Onglets-menu

lundi 29 janvier 2018

"Dans la peau" - Vraiment du Kyo ?



Ils me font perdre pied, la tête et les pédales, Kyo est sans conteste mon groupe favori depuis... depuis, ahem.. 14 ? 15 ans ? Plus ? En novembre dernier sortait leur tout nouvel album, "Dans la peau", un album qui tranche avec ce qu'on pensait connaître de leur musique. Ces quatre garçons ont sans le moindre doute marqué toute une génération (la mienne et probablement ceux qui ont 5 ou 10 ans de plus que moi aussi). Qu'on soit fan ou pas, je mettrais ma main au feu que la grande majorité d'entre vous connaît par coeur la chanson "Dernière Danse" ou encore le refrain du titre "Le Chemin". En fan de la première heure, après deux mois d'écoute et de décryptages, je reviens te livrer mes impressions sur ce nouvel opus pas tout à fait comme les autres...


Kyo, pour moi, ça n'a jamais été qu'un groupe. Je dirai même qu'au delà de la musique, c'est l'inspiration qu'ils m'ont procuré. Oui, parce que si tu fais partie de ceux et celles qui ont mis le nez dans mes romans, tu sais déjà que Paranoïa leur est dédié et déborde de références à ces chansons qui ont tant imprégné mon coeur. Le titre de mon premier roman n'est d'ailleurs pas un mystère puisqu'il est directement tiré de la chanson "L'enfer" dont on retrouve plusieurs des paroles au sein de différents chapitres. Certes, je ne suis donc pas la plus objective pour vous parler d'eux, mais si tu ne les connais pas encore et que tu as aimé mes livres, disons que ça te donne une bonne raison de découvrir leur univers.

Ce groupe de rock a pris son envol en 2003 et s'est rapidement fait une place dans le coeur de millions d'ados. Des ados qui, comme moi, sont aujourd'hui de jeunes adultes, qui ont quitté les bancs du lycée depuis des années pour découvrir une vie d'adultes voire de parents. En cela, Kyo aussi, a grandi. En 2014 je te parlais déjà de leur retour empli de maturité avec le très réussi album "L'équilibre" qui mêlait à la perfection l'identité originelle du groupe à un irrésistible goût de nouveauté. Avec le single "Le Graal", ils nous servaient pour la première fois un titre électro et légèrement psychédélique avec lequel, au départ, je n'avais pas du tout accroché, et qui finalement avait su me séduire au fil des écoutes.




Trois ans plus tard, l'effet est identique avec "Dans la peau" : ce nouvel album est vraiment différent des tous premiers succès du groupe, c'est moins rock, c'est beaucoup plus électro mais... c'est tout aussi irrésistible. Avide de l'écouter, je me suis littéralement jetée dessus le jour de sa sortie. Et la première écoute a été un échec cuisant. Je me suis sentie déconcertée, déçue, trompée. Où étaient passés les bons morceaux de guitare électrique et cette batterie que j'affectionne tant ? J'avais l'impression d'écouter les chansons d'un groupe que je ne connaissais pas. Le moins qu'on puisse dire c'est que je n'ai pas été convaincue du premier coup. Parce que j'aime Kyo avant tout pour cette agilité qu'ils ont toujours eue à associer le rock à des textes emplis de poésie, et que là, au départ, j'ai eu l'impression qu'on avait purement et simplement viré le rock pour le remplacer par un son électro-pop-funk qui ne résonnait pas vraiment à mon oreille.

Mais la musique, c'est comme tout : ça demande plus qu'une première impression. Je ne pouvais pas me résoudre à laisser tomber, je ne pouvais pas me résoudre à penser que ce groupe qui avait toujours fait partie de ma vie allait subitement en sortir sur une déception. Cet album, je lui ai laissé sa chance. Je l'ai réécouté, un peu plus tard. Je l'ai réécouté une fois, deux fois, cent fois. Par je ne sais quelle magie, tout à coup, ça a pris.

Enfin, en réalité, si, je peux te dire quelle est cette "magie" qui m'a fait changé d'avis. Ce sont les textes. Parce que Kyo, on les écoute, mais on les lit, aussi. Ben Poher a toujours été à mes yeux plus poète que musicien - et c'est un compliment. Sa voix douce a une fois encore gagné en maturité, son timbre est plus travaillé, et bien sûr ça reste un régal de l'entendre. Mais ce qui m'a touchée en plein coeur une fois encore, c'est la sensibilité de ses mots, auxquels peu d'entre nous résisteront.




