer
  18. Coucou Mélissa !

    Merci merci !!!! pour cette vidéo.
    J'ai 27 ans et pas d'enfants (pour l'instant). Ça fait 6ans et demi que je suis avec mon compagnon et on entend de plus en plus ce genre de choses c'est désolant... Je souhaite des enfants mais juste à mon rythme, c'est à dire pas encore maintenant. On a d'autres projets avant et puis c'est notre vie donc à nous de construire notre propre bonheur :)

    Je trouve ça excellent justement que ce soit toi, toi qui a un désir de maternité très fort, qui parle de ça parce que justement c'est l'opposé de tes décisions mais que tu as l'intelligence de comprendre les choix des autres.

    Bisous et belle journée 😘

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui c'est clair que je ne me retrouve pas là dedans mais ça ne m'empêche pas d'être agacée au plus haut point quand je vois ce que mes amies peuvent s'entendre dire à ce sujet alors que zut... c'est LEUR vie !

      Supprimer
  19. Coucou Mélissa,
    Je suis totalement d'accord avec toi. Au XXIeme siècle, on devrait être libre de faire des enfants ou non, de se marier (tôt ou tard) ou non, etc.

    Je me rappelle quand ma mère est tombée enceinte de ma soeur (son 4e enfant) elle a eu les réflexions du style "c'est un accident ?". Bah non, elle voulait 4 enfants aha ;)
    Chacun est libre de faire le nombre d'enfants qu'il veut ou de ne pas en faire, on est dans une société moderne, où on ne devrait plus avoir à justifier tous ses choix de vie.

    Petite note de fin pour toutes les femmes: chacun sa vie, faites votre bonheur selon vos aspirations, vos envies et laissez tomber les réflexions des autres !

    Camille

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te dis pas le nombre de fois où, pour notre 2e et encore plus pour cette 3e grossesse, on nous a demandé "ça va ? c'était prévu ?" ! C'est tellement irrespectueux je trouve ! A croire que si on n'a pas pile poil deux enfants, un garçon et une fille, il y a quelque chose de bancal... la société a un besoin idiot de tout mettre dans des cases, comme si le bonheur devait se conformer à des standards... pfff...

      Supprimer
  20. Coucou Melissa,

    Je dois dire que ta vidéo "tombe à pic" car la question qui se pose actuellement est celle de la dépénalisation de l'avortement.
    En tout cas, je suis à 100% d'accord avec toi et trouve qu'en effet, chaque personne et surtout chaque femme a le droit de faire ce qu'elle veut tant que ça ne nuit à personne. Et tant pis si ça déplait!

    Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La question de l'avortement est tout à fait différente il me semble, du moins ce n'était pas du tout le thème de cette vidéo et ça appelle d'autres réflexions.

      Ce qui est clair c'est que personne ne devrait imposer sa vision de la famille et du bonheur aux autres, c'est subjectif et surtout, c'est privé ^^'

      Supprimer
    2. Re!
      Je disais ça surtout parce que les débats tournent autour du fait que la femme a le droit de faire ce qu’elle veut de sa vie et de son corps, ce que beaucoup de gens ont encore beaucoup de mal à comprendre malheureusement.
      Bisous

      Supprimer
  21. Il est vrai que chacune a le droit de vivre ses propres choix. Ce dont tu aurais pu parler là dedans également, c’est la pression que font les gens sur les femmes et/ou couples qui ont passé 30 et pas encore d’enfants. Car ce n’est pas forcément parce qu’ils n’en veulent pas, mais parce que ça ne vient pas. Il y a les fausses couches à répétition, les difficultés à tomber enceinte etc et cela stress et blesse tellement les personnes concernées. Ça reste un sujet identique à cette vidéo car au fond, tu parle de la société et c’est clairement le cas, la société juge le monde sans connaître la vie réelle des couples et des femmes trentenaire qui n’ont pas encore d’enfant. C’est triste.
    Ah oui, il faut également trouver la bonne personne. C’est pas toujours facile et à 35 on se retrouve seule et sans enfants, alors que pour certaines c’est un désir immense, mais pas si facile à réaliser.
    Voilà, je ne commente’ jamais ou presque, mais ce sujet mérite d’etre abordé. Tu as raison
    Bises Gaëlle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement j'aurais pu parler aussi des couples qui n'ont pas encore d'enfant alors qu'ils en veulent. C'est encore plus indélicat de lancer des remarques à ces personnes là alors que c'est en fait leur enfoncer un couteau dans le coeur que de leur faire remarquer que bébé n'est toujours pas là...

      Idem pour celles qui aimeraient être en couple mais n'ont pas trouvé "le bon".

      C'est un sujet qui rejoint la vidéo même si je ne l'ai pas abordé puisque je parlais avant tout de l'absence de désir d'enfant. Mais tout as tout à fait raison.

      Supprimer
  22. Moi j'en veux pas . J'en ai jamais voulu & j'en voudrai jamais . Ce qui me soule vraiment c'est quand on me dit ' Tu changeras d'avis ' bah non . . Sinon l'avis des gens m'importe peu . . Jfais ske jveux & c'est tout ^^

    RépondreSupprimer
  23. Coucou Mélissa.

    Merci pour cette vidéo, j'ai 30 ans et je ne veux pas d'enfants, je ne dis pas jamais car qui sait ce que la vie me réserve mais je ne vois pas du tout devenir mère un jour. Même si quand j'avais 20 ans je pensais qu'à mon age j'aurai enfant(s), mari et tout et tout.
    J'ai de la chance, mes parents l'ont bien compris et ne veulent que mon bonheur, ils ne m'ont jamais la pression sur ces sujets. Ma sœur en revanche a du mal à comprendre et je lui avais comprendre qu'on est complètement differenre. Parfois j'ai entendu dire : tu dis ça maintenant, mais tu changeras d'avis... Quand bien même je changerai d'avis, ça serait mon choix, c'est pas une course.
    En tout cas je te remercie pour cette video, tu as tout dit, nous sommes libres de vouloir ou non des enfants (ou un seul d'ailleurs), ça ne nous définit pas en tant que femme, nous avons toutes notre propre vision du bonheur et nos aspirations :)
    Belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même si tu changes d'avis un jour, ça reste TON avis, donc TON choix donc ça ne regarde que... toi.

      Je ne sais pas si cette vidéo pourrait ouvrir les yeux à ta soeur, mais puisque je l'aborde de mon point de vue de maman, peut-être que ça lui parlera et que ça lui permettra de mieux te comprendre ?

      Supprimer
  24. Coucou melissa

    Merci merci pour cette vidéo !!!
    Je fait partie de ces femmes qui ne veullent pas d’enfants et c’est vrais que malgres le fait que je sois plutot jeune (22ans) je me mange des reflexion et commentaire en permanance sur se choix. Je ne comprend pas en quoi cela peut dérenger les gens Que je n’en veullent pas comme tu le dit c’est un choix personnel mais surtout moi je ne me permetrait jamais de faire des reflexions au femme ( beaucoup d’homme du moins dans mon entourage proche se permet les même reflexions) qui elle n’en veullent absolument. A coté de ça, ca ne ceux absolument pas dire que je n’aime pas les enfants au contraire je les adores mais je pense juste que il sont mieux chez les autres ! Enfin bref à force je me sens toujours obliger de me justifier

    Je suis ton blog depuis deja un bon moment mais je suis une lectrice silencieuse et pour une fois j’était obliger de te laisser un commentaire parce que ton article ma vraiment touchez et je trouve ca vraiment remarcable que celui ci vienne d’une maman et surtout d’une maman qui a toujours sus qu’elle voulait l’être

    Bisous a toi et toute ta petite famille

    Cynthia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personne ne devrait avoir à se justifier à ce sujet, c'est fou quand même à quel point les gens se permettent de s'immiscer dans la vie des autres alors que ça ne les regarde pas...

      Je suis ravie que cette vidéo t'ait fait sortir de l'ombre en tout cas, merci pour ton commentaire !

      Supprimer
  25. Coucou,

    Merci pour cette vidéo !

    J'ai 2 enfants et je rêve d'un troisième, je suis donc plutôt dans ton cas. Mais je me sens concernée parce que j'ai une amie qui ne desire pas en avoir et qui malheureusement se confronte à beaucoup de critiques et beaucoup de ce que j'appelle du chantage affectif.

    Je suis entierement d'accord avec toi c'est un choix personnel, un choix qui ne regarde que la personne concernée.
    Personne ne devrait avoir à se justifier, malheureusement l'amie dont je te parle doit regulierement le faire pour qu'on la laisse un peu tranquille.
    Beaucoup ne pense sûrement pas à mal en faisant ces reflexions mais comme le dit mon amie c'est blessant, parfois culpabilisant et surtout très enervant.

    Je vais lui partager ta vidéo, ça lui fera sûrement du bien.

    Bises à toi et ta famille !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que ça lui fera du bien, et qui sait au lieu de se justifier, elle pourra peut-être envoyer le lien aux gens qui l'embêtent avec ça tout le temps, ça lui fera gagner du temps ^^'

      Supprimer
  26. Coucou Mélissa,
    J'ai 30ans et je suis maman d'un petit garçon de 8mois . Mais mon ex belle soeur et mon ex beau frère ne veulent pas d'enfant car ils ont une vie pro très prenante. Une amie n'en veut pas .elle a 40ans donc c'est purement reflechi .elle aime les enfants mais elle ne se sent pas à en avoir elle même. Je trouve mieux de ne pas en avoir que de ne pas pouvoir les assumer

    RépondreSupprimer
  27. Bonjour Melissa,

    Merci d'avoir cette vídeo!! Ma mère a été critiqué depuis que je suis née car elle n'avait que moi. Alors que son grand soue était d'avoir une petite fille, elle a eu la chance du premier coup.
    Moi de même, je ne veux pas d'enfants car je ne sens pas le besoin ni l'instant, je suis plus gaga des animaux.
    Chacun son choix d'avoir des enfants et quand tu as annoncé ta troisième grossesse, j'ai trouvé super! Même que quand j'ai trouvé une vente privée de Chicco je t'ai fait pas.
    Je pense qu'il y a de tout pour faire une monde mais il faut se respecter mutuellement. Les plus important c'est d'être heureux, je suis heureuse sans enfant.
    Je t'envoi plein plein de bisous et hâte de savoir si c'est un petit garçon ou une petite fille.
    J'espère aussi un jour que tu viennes à Rennes faire une dédicace

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton respect est admirable, si seulement tout le monde pouvait être tolérant avec les autres comme toi...

      Supprimer
    2. Je pense si on veut être respecté, il faut respecter les autres et aussi apprendre à se respecter. Je ne suis juste pas tolérante devant la méchanceté, la mauvaise éducation et les injustices. Gros bisous aux 7 :D (Wendy et Lou se sont des enfants à 4 pattes :p)

      Supprimer
  28. Ah ce sujet tortueux ...

    J'ai eu un enfant à 21 ans, j'en ai maintenant 25 et je SAIS pertinemment que je ne ferais plus d'enfants après 30 ans. Je me ferais donc ligaturer puisque je ne vais pas prendre de contraceptions pendant 15 ans pour rien ... Que de remarques sur mon utérus quand je donne cette décision :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ...c'est désolant ! Tellement effarant de lire que d'autres se permettent de juger une telle décision...

      Supprimer
    2. Et avec les remarques classiques du pauvre enfant unique et de son égoïste de maman qui a envie d'être sans enfant à 40 ans, mondieu :D

      J'espère que je n'aurais pas trop à me battre pour arrêter ma machine à bébés. Ca c'est aussi un autre grand problème. Nous ne disposons pas de notre plein jugement sur cette question médicale ...

      Bon courage pour ta grossesse :)

      Supprimer
  29. Alors la en effet je ne m'attendais pas à ça !
    Mais c'est bien que tu en parles.

    J'avoue que pendant un petit laps de temps je faisais partie des personnes qui avaient du mal à comprendre celles qui ne voulaient pas d'enfant. Pour moi ça paraissait tellement naturel. Et c'était tellement une envie forte ancrée en moi.
    Et puis au fil des discussions que j'ai pu avoir avec des filles de mon entourages qui étaient dans cette optique la, j'ai compris.
    J'ai encore du mal avec les idées radicales comme se faire ligaturer les trompes avant 30 ans, mais pour le reste, je conçois et même défend certaines qui clament ne pas vouloir d'enfants.

    En tout cas tu as raison, c'est désolant que quoiqu'on décide, il y aura TOUJOURS des personnes pour faire des réflexions sur les choix de vie qu'on prend.

    Je vais parler de ta vidéo à quelques personnes, je pense qu'elles seront contentes d'en connaitre le sujet =)

    Bon week-end !

    bises

    Bénédicte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui je me doutais qu'on ne s'attendait pas à ce que je parle de ça ^^'

      Se faire ligaturer les trompes avant 30 ans, ma foi, je comprends... moi avec mon SOPK j'avoue que j'ai pensé plus d'une fois à me faire retirer complètement les ovaires quand je serai sûre de ne plus vouloir de bébé. Si ça se trouve je le ferai..

      Ce qui compte comme tu le fais c'est d'être tolérant et de ne pas imposer ses propres choix aux autres !

      Supprimer
  30. coucou melissa
    je trouve le sujet de t'as vidéo très intéressant , la société ou ont vie est dure.

    Le faite d'avoir des enfants ou pas peut ne pas êtres un choix de vouloir ou pas il ya malheureusement des personnes qui ne peuvent pas avoir d'enfants pour des problème de santé et je pense que leur sortir tous le temps " les enfants c'est pour quand" ne leur feras que du mal ... la médecine a évolue mais pas a 100%.

    je n'ai que 24 ans pas marier et je ne pense pas a se marier demain ...
    chez moi on ne peut pas voir d'enfants sans mariage du coup pour l'instant j'entends a toutes occasion le mariage c'est quand ?
    j'aimerais bien me marier et avoir des enfants mais quand se sera le bon moment ...

    malheureusement a écouté les parole de la société on dirait des robots (venir au monde ,grandir , finir les études ou pas , se marié juste après avoir le premier enfants ... ) chacun vie ca vie comme il veut Merci au revoir

    bisous ma belle et merci pour tous
    et désolé pour le commentaire un peu bordélique
    bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui, la société dans laquelle on évolue voudrait standardiser le bonheur et rien que ça c'est d'une bêtise absolue...

      Supprimer
    2. Tu as tout à fait raison. On nous a posé souvent la question l'année où on essayait d'avoir un enfant avec mon mari et franchement ça remuait le couteau dans la plaie...

      Supprimer
  31. Bonjour Mélissa

    Dans ma famille ma maman ma grand mère et mon arrière grand mère on eu leur premier bébé à l âge de 18 20 ans. Du coup moi qui vais en avoir 24 on me pose régulièrementla question. Je veux des enfant bien sûr mais quand le môment sera venu.Je n ai pas un train de vie stable du coup je ne me vois pas avec un bébé maintenant.
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien raison de ne pas te précipiter pour les beaux yeux de ta famille ! C'est une décision bien trop importante !

      Supprimer
  32. Bonjour Mélissa,

    Hier sous ta photo, certains commentaires m'ont interpelé, je trouve donc que cette vidéo tombe à pic. Chaque personne fait des choix de part son histoire, ses projets, sa vision de la vie. Je pense qu'un enfant bouleverse tellement la vie d'une femme et d'un couple qu'il faut réellement qu'il soit désiré!

    La chose qu'il faut noter au fond c'est que nous évoluons dans une société où le moindre fait et geste est jugé "pourquoi se marier après tant d'années" "les enfants après 35 ans c'est inconscient" "l allaitement en publique,quelle honte" "ils ne veulent pas connaître le sexe avant la naissance, c'est égoïste" (ça tombe a pic celle-ci ;) )... Prenons conscience que la liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
    Bonne journée,
    Audrey

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Punaise "la liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres", comment j'ai fait pour oublier de le dire dans ma vidéo, ça, tiens ?!

      Supprimer
  33. Très bonne idée cette videos ! Pour ma part j'attend l'accord des medecins pour pouvoir avoir un enfant mais comme beaucoup je me fait souvent rentrer dedans (pourtant je suis la dernière de la famille et la seule qu'on embête ) pour dire "bon toi tu t'y met quand parceque si on attend sur les autres ..." .
    Alors oui je serais heureuse d'être la première a avoir un petit bout mais on m'a si souvent fait la reflexion que je me dit pour ceux qui n'en veulent pas que ça doit être plus que pénible !!

    Alors merci pour eux parceque certaines personnes se sentent pousser des ailes par moment haha

    En tout cas pleins de bonheur pour votre famille qui s'agrandit !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas à partager cette vidéo si ça peut éviter à ton entourage de te casser les pieds en attendant que le bon moment pour avoir un bébé soit arrivé ;-)

      Supprimer
    2. Oh que oui je pense que certains vont faire des yeux mais il serait temps qu'ils se mêlent de leurs fesses 😂

      Supprimer
  34. Hello!
    Merci pour cette video... moralité, quoi que tu fasses...y aura toujours un truc a redire...alors fait ce que tu veux \o/

    RépondreSupprimer
  35. Je suis d'accord dans le fond mais comment réagirais-tu si tu étais en couple avec l'homme de ta vie depuis de nombreuses années, que ton rêve soit de te marier et d'avoir des enfants et que lui ne veuille rien de tout ça ? N'essayerais-tu pas de le "convaincre" ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me poses la question directement, je vais donc te répondre tout aussi directement : avant même que notre relation devienne sérieuse avec celui qui partage ma vie, j'étais tellement convaincue que je voulais des enfants que je lui ai dit sans détour "si tu n'en veux pas, n'allons pas plus loin, on ne sera pas heureux ensemble à long terme".

      Pour moi ça a toujours été clair que je ne voulais ni perdre mon temps ni en faire perdre à un homme si on n'avait pas la même vision du couple, de la famille et donc du bonheur. Voilà pourquoi je lui ai posé la question dès le départ. Il en voulait aussi, il a apprécié ma franchise il me semble (enfin, je le laisserai te le confirmer, ça le regarde après tout) et il m'a dit "oui, j'aimerais en avoir, OK pour moi".

      Je n'ai jamais eu à le convaincre, on est donc parti dès le départ sur une base solide et un projet de couple commun, on s'était mis d'accord et ça nous a justement évité des désaccords. Pour moi il s'agit d'une question qui a tellement d'importance qu'il a toujours été indispensable d'en parler AVANT de nous engager dans une relation de couple sérieuse et de longue durée.

      Personnellement, et ça n'engage que moi, je suis convaincue que si j'étais tombée amoureuse d'un homme qui ne voulait pas d'enfant, alors non, ça n'aurait pas été "l'homme de ma vie".

      Supprimer
    2. Coucou, je me permets d'intervenir (c'est moi le papa, au cas où tu ne me connaisses pas déjà).

      Je confirme, cette discussion faisait partie des nombreux sujets que nous avons abordés avec Melissa, avant d' "aller plus loin" ensemble.

      Tu soulèves une question très délicate, qui en amène beaucoup d'autres... Notamment celle de savoir si vous en aviez parlez avant de vous mettre en couple, si ces envies sont apparues d'un coté ou ont disparu de l'autre dans un second temps. C'est très délicat et ça ne regarde que vous.

      En attendant, en ce qui me concerne et en ce qui concerne mon couple, je suis très content qu'on l'ait abordé au moment où notre relation aurait pu se défaire sans trop souffrir de part et d'autre.

      J'espère que tu trouveras la réponse à ton questionnement.

      La bise
      A bientôt

      Supprimer
  36. Je trouve ça tellement désolant que les gens et surtout les proches se permettent de juger ce genre de choix. Il me semble que le but dans la vie c'est d'être heureux et chacun à son propre bonheur unique et fait pour lui. J'espère que ta vidéo pourra ouvrir les yeux à certaines personnes pour leur faire réaliser que leurs commentaires peuvent vraiment affecter les autres (que ce soit sur le non-désir d'avoir des enfants ou n'importe lequel sujet d'ailleurs..) :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui, peu importe le sujet, les autres auront toujours à dire apparemment...

      Supprimer
  37. C'est typiquement ce que je suis en train de remarquer en ce moment dans mon entourage (j'ai 25 ans, ça commence à parler bébé autour de moi), et c'est vrai que moi-même je me surprends à penser "tiens cette copine-là, est-ce qu'elle a un projet bébé ?". C'est quand même fou comme on peut être formaté par la société, alors qu'il y a encore 1 ou 2 ans je ne pensais pas du tout à ça, loin de là. Comme tu le dis, c'est une question intime et c'est malheureux qu'il n'y ait pas plus de sujets de discussion haha. On a beau être au 21ème siècle, c'est fou comme la société à peu évoluer à ce stade : on DOIT se reproduire. Enfin, c'est peut-être notre instinct qui nous rattrape et nous fait juger les autres ... Bref en effet, soyons positif et relativisons, le bonheur est TELLEMENT subjectif ! :)

    RépondreSupprimer
  38. Coucou Melissa !

    Oh mais merci, merci d'aborder ce sujet ! Je crois qu'on est toutes et tous au moins un jour confrontés aux jugements des autres quant à notre conformité aux conventions sociales.

    Récemment j'ai vu un tweet qui, je trouve, exprime bien ce problème. C'était quelque chose comme :
    "Célibataire : Pourquoi tu n'es pas en couple ?
    En couple : Vous vous mariez quand ?
    Mariés : A quand le bébé ?
    1 bébé : A quand le deuxième ?
    2 bébés : A quand le troisième ? ou C'est bon, 2 ça suffit, vous pouvez vous arrêter maintenant."

    De quel droit est-ce que les gens se permettent de poser ces questions si intimes et de juger notre situation ? Parfois il s'agit d'un choix réfléchi, parfois ce n'en est pas un (je pense notamment aux personnes qui cherchent mais n'ont pas encore trouvé LE bon partenaire, qui ne peuvent pas avoir d'enfants, etc.), mais en aucun cas ça ne regarde les autres et, tu as raison, on ne devrait pas avoir à se justifier auprès de ces indiscrets, qui ont peut-être tout simplement une vision du bonheur et de la vie différente de la nôtre !

    Quant à se faire traiter d'égoïste... je suis d'accord avec toi, c'est le pompon ! Une collègue qui a la quarantaine et 1 enfant m'a racontée comment son mari et elle s'étaient déjà fait traités d'égoïstes par des amis parce qu'ils ne souhaitaient pas avoir un deuxième. Cela m'a tellement choquée ! Les amis leur ont dit que c'était égoïste qu'ils veuillent avoir du temps pour eux ! Mais dans quel monde on vit ! Ils ont quand même le droit de profiter de la vie selon leurs propres critères !

    Bref, je te rejoins à 100% ! #teamrespect

    Bisous !

    Morgane

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai vu aussi ce tweet et il est tellement vrai !

      Tu le dis très bien : ces questions sont très intimes et personne ne devrait se permettre autant de liberté alors qu'on parle de choses privées au possible... Bravo pour ton respect !

      Supprimer
  39. Coucou Melissa !

    Merci pour cette vidéo,
    Tu as bien résumé le fait que les gens veulent contrôler nos vies !!!
    Ce qui est très frustrant aussi c’est lorsqu’on a déjà un petit bébé et qu’ils veulent toujours qu’on enchaîne avec le petit deuxième !!
    Laissez nous profiter et le faire lorsque l’on aura envie !!!
    J’ai 3 enfants, dont notre princesse des étoiles où nous avons fait le choix de la laisser partir avec une IMG car elle avait un gros problème au coeur, je suis retombée enceinte 4 mois après et nous avons eu un second garçon et c’est terrible d’entendre dire les gens « alors c’est quand que vous faites la fille???! » ce a quoi je leur répond « Mais nous avons déjà une fille » et ils se sentent bien mal à l’aise !!
    En tout cas super cette liberté d’expression ! Enfin une blogueuse qui ne veut pas faire comme tout le monde :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis désolée de ce qui vous est arrivé, je comprends que les remarques stupides que vous recevez de l'entourage vous blessent, en même temps de quoi je me mêle j'ai envie de dire... vous avez été très courageux en tout cas et je vous souhaite mille bonheurs avec vos enfants !

      Supprimer
  40. Coucou Mélissa !

    J'apprécie beaucoup ta vidéo !

    Je souhaite avoir des enfants mais j'ai de l'endometriose et le sujet est effectivement assez tabou pour moi. J'entends très souvent autour de moi "alors cest pour quand le bébé ?" ... "tu as bientôt 30 ans tu n'y penses pas ?". Ce n'est pas quelque chose dont j'aime parler (de l'endometriose) mais tout de suite quand je dis mon âge je me sens jugée. Elle a bientôt 30 ans et pas d'enfants ? Mais comme tu le dis dans ta vidéo cest un gros problème de société. .. Et si je n'en voulais tout simplement pas ? Et si j'avais des soucis à tomber enceinte ? Les gens se permettent beaucoup de choses sans savoir qu'une simple question ou maladresse peut avoir tellement d'impact sur celui à qui on la pose. Notamment comme dans mon cas, alors que je souffre dinfertilite. C'était assez dévastateur au début, puis j'ai appris à passer outre et maintenant j'évoque partiellement mon problème de fertilité pour clouer le bec une fois pour toute... mais je ne devrai pas avoir à le faire, personne ne devrait avoir à se justifier sur son désir ou non de grossesse, son orientation sexuelle ou tout autre chose d'ailleurs.

    Alors je suis d'accord le soucis ce n'est pas les gens qui ne veulent pas d'enfants, le vrai soucis c'est cette société qui veut nous caser dans des moules et la façon de penser générale qui veut que pour être heureuse on doit absolument etre maman ou fonder une famille. On peut très bien être heureuse sans ça, et ENCORE HEUREUX d'ailleurs !!! Ça laisserait peu d'espoir pour les personnes comme moi sinon :)

    Je te souhaite une jolie grossesse et plein de bonheur, grosses bises !

    RépondreSupprimer
  41. Ben voilà tout est dit.
    J'avais déjà réagi sur la chaîne de Magali (Parentillages) quand elle avait sorti sa vidéo "Alors le 2e, c'est pour quand ?", qui finalement recoupe un peu celle-ci.
    Comme toi, j'ai toujours voulu des enfants (même si pour ma part, je n'en ai pas encore), et personne ne m'a jamais demandé pourquoi ! Alors pourquoi emm**der celles qui n'en veulent pas ? Je ne vais pas tout relever, parce que globalement, je suis mille fois d'accord avec tous les points de ta vidéo. Absolument tous.
    Cette intrusion dans l'intimité des gens, ça m'énerve au plus haut point.
    Une grosse pensée pour toutes ces femmes qui ont fait le choix de rester nullipares (j'en connais moi-même plusieurs), et qui doivent endurer tous ces commentaires. Pensée aussi pour celles qui changent d'avis, dans un sens ou dans l'autre, évidemment.
    Et merci à toi pour cette vidéo, qui malheureusement est toujours nécessaire en 2018...

    RépondreSupprimer
  42. Coucou
    Je vais t'avouer que je suis totalement d'accord avec toi mais... Je ne pense pas être une personne qui manque d'ouverture d'esprit même pas du tout mais il est vrai que j'ai toujours vécu dans un environnement où avoir un bébé a été très compliqueou alors tout simplement avoir un bébé était une évidence pour mon entourage j'irai même jusqu'à dire important. Donc c'est vrai que j'essaie de changer cette manière de penser car en grandissant je m'apercm'a effectivement que ce n'est pas un désir pour tout le monde ... Hors il m'arrive encore parfois de voir un couple qui se mari qui est très épanouie et de sortir cette fameuse phrase "vous souhaitez avoir des enfants ..." Pour l'instant personne ne m'a répondu non mais je me fait petit à petit l'idée que cette question n'est plus vraiment à poser car ce n'est pas le souhait de chacun...

    RépondreSupprimer
  43. Bonjour Mélissa !
    Merci d'
    avoir abordé ce sujet, une des raisons pour lesquelles je te suis depuis des années c'est parce que j'apprécie vraiment ton ouverture d'esprit et ton absence de jugement. Dans une société (et une sphère Internet) où la critique prédomine souvent, c'est vraiment rafraîchissant de voir des vidéos bienveillantes comme celle-ci. Merci à toi !
    Bises
    Stéphanie

    RépondreSupprimer
  44. Juste... MERCI! Je te trouve d'autant plus légitime d'aborder le sujet parce que ca montre que même en ayant des enfants, on peut comprendre que d'autres n'en désirent pas. J'ai 31 ans et ca ne me dérange pas d'expliquer pourquoi je n'en veux pas et d'échanger à ce sujet. Souvent, les gens m'écoutent, respectent même mon choix mais au final, je crois qu'ils ne comprennent pas et ne me trouvent pas "normale". Tant pis ! Quand on me demande de me justifier, je réponds que j'ai plusieurs et diverses raisons de ne pas vouloir d'enfant que je peux développer mais que tout simplement, je n'en ai pas envie, est ce que ce n'est pas la meilleure des raisons ? On m'a dit aussi plusieurs fois que c'était parce que je n'avais pas trouvé la bonne personne... Je suis avec mon chéri depuis plus de 10 ans et on est très heureux et amoureux, mais ok...
    Bonne continuation Mélissa :-)

    RépondreSupprimer
  45. Melissa

    Merci d'avoir eu le courage d'aborder avec tant de douceur et de bienveillance ce sujet si tabou dans notre société.
    Je fais partie de ces femmes qui ne souhaitent enfanter, mais mon amour pour les enfants est immense.
    Des événements personnels et douloureux m'ont toujours amené à me dire que je ne serais pas maman mais que je donnerais de l'amour aux enfants de mon frère et de mes amies.
    Pourtant cette décision est extrêmement mal comprise par la société et par ceux que nous pouvons côtoyer quotidiennement.
    Combien de fois j'ai souffert de ces yeux qui se lèvent au ciel, de ces phrases chocs "tu es égoïste" "tu ne seras jamais une femme complète sans enfant" "comment peut on oser ne pas vouloir d'enfant quand on peut en avoir alors que d'autres femmes luttent pour avoir cette chance"
    Combien de fois j'ai eu l'envie d'hurler, de faire comprendre que la maternité est certes l'une des plus belle chose mais que ça n'est pas forcément elle qui détermine qu'elle femme nous sommes comme le dit d'ailleurs très bien Madame Badinter.
    J'ai souffert et je souffre encore aujourd'hui de ces amies qui se détournent de moi en me disant que "je ne peux pas comprendre je ne suis pas maman" "non je ne peux pas te confier le petit tu ne saurais pas comment faire "
    Les filles ne pas avoir d'enfant ne veut pas dire que nous sommes insensibles ou incapables de gérer ces petits loulous
    J'ai souvent pleurer suite à ces réflexions mais aujourd'hui je fais le choix de ne pas m'acharner à faire comprendre mon choix à ceux qui ne voudront pas le comprendre.
    Merci encore Melissa pour cette douceur cette tolérance qui te caractérise
    Je te souhaite mille bonheurs entourée de tes hommes et de ce petit loulou à venir
    Je t'embrasse bien fort (si je peux me le permettre ;-) )
    Diane

    RépondreSupprimer
  46. Melissa

    Merci d'avoir eu le courage d'aborder avec tant de douceur et de bienveillance ce sujet si tabou dans notre société.
    Je fais partie de ces femmes qui ne souhaitent enfanter, mais mon amour pour les enfants est immense.
    Des événements personnels et douloureux m'ont toujours amené à me dire que je ne serais pas maman mais que je donnerais de l'amour aux enfants de mon frère et de mes amies.
    Pourtant cette décision est extrêmement mal comprise par la société et par ceux que nous pouvons côtoyer quotidiennement.
    Combien de fois j'ai souffert de ces yeux qui se lèvent au ciel, de ces phrases chocs "tu es égoïste" "tu ne seras jamais une femme complète sans enfant" "comment peut on oser ne pas vouloir d'enfant quand on peut en avoir alors que d'autres femmes luttent pour avoir cette chance"
    Combien de fois j'ai eu l'envie d'hurler, de faire comprendre que la maternité est certes l'une des plus belle chose mais que ça n'est pas forcément elle qui détermine qu'elle femme nous sommes comme le dit d'ailleurs très bien Madame Badinter.
    J'ai souffert et je souffre encore aujourd'hui de ces amies qui se détournent de moi en me disant que "je ne peux pas comprendre je ne suis pas maman" "non je ne peux pas te confier le petit tu ne saurais pas comment faire "
    Les filles ne pas avoir d'enfant ne veut pas dire que nous sommes insensibles ou incapables de gérer ces petits loulous
    J'ai souvent pleurer suite à ces réflexions mais aujourd'hui je fais le choix de ne pas m'acharner à faire comprendre mon choix à ceux qui ne voudront pas le comprendre.
    Merci encore Melissa pour cette douceur cette tolérance qui te caractérise
    Je te souhaite mille bonheurs entourée de tes hommes et de ce petit loulou à venir
    Je t'embrasse bien fort (si je peux me le permettre ;-) )
    Diane

    RépondreSupprimer
  47. Coucou,

    merci encore d'aborder un sujet aussi tabou. Je fais partie de celles qui s'en fiche de devenir mère. Si je le deviens un jour j'en serais très heureuse mais si ce n'est pas le cas je saurais aussi m'en contenter. Pourtant ce choix n'est malheureusement pas toujours compris autours de moi. En effet étant donné que je suis une femme, la société veut que je sois mère un jour. Cette pression peut être un peu pénible à force. J'en ai tellement entendu me dire "Une femme ça doit faire des enfants" que je n'y prête plus attention. Au contraire, je continue de vivre ma petite vie tranquille et on verra plus tard si je me sens prête à être mère ou non :)

    Bisous !

    RépondreSupprimer
  48. Bonjour et merci pour cette vidéo.
    Je ne commente jamais, mais ce sujet me touche de très très près. Je suis en couple depuis 9 ans avec une femme qui ne veut pas d'enfant (on a 34 ans). J'ai toujours espéré qu'elle changerait d'avis mais non. De mon côté, je suis comme toi; je n'ai jamais imaginé ma vie sans enfant. Je respecte son choix mais c'est compliqué. Cela signifie que nous allons devoir nous séparer inévitablement. Son bonheur est avec moi mais sans enfant, et le mien est avec elle mais avec enfant... J'ai eu le temps de tourner la question dans tous les sens depuis quelques années.
    J'ai pris ma décision il y a 2 mois à peine. Je vais m'orienter vers une PMA à l'étranger et devenir mère (probablement) célibataire. Je garde toujours un petit espoir mais j'ai désormais fait mon choix.
    La société est comme elle est. J'ai toujours été jugée dans ma vie. Parce que j'étais avec une femme, parce que je n'avais pas encore d'enfant, parce que à 34 ans je n'ai toujours pas d'enfant. Et je le serai aussi en allant faire une PMA, en étant mère célibataire par choix ou bien en étant en couple homoparental. Bref, merci pour cette vidéo, les gens ont besoin d'ouvrir un peu leur esprit si étroit...

    RépondreSupprimer
  49. Re melissa :)

    Aaaah, la fameuse vidéo. Perso, j'ai eu le droit de la part de ma gynéco, pourquoi je ne suis pas maman avant 30 ans, par ce qu'après les grossesses sont à risque... alors déjà Mêles toi de tes fesses, de deux un enfant ça s'assume aussi, on l'a pour la vie en général (même s'il devient adulte, il peut avoir besoin de revenir chez les parents pour differentes raisons). Et cette foutue pression sociale aussi. Bien sure que j'aimerais être maman (bien que mon père soit pas pressé d'être grand père), mais j'ai pas envie de me retrouver en galère et de faire vivre ça à mes enfants. Alors oui, je te rejoins, une femme a le droit d'etre heureuse, avec ou sans enfant, c'est son choix.

    Bon lundi,
    Bisous,
    Lauriane

    RépondreSupprimer

Je lis absolument tous les commentaires, même si je ne peux pas forcément répondre à chacun d'entre eux - malheureusement. NB : il n'est désormais plus possible de commenter en "anonyme" (pour commenter, il faut juste créer un compte Google, c'est gratuit). De plus, les commentaires empreints de méchanceté gratuite / haineux / racistes - et j'en passe - ne seront pas publiés. Peace !