Onglets-menu

lundi 28 mars 2016

L'histoire de la chaussette qui en avait marre de sa jumelle. (+Concours !)




Mon charmant propriétaire l'avait dit, une fois, tandis qu'il jouait avec ses copains : c'est absurde de vouloir à tout prix porter deux chaussettes identiques. "Où est l'amusement ? Où est l'originalité ?" Cette remarque n'avait pas cessé de résonner en moi, chaque jour qui passait, elle m'avait marquée et me hantait presque. Moi j'étais là, désespérément associée à l'autre qui me ressemblait trait pour trait, mais qui, pourtant, n'était pas "moi". Je vivais avec elle, je la côtoyais depuis le commencement, je la supporterai jusqu'à la fin, jusqu'à ce que l'une de nous défaille et que, soudain, nous finissions toutes deux dans le placard à chiffons.


Je m'étais d'ailleurs toujours dit que cette destinée était d'une injustice profonde. Si l'autre avait ne serait-ce qu'une maille qui flanchait, alors ce serait la paire, moi y compris, qu'on qualifierait d'abîmée. On serait toutes les deux recalées, délaissées au fond du tiroir et ressorties pour les jours de crise, quand toutes nos camarades auraient atterri au panier à linge sale.

Alors, ce matin, lorsque, juste après la récré, au moment de remettre les chaussons avant d'entrer en classe, l'autre s'est retrouvée avec du chewing-gum sous le menton, j'ai compris qu'il était temps de prendre des mesures radicales.



La maman de mon propriétaire, je la connais bien, elle exige toujours la rigueur, elle est intransigeante. Elle n'autorisera jamais le "dépareillage", elle manque cruellement de créativité, elle n'a pas l'ouverture d'esprit nécessaire pour apprécier l'originalité. Je l'imagine déjà, en découvrant le pot-aux-roses, ôter en vitesse l'autre du petit pied de mon propriétaire, m'agripper au passage et annoncer son verdict sans appel : "allez, hop, les chaussettes, à la poubelle !".

Je ne suis pas prête à finir dans la benne à ordures. C'est maintenant ou jamais. Mon propriétaire est un amour, le voilà qui se plaint à la maîtresse de l'autre, en la retirant de son pied, mais moi, il ne m'accuse de rien. Voilà la maîtresse qui s'approche, qui se saisit de ma jumelle - cette pâle copie - et s'empresse d'aller la rincer aux toilettes de l'école. Elle peut toujours courir, le chewing-gum, ça ne pardonne pas.



"Toi, t'es pas sale, mais t'es toute seule, maintenant", annonce mon propriétaire de sa voix chantante."

C'est vrai. Et c'est une bonne nouvelle. Je suis enfin libre, je peux enfin être moi-même, ni jumelle, ni double. Juste moi, la chaussette droite, celle qui n'a pas ramassé de chewing-gum, celle qui est restée intacte, intègre. Celle qui ne veut pas finir à la poubelle. Alors, lorsqu'il me retire de son petit pied, plutôt que de rester sagement par terre, tandis qu'il enfile la paire de secours de son cartable, je me hisse, je rampe, j'use de toutes mes forces pour me glisser discrètement sous le banc, et j'y parviens. Quelques minutes plus tard, la maîtresse revient : 

"Voilà bonhomme ! Elle est mouillée, mais j'ai réussi à retirer le chewing-gum !
Glisse l'autre dans ton sac, ta maman pourra les passer en machine plus tard, comme ça. "

Quoi ?! Elle est sauvée ? Tsss. Peu m'importe, en fin de compte. Me voilà libre, disparue de la circulation. Ils me cherchent, ils ne me trouvent pas. L'autre est trempée, elle finit sur le radiateur du couloir des petites sections. La cloche sonne une deuxième fois, mon petit propriétaire enfile ses chaussons, équipé de "la paire de secours" et entre en classe.




A 11h30, Papa revient nous chercher. Il apprend toute l'affaire, un peu distrait toutefois, récupère l'autre, la glisse dans le cartable sans se demander si je suis déjà dedans, et ils rentrent à la maison. Moi, je reste là, je savoure ma victoire. Mon plan d'évasion a fonctionné à merveille : je suis seule. Enfin seule. Certes, je suis cachée sous le banc de l'école, dans le couloir, derrière les chaussons. Mais je ne finirai pas à la poubelle, tandis que l'autre, avec ses résidus de chewing-gum, et, surtout, sa solitude criante, ne fera pas long feu. Je pourrai observer mon propriétaire à chaque arrivée à l'école, avant et après les récréations, avant que Papa ou Maman reviennent le chercher. Je le verrai toute l'année, peut-être même les deux suivantes, je resterai tapie ici, je me ferai discrète. Je pourrai le voir encore longtemps, même quand ses pieds seront plus grands, même quand il changera de pointure et que mes collègues seront reléguées aux cartons de vêtements à donner. Je ne suis plus la jumelle de personne, je suis la chaussette de l'ombre, la chaussette éternelle, celle qu'on ne cherchera pas, celle qui survivra au temps.




Si tu te demandes ce que cette petite histoire de chaussettes vient faire là,
je t'invite à jeter un oeil à cette vidéo...



C'est la marque Samsung qui m'a proposé de vous donner mon avis sur ces mystérieuses disparitions de chaussettes, je vous ai donc livré ma théorie : elles ne supportent pas d'être associées par paires, na ! Et vous savez quoi, en plus de m'avoir poussée à vous pondre un article complètement zinzin, Samsung s'associe au blog pour faire un très chouette cadeau à l'une d'entre vous : son nouveau lave-linge "Add Wash" (valeur : environ 800€), qui permet de rajouter du linge en cours de cycle sans se casser la tête (et ainsi éviter d'accentuer l'énigme des chaussettes dépareillées... hé hé !). Avec la AddWash, plus de risque de chaussettes disparues, grâce à la trappe qui permet d’ajouter du linge en cours de lavage et ainsi de ne plus jamais séparer deux chaussettes.

C'est du cadeau, ça, hein, les mamans ?





Conditions de Participation



  •  Ce concours est ouvert à la France métropolitaine uniquement (la marque enverra directement le lot au gagnant).
  • Ouvert aux personnes majeures (+ de 18 ans) uniquement.
  • Pour participer, il faut impérativement me suivre sur Twitter (désolée pour ceux et celles qui n'ont pas ou ne souhaitent pas être sur Twitter, je me plie aux souhaits de la marque qui me permet de vous offrir ce gros cadeau ! D'autres concours arrivent bientôt, ne vous en faites pas...)


Pour gagner une AddWash, raconte-moi en 1 phrase sur Twitter
quelle est ta théorie sur la disparition des chaussettes
avec le hashtag #GoodByeLonelySocks
sans oublier de me taguer @GoldenWendyBty


Ex : « @GoldenWendyBty Je pense que les chaussettes se sont fait manger par une licorne #GoodByeLonelySocks"



  • Le concours sera ouvert du lundi 28 mars au samedi 9 avril inclus.
  • J'annoncerai le nom de la gagnante sur Twitter ainsi qu'en bas de cet article le lundi 11 avril.

Bonus : Clique ici pour tenter de gagner plein d'autres cadeaux avec Samsung !


En bonus, je te présente mes nouvelles chaussettes qui, elles, s'entendent à merveille (merci du cadeau, Barbara !)

Bonne chance à toutes !



Post en collaboration avec Samsung

Golden Wendy


RÉSULTATS DU CONCOURS !

Félicitations à SAIPAS qui remporte le lave-linge AddWash grâce à
sa théorie sur les disparitions de chaussettes :
"j'imagine qu'elles s'en vont là où disparaissent les élastiques à cheveux et les sms envoyés à mes ex ".

J'avoue que tu m'as beaucoup fait rire, hihi ^^
Pour recevoir ton cadeau, envoie moi un email à l'adresse : contactgoldenwendy@gmail.com 

32 commentaires:

  1. Cette histoire est adorable, et les photos qui vont avec sont super réussies !
    Ta théorie n'est sûrement pas très loin de la réalité mais ça n'arrive pas qu'aux enfants, je peux te dire que dans ce domaine je suis débordante de de créativité du haut de mes 20 ans :D
    Gros bisous Mélissa !

    RépondreSupprimer
  2. Ahah il est vrai que je suis plutôt une lectrice fantôme qui ne prend pas le temps de commenter ... Mais sache que cette petite histoire bien "zinzin" m'a vraiment fait rire ! Quelle imagination ! Merci pour ce concours ;)

    RépondreSupprimer
  3. 😢je n ai pas Twitter
    Mais très bel article

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si jamais tu as Instagram, il y a un chouette concours avec Panasonic en ce moment ;-)

      Supprimer
  4. Coucou Melissa
    Adorable histoire, j'ai bien rigolé ! Et toujours cette plume incroyable...!
    Gros bisous <3

    RépondreSupprimer
  5. Très sympa ta petite histoire de chaussettes !

    RépondreSupprimer
  6. Cette histoire est fantastique ! J'adore ta manière d'écrire même pour des petits sujets qui me semblait impossible de décrire aussi longuement !
    Bisous.

    RépondreSupprimer
  7. Coucou Mélissa,

    Et bien, tu as gagné la palme de l'article le plus original du mois! Cet article m'aura fait bien rire quand je l'ai ouvert.

    Je dois dire que je suis assez admirative parce qu'arriver à créer une histoire sur la disparition des chaussettes et mettre un suspens dedans qui m'aura gardé en haleine jusqu'à la fin, c'est quand même pas donné à tout le monde! ;)

    Je ne participerai pas au concours mais bonne chance aux participants et merci pour ce chouette concours! <3

    A bientôt!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, j'avoue que quand Samsung m'a proposé ça je me suis demandé si j'allais être capable de pondre un article sur cette thématique pour le moins insolite, mais finalement je me suis tellement amusée ! ^^ Ravie de t'avoir amusée le temps de quelques lignes ;-)

      Supprimer
  8. Très jolie histoire , dommage que je n'ai ni twitter et que je ne suis ni majeur , mais bon ce sera o=pour une prochaine fois
    Bisou

    RépondreSupprimer
  9. Très jolie histoire , dommage que je n'ai ni twitter et que je ne sois ni majeur , mais bon ce sera pour une prochaine fois
    Bisou

    RépondreSupprimer
  10. Coucou,
    quelle jolie histoire zinzin! Oui tu pourrais aussi écrire des livres enfants!
    En attendant ton livre Paranoia est sur ma liste!!!
    Je te suis déjà sur Twitter et insta (Beautyblondetest) alors je vais en profiter pour tenter ma chance à ce méga concours!
    Merci et bonne soirée
    Maryline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est marrant mais vous avez été quelques unes à me suggérer de me mettre aux histoires pour les petits et plus j'y rélféchis, plus je suis tentée, hihi. Pourquoi pas d'ici quelques années ? ^^

      Supprimer
  11. Bonsoir,

    merci ,je tente avec plaisir :-D
    je vous suis sur twitter,pseudo @jangelik1981
    bonne soirée

    RépondreSupprimer
  12. Coucou Melissa,
    Ah la théorie de la disparition de la chaussette. J'aime beaucoup ta version. J'avais lu un article qui disait que c'était entre la vitre et le tambour, au niveau du truc en caoutchouc qu'elle disparaissait aspirer lorsque ça tourne. Mais normalement il est sensé y avoir une sécurité. Donc mystère et boule de gum.

    En tout cas, j'ai bien aimé ton histoire de la chaussette libérée.

    Bon mardi,
    Bisous,
    Lauriane

    RépondreSupprimer
  13. haha j'ai adorée cette histoire! En effet je déteste perde des chaussettes! ^^ M^me la vidéo de samsung est vraiment sympa!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair, leur vidéo m'a trop fait rire ! ^^

      Supprimer
  14. Coucou Melissa ! Demain demain demain demain DEMAIN ! :D J'ai hyper hâte de le dévorer ce roman. Enfin, même le fait de l'avoir dans les mains me fait languir et me rendrait encore plus fière de toi ♥ Normalement jeudi, il est à moi :p Je t'enverrais une photo sur instagram :)

    Sinon, pour revenir à ton article du jour, il est spécial, oui mais il est terrible et super original ! Tu te rends compte que même en nous parlant de chaussettes ça semble crédible ? mdr. Ça prouve, une fois de plus, que tu as une plume de folie !
    Au début je me suis dis : Mais c'est quoi ces chaussettes, puis après tu m'as totalement embarqué dans ton histoire un peu folle dingue mais tellement (vraie ^^) possible à la fois ! Quelle imagination débordante, j'hallucine ^^ Il doit y avoir du vécu au niveau des chaussettes perdues :P
    Encore bravo Melissa, pour cette petite histoire, pour ton troisième bébé qui arrive demain, pour ton blog, pour ton parcours, pour tout quoi !
    Oui oui, je te félicite dans à peu près chaque commentaires que je poste en ce moment et même s'ils sont moins nombreux, sache que je lis tout et que je suis toujours au rendez vous.

    Ps : Je surveille de très près le planning des dédicaces ;)

    Je t'envois des bisous

    Anaïs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, oui, je me rends compte, je suis très sérieuse avec cette histoire de chaussettes, ça rigole pas hein ! ^^ J'avoue m'être inspirée de mon petit-grand pour inventer ma théorie, hihi.

      Merci beaucoup pour ton petit mot et tes félicitations en tout cas ma belle, tu es vraiment un amour ! J'espère que tu as aimé mon roman en tout cas ;-)

      Des bisous Anaïs !

      Supprimer
  15. Kikou,
    Tellement choupi ta petite histoire 😊 C'est quand même fous les chaussettes je suis sur que c'est la seul énigme qui arrivent à toute les personnes personnes y échappe. Moi dans mon tiroirs à chaussette j'ai une boîte ou je met toute les solitaires dès que j'en ai une et de temps en temps je prends ma boîte et regarde si je peux faire des paires bin c'est là que je vois que les chaussettes sont vraiment un énorme mystère car je ne fais casiment pas de paire malgré que la boîte soit bien remplie. Je comprends pas où elle passe surtout que je vis seul et que je me déshabille/habille toujours à la même place.
    Comme j'ai des chats qui adore ce coucher sur les habits j'ai mis toute mes chaussettes solitaire dans un carton pas très haut posé par terre et ça fait un panier pour mes chats, ils dont toujours couché dedans à tour de rôle et plus sur mes pulls et jeans résultats moin de poiles sur les habits tout propre et deuxième vie pour ces pauvres chaussettes 😄.

    Je te souhaite plein de bonheur Mélissa, c'est génial tout ce qui t'arrive, j'ai hâte de pouvoir lire ton livre (même si ça risque de ne pas être tout de suite). Je suis vraiment pas une fan des blogs mais le tien est un des rares que je lis car j'adore t'a façon d'écrire et de raconter les choses. Je suis sur que tu vas avoir une très belle carrière dans la littérature. Tu est vraiment une Wonder Woman, allier ton blogs, ta chaîne, ton livre et le plus beau métier maman sans oublier ta vie de femme et d'épouse, honnêtement je te tire mon chapeau.
    Je te fais des bisous, je t'envoie plein de bonheur, une très bonne continuation, salutations depuis la Suisse 😊

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour cet adorable message, Stéphanie, tu es un amour et j'ai tellement de chance d'être si bien entourée, vous êtes toutes de la bienveillance à l'état pur ! Par contre, clairement, je ne suis pas Wonder Woman, hein... il y a plein de fois où je suis exténuée tu sais ! Je n'ai pas de super pouvoir, juste pas mal de responsabilités et tout autant de passions ;-)

      Des bisous et merci ma belle !

      Supprimer
  16. coucou mélissa, tes chaussettes sont trop chouettes ^^ j'ai une petite théorie que j'ai partagé sur twitter ^^ merci pour ce super concours
    bizouxxx cindy

    RépondreSupprimer
  17. #GoodByeLonelySocks vous die merci pour se magnifique concours.je participe avec plaisir.

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour Mélisse,

    Je suis aussi une lectrice/admiratrice de l'ombre, je dévore tes articles et j'apprécie beaucoup tes vidéos. Tu es drôle, souriante, très jolie et de bons conseils.
    Je partage pas mal de points communs avec toi comme par exemple utiliser des produits "clean" mais plus que tout, ta passion pour les mots.
    J'ai rejoint ta communauté il y a presque deux ans maintenant et lorsque je te lisais je me disais que tu ferais une excellente écrivaine. Ton article "J'ai replongé" à été une révélation et je n'avais qu'une hâte, lire ton livre... Je me permet alors de te dire que je suis très fière de toi, de ta réussite, et du fait que tu puisses réaliser ton rêve.
    Aujourd'hui, j'ai eu l'occasion de faire l'acquisition de ton livre, non sans une certaine joie ! Cependant, il va me falloir être patiente puisqu'il me reste plusieurs centaines de pages des Misérables ! Mais promit, juste après, je dévore le tien !
    Il me reste à te souhaiter du bonheur du succès et plein de jolies choses.
    Gros bisous Mélissa, à bientôt !

    Ps : cet article m'à fait beaucoup rire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es tellement adorable mistinguette ! J'espère vraiment que mon roman sera à la hauteur de tes espérances ! Des bisous ma jolie <3

      Supprimer
    2. Merci beaucoup de m'avoir répondu ! Je ne doute pas une seule seconde qu'il le sera. Des gros bisous à toi aussi !

      Supprimer
  19. Coucou Mélissa, c'est vrai qu'elle est hyper choupi ton histoire !! :p j'ai tenté ma chance sur twitter, où je te suis avec le pseudo Flo-boubou ;-) gros bisous ! :)

    RépondreSupprimer
  20. Hello !

    Ma machine à laver est tombée en panne hier, du coup depuis ce matin j'ai celle-ci et franchement je l'adore ! Une pure merveille surtout avec mon loulou !

    RépondreSupprimer
  21. Bonjour Melissa

    Je suis tombée par hasard sur cet article après avoir pesté que deux chaussettes que je suis sure d'avoir mis à laver aient disparu au moment de reformer les paires. Je farfouillais le net à la recherche d'explication au célibat de mes chaussettes.

    J'apprécie ton écriture et cette histoire m’a fait vraiment beaucoup rire (je me suis demandé à maintes reprises si mes chaussettes ne préféraient pas le célibat à la vie en couple ...)

    Je file lire le reste de ton blog et merci encore pour ce fou rire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, j'aime tellement lire de tels commentaires ! Je suis ravie de t'avoir amusée, c'était vraiment l'objectif de ce post ! =) Bonne découverte du blog, ma jolie !

      Supprimer
  22. Bonjour Mélissa,
    J'ai beaucoup aimé ton article il est adorable !
    Tu as réalisé de superbes photos!
    Alors je me permets de te donner le lien de mon blog ou je publie quelques photos ... Si tu veux tu peux jeter un œil ton avis me fera plaisir :$
    https://createhappinessonce.wordpress.com/

    RépondreSupprimer

Je lis absolument tous les commentaires, même si je ne peux pas forcément répondre à chacun d'entre eux - malheureusement. NB : il n'est désormais plus possible de commenter en "anonyme" (pour commenter, il faut juste créer un compte Google, c'est gratuit). De plus, les commentaires empreints de méchanceté gratuite / haineux / racistes - et j'en passe - ne seront pas publiés. Peace !