Onglets-menu

lundi 8 février 2016

Ma peau : "compliquée" ou "sensible" ?



Ça faisait longtemps que je ne t'avais pas parlé de ma peau. Parce que, tu le sais peut-être déjà, elle et moi, c'est un peu une relation amour-haine. Tantôt on cohabite, tantôt on se fritte. J'ai tendance à la qualifier de "compliquée" ou "à problèmes", j'avoue que je lui attribue plus rarement (trop rarement) les adjectifs "sensible" ou "réactive", même si c'est pourtant bien le cas. Alors, quand Demak'Up m'a proposé de rédiger un article à propos de mon rapport à ma peau, j'ai d'abord été plutôt mitigée. Est-ce que j'étais vraiment prête à réaborder le sujet, ce sujet quasi-tabou, en ce qui me concerne ?


Puis j'ai visionné leur petite vidéo de présentation pour la gamme Demak'Up Sensitive, qui, aussi courte soit-elle, propose tout bonnement de poser un regard plus positif, moins critique sur sa peau.

Je te laisse tout d'abord y jeter un oeil pour que tu puisses mieux comprendre l'objet de ce post :



Déjà, elle a un gros air d'Ellen Pompeo (Grey's Anatomy), non ? OK, hors sujet, je sors.

Bon, j'imagine que tu as saisi le concept : Demak'Up invite les femmes à être plus tolérantes avec leur peau. Plutôt que "fragile", on la déclare "délicate". Plutôt que "réactive", on choisit de la trouver "radieuse". Plutôt que "sensible", on lui préfère le terme "expressive". Alors oui, bien sûr, c'est une pub, tu me diras, et Ellen (pardon, la jolie nana, dont j'ignore le petit nom) n'a pas la peau la plus vilaine du monde. Elle est même carrément canon, sa peau.

Toutefois, en me penchant sur l'idée qui se dégage, j'ai été un peu obligée de me confronter à moi-même. Ma peau, c'est ma bête noire depuis gamine (pour rappel j'ai commencé à avoir de l'acné à six ans, oui, oui, c'est possible). Elle m'a toujours dérangée, complexée, même. Mon acné s'est bien calmée depuis mes années collège, c'est sûr (elle s'est même volatilisée le temps de ma seconde grossesse). Je peux remercier Petit Coeur d'avoir très nettement amélioré tout ça, puisque depuis mon accouchement, je n'ai pratiquement plus eu affaire aux gros kystes et autres boutons rouges qui font très mal (à 25 ans il serait temps, tu me diras).


Aujourd'hui, il me reste des cicatrices un peu partout (front et joues, mais aussi buste et dos), quelques petits boutons pas très méchants, et, surtout, un grain de peau très granuleux sur le visage, qui se remarque si on s'approche, mais qui ne m'oblige plus à me maquiller à tout prix pour mettre le nez dehors. Mon acné est hormonale, je le sais, même si à ce jour, je n'ai pas encore pu la traiter correctement puisque j'ai enchaîné deux grossesses et deux allaitements rapprochés qui sont incompatibles avec un traitement hormonal (d'ailleurs, on risque d'en reparler cette année, peut-être, puisque Petit Coeur étant sevré depuis fin janvier, je vais pouvoir me pencher à nouveau sur la question et retourner voir le dermato).


Maintenant que je t'ai rappelé le contexte, revenons-en à nos moutons. Pour tout te dire, j'ai (à peu près) fait la paix avec ma peau. Depuis des mois, peut-être même un an ou deux d'ailleurs, j'ai appris à la chouchouter plutôt qu'à me battre contre. J'ai fait un effort pour l'accepter telle qu'elle est, à savoir, avec ses imperfections. J'ai arrêté de rêver à la peau parfaite, de me dire qu'elle n'est jamais assez jolie ou assez lisse.

Ma peau, j'en prends soin à grand renfort de soins bio (tu n'es pas sans savoir que ma routine beauté en compte beaucoup, dont cette très chère crème Avoir 20 ans de chez Fun'Ethic). Mon petit métier de blogueuse m'offre entre autres l'opportunité de tester régulièrement des cosmétiques naturels ou de marques de parapharmacie respectueuses de mon épiderme. Je suis très attentive à la façon dont je la nettoie, dont je l'exfolie, dont je la nourris, dont je l'hydrate, dont je la maquille, dont je la démaquille.


Moi qui, il y a dix ans, passais mon temps libre à essayer de la décaper (= à l'agresser) pour me débarrasser de mes imperfections, j'ai appris à prendre du recul sur le regard que je lui porte, et j'ai également appris à respecter sa sensibilité. Ma peau est fragile, elle marque facilement et elle rougit très vite, le simple fait d'étaler ma crème de jour me rend rouge tomate. Mais depuis que je me suis faite à l'idée qu'il vaut mieux pour nous deux que je la chouchoute plutôt que de chercher à la "polir", plutôt que de la considérer comme un problème ou un complexe, j'essaye de la regarder sous un autre jour. Je me dis que ce sont les choses les plus fragiles et les plus sensibles qui sont aussi les plus précieuses. J'essaye de ne pas oublier que ma peau, c'est la mienne, pas celle de la voisine, que c'est l'organe le plus grand de mon (tout) petit corps, que je ne peux pas en changer, qu'il vaut mieux que je cohabite gentiment avec plutôt que de toujours en être insatisfaite.



Je m'efforce de voir le verre à moitié plein : je me dis que même si elle est granuleuse, elle n'est plus aussi vilaine qu'avant. Je me dis que les petites ridules qui sont apparues aux coin de mes yeux et de ma bouche à l'approche de mes 25 ans sont la preuve matérielle que je suis une femme expressive, une femme souriante (ben oui, parce que c'est pas là que ça "se creuse" quand on a la mine renfrognée, et je n'ai pas la "ride du lion", héhé). Je m'amuse à comparer ma peau à la rose capricieuse du Petit Prince : elle n'est pas fragile, elle est délicate.

Je ne dis pas que je serais toujours en relation paisible avec elle, mais je crois que pour notre bien à toutes les deux, le mieux c'est encore de la choyer. Bref, une fois de plus (j'avais déjà évoqué ce sujet dans mon post relatif à l'estime de soi), il s'agit de s'accepter telle que l'on est, pour être "bien dans sa peau".



Et toi ? Plutôt tolérante ou intransigeante, avec ta peau ?



Article écrit en collaboration avec Demak'Up


GoldenWendy

22 commentaires:

  1. Coucou Melissa,

    J'adore le timming, tu ecris ça quand j'ai un énorme bouton d'acné sur le visage avec qui je me bat. Bref passons ce détail glamour à souhait xD
    J'aime comme avec ta façon d'écrire tu nous fais de ce billet une mini nouvelle façon écrivaine ;)
    Bref bref retour au sujet principal, autre le fait que la fille ressemble clairement à Ellen Pompeo !
    J'espère que l'effet Petit Coeur pour toi va continuer le plus longtemps ! Quant à la personne souriante que tu es qui en douterais hein ? ;)

    Personnellement, j'ai fait/je fais comme toi à me battre contre elle le plus souvent et j'essaye de plus en plus d'en prendre soin mais des fois les mauvaises habitudes reviennent au galop, et en têtu que je suis, je lui fait la vie dure parfois mais