"Dans la peau", c'est un album tout en poésie, donc. Selon moi, c'est la marque de fabrique des Kyo, leur essence, leur atout principal.  Ce nouvel album, c'est aussi un élixir d'amour. Des sentiments, des émotions, des déclarations. On peut dire que Poher sait parler aux femmes - du moins à celle à laquelle il destine ces mots :  "Il m'est difficile de prétendre que les choses se bonifient avec le temps, pourtant le temps sur toi n'aura jamais d'emprise. Je t'ai aimée sur un lit de camp, j'aimerai chacune de tes rides". Si jamais mon mari passe par ici, j'ai envie de lui dire d'en prendre de la graine, hihi, même si ce sera pas évident de faire aussi bien tant les mots sont bien choisis. Parce que nous qui les écoutions depuis notre adolescence, on a fait du chemin et si moi la première, entre temps, j'ai fondé une famille, les Kyo aussi sont devenus papas, et ils en parlent avec tout autant de talent. Comment ne pas fondre à l'écoute de "Prends-le", cette chanson dans laquelle Poher glisse cette charmante déduction  "Il y a bien dans nos enfants 50% de ce que je suis, et puisque tu les aime tellement, c'est que tu m'aimes un peu aussi".

D'ailleurs jusque-là ils n'avaient abordé qu'avec pudeur ou mélancolie les relations amoureuses, là, la température grimpe à faire exploser le mercure. On a grandi, ça ne fait plus aucun doute. Franchement, je mentirais si je te disais que ça ne m'a pas vraiment plu, et je mets au défi toute femme qui me lit de résister à ces textes d'une sensualité nouvelle et envoûtante. Dans la chanson "La Température", Poher nous dit avec aplomb vouloir "passer les fêtes à repeupler l'espèce". Dans "Fremen" il promet : "Je te ferai valser sur des tangos et vibrer les côtes, tanguer sur des îlots d'un nouveau monde à l’autre. Je te ferai l'amour comme on ne le fait plus. J'ai chuchoté si fort que tu m'as entendu"... comment résister ?

Petit point négatif côté textes cela dit, c'est cette thématique de l'infidélité plusieurs fois évoquée (et qui l'avait déjà très largement été dans le single "L'équilibre", du précédent album). Sans chercher à percer l'origine de ce sujet dans le texte, c'est manifestement quelque chose qui a assez marqué le groupe (ou le chanteur ?) pour en parler encore, et j'avoue qu'en grande romantique (naïve ?) que je suis, j'ai été un peu lassée de les écouter parler de couples qui se laissent envahir par le désir d'aller voir ailleurs, j'ai trouvé ça un peu trop redondant.




Côté musique, comme je l'évoquais, ça n'a pas été le coup de foudre au début. Beaucoup d'électro, certains couplets presque rappés, la fana de rock un peu lourd que je suis n'a pas vraiment adhéré sur le coup (pour rappel j'aime beaucoup certains albums du groupe Seether qui est résolument rock-grunge). Sauf qu'avec le temps, j'ai réalisé que "Dans la peau" est un album qu'on savoure, dont on se délecte petit à petit, pas un album qu'on dévore. Disons que ce n'est pas un mojito immédiatement rafraîchissant, c'est plutôt un très bon vin qu'on laissera s'aérer pour mieux l'apprécier. Il demandra qu'on le passe à plusieurs reprises pour qu'on en découvre toute la musicalité, il faut avoir l'occasion de l'écouter avec une qualité de son au top, dans l'idéal avec un bon casque ou de bons écouteurs pour ressentir toute la puissance de certains titre et toute la délicatesse de certains autres. Certes, on s'éloigne du pur rock, le combo batterie-basse-électrique n'est plus vraiment de la partie et c'est quand même un peu dommage. Mais clairement, si au début je n'ai pas aimé parce que c'était très nouveau, très électro et très dansant, eh bien... c'est précisément pour ces trois mêmes raisons que je suis finalement tombée amoureuse de la musique de ce nouvel album !




Autre petit bémol : j'ai trouvé l'ordre des titres un peu maladroit. Le début de l'album est très entraînant, dynamique, mais la cadence ralentit et l'enthousiasme disparaît un peu sur la seconde moitié que j'ai trouvé un poil plus "plate". Cela ne gâche pas le plaisir, mais du coup j'ai l'habitude de commencer l'écoute par le milieu - je sais pas si je suis très claire, hihi.

C'est nouveau, mais ça reste du pur Kyo. C'est osé, mais c'est un risque assumé et bien mené. C'est différent, mais ça n'en est pas moins plaisant. Ma préférence va sans la moindre hésitation à la chanson "Fremen" dont le rythme opère en quelques secondes à peine. Celle-là, je peux te dire qu'elle va carrément dépoter en live, je l'adore !

D'ailleurs, tu sais quoi ? Le groupe a d'ores et déjà annoncé plusieurs dates de concerts (dispo ici) : leur tournée démarrera fin mai. Le truc encore plus incroyable, c'est que plusieurs de mes amies (merci Barbara-Andréa-Sophie-Anne-Cé-Morgane) m'ont tout récemment offert le Graal : nous allons les voir à l'Accorhotels Arena de Bercy le 24 Novembre, je ne saurai jamais comment les remercier pour ce cadeau ! Et mon petit doigt me dit qu'en grandes fans que nous sommes, mon amie Marjo et moi, il se pourrait bien qu'on y aille aussi à Annecy au mois de Juin... affaire à suivre mais pour avoir vu le groupe en concert en 2014, je peux te dire que leurs lives sont vraiment trop cool et je meurs d'envie d'y être à nouveau, plutôt deux fois qu'une !





En bref, ce nouveau Kyo, c'est un peu l'hymne à l'amour version électro,
tout en surprises et en sensualité. A découvrir absolument !
Allez, on se laisse en musique...





KYO - Dans la peau - 15,99€ sur Amazon
Egalement dispo sur ITunes et en points de vente habituels



Et toi ? Quel est ton groupe favori et pourquoi ?



Golden Wendy


29 commentaires:

  1. Bonjour Mélissa,

    J’avais hâte de lire ton avis sur leur nouvel album étant moi-même très enthousiasmée par ce dernier.

    Il s’agit d’un groupe que j’ai découvert pendant mon adolescence et qui a accompagné cette période et plus encore. Je me suis retrouvée dans leurs textes, leurs mélodies entrainantes et cet esprit de liberté/rébellion ( notamment avec « Je cours » que j’adorais).

    Lorsque j’ai appris qu’ils sortaient leur précédent album, l’équilibre, j’ai sauté dessus, ravie de pouvoir à nouveau plonger dans mes souvenirs. Je suppose que mes attentes étaient trop élevées car j’ai été quelque peu déçue de cet album. J’ai eu beaucoup de mal à m’y accrocher et d’ailleurs je n’y parviens toujours pas réellement. Certes il y a quelques chansons qui m’enthousiasment mais ça m’a semblé complètement déconnecté de leurs racines. Je me suis sentie perdue face à ce groupe qui avait évolué et changé. J’étais tout de même allée les voir en concert et j’avais apprécié, l’ambiance était au rendez-vous, le show présent et je pense qu’on ne peut pas leur enlever cette énergie si particulière qui les habite.

    Lorsque j’ai su qu’ils sortaient un nouvel album en début d’année j’ai guetté la date fatidique et me suis ruée dessus. Et que dire, je n’ai vraiment, mais vraiment pas été déçue. A la différence de ton ressenti, j’ai eu l’impression de retourner à la maison après un long voyage. Tout m’était familier et réconfortant. Les respirations marquées pendant la chanson, les rythmes langoureux mais tout de même marqués, ah le bonheur ! Je me suis tout de suite laissée emportée par « Ton mec » et « prend-le ». La référence récurrente à l’infidélité ne me marque pas trop, je pense que tout à chacun peut être amené un jour à vivre cela et eux se chargent de l’exprimer au travers de chansons.

    Quoi qu’il en soit, j’aime beaucoup ce nouvel album qui me permet de faire le lien entre mon adolescence et ma vie de jeune femme. J’ai hâte de les voir en concert, pour ma part à Annecy et certainement Grenoble.



    Bonne journée,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah c'est clair que l'ambiance sur les concerts après "L'Equilibre" était terrible, c'est là que je les ai vus la toute première fois et wouahou, c'est qu'ils assurent vraiment, en live !

      Je remarque qu'on n'a pas tout à fait le même ressenti sur ce nouvel opus, et ma foi je trouve ça formidable de voir à quel point la musique peut effectivement résonner différemment aux oreilles et aussi au coeur des gens !

      On se croisera peut-être bien à Annecy, je pense pas que je vais réfléchir bien longtemps, j'en ai trop envie, haha ^^'

      Supprimer
  2. Bonjour Mélissa.
    Un bien bel article sur ce groupe que l'on ne présente plus selon moi. Je suis d'autant plus ravie de lire ton article que je me sens moins seule dans mon ressentie.
    J'ai été plus que ravie de leur retour et de "l'équilibre" dans lequel je retrouvais le groupe de mon adolescence. Mais ce dernier album il m'a fallu l'écouter plusieurs fois pour arriver à lez retrouver. J ai encore du mal sur certaines chansons. Mais aucun doute sur le fait que je vais les voir en concert et que je vais retrouver ce groupe que j'aime tant et faire plus connaissance avec ces dernières chansons.
    Gris bisous Mélissa. A très vite :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai du mal aussi avec certaines chansons (vraiment, "Danse" et "Plus que mes doutes", j'accroche toujours pas) mais je le savoure quand même, ce nouvel opus.

      J'espère que tu pourras aller au concert ! Bises Laura !

      Supprimer
  3. Kyo j'arriiiiiiiiive!! ( non je n'ai pas 15 ans mais trente et quelques annees au compteur👵 ! Desole je n'arrive pas a prendre de l'age comme on dit ) j'espere vraiment aller au concert ! Merci pour cet article tres bien détaillé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'inquiète, Marjo, moi aussi, j'arriiiiiiiiiiive ! Sérieux j'ai trop hâte !

      Supprimer
  4. J'ai longtemps parcouru son corps, effleuré cent fois son visage, j'ai trouvé de l'or et même quelques étoiles en essuyant ses larmes... Je pense qu'en effet on est nombreux/ses à connaître les paroles par cœur ^^

    J'étais ultra fan étant ado, je connaissais par cœur les 3 premiers albums, mais mon cœur s'est brisé le jour où les Kyo se sont séparés. Depuis, je n'avais jamais vraiment repris, mes goûts musicaux ayant évolué vers des morceaux pop/punk/rock exclusivement en anglais. A vrai dire, j'ai un peu de mal avec la chanson française car, même si je comprends aussi les paroles en anglais, je les comprends moins vite, elles me paraissent donc moins dénuées de sens. Au-delà des paroles, la musique elle-même me parait moins belle. Kyo c'est l'exception. Leur poésie est incroyable. Leurs sons sont rock, entraînants, on a envie de sauter partout, de chanter à gorge déployée, de se laisser emporter par leurs mots.

    Quand "le Graal" est sorti, comme toi je n'avais pas été séduite à la première écoute. Et mon erreur a été d'abandonner là. Pour tout t'avouer, je n'ai écouté l'album "l'équilibre" qu'il y a quelques mois, quand on a décidé de t'offrir la place de concert avec les filles. Et là, ça a été l'électrochoc. La musique m'a emportée instantanément. Je n'ai pas compris comment j'avais pu passer à côté d'une telle merveille pendant si longtemps, comment j'avais pu nier mon amour des Kyo. Peut-être que pour moi ces musiques étaient encore ancrées dans l'adolescence à laquelle je ne voulais pas revenir. Toujours est-il que la perspective d'un concert avec vous a dépassé cette appréhension, et que je me suis plongée à corps perdu dans leurs deux derniers albums.

    J'ai donc écouté pour la première fois "dans la peau" juste après ma première écoute de "l'équilibre". Et si "l'équilibre" m'a instantanément séduite, retrouvant la musicalité de leurs deux précédents opus, "dans la peau" m'a, comme toi, un peu perdue, et il m'a fallu plusieurs écoutes avant que la musique ne m’entraîne.

    Aujourd'hui, j'écoute les deux albums à la suite sans vrai distinction, et quand je ne les écoute plus, les chansons continuent à me trotter dans la tête. Je suis redevenue fan. Merci Melissa, parce qu'il aurait été dommage que je passe à côté de ces petites merveilles. Et c'est avec grand plaisir qu'en votre compagnie je chanterai (que dis-je : crierai !) la belle poésie de Benoit Poher le 24 novembre !

    Bisous Melissa !

    Morgane

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, je suis bien contente que ma fanattitude t'ait convaincue de t'y remettre, et quel bonheur de savoir qu'on va aller les voir en vrai de vrai toutes ensemble ! Ca va être génial !

      Supprimer
  5. Pour ma part, au niveau des textes, c'est sûrement Ed Sheeran qui me bouleverse le plus. Je trouve ça assez incroyable ce talent qui là pour décrire si bien des choses universels comme le couple, les parents, les amis. Et pour le coup ici, pas d'histoire d'infidélité ! Ton article m'a bien remis dans une certaine nostalgie, j'adorais Kyo Adolescente mais je t'avoue que j'ai clairement décroché depuis !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ed Sheeran écrit super bien mais alors je n'accroche tellement pas avec sa musique ! Heureusement il y en a pour tous les goûts =)

      Supprimer
  6. Hello,
    J'avais entendu ce pourquoi qui t'a laissé sur un goût amer à la première écoute et je ne souhaitais même pas essayer, ce qui avouons-le est très bête. J'aime les groupes aux sonorités très rock comme Sum 41, Foo Fighters ou Oasis alors j'ai un peu peur de ce que va donner ce nouvel album de Kyo... Mais tout comme toi, ce que j'appréciais dans leurs œuvres, ce sont ces mots et cette poésie à tout bout de champ alors pourquoi pas tendre l'oreille un peu ? La lecture de cet éloge me raccrochera peut-être à leur histoire, qui sait...
    Belle journée à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais j'aime beaucoup les Foo Fighters aussi (et Seether, donc, qui mériterait d'être plus connu - même si le dernier album m'a rebutée dès le début de leur promo, les précédents sont magnifiques) mais même si j'aime bien le rock plus "agressif", Kyo ça reste une telle histoire d'amour !

      J'espère que mon article te replongera dans les délices de la poésie de Ben Poher...

      Supprimer
  7. Superbe article pour un grand groupe que j affectionne aussi depuis leur debut. J ai pu aller les voir 13 fois la derniere tournée. Et oui! Ils sint superbes en concert et tres reconnaissant envers leurs fans. Pour moi Nantes , lille, Bercy,Bruxelles . Pour le moment ❤

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 13 fois ? Woah ^^' Moi déjà je suis contente de les avoir vus une fois, même si j'avais les sous pour aller si souvent en concert j'aurai jamais la possibilité de m'organiser avec mes deux petits haha ! Veinarde !

      Supprimer
  8. Hello Mélissa :)

    Ah les Kyo ! Que de souvenirs, ça ne nous rajeunit pas ^^'
    Pour ma part je n'ai pas eu encore l'occasion d'écouter leur dernier album en entier mais je te rejoins tout à fait sur le fait que ce sont de grands poètes avec des textes toujours très bien écrit.

    Bonne fin de journée, bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah non, ça nous rajeunit pas et on les sent bien passer, quand même, les années, hein ^^'

      Supprimer
  9. Hello Melissa !

    J'ai enfin un peu de temps pour te lire et te répondre (réf IG!). D'ailleurs par ta faute je me repasse l'album actuellement ;-D

    Très belle analyse que tu nous fourni là ! Bien évidemment, ayant 26 piges, Kyo fait parti d'une bonne partie de mon adolescence. J'ai appris à jouer Dernière Danse à la guitare, pendant un moment je savais même refaire l'intro de "Ce Soir" - une pépite cette chanson ** -. Benoît sait manier ses textes et il a de p* de bons musiciens qui l'accompagne ! Je crois que pour le moment mes 2 albums chouchous sont "300 Lésions" et "L'équilibre".

    Concernant Dans La peau, comme je disais je n'ai carrément pas accrochée au côté très électro de "Ton Mec". Pour moi ce n'est tout simplement pas du Kyo (oui je sais c'est pas bien de lier un style musical à un artiste pardon). Par contre, quand ils nous ont sortis Plan A... la chanson passait en boucle ** et ça m'a redonnée espoir pour l'album en règle général. D'ailleurs je te rejoins concernant l'ordre des chansons. Le point où je ne te rejoins pas c'est pour le côté "moins rock". J'aime dire que c'est du "rock mature" car justement à peine plus posé que des chansons comme "Tout envoyer en l'air" :p (que j'adore au passage). Les basses sont toujours autant présentes (voir peut-être trop...) c'est la batterie que l'on entends effectivement très peu... (un peu gâchée par les basses je pense).
    Chansons préférées de ce nouvel album ? Plan A, Fremen, La température, Prends-Le <3

    Côté concert, j'ai eu la chance de les voirs sur scène lors de la tournée précédente de L'équilibre. J'ai passée tellement une bonne soirée, j'ai tellement kiffée, prit pleins les yeux et les oreilles que du coup ils m'ont rassasiés. Je ne ressens pas ce besoin d'aller les voirs sur cette nouvelle tournée alors qu'ils reviennent par 2 fois très près de chez moi (15/02 à Mulhouse et début juin à Sausheim). C'est assez rare que ça m'arrive d'être tellement satisfaite d'un concert que finalement je ne fais pas la vie pour aller refaire x dates.

    Sur le reste, Kyo n'est évidemment pas mon seul groupe. Le problème c'est que j'ai trop de chouchous pour te les lister ;) On va dire que mon style c'est rock, chansons françaises, pop, métal, rap (je suis en plein dans ma période en ce moment...), lyrique... Bref j'ai un esprit large ouvert comme tu peux le voir !

    La bise,
    A bientôt
    Marine
    @schmarine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si "par ma faute" tu en es à écouter Kyo, je plaide coupable sans souci, haha !

      Après je suis moins calée en musique que toi apparemment, mais moi je retrouve ni la batterie ni la guitare électrique de "Contact", par exemple, et... perso je raffole des basses dans tous les styles de musique alors je suis servie avec ce nouvel album ! ^^'

      Du coup je ne sais pas si tu connais Seether, mais si ce n'est pas le cas, je pense que leurs albums "Find Beauty In Negative Spaces", "Holding onto Strings Better Left to Fray" et "Isolate and Medicate" pourraient vraiment te plaire, les textes ET le rock sont extras !

      Tu me diras si t'aimes, tiens =)

      Supprimer
    2. Aah oui effectivement par rapport à des chansons comme "Contact" c'est autre chose côté instrument... Je dois avouer sur ça me manque d'ailleurs de ne plus sur de telles musiques.

      Pour Seether je vais être honnête, ça me parle vaguement mais je ne l'ai plus en tête pour pouvoir débattre sur ce qu'ils font :D J'irais écouter ça prochainement et je retiens au courant (surement via Twitter ou Instagram...) ^^

      Merci pour ce nom de groupe (y)

      Ps : je ne suis pas calée qu'une autre en musique :P disons que je suis juste un petit peu trop mélomane sur les bords et, j'adore découvrir de nouveaux groupes, de nouveaux styles et tout ça :D

      Supprimer
  10. Bonjour
    Vous êtes vraiment fan de Kyo ????
    Moi j'ai adoré l'album des la première écoute 😍
    C'est un album pop par rapport aux "Kyo" " le chemin " " 300 Lésions "
    " l'équilibre " était déjà pop Madame !
    Kyo pour l'écouter faut " fermer les yeux faire le vide dans sa tête, garder le silence et entrer dans la Kyosphere "
    Si vous avez pas apprécier l'album du premier coup c'est que vous avez pas écouté les paroles 😤
    À mon avis vous avez pas fait " le vide dans la tête "
    Kyo 😍 notre musique notre Univers 💖 💗 💝 💟 💋

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahem... on n'a pas la même définition du mot "fan" apparemment ! Haha ^^'

      Supprimer
  11. Ah Kyo ! Fan de la première heure, il s'agit de mon groupe préféré. Je ne sais pas pourquoi, ni comment l'expliquer mais leur musique me met dans un état de "béatitude", je me sens bien, apaisée lorsque je les écoute. Alors oui, j'ai bien aimé "Ton Mec" - qui est une sorte de "miroir" de la chanson "L'équilibre". Mais j'ai eu une petite appréhension en écoutant l'album une première fois : je voulais des chansons comme Contact, dans la veine de 300 Lésions.

    Mais au final, j'ai trouvé quelque chose de plus posé, un peu plus mature. Quelque part, je me dis que j'ai grandi avec leur musique et que leur musique a également grandi. C'est un peu difficile à expliquer... Contact : c'était mon état d'esprit lorsque j'avais 12/13 ans. L'équilibre marquait lentement la fin de mes études et Dans la Peau signe mon début dans la vie active : les 25 ans sont là. Je me retrouve dans leur texte et ce qu'ils transmettent.

    J'ai eu un gros coup de coeur pour La Température, Fremen - dont certains passages, comme tu l'évoquais, sont assez "matures", on est dans la cour des grands - Et 7 vies. Je trouve que c'est un bijou.

    J'étais curieuse de connaitre ton avis et je me demandais si tu allais en parler en article comme tu en as parlé une première fois :)

    J'ai hâte de les revoir en novembre à Bercy en tout cas !

    Belle soirée,
    Salomé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais je comprends très bien l'état dont tu parles, même si ma propre "béatitude" est souvent couplée aux larmes qui montent très vite à l'écoute de ces textes !

      Je suis bien contente qu'ils soient entrés dans "la cour des grands" en tout cas, ça me parle et ça évolue en même temps que nous, en effet ! Bon concert à Bercy en tout cas !

      Supprimer
  12. Hey !

    En bonne enfant née dans les années 90, j'ai connu et aimé à outrance "Dernière danse", "Sarah" (peut-être bien ma préférée) et "Le Chemin". En vrai, j'ai même failli chanter ce dernier morceau en spectacle de fin d'année de l'époque où je prenais des cours de chants. Mais après je me suis défilée...

    Bref.

    Si j'ai adulé ce tout premier album, puis le deuxième, leur retour il y a une poignée d'année m'a laissé de marbre. En fait, non, je l'ai presque boycotté ce retour. Jugeant que ce que j'aimais dans le passé devait y rester. Et puis j'ai fini par écouter le Graal et les autres titres en cachette et en toute objectivité, j'en suis restée là tellement tout cela me semblait pas folichon.

    Je reconnais que je serais certainement passée à côté de l'écoute de ce dernier album si tu ne faisais pas partie de mon entourage proche. Et, il me faut bien reconnaître que je le trouve très chouette. Dans ses grandes lignes du moins. Car si j'apprécie énormément "Ton mec", "Fremen", "Plan A", "Prends-le" et "Plus que mes doutes", tous les autres titres glissent sur moi comme un pet sur une toile cirée. Je rejoins donc ton avis sur l'ordre maladroit de la set list.

    En tout cas, bravo pour cet article hyper complet, très bien ficelé et écrit par quelqu'un qui maitrise le sujet ;)

    La bise et à bientôt IRL ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, j'avais hâte d'avoir ton avis ! Merci beaucoup de l'avoir partagé ici =)

      Bon, tant qu'on est dans les confidences, si ça peut te faire te sentir moins seule, moi j'ai passé mon test de gymnastique sur "Revolution", en 3e, haha ^^'

      Ravie de savoir que ma fanattitude t'a poussée à te pencher sur ce nouvel album en tout cas ;-)

      La bise !

      PS : le pet sur la toile cirée brise toute la poésie, là. Tu crains. Mais je t'aime.

      Supprimer
  13. Beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte. un blog très intéressant et bien construit. N'hésitez pas à visiter mon blog. au plaisir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup et bonne visite entre ces pages alors !

      Supprimer
  14. Bonjour Mélissa !

    Kyo c'est un peu le groupe français de mon enfance d'ailleurs j'aimais beaucoup leurs chansons à l'époque ! Ce n'est pas mon groupe préféré mais j'aime beaucoup leurs chansons. Pour moi c'est le groupe qui réussit toujours son "come-back" et tu m'as donné envie d'écouter ce nouvel album.
    Et sinon pour répondre à ta question mon groupe préféré c'est Little Mix. Comme tu habite en Angleterre tu en as peut-être entendu parlé, elles ont gagnés X Factor UK en 2011 et j'adore leurs chansons car c'est frais, positif et très girl power !
    A bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Justine !

      Je ne connais pas ce groupe mais je vais jeter un oeil ! Merci et à bientôt !

      Supprimer

Je lis absolument tous les commentaires, même si je ne peux pas forcément répondre à chacun d'entre eux - malheureusement. NB : il n'est désormais plus possible de commenter en "anonyme" (pour commenter, il faut juste créer un compte Google, c'est gratuit). De plus, les commentaires empreints de méchanceté gratuite / haineux / racistes - et j'en passe - ne seront pas publiés. Peace !