Onglets-menu

lundi 2 octobre 2017

Deux barres. Le grand chamboulement.



Suite au premier article de mon mari, intitulé "Comment je me suis senti quand... ma femme m'a annoncé qu'elle était enceinte (la première fois)", vous avez été des dizaines à me demander un peu partout de vous raconter ma version à moi. C'est donc avec émotion que je me suis replongée dans le journal de grossesse que j'avais commencé à tenir peu de temps avant de tomber enceinte, et que je t'en partage un petit bout aujourd'hui. Je dois bien t'avouer que ça m'a émue et rappelé de drôles de souvenirs de relire ça, tant c'est gorgé de détails et... de sentiments contradictoires. Des mots qui me chamboulent encore plus de cinq années plus tard.

Flashback au printemps 2012, celui où ma vie a changé, au coeur de mon ventre, au coeur de mon intimité.






"Mercredi 4 Avril 2012


Mardi matin, le 3 Avril 2012 pour être exacte, hier, donc, j'ai "appliqué mon plan": je suis allée avec Wendy à la banque pour encaisser un chèque, et en revenant, je suis passée à la pharmacie derrière la maison pour voir, d'abord, s'ils avaient reçu les bas de contention que j'avais commandés vendredi matin. Ils ne les avaient pas. Et puis, discrètement, j'ai demandé à la pharmacienne qui me servait : "et je voudrais un test de grossesse, aussi, s'il vous plait". J'ai même demandé s'ils les vendaient par lot de deux, au cas où, mais non. J'ai payé et je suis repartie avec Wendy. J'avais la chanson "Ours" de Taylor Swift dans la tête ;  c'est étrange d'ailleurs, parce que ce n'est pas celle que j'écoute le plus souvent, mais les paroles sont apparues toutes seules dans mon esprit "This love is ours". Et si notre amour avait vraiment porté du fruit ?

Comme un signe, le temps qui était plutôt couvert s'est relevé au moment où je suis sortie de la pharmacie. Les rayons de soleil sont apparus. Je me suis dit qu'après tout, j'allais peut être passer une journée plus surprenante que prévu… Et pourquoi pas réjouissante ?

En rentrant à la maison, j'ai ouvert la boîte bleue, bien lu les instructions, pris un verre propre dans le placard, mis mon téléphone en mode "chronomètre" pour ne pas me tromper au moment de regarder le résultat, et j'ai fait pipi dans le verre (oui, pas très glamour, je sais !). Les minutes qui ont suivi ont dû être les plus longues de ma vie. J'ai posé le bâtonnet le temps qu'il fallait dans le fond du verre, j'ai attendu les 6 à 10 secondes recommandées, puis je l'ai sorti, j'ai remis le capuchon, je l'ai posé sur le rebord du lavabo, je me suis assise sur le rebord de la baignoire, et j'ai attendu, les yeux faisant des allers-retours compulsifs entre mon portable et le cadran du test. La première barre de contrôle s'est colorée : ça fonctionnait.

Là, ça a été l'horreur. Mes mains tremblaient comme des feuilles mortes emportées par une tempête, mon cœur battait avec une force peu commune, ma vision se troublait, même si je restais concentrée sur le cadran. Je voyais si peu clair et je frémissais tellement de partout que je voyais double, enfin c'est ce que j'ai d'abord cru, quand j'ai vu une deuxième barre apparaître à gauche, dans la case "résultat". Au bout d'un moment, j'ai compris que ce n'était pas seulement mes yeux, mais bien un trait très pâle qui se dessinait. La couleur me laissait le doute. "Trop pâle pour être positif" me suis-je d'abord dit.




Prise de tremblements encore plus forts, presque fébrile, j'ai tendu la main et j'ai attrapé la notice. Et là, j'ai lu : "même un trait de couleur très clair indique un résultat positif".

Je me suis rassise sur le bord de la baignoire, hallucinée. Moi qui étais persuadée qu'en apprenant ce genre de nouvelle je me mettrais à pleurer comme une fillette, rien. Je me suis observée un moment dans le miroir, comme une étrangère, m'en voulant presque de ne pas réagir. Mais en fait, je n'étais sûre de rien, et cette fichue couleur ne me garantissait rien à mes yeux.

J'ai attendu encore, jusqu'à ce que plus de dix minutes s'écoulent sur le cadran de mon portable, et j'ai tout remballé. J'ai pris ma veste, mes clefs, et je suis retournée illico à la pharmacie. Quand une pharmacienne, d'un certain âge, qui avait vu avec quoi j'étais repartie quelques minutes plus tôt, m'a vue arriver, avec une expression étrange sur le visage (je devais aussi avoir les joues très rouges, la chaleur me montait à la tête), elle m'a regardée et m'a dit "qu'est-ce qui vous arrive ?". "Je crois que je vais avoir besoin de quelqu'un", ai-je répondu, tremblotante. Elle a appelé sa collègue, qui a confirmé le positif. "Ne vous inquiétez pas, ça va bien se passer, il n'y a aucun souci. Prenez juste rendez-vous avec votre médecin". Je suis repartie étrangement vidée. Ça tournait à cent à l'heure dans ma tête, et en même temps, c'était comme si je ne ressentais rien.




En rentrant, je suis restée béate un moment, assise sur la chaise de bureau, immobile, à essayer d'agir, sans le pouvoir. A ce moment, j'ai vu un mail de Denis qui me disait qu'il rentrerait bien manger à la maison alors qu'il pensait ne pas pouvoir rentrer ce jour-là. "Non !" ai-je pensé. Comment allais-je faire ? Après une dizaine de coups de téléphone, et comme mon généraliste habituel ne répondait pas et n'avait pas de RDV avant la fin de semaine, j'ai eu en ligne un docteur du quartier, qui m'a rassurée et m'a dit de juste "profiter". Ça m'a réellement fait du bien, cette petite phrase, mais ça ne m'a pas suffit. Dans le fond, je doutais tellement que j'avais besoin de plus que ça. Alors j'ai téléphoné encore, et au final, j'ai réussi à avoir un RDV avec un docteur du même cabinet que le mien. Elle me recevrait à 15h20.

J'ai caché le test dans un placard, et essayé de faire comme si de rien n'était : ménage (d'ailleurs les plombs ont sauté pendant que je passais l'aspirateur), rangement, etc… Quand Denis est rentré, je me suis concentrée sur le fusible qui avait sauté, je ne lui ai rien dit. J'étais convaincue que tant que je n'aurais pas fait la prise de sang, c'était vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué. Il n'a rien remarqué (enfin, il m'a dit plus tard qu'il m'avait trouvée un peu muette), on a commencé un film, Hugo Cabret, fait une partie de 1000 Bornes, et il est reparti, à mon grand soulagement : j'aurai difficilement tenu une heure de plus sans lui parler.

Et puis tout s'est enchaîné, je suis allée chez le médecin en bus, elle m'a posé quelques questions, pris ma tension (10,6), fait respirer sous son stéthoscope, et j'ai filé au laboratoire de la gare avec mon ordonnance d'analyses. J'ai fait tout ce qu'il fallait, urines, et quatre ou six flacons de sang, je ne me souviens pas, l'infirmière m'a dit que je pouvais la rappeler à 18h pour avoir la confirmation de grossesse par test sanguin, et je suis rentrée. A 17h00 environ, j'étais chez moi.

Comme je n'avais pas internet à cause de l'orage et que je ne retrouvais pas le modèle de lettre que j'avais déniché un jour pour annoncer une grossesse à mon homme de façon originale, j'ai fait simple : j'ai remis mon test dans sa boîte, collé un post-it marqué "MERCI" avec la date dessus, puis emballé le tout dans un joli papier cadeau. J'ai noté "Denis", avec un stylo violet pailleté. Et j'ai attendu. Maintenant que j'y repense, la météo ce jour-là ressemblait étrangement à l'état de mon esprit : instable, changeante, tantôt lumineuse, tantôt sombre: il y a eu un énorme orage en fin d'après-midi, carrément avec de la grêle. Wendy était tétanisée. Moi, ça m'a presque changé les idées…

À 18h, après quelques essais infructueux - le réseau téléphonique était perturbé par l'orage - j'ai finalement eu le labo qui m'a confirmé que le test sanguin était bien positif. J'avais mon 2e test ok pour l'annoncer à monsieur… et tout se confirmait en moi.

Denis est rentré en retard du travail, juste après être passé à Carrefour chercher des fusibles, car le frigo ne marchait plus depuis la coupure de courant du matin, et la machine à laver s'était coupée en cours de lessive, avec ma robe grise en soie dedans. Au téléphone, je lui avais vaguement lancé un "si t'es sage t'auras une surprise en rentrant". Quand il est arrivé, je lui ai demandé s'il avait été sage. Il m'a souri, et après avoir été à la salle de bains, même s'il commençait déjà à parler électricité, je lui ai dit "viens, on va dans le salon". Il n'a pas voulu s'asseoir et s'est mis près de la table. Je lui ai tendu le paquet, et j'ai tout de suite compris en voyant son expression qu'il se doutait très fort que c'était un test de grossesse. Il l'a ouvert, l'a regardé timidement, a comparé le résultat au dessin à l'arrière et à lancé un "je le savais" presque sans ton.

Il m'a prise dans ses bras, quelques secondes à peine, et puis il s'est presque figé. Malgré mon sourire nerveux et tout aussi expectatif, il est instantanément reparti bricoler le tableau électrique ! Je suis restée immobile et seule, l'entendant parfois lâcher des "Pffiou ! Je réalise pas !" et autres " Ouh! Je suis en train de stresser, là !" depuis l'entrée (où se trouve le compteur). Ça a duré comme ça quelques minutes que j'ai trouvées très longues. Honnêtement, j'ai été un peu déçue de sa réaction, j'aurais peut-être espéré un "Génial !" joyeux, mais je ne pouvais pas lui reprocher ça alors que moi-même je n'avais pas su comment réagir quelques heures plus tôt. Ça m'a quand même angoissée de ne pas saisir pleinement ce qui se passait dans la tête de la personne que je connais le mieux...




Finalement, dans la soirée, Denis m'a semblé revenir un peu à lui-même, bien qu'il soit tout chamboulé (mais quoi de plus normal ?). On a parlé de plein de choses : à qui on allait l'annoncer, les trucs que je ne devais plus faire à manger, etc… On s'est aussi amusés à rire du fait que maintenant j'avais le droit de ne plus rentrer le ventre et de le toucher si j'avais envie. Mais j'avais l'impression de parler d'un inconnu, comme d'un rêve, pas comme d'une réalité. Plus tard, on s'est mis au lit, et Denis a jeté un œil à quelques hôtels sur le net pour voir où on pourrait se faire un week-end, "parce que là, ça va pas nous faire de mal !" a-t-il dit. Ensuite on a continué un peu le film du midi, en se regardant de temps en temps mais sans rien dire. Et puis, comme je tombais de sommeil, on a tout éteint, je lui ai dit "je t'aime", et lui, il m'a dit "bonne nuit, futur petit-nous !". Là, je me suis dit que, malgré sa réaction étrange sur le coup, il était content. Et ça me suffisait pour être heureuse. "


Et toi ? Déjà fait un test de grossesse ? A-t-il bouleversé ta vie ?



Golden Wendy

87 commentaires:

  1. Wouah !!! Super émouvant ce genre d'histoire. J'aime beaucoup la manière dont tu l'as raconté aussi :)
    Cette histoire, c'est la votre et merci de nous la partager. C'est tellement chou d'avoir écris et retenu les petits détails.

    C'est tellement chou, je craque moi... ^^

    Bisous et bon lundi à vous 😘

    Anaïs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! A vrai dire ce n'était écrit pour personne au départ, je n'ai pas retouché ce texte, c'est juste un bout de mon journal et ça fait tout drôle de revivre ça, même si c'était pas la journée la plus simple de ma vie, haha ^^'

      Supprimer
  2. Coucou Mel,
    Quelle sacrée histoire !
    Ouaww
    Alors pour ma part, j'ai fais directement la prise de sang car on savait que c'était le moment et on attendait avec impatience la réponse.
    Je suis allée au labo retirer le diagnostic qui indiquait 2 semaines. J'ai foncé directement à son boulot et je lui ai dit tiens regarde il y a quelque chose. J'espérais que cette fois ça allait tenir (fausse couche il y a 3 ans) et pendant des mois on étaient stressés (l'échographie de datation nous a un peu rassuré car elle nous disait qu'en général si ça tient bien jusque là c'est bon signe) On a entendu son petit coeur battre et c'était trop trop fou !
    Bisous ma belle.
    Sophie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ohlala, la première écho c'est tellement fou aussi... je donnerais cher pour remonter le temps et revivre tout ça...

      Supprimer
  3. Coucou Melissa :)

    Quelle jolie récit ! Plein d'émotions. Ça m'a émue.

    Je n'ai encore jamais fait de test de grossesse et je crois qu'on ne peut pas imaginer ce que l'on ressens dans ces moments là si on ne l'a pas vécu mais ton histoire est très belle avec une petite pointe de fragilité qui est très touchante.

    Merci pour ce partage plein de douceur 😊

    Belle journée à toi 😙

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te rassure je me suis pas sentie très bien en relisant ça moi non plus... ça ravive tant d'émotions ! Je te souhaite de vivre une telle journée un jour, ça fait partie des moments les plus forts de ma vie <3

      Supprimer
  4. Super chouette ce témoignage, Melissa! Mes sensations quand j'ai vu les 2 barres pour ma première grossesse étaient étrangement similaires aux tiennes...je crois qu'on ne le comprend que quand on l'a vécu! En plus, j'étais seule à la maison, mon mari était parti pour le boulot...jusqu'au lendemain! Eh oui! Et je ne voulais pas lui annoncer au téléphone! J'ai vu ma famille entre-temps, et bien entendu je n'ai rien dit, mais le plus dur était de le cacher à mon mari jusqu'au lendemain. Le petit plus, c'était que j'avais le temps d'aller acheter des petits chaussons et de les emballer en cadeau. Avant que mon mari parte, on avait eu une dispute très bête, alors je lui ai dit au téléphone: "On va chez notre indien préféré demain pour se retrouver?" ça ne lui semblait pas étrange comme il revenait juste d'un voyage professionnel et qu'on s'était fâchés. (on aime bien se réconcilier devant un bon plat hihi)

    Il était ailleurs, fatigué, distrait, à son retour...et j'avais peur qu'il n'ait pas la réaction voulue. Mais quand il a ouvert le petit paquet, il m'a dit:"ah, tu n'as pas eu tes règles?" avec un petit espoir dans la voix, et puis je lui ai dit "Bien mieux que ça, j'ai fait un test!" (on essayait depuis deux mois) A vrai dire j'avais fait 3 tests pour être sûre:) Et là il a eu les larmes aux yeux.

    Pour ma deuxième grossesse, sa réaction m'a un peu déçue, mais c'était un peu de ma faute - c'est une trop longue histoire à raconter mais en gros je lui avais fait croire que ça n'avait pas marché ce mois-là afin de mieux le surprendre. Et quand j'ai allumé des bougies partout (notre fille s'était couchée tard et on était tous les deux épuisés) et que je lui ai donné un petit livre avec "mai 2017" écrit dessus, il n'a rien compris, tellement j'avais réussi à lui faire penser que ça n'avait pas "marché".

    Les deux fois, l'apparition de la deuxième barre, c'était tellement magique, ça change toute la vie!

    bisous, j'avais envie de partager à mon tour avec toi:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Punaise, attendre le lendemain, ça m'aurait rendue folle, mais je comprends tellement ton choix d'annoncer ça en personne =)

      Assez fun l'histoire de ta 2e annonce, hihi ^^'

      Supprimer
  5. Coucou Mélissa,

    Merci d'avoir partagé ce moment intime et tellement rempli d'émotions. C'est vraiment super que tu es tenu un journal pendant ta grossesse. Moi je n'y ai même pas songé une seconde ! Pour ton deuxième, as-tu également tenu un journal ?

    Pour mon loulou, je me souviens que j'avais un léger retard, mais je n'étais absolument pas inquiète car c'est jamais hyper régulier chez moi. Mais, mon chéri lui flippait genre super grave ! Car même si on avait décidé de faire un petit nous, on voulait attendre la fin de son master (plus que quelques mois). Alors il n'arrêtait pas de me dire mais fait un test !!!! Bref, j'ai fini par l'acheter ce test, franchement je ne pensais pas du tout être enceinte puisque je n'avais aucun symptôme.

    Le soir même, j'ai fais mon test, qui s'est avéré positif en un rien de temps. Et là gros bug pour moi (et lui aussi !).... Je vois bien que c'est positif, je comprends tout de suite et même si on le souhaite ce petit nous (même si ça a été plus rapide qu'on ne le pense), là tout d'un coup ça devient concret mais sans vraiment l'être, on est plus sûre de rien, on doute même de l'efficacité du test... Oh, c'est un vrai tsunami dans ma tête à ce moment-là et je ne parle même pas de l'état de mon chéri xD

    J'ai même posé un jour de congé le lendemain, je ne me sentais pas d'aller ou boulot, je voulais, comme toi, d'autre confirmation, vite une prise de sang, vite une écho... bref, ma gynéco à bien ri au moment de l'écho, quand elle m'a dit, mais vous êtes enceinte de seulement 3 semaines, patience ! Mais, je voulais avoir une confirmation "visuelle". Me rassurer aussi je pense.

    Bref, ça a été un sacré chamboulement les premières semaines, puis très vite, j'étais "enceinte" et fière comme pas possible, j'avais tellement hâte d'avoir un ventre tout rond (d'ailleurs, il ne s'est pas fait attendre longtemps ^^), je passais mes soirées à regarder des vêtements de grossesse et pour bébé aussi ^^

    Très vite, mon chéri m'a dit si c'est fille on l’appellera... et pareil avec le garçon, notre choix était fait bien avant de connaître le sexe de bébé. De vrais gosses impatients !! Le petit nom de notre "grand" tu le connais maintenant^^

    Et pour ton petit cœur, comment ça s'est passé ? Peut-être différemment j'imagine non ?! Enfin, c'est ce que je m'imagine car je me dis que l'on connais déjà ?! Je suis un peu paumée là tout de suite !

    Belle journée à vous,
    Bisous
    Sophie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé non, je n'ai pas tenu de journal pendant ma 2e grossesse, faute de temps ! Pendant que j'attendais le premier, je ne travaillais pas et n'avais pas d'enfant à m'occuper, donc j'en ai profité, mais je n'ai pas pu réitérer l'expérience avec le Petit Coeur...

      Merci d'avoir partagé ton histoire, c'est vraiment trop mignon ! Pour le Petit Coeur ça a été vraiment très différent, on s'en doutait tous les deux, je savais que j'étais enceinte avant de faire le test à vrai dire, ça s'est passé dans une joie bien plus calme que pour le premier, tout en douceur... <3

      Supprimer
  6. Coucou Melissa.

    Je crois que tu ne peux pas mieux résumer cette tempête d'émotions.
    Pour ma part c'était un matin, cela faisait quelques jours que je me sentais mieux. Quelques mois auparavant j'avais fait une fausse couche et depuis je me sentais cassée. Un matin je me suis levée, sans raison le poids que j'avais etait parti et je me suis sentie guérie. Le lundi 7 décembre, jours de mes règles je n'ai pas attendu. J'ai filé la pharmacie dès que le cheri avait passé le pas de la porte. J'ai fait mon test et comme j'aime le suspens je l'avais retourné. Quelques minutes plus tard, je l'ai attrapé et je me suis encouragée. "A 3 tu le retournes .. 1...2...3 !" Et là les seuls mots qui sont sortis de ma bouche sont "Ca y est c'est fini" (en référence à la fausse couche) et je me suis écroulée en larme de voir que cette page si douloureuse se fermait pour en ouvrir une pleine de bonheur.
    J'ai file au labo, guetté les résultats sur internet et le soir quand je suis rentrée du travail j'ai tout simplement demandé au cheri quel etait son plus grand rêve. Il m'a répondu un truc en rapport aux élections régionales comme on etait entre les deux tours (je te jure). Je lui ai reposé la question morte de rire et suite à sa réponse jai sorti le test que j'avais dans ma poche arrière de jeans. On a sourit, on s'est dit qu'on s'aimait. On a attendu quelques semaines pour dire surtout "on a réussi".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ohlala, mais ton récit est tellement touchant ! Que c'est beau de lire tant de bonheur après tant de peur ! Merci pour ce partage Anaïs <3

      Supprimer
  7. Waouh cette histoire est vraiment magnifique ! Surtout quand on lit les 2 parti c'est tellement fabuleux. C'est votrès histoire alors merci de nous la partaget.
    C'est tellement emouvant tout ça.
    Encore merci pour ce partage ��
    Bonne journée à toi et ta petite famille ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que le jeu de miroir avec le post de mon mari est assez amusant, même si le reflet n'est pas exactement identique =)

      Supprimer
  8. Coucou Melissa,

    Quel magnifique récit. Vraiment’ tu nous transportes, c’est incroyable.
    Je ne savais pas pour le verre pour le test de grossesse. J’y penserai le moment où j’en aurai besoin. En fait, en lisant ces lignes, ça m’a touché et en même temps rassuré d’une certaine manière. Voir que toi et ton homme avai eu comme un, je sais pas comment le définir en fait, black-out ? C’est peut être un peu fort... mais en fait, ce que j’essaie de dire, c’est que malgré le fait que l’on veuille un bébé, et qu’on espère avoir une réponse positive, la réaction n’est pas forcément celle que l’on pourrait attendre de nous mêmes en premier, même si on s’est imaginé le contraire. Je sais pas si je suis clair la en fait. Mais, c’est touchant de voir ton point de vue et tes émotions. Merci pour ce partage.
    Bon lundi,
    Bisous,
    Lauriane

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, le verre ! Haha, c'est que quand tu fais un test de grossesse, tu trembles déjà pas mal en général, alors pour peu que tu loupes le test en faisant pipi, je préférais pas prendre le risque, haha XD

      C'est vrai que le mot "blackout" n'est pas totalement hors sujet, ça nous a bousculés très fort et pendant un moment, ni lui ni moi n'y croyions... ce genre de réaction est totalement imprévisible, surtout pour un premier.

      Bisous Lauriane <3

      Supprimer
  9. Bonjour Mélissa
    Quelle jolie histoire !!
    Mon 1er test de grossesse je l’ai fait sans grande conviction car oui j'avais très mal à la poitrine depuis quelques jours, mais bon rien de plus. Et puis, mon chéri avait été très clair 2 mois avant : pas de bébé !!
    J’étais à Paris la semaine pour le travail et lui à Toulon.... le jeudi soir une copine de chambre me donne un test de grossesse car je me posais quand même des questions. Le vendredi matin je me rendais pour la dernière fois à mon travail car le lundi je commençais dans un nouveau post, je devais donc passer à la boulangerie pour organiser mon « petit dej de débarquement » comme on dit chez nous. Je pensais attendre le samedi pour faire le fameux test mais voilà j’étais en avance alors pourquoi pas, au moins je serais sûre que c’etait negatif. Je fais donc mon test et attends, ça réfléchit (hyper longtemps dans mon esprit) et ça écrit « enceinte » et ça continue à réfléchir ! Je me suis dit « non, ça va écrire le fameux PAS devant » mais à la place ça écrit « 2~3 semaines » pas de doute ! Les larmes me sont venues, comment allait réagir mon homme qui n’en voulait pas. J’ai attendu d’être au travail et que lui aussi pour lui annoncer. Je passe à la boulangerie et j’ai acheté beaucoup trop de viennoiseries mais impossible de me souvenir quoi tellement j’étais ailleurs.
    Je l’appelle donc car je ne pouvais plus attendre et lui annonce en pleurant toujours, un gros blanc ! Il raccroche très vite en prétextant du travail. Au bout de 2h je lui envoie un message pour savoir s’il m’aimait toujours il m’a répondu 20 min plus tard un simple oui. Le soir je rentrais chez nous après 4h de train et là il m’a avoué avoir été tellement sous le choc qu’il avait failli tomber dans l’echapée du sous marin le pauvre mais qu’il était très heureux de cette excellente nouvelle.
    C’était en mars 2013 et aujourd’hui nous attendons notre 4ème bébé prévu pour la date de conception de notre aîné.

    Voilà pour notre histoire.
    Très belle journée et bonne semaine.
    Morgane

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ohlala, je vais avoir du mal à continuer de lire les commentaires tant le tien m'a bouleversée... quelle histoire ! Et quelle magnifique "suite" à cette histoire ! Quatre enfants ! Et dire que ton amoureux "n'en voulait pas" au départ... je me suis mise à pleurer à la dernière ligne, merci mille fois pour ce flot d'émotions (même si tu ne m'aides pas à oublier mon insatiabilité de la grossesse ^^) !

      Supprimer
  10. Whaou et bien j'avais raison, mes yeux brillent. Ma ptite histoire remonte à 2011 où enfin mon chéri ce décide à faire un ptit bout de nous. Donc arrêt de la pilule en février et puis bah la nature fera le reste. Sachant que je prenais la pilule depuis 10 ans et en ayant entendu tout un tas de truc dessus, je me suis dis pfff de tte façon on à le temps. Le choque 2 mois après ... une douleur côté droit, comme si j'avais l'appendicite, retard de 5 jours hmmmm louche, niveau règle je suis une horloge, donc tout les deux premier test (enfin moi pas lui) ... négatif. Bon et bien c'est peut être normal. Tjrs pas de règle et cette fichue douleur ... deuxième tests et là paf !!! Écrit dessus enceinte 2-3 semaines !!! Heuuuu et là trou noir !!! Je n'ai aucune idée de ce que lui à pu ressentir mais moi pffff un choque, tellement rapide (contrairement à mon accouchement) et en même heureuse mais avec un doute. Donc prise de sang le lendemain ... et les résultats ont tout confirmer. Pleurs, joie, amour et bouquet de fleurs en rentrant du travail. Notre fille à bientôt 6 ans ahhhh nostalgie quand tu nous tiens. On aura beau mettre des mots dessus c'est tout de même indescriptible cette sensation. Voilà bon mon commentaire sera méga long désolé mais j'avais envie de partager ça. Toujours un plaisir de te lire Melissa. Bizoo à toi ainsi qu'à tes hommes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'en fais pas, entre mon article et les autres commentaires, je crois qu'on fait toutes dans le long aujourd'hui... et j'aime tellement lire vos histoires ! La tienne est très touchante aussi, même si je suis un peu jalouse parce que moi, sans pilule j'ai mes règles 4 ou 5 fois dans l'année, autant dire jamais, du coup impossible de vraiment s'y fier ^^'

      Supprimer
  11. Oh non mais c’est beaucoup trop chou !

    Cette idée de carnet durant ta première grossesse est géniale, tu dois avoir énormément de souvenir.

    En tout cas un très bel article plein d’emotions ! J’ai déjà expliqué à Denis sur son blog ma réaction quand à mon test de grossesse alors bon, j’imagine que tu as peut-être lu ses commentaires ?!

    Bonne journée à toi, J-3.

    Gros bisous ma belle <3

    RépondreSupprimer
  12. C'est vrai que ça rappelle des souvenirs. Beaucoup d'émotions qui remontent quand on relis ces lignes. Et j'étais là ! Enfin presque...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui, t'étais là, et un peu absent à la fois, hihi. La vache ça fait bizarre de se replonger plus de 5 ans en arrière quand même...

      Supprimer
  13. Coucou Mélissa
    J'avoue avoir lu cet article les larmes aux yeux ...
    Pour ma part je n'ai pas fait 1, ni 2 mais 4 test de grossesse ��
    Le premier j'étais enceinte de quelques jours (et persuadée d'être enceinte) mais le résultat négatif ensuite à la date présumée de mes règles (toujours négatif) puis une semaine après la date théorique et la je voulais être seule pour le faire, j'avais même hésité à acheter un guide pour jeune papa mais je me suis dit que potentiellement j'allais peut être encore avoir un résultat négatif donc jai achete deux test (et qu'ils seraient sûrement négatif et que j'avais peut être envie detre enceinte et que ca me perturbait )
    Et la les deux test ont été positifs �� Cetait il y a 18 mois ��
    Et la vie m'a apporté le plus beau des cadeaux
    Belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien, que d'émotions pour toi aussi ! On n'en ressort pas vraiment indemne de ces tests de grossesse en fait ^^'

      Supprimer
  14. Quelle jolie histoire. Nous ça faisait des années qu'on essayait en vain, et cette fois j'avais cette inexplicable sensation que c'était bon, du coup j'ai fais un test à 6 h du matin tellement j'étais excitée comme une puce et je suis passée par toutes les émotions (comme une envie de le crier par la fenêtre XD), du coup j'ai mis le test dans une jolie boite et je l'ai déposé près du lit et je me suis recouché. Puis en faite je tenais plus du coup j'ai réveillé mon chéri et ça réaction me fera toujours autant rire. Il ouvre la boite tout endormi, met quelques secondes à percuter, me demande si c'est vrai et quand je lui dis oui il me dit : "je suis heureux mais il faut que je me réveille". Une heure plus tard (oui oui il s'est rendormi les mecs... lol) il a vraiment réalisé mais ça reste un souvenir tellement drôle lol.
    Bonne journée, bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, mais les hommes sont pleins de ressources, moi j'aurais juste jamais pu refermer l'oeil ^^'

      Supprimer
  15. J'adore !!! Heureuse que tu avais tout écris !
    Et pour le deuxième ? Lol
    Moi j'ai fais un test, un dimanche de décembre dernier au petit matin... il étais positif, et aujourd'hui mon trésor est avec nous.
    Je me rappel juste que j'ai été voir le futur papa encore au lit en lui disant : c'est positif.
    Meme si on si attend même si c'est voulu, il y à toujours une parti de notre cerveau en déni, qui n'y crois pas... c'est bizarre comme sensation. On réalise pas enfaite...

    Gros bisous Mélissa ! Et à ta petite famille aussi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le 2e je savais que j'étais enceinte avant de faire le test, j'avais pas de doute... ça a été beaucoup moins "choquant", je n'ai pas eu de mal à y croire, ça a été tout doux, pour mon homme aussi =)

      Supprimer
  16. Juste wouaouh!! J’en reste sans voix devant l’emotion que véhicule ton texte, on y est avec toi, chaque émotion est ressentie, ça m’a permis de me replonger dans cette journée merveilleuse journée que j’ai pu passer moi aussi qud j’ai appris ma grossesse!! Merci Mélissa et bonne continuation!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, merci à toi Frédérique, heureuse de savoir que ce texte t'a parlé à toi aussi =)

      Supprimer
  17. Waw !!! Enorme. Je me reconnais dans tes réactions. J'ai fait mon test il y a peu je n'y croyait pas des que les barres se sont affichées. Je me suis dit ca doit déconner je vais passer un coup de fil je vais regarder après. Toujours deux barres... J'ai couru au laboratoire faire une prise de sang. J'ai préparer la surprise pour mon fiancé. Résultat positif. Je lui offre le cadeau, il a eu un moment d'expression perdu sur le visage et la le grand bonheur on s'est mis à pleurer... <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton histoire ressemble beaucoup à la mienne dis donc =)

      Supprimer
  18. Me revoilà dans les commentaires :)
    Ton article est Super chouette , ça me rappelle un peu ma propre réaction il y a plusieurs semaines ... quand j'ai fait mon test qui c'est révélé être positif :)
    Pour ma part j'avais à mon actif plusieurs fausse couche et des mois d'essais suite à la dernière , donc ma réaction as été quelque peu similaire à la tienne ... Déjà tout le long de l'attente du résultat j'étais en train de me dire "faut que ça soit positif" "positif svp", alors évidement quand j'ai vu la deuxième barre je n'y croyais pas , je me disais "nan c'est toi qu'a influencé le test , tu le veux tellement que forcément c'est pas fiable" (ouai ouai j'en était à ce point la lol)
    Du coup je suis allé au labo comme ça sans ordonnance , ils ont acceptés de me faire la prise de sang , résultat à 15h (heureusement je n'ai pas du attendre 18h comme dans ton cas je serai devenue folle avant 😅) et bel et bien positif ...
    Malgré ça je n'y croyais toujours pas! Ça ne m'as absolument pas empêcher d'aller chercher un petit pyjama tout mignon au magasin pour annoncer la nouvelle au futur papa.
    Comble du supplice pour lui , je lui précise au moment de l'ouverture "enfin ne soyons pas trop enthousiaste, je suis sure que ça ne marchera pas ou qu'il y erreur" ... (finalement un silence est quelque fois mieux ^^)
    Du fait de mes antécédents j'ai consulté très rapidement , aujourdhui je suis à 10SA et a déjà 4 échographie de contrôle , la dernière as été une vraie libération qui m'as permise de me sentir vraiment enceinte et de redevenir positive , voir le petit coeur de son futur petit bout battre (à ce stade on ne peux faire de Doppler il es trop tôt) rien de mieux pour être rassuré !!! :)


    Aaaah la vie nous réserve bien des surprises , on ne peux jamais prévoir nos réactions et celle de notre entourage , mais c'est ce qui la rend si charmante :)

    J'ai été très contente de te lire aujourdhui (comme à chaque fois , d'ailleurs je n'ai pas commenté sous cet article mais grâce à toi j'ai craqué sur un ciré rose moi aussi 😂)
    Bisous et à bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est fou comme on ne rêve que d'une chose, c'est que ce soit un "+" et qu'au final on n'arrive pas à y croire tant ça devient surréaliste que ça ait fonctionné, hihi !

      Je te souhaite de vivre cette grossesse le plus sereinement possible et de profiter à fond de ces moments tellement hors du temps... prends soin de vous !

      Supprimer
  19. Hey! C'est un article très touchant après celui de ton mari, avoir vos deux versions sur ce moment et très enrichissant et fort en émotions.
    Pour ma part je n'ai encore jamais vécu de tes événements et faut dire que j'angoisse un peu de ce test de grossesse. J'ai 23 ans, je ne me sens pas encore prête pour avoir un enfant, enfin mentalement oui mais pour d'autres raisons non.
    Plus le temps passe plus j'ai peur de ne pas avoir d'enfants, c'est une peur totalement infondées.
    C'est difficile à dire mais la maternité et un sujet très complexe, il y a toujours deux parties de soi qui est en confrontation, une part de moi rêve de devenir maman, l'autre me ramener à la réalité.
    Ça me fait plaisir de lire des articles comme celui-ci, il me fait prendre conscience qu'une fois que le couple est soudé la venu d'un enfant et une nouvelle aventure qu'on vie à deux.
    Bonne journée
    Emma

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr que tu es jeune et que si ce n'est pas encore "le" moment pour tomber enceinte, c'est difficile de se projeter... même si je comprends ta peur de ne jamais devenir maman puisque ça me rongeait déjà quand je n'étais qu'une ado, et que c'est ce qui a donné le personnage de Lisa dans mes romans, je sais que tu vois de quoi je parle.

      Je te souhaite de connaître cette joie un jour en tout cas !

      Supprimer
  20. Coucou pour ma part j'ai fait un test il a 2 ans et aujourd'hui ma vue a changer ma fille est née et a 16 mois mon homme était tétanisé il n'en parlais même pas à vrai dire cela faisait peut de temps que nous étions ensemble mais aujourd'hui nous sommes plus proche que jamais notre vie est complète grâce à notre princesse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, la beauté d'une grossesse, c'est extraordinaire de voir comme ça peut tisser et resserrer les liens d'un couple <3

      Supprimer
  21. Merci pour ce beau et émouvant témoignage. C'est intéressant de comparer ta version avec celle de ton mari. Et le journal de grossesse te permet de garder une trace de ce que tu ressentais exactement à ce moment-là. Tout comme toi j'ai eu besoin d'être rassurée lorsque j'ai appris ma grossesse et je n'ai commencé à le croire que lorsque j'ai reçu les résultats des examens sanguins. Finalement c'est une réaction normale non ?! Est-ce qu'on ressent la même chose pour le deuxième ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le deuxième je "savais" déjà que j'étais enceinte, j'ai reconnu toutes les sensations, le test n'était finalement qu'un moyen de poser une vérité plus palpable sur quelque chose que je percevais déjà. Mon mari s'en doutait beaucoup aussi, ça a été une annonce plus douce, moins bouleversante mais tout aussi émouvante =)

      Supprimer
  22. Premier commentaire: je te suis depuis un bon moment mais je n'ai jamais "osé" commenter. Ton histoire est si belle, pleine de sincérité. Je rêves d'avoir des enfants le plus vite possible mais je dois attendre à cause de mes études. J'ai 21 ans et je suis avec mon chéri depuis presque 7 ans, alors pour patienter j'aime lire des mamans et des femmes comme toi qui partagent leur intimité. Ça me donne du baume au coeur de voir une si belle famille et une femme épanouie comme toi. Merci pour ton partage Mélissa.
    Manon

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi Manon, c'est un plaisir de susciter tant d'émotions en partageant avec vous un petit bout de mon histoire, ou plutôt de celle de notre petite famille <3

      Supprimer
  23. Bonjour Mélissa,

    Ce que je viens de lire me donne des frissons, et fait écho à ce que j'ai vécu il y a peu... Cela faisait plus de 5 mois que j'avais arrêté la pilule, et dans ma tête, je ne tomberai pas enceinte avant un bon moment, ou même pas du tout... Je ne saurai l'expliquer. Alors quand mes règles ne sont pas arrivées, je me suis dit que c'était dû à mes cycles irréguliers. J'ai tout de même fait un test, dans le doute, et puis c'était tellement transparent que je me suis dit que mes règles allaient certainement arriver d'ici peu, et j'avais des douleurs au bas ventre qui plus est. 3 jours après, toujours rien. Sur un marché médiéval, mon compagnon voit une statuette représentant une fée, enceinte, et me l'achète, je me suis dit c'est un signe, je dois refaire un test. Sur un coup de tête, nous sommes allés à la pharmacie la plus proche, et j'ai dû attendre le lendemain matin pour le faire. Comme toi, les minutes les plus longues de ma vie en attendant que cette fichue deuxième barre s'affiche(ou pas). Mon compagnon dormait encore, je m'étais levée en silence, voulant lui faire une surprise si jamais c'était positif. Quand j'ai vu la barre s'afficher, j'ai instinctivement mis ma main sur ma bouche, en me disant "C'est pas possible, c'est pas possible, j'y crois pas". Je suis montée en 4ème de vitesse, je lui ai demandé d'allumer la lumière, il ne comprenait pas ce qu'il se passait (le pauvre, en y repensant xD), et je lui ai demandé de vérifier si j'avais pas imaginé cette barre. Mais elle était bien là. Même après la prise de sang je n'y croyais toujours pas, car mon taux était bas, donc enceinte depuis très peu. Je tremblais tellement, et mon cœur battait si fort que mon compagnon pouvait le sentir sans même me toucher. Aujourd'hui j'attends de nouveaux résultats pour vérifier que tout augmente comme il faut, mais j'ai encore du mal à réaliser... :)
    Ton histoire et tes mots me touchent, c'est une expérience magnifique :)
    Des bisous :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends tellement ta réaction ! On ne veut qu'y croire et en même temps quelque chose se bloque dans notre esprit, c'est un peu fou et incontrôlable... mais c'est tellement beau ! Je te souhaite une magnifique grossesse en tout cas =)

      Supprimer
  24. Très touchant comme article �� C'est génial d'avoir ton point de vue après celui de ton mari !
    Un peu comme toi gros bouleversement lors du test de grossesse, et panique à bord quand j'ai vu le + s'afficher...(comment on va faire? Non je dois rêver je pense... olala mais c'est génial on va avoir un petit bébé !!! Oh mais j'ai trop peur ��)
    Et puis le soir annonce à mon mari...comme le tien gros bug, pas vraiment de réaction (en tout pas comme je l'avais imaginé..) si ce n'est un je t'aime qui m'a rassuré un peu mais j'ai dû revenir "le cuisiner" dans la soirée pour avoir ses sentiments face à la nouvelle. Et comme moi il avait peur mais était content ��
    Maintenant la nouvelle est digérée, toujours pas hyper rassurés mais tellement heureux du futur bonheur qui nous attend !!
    D'ailleurs tout à l'heure c'est l'écho de fin du 1er trimestre alors on a hâte de voir notre petit bout ☺️
    Gros Bisous Mélissa.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihi, c'est finalement une réaction un peu similaire pour tous les papas j'ai l'impression, hihi. Savoure bien ces moments précieux et uniques, Marion =)

      Supprimer
    2. Merci c'est gentil 😊 C'est trop mignon de voir les échos, on passe notre temps à regarder les photos !!!

      Supprimer
  25. Hey Mélissa !
    Ton article est magnifique, sincère et touchant.
    Je rêve d'être enceinte mais c'est encore trop tôt alors en attendant je rêvasse en lisant tes articles et en regardant tes vidéos de grossesses.
    Des bisous ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureuse de te permettre de rêvasser, alors, Morgane ;-)

      Supprimer
  26. Bonjour Mélissa,

    Je suis une lectrice "de l'ombre" et de commente de temps en temps.
    Ton témoignage est tellement touchant, hors du temps.
    Je suis maman de 2 petits garçons de 10 mois et 2,5 ans.

    J'ai pris la pilule (diane 35) pendant 13 ans et quand je l'ai arrêtée, j'ai attendu 14 mois avant de tomber enceinte.
    Au début j'avais des cycles très longs et irréguliers pouvant aller jusqu'à 80 jours !!!
    Me voyant commencer à désespérer et me dire que quelque chose clochait chez moi, ma gynécologue nous a donné un RV à l'hôpital à mon mari et moi pour aller y passer des examens.
    Je m'étais mis ceci en tête : "J'ai un problème, on nous fera des examens, on trouvera peut-être le problème et on nous aidera médicalement... ça prendra des mois, des années, et peut-être qu'avoir des enfants, ça ne m'arrivera jamais". Moi qui suis du genre impatiente et qui aime gérer les choses, j'étais vraiment frustrée, être enceinte, ça ne se commande pas.

    Nous sommes partis quelques jours avant les examens chez ma marraine à Angers, j'ai effectivement ressenti des sensations étranges (mais finalement n'était-ce pas comme à chaque fois ???), seins douloureux, goût de fer prononcé, faim après avoir englouti 2 menus maxi best of au Mac Do, gros mal de ventre comme si les règles devaient arriver, mais rien. Bref, pendant ces vacances, j'ai décidé d'aller acheter un test de grossesse, non pas parce que je croyais être enceinte, mais pour bien dire quelques jours plus tard aux professionnels que nous allions rencontrer à l'hôpital "Oui j'ai des cycles longs et irréguliers, oui j'ai fais un test de grossesse au cas où, et non je ne suis pas enceinte, c'est juste que comme d'habitude, mes règles tardent fortement à arriver".

    J'achète donc ce test en pharmacie dans un centre commercial, profitant de faire les magasins dans la matinée.
    Nous sommes rentrés avant 12h et mon conjoint s'est mis à réparer l'ordinateur de ma marraine...
    Je suis allée aux toilettes, j'ai fait pipi sur le test comme j'ai pu, en m'en mettant plus sur les mains que sur la bandelette, oup's !
    Puis après avoir attendu quelques secondes, j'ai regardé et les 2 barres étaient très distinctes. Sauf que dans mon esprit, c'était très clair, je n'étais pas enceinte, 2 barres signifiait donc = Négatif.
    Je sors des toilettes, mais prise pas un terrible doute qui m'a plongée dans un mélange de détresse, d’excitation intense, d'incompréhension, de désillusions, je suis allée voir mon compagnon, test en main, et je lui ai montré.
    Il était occupé, les mains dans le cambouis, enfin dans l'ordi lol, je lui ai mis mon test pipi sous les yeux, et de son côté, incompréhension.

    Nous sommes tous deux allés lire la notice, les mains tremblantes, "ah non là tu lis à l'envers", "attends 2 barres........ c'est POSITIF" !!!!
    On était fous, muets, enjoués, impassibles, les yeux écarquillés.
    L'aventure commençait, j'ai tout de suite appeler ma gynéco et j'ai annulé le rendez-vous pris à l'hôpital, dès notre retour chez nous, prise de sang qui a confirmé que j'étais enceinte de 4 semaines environ.
    Et là plus de doutes sur les symptômes, les nausées ne m'ont plus quitté jusqu'aux 6 mois de grossesse, mais quel bonheur :-DDD

    Souvent nous avons repensé en riant à cette annonce un peu pourrir quand même... Alors quand je suis tombée enceinte de petit bonhomme numéro 2, l'annonce a été faite au restaurant où l'on fêtait notre anniversaire de couple.

    Des bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est loin d'être pourrie, cette annonce, c'est ça aussi la magie de la grossesse, ça tombe parfois dans des conditions qu'on n'aurait pas imaginées, et quand je te lis je me dis que tu auras une histoire amusante à lui raconter plus tard, à ton petit bonhomme ;-)

      Supprimer
  27. Trop émouvant cet article !
    Pour ma part on n'avait pas prévu d'avoir un bébé avant un an. Et puis ça faisait quelques jours que j'avais mal à la poitrine et mon ventre était un peu gonflé. Mais je prenais la pilule régulièrement donc j'avais pas de raisons d'être enceinte. Sauf que mes règles ne viennent pas au moment prévu (et quand on prend la pilule c'est censé être très régulier !) du coup je fais un test un peu incrédule un matin avant d'aller au boulot.
    Mais comme une quiche je le foire complètement (j'ai noyé la bandelette de résultat) du coup je vais voir mon mari encore endormi je lui dis que c'est de la camelote ces trucs-là.
    Là il se réveille tout paniqué "mais pourquoi tu fais un test???" il pensait pas que c'était grave une absence de règles ou je sais pas >< et là il court en pyjama à la pharmacie pour en acheter un autre. J'imagine la tête de la pharmacienne x)
    finalement je le refais en suivant bien les instructions et la deuxième barre bleue flamboie limite elle est plus grosse que la barre témoin ! en fait je faisais un déni j'en étais à 3 mois, j'avais eu des règles anniversaire ce qui fait que je ne m'étais doutée de rien.. j'ai pu le voir à l'échographie quelques jours après, il avait tout, la tête, les bras, les jambes ! Tout ça dans mon ventre sans que j'en sache rien !!
    Une sacrée surprise mais qui a annulé notre voyage de noces du coup ><

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouah, quelle magnifique histoire ! Les dénis de grossesse m'ont toujours fascinée, c'est fou comme le corps et l'esprit peuvent parfois nous jouer des tours, et dans ton cas ça a été une jolie surprise ! J'espère que depuis vous aurez trouvé un moment pour faire un break en amoureux malgré tout =)

      Supprimer
  28. Merci d'avoir partagé ton histoire Mélissa, elle m'a beaucoup rassurée sur ma propre réaction quand j'ai vu la deuxième barre du +, à 3h30 du matin ce 7 mars 2017... Je ne savais vraiment plus quoi penser ou faire, et incapable de me rendormir, j'ai préparé sur la table du petit déjeuner un body (acheté en prévision) à l'effigie du jeu préféré du futur papa, et me suis assise à l'autre bout de la table en attendant que le réveil sonne...Je me rappelle avoir été complètement engourdie dans ma tête ! A 8 mois de grossesse maintenant, j'ai réalisé, et nous avons hâte de rencontrer notre petit garçon prévu pour mi-novembre !
    Gros bisous Mélissa ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trop mignon ! Je te souhaite une très belle fin de grossesse =)

      Supprimer
  29. Une jolie suite à l'article de ton Mari. C'est dur de prédire comment sera notre réaction. J'imagine mal la mienne, ni comment ça se déroulera. J'avoue avoir peut du jour ou ça tombera. Cela risque d'être une sacré histoire haha !

    En tout cas bravo à tous les deux vous pouvez être fier de vous :)

    witchimimi
    https://www.witchimimi.com/

    RépondreSupprimer
  30. Très belle expérience et très bel article !
    Je viens d'accoucher il y a 20 jours donc c'est tour frais ! Je n'ai pas fais d'annonce à mon chéri, je lui ai juste dis chéri je CROIS que je suis enceinte et on est parti acheté des tests et du coup on l'a découvert ensemble. Je crois que je n'aurais pas pu faire le test toute seule et attendre qu'il rentre !
    Continue tes articles, j'aime beaucoup ta façon d'écrire et tes articles ainsi que tes vidéos !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce doit être tellement chouette de le faire ensemble en fait !

      Supprimer
  31. Super émouvant! Ca m'a donné envie de coucher sur papier ce moment de ma vie, pour m'en souvenir toujours de la même façon!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce peut être une belle idée oui ! Je ne l'ai pas fait pour le 2e, et j'avoue regretter un peu...

      Supprimer
  32. Super émouvant��
    Pour mon premier je me souviens plus..mais pour mon deuxième...j'ai eu un doute quand j'ai perdu l'appétit. J'ai rien dit a mon chéri. On venait d'emmenager dans notre nouvelle maison depuis 3 semaines et demie
    Le jeudi on est allé à la plage avec des amis...et je ne rentrais plus dans mon haut maillot de bain. J'aurais du avoir les règles ce jour la..j'avais car retirer mon stérilet moins d'1 mois avant. J'ai rien dit
    Le lendemain mon homme est parti bosser pour 3 jours à 100km. Il rentrait à 22h le dimanche soir et on on chargeait la voiture et on repartait direct en vacances.
    J'avais 3 jours de retard.
    J'ai attendu qu'on s'arrête sur une aire d'autoroute pour qu'il avale un café et la je lui dit "mon chéri..demain il va falloir qu'on aille a la pharmacie acheter un test de grossesse"
    Et la...il me sort "putain tu fais chier t'es vraiment une poule pondeuse. ..on pourra même pas profiter de la maison quelques mois" (pas méchamment. .juste honnête )
    On était en vacances avec mon père..ma belle mere et mon frère
    Le lendemain on va en ville acheter un test. Je le fait...et la..le reste foire...1/100 que ca foire. .ça tombe sur moi����
    Mon chéri repart en ville prétextant d'aller chercher des cigaette. La dans le doute il en achète 2...je le fais de suite..en moins de 10 secondes les 2 barres étaient bien foncée
    La..ayant bien dormi la nuit il me dit "bon ça voilà ...cest reparti..."
    On a du le cacher a ma famille pendant les hits de vacances..j'avais des nausées. .
    On rentre de vacances et le soir même..des amis a la maison pour un
    Une copine me demande "tu viens à la zumba demain soir??" Moi"heeeuuuu..comment dire" "t'es enceinte c'est ca? Je m'en doutais quand je t ai vu refuser le dessert..tu refuses jamais une part de gâteaux "
    Finalement en discutant. ..elle a demandé à sa maman médecin de me prescrire un dos pour éviter de prendre un Rdv. Et le lundi j'avais la confirmation avec des taux qui explosait tout...aucun doute...on a pu enfin l'annoncer a mon grand officiellement avec beaucoup d'émotion ����
    Je pense que je m'en souviendrai longtemps����

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sacrée histoire en effet, merci de l'avoir partagée !

      Supprimer
  33. Un magnifique récit. Les larmes me sont montées aux yeux.
    Je pense que devant un test de grossesse on ne réagit pas forcément comme on se l'était imaginé.

    Pour ma par C'est mon mari qui a acheté mon premier test de grossesse. Il faut dire qu'après deux FIV complètement ratées. Une liste d'examens longue comme le bras à faire ou refaire, je commençais à me faire à l'idée que je ne porterai peut être jamais la vie.
    Au bout de 1 mois sans règle et de forte nausées, mon mari a donc insisté pour que je fasse un test. Il était passé le midi même a la pharmacie et me l'avait laissé sur la table.
    En rentrant du travail je suis passé à la boulangerie je voulais un paon ai chocolat à 19h...en arrivant J'ai regardé le test et me suis dit je le ferai demain. Mais je n'ai pas résisté. Après l'avoir fait je l'ai posé sur les toilettes et ai refermé la porte. Je suis allée m'asseoir sur le canapé. Au bout de 30s n'y tenant plus je suis retourné voir le test. Et la le choc. Le deuxième trait était la,pâle mais la. Je l'ai reposé, refermé la porte et attendu encore. En rouvrant la porte la petite barre était toujours la. A ce moment mon esprit à quitter mon corps car le reste est flou. Mais J'ai appelé mon mari en larme,il m'a dit a mince encore negatif. J'ai reussi à murmurer non non il est positif. Il y a eu un blanc, un je suis en consultation je te rappel.
    Je ne pouvais pas rester seule, J'ai donc foncé chez mes parents (qui habitent à coté) ma mère m'a ouvert la porte et C'est mise à pleurer. Elle avait compris. Je lui ai tendu le test, elle a confirmé le positif.
    Ensuite mon mari est rentré et on a parlé de ça toute la soirée. Je me suis couchée différente et heureuse pour la première fois depuis longtemps.

    Encore merci pour cette histoire émouvante et qui nous permet de nous replonger dans les nôtres. Ces jours où nos vies on pris un nouveau sens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton histoire est magnifique, merci de l'avoir partagée ici, Viriginie =) C'est vrai que c'est rien, un tout petit objet et quelques secondes à peine, mais c'est notre vie qui ne sera plus jamais pareille et ça c'est quand même énorme !

      Supprimer
  34. Très touchant ce récit. Ça rappelle des souvenirs...
    En lisant ton histoire, je viens de réaliser quelque chose: j'ai 2 enfants, et j'ai fait une fausse couche avant d'avoir la première.
    Je me souviens exactement de mes tests de grossesse pour les 2, ce que j'ai dit, ce que j'ai pensé, la sensation de temps qui se suspend en attendant le verdict... et je n'ai absolument aucun souvenir du test positif de la grossesse que ne s'est pas terminée.
    C'était pourtant la première fois de ma vie que j'étais enceinte, ça faisait 1 an que j'essayais de tomber enceinte, et à ce moment là, j'étais à 1000 lieues d'imaginer que je pouvais faire une fausse couche. C'était un début de grossesse comme un autre. Et pourtant, le blackout total, je ne me rappelle même pas où j'étais...
    Comme quoi, le cerveau fait vraiment sa sélection!
    C'est une bonne idée d'avoir fait un journal de grossesse, je regrette un peu de ne pas en avoir fait.
    Bon, en même temps, mes grossesses et accouchements n'ont pas été faciles, et je n'ai pas aimé être enceinte (même si j'aime mes enfants plus que tout et que je pourrai me couper les 2 bras pour eux, hein!). Alors finalement c'est peut-être pas plus mal que je n'en ai pas fait :D
    Bisous Melissa!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense en effet que notre cerveau est sélectif et "choisit" de se rappeler ou pas de certaines choses. Ce qui n'est parfois pas plus mal... Bisous Pauline ! =)

      Supprimer
  35. Bonjour Mélissa,
    Je suis une lectrice ( et spectatrice youtube) depuis un petit moment mais en mode sous-marin : je ne commente pas. Mais aujourd'hui je voulais te remercier. Merci pour tes partages. J'aime ta façon de raconter, de nous transmettre. Tu es une belle personne. Je te souhaite beaucoup de bonheur et de réussite.
    PS HS: es-tu toujours en contact avec Sandréa ?
    Bisous 😘

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Lola, je suis heureuse de lire que tu apprécies mon travail et ce que je partage.

      A propos de Sandrea, comme je l'ai déjà dit à plusieurs reprises, nos chemins se sont éloignés et non, on n'est plus vraiment en contact même s'il on continue de prendre des nouvelles l'une de l'autre. Ainsi va la vie =)

      Supprimer
  36. C'est vraiment une très belle histoire. Il me tarde aussi d'être enceinte car avec mon homme ca fait 4 ans et on commence a en parler .
    Mais je sais que j'aurais la.meme reaction que toi .
    Merci pour cette magnifique histoire
    Bisous
    Alicia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te souhaite de vivre tout ça, une grossesse c'est tellement extraordinaire, du début à la fin !

      Supprimer
  37. Coucou Melissa !
    Je suis contente de retrouver un peu de temps pour commenter et te lire :)

    Je ne suis pas maman, mais ton texte m'a mis les larmes aux yeux et j'ai ressenti des petites choses dans mon ventre à la lecture de ton billet... Peut-être cet instinct de maman qui prendra vie tôt ou tard ?

    Tout au long de ton billet, j'ai ressenti beaucoup d'émotions contraires, un peu de frustration, de joie... J'apprécie beaucoup tes posts à ce sujet et encore plus celui-ci car tu nous montres une vision de la maternité qu'on ne voit plus désormais ( j'en avais déjà fait allusion dans de plus vieux posts ), et ça fait du bien pour une angoissée de la vie comme moi :)

    Alors merci !

    Et puis, ça n'a rien à voir mais, j'ai trop trop hâte de lire Miroir ! Il sort le mois de mon anniversaire alors ça risque d'être un beau cadeau ! Sort-il dans toutes les Fnac ?
    Puis, aurais-tu des conseils pour trouver un éditeur, retravailler ses écrits... ?

    Gros bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que lorsqu'on apprend qu'on est enceinte, la toute première fois, on peut vite se retrouver noyée sous une dizaine d'émotions contraires, c'est difficile de garder le contrôle de ses pensées même quand on l'a souhaité très très fort ! Pour mon 2e j'ai pris le résultat beaucoup plus sereinement, vu que je "savais déjà" avant de faire le test, j'avais reconnu les sensations, ce n'était pas totalement nouveau... bref, c'était moins le chamboulement !

      Quant à Miroir, oui, oui, il est bien sorti dans toutes les Fnac, sur Amazon, chez Leclerc, Cultura, Carrefour, etc etc...

      Quant aux conseils pour l'édition, c'est difficile et impossible de te répondre comme ça en commentaire. Si un jour je trouve le temps je ferai sans doute une vidéo consacrée à ce sujet, en attendant je te recommande la chaîne YouTube de Samantha Bailly qui pourrait t'aider, elle aborde tout plein de sujets liés à l'écriture et à l'édition =)

      Supprimer
  38. Coucou Melissa


    Quel article émouvant.
    J'imagine bien que dans une situation pareil on ne sait pas vraiment comment réagir....
    C'est un choc mine de rien et ca s'est vu à vos réactions hihi.
    J'ai trouvé ce billet très doux, on ressent bien toutes les émotions que tu as ressenti à ce moment-là comme si on était avec toi.
    Personnellement je n'ai jamais fait de teste de grossesse.
    Avec mon compagnon nous ne souhaitons pas avoir d'enfant et avec le traitement que j'ai c'est pas conseillé du tout donc l'un dans l'autre....
    Merci pour cet article qui m'a vraiment touché =).
    Je te souhaite une belle fin de journée.

    Gros bisous =).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureuse de lire que tu as aimé cet article ma belle =) Bon weekend !

      Supprimer
  39. Coucou Mélissa !
    Ce genre de message rassure car on se fait tous une idée de la façon dont on va réagir mais en même temps , ça reste un choc , un chamboulement et on sait parfaitement que notre vie ne sera plus jamais la même. Ça peut faire peur quand même :)

    J'ai déjà fait un test de grossesse. Suite à une prise de sang annuelle qui a détecté une très grosse anémie, le labo m'a dit au téléphone que ça pouvait venir d'une grossesse. Mais finalement , c'était négatif...-

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui, c'est rien qu'un bout de plastique mais ça change toute notre vie au final, normal qu'on passe un peu par toutes les émotions quand on se rend compte que "ça y est"...

      Supprimer
  40. Bonjour Melissa !

    Quelle chance nous avons que tu acceptes de partager avec nous ces moments si intimes ! Votre histoire est touchante.

    Lorsque j'ai annoncé la venue du petit-petiot à mon chéri, il a été SI ÉMU que j'ai cru qu'il était triste, j'ai fini par le consoler/rassurer, lui rappelant que c'est ce qu'on souhaitait et que tout irait bien =)

    Et pour ma part, comme je suis une grande angoissée de la conception (sans raison, c'est à préciser), tout était assez "monitoré" et je savais exactement quel jour tester. Aussi étrange que cela puisse paraître, comme, quelque part, je savais que ça risquait bien d'être positif, je crois que j'ai juste pensé "Je le savais". J'étais très heureuse, c'est sur, mais je pense que l'intensité de ma joie sur l'instant n'était pas aussi forte que l'aurait été ma déception d'avoir un négatif.

    Merci encore pour ce bel article que tu partages avec nous !

    Ninon

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tellement émouvante la réaction de ton homme, même si ça a peut-être été un peu stressant quand même !

      Supprimer
  41. Mince... j'ai oublié de te demander : tu avais pensé à prendre toutes ces photos en 2012, ou bien Denis et toi vous êtes lancés dans une reconstitution des faits :) ?

    Bonne journée et bon weekend !
    Des bisous à toi et ta tribu ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, bonne question ! Eh non je n'avais pas pris ces photos en 2012, à vrai dire tu penses carrément à autre chose qu'à faire des photos, alors avant de faire ce post, j'ai ressorti ledit test, parce que ça je n'ai pas pu le jeter (j'ai aussi gardé celui du 2e), et on a refait une petite mise en scène dans notre salle de bain actuelle =)

      Supprimer
  42. pfiu ça m'a tout chamboulé cette histoire ! Je suis passé par toutes les émotions possibles ^-^. Je crois que ce genre de chose, on s'en souviens toute notre vie.

    Pour ma part le test de grossesse était rangé depuis plusieurs mois maintenant ainsi que l'ordonnance du médecin. Juste "au cas où" ça aurait fonctionné cette fois ci. Je me souviens encore quand j'avais acheté ce test, ils ne leur restaient que les clearblue, et je me revois dire "bah j'aurai préféré avoir un test premier prix, vu que ce n'est pas le premier que je fais et qui est négatif..." (ouai je partais vachement positif, tu as vu ça ? ^^). La pharmacienne m'a rassuré et raconté que ça arrive souvent quand on ne s'y attend pas en me racontant sa propre expérience. Et surtout m'a dit en partant "allez qui sait, se sera peut être le bon celui la !"
    Quand j'ai vu que mon cycle ne redémarrait pas en cette fin janvier, je me suis forcée et raisonnée pour ne pas me faire de faux espoir et d'attendre. Au pire, j'avais rendez-vous avec ma gynécologue au début du mois prochain pour enfin faire le point sur cette année qui venait de s'écouler.
    J'ai attendu d'avoir une bonne semaine de retard, pour faire ce fameux test. Le mardi soir, j'avais pris ma décision "demain matin, je me lève et je le fais".
    Je m'étais levé après une nuit à lutter pour ne pas penser à ça, mon chéri était déjà partie au travail.
    J'ai sortie le test, bien lu la notice, pris un verre dans le placard de la cuisine direction les toilettes ! Je suis revenu dans la cuisine, et pareil, programmé le chronomètre de mon téléphone pour ne pas mettre le test trop peu ou trop longtemps. Ensuite j'ai refermé le capuchon, posé le test et je me suis assise sur ma chaise de cuisine, pensive. Mon chat me regardait, se demandant sûrement ce qu'il se passait ^^. Je me suis approchée de ce test le cœur battant en me disant "allez Béné, si c'est négatif, ce n'est pas grave"
    J'ai regardé le test et j'ai vu affiché "Enceinte +3 semaines". Alors j'ai ri, nerveusement. Et eu les larmes aux yeux la seconde d'après.
    J'ai soufflé un grand coup et je me suis dit "ok, bon on se calme, et on va faire la prise de sang pour être sûr". Je suis partie dans l’heure qui suivait. l'infirmière m'a demandé "Se serait une bonne nouvelle?", je lui répond avec un sourire timide "oui très bonne"
    En rentrant à la maison, j'ai essayé de m'occuper comme je pouvais. Je devais recevoir les résultats par mail assez rapidement. En fin de matinée je reçois le mail et l'ouvre fébrilement. J'ai quand même appelé le labo parce que j'avais peur d'avoir mal compris. Quand j'ai eu la confirmation, j'ai raccroché et la j'ai fondu en larmes (de joie bien sûr). Et j'ai eu envie de vomir xD. Trop d'émotions d'un coup !
    En effet, la pharmacienne avait raison, ce test était le bon =D
    Mon médecin m'a appelé le lendemain matin aussi vu qu'il avait reçu les résultats pour me féliciter. Il était au courant de notre désir d'enfant et j'ai trouvé son geste super sympa.

    J'ai donc gardé mon rendez vous chez ma gynécologue mais au lieu de faire le point sur ma "non conception", j'y suis allé accompagné de mon chéri pour voir pour la première fois notre bébé de six semaines... Une tâche minuscule mais déjà un petit point qui clignotait bien fort pour nous montrer qu'il était la =D

    Et pendant que j'écris ce pavé, j'entends ce petit bout gazouiller juste en face de moi.. puisqu'il est arrivé vendredi 29 au matin =D. Je suis donc moi aussi officiellement MAMAN ^-^

    Bisous et merci d'avoir partagé cette partie de toi si belle et émouvante =)

    Béné

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour ce qui est de l'annonce du papa, je l'ai raconté sous l'article de ton homme. Ce que je n'ai pas dit en revanche c'est que moi aussi j'ai mangé avec mon chéri ce midi la, on était pressé mais c'était dur de ne rien dire. Et surtout, j'avais rendez-vous avec mon kiné, pour la 1ère fois en début d'après midi, donc c'était la course. Dans la salle d'attente j'ai croisé une de mes amies, j'ai souri en mon for intérieur en me disant "si tu savais ce qui m'arrive!"
      Puis dans la salle avec le kiné, alors qu'il me prenait la main (j'y allais pour une tendinite à la main droite ^^), on parle de tout et de rien et me demande "vous avez des enfants?" et la d'un coup ma main s'est mis à trembler. Il me regarde et dit "désolé j'ai dit quelque chose qu'il ne fallait pas?" ce à quoi je lui répond "bah en fait, j'ai appris ce matin que je suis enceinte". Donc c'est mon kiné qui l'a su en premier avant mon mari xD

      Supprimer
    2. Ohlala, mais ça m'émeut TELLEMENT tout ça ! Punaise, tout, en fait ! Le test, l'annonce et surtout... cette surprise et cet honneur que tu me fais de m'annoncer la naissance de bébé... je te l'ai déjà dit sur Twitter mais FÉLICITATIONS ! Je suis trop touchée, et si heureuse pour vous ! Tout plein de bonheur !!!

      Supprimer
  43. Coucou Melissa

    C'est une bonne idée d'avoir partagé ton ressenti durant cette journée si spéciale. C'était un passage qu'il manquait dans tes vidéos ou articles maternité.

    De mon côté, je ne suis pas maman, mais le passage du test de grossesse je le connais bien. J'ai fait 2 tests suite à un problème de pilule au retour des vacances et à un oubli peu de temps après notre installation avec mon chéri (ça remonte il y a 4 ans déjà au mois d'octobre).
    Je me souviens de l'angoisse et si c'est positif quelle sera notre réaction ! En quelques minutes, j'ai eu le temps de réfléchir à toutes les situations. Notre cerveau est bloqué sur ce test de grossesse et tout ce qui s'y rapporte.

    On verra déjà le moment venu quelle sera notre réaction à ce moment là.

    Est-ce que tu vas faire un article sur votre réaction pour le deuxième ?

    A bientôt,
    Tracy

    RépondreSupprimer

Je lis absolument tous les commentaires, même si je ne peux pas forcément répondre à chacun d'entre eux - malheureusement. NB : il n'est désormais plus possible de commenter en "anonyme" (pour commenter, il faut juste créer un compte Google, c'est gratuit). De plus, les commentaires empreints de méchanceté gratuite / haineux / racistes - et j'en passe - ne seront pas publiés. Peace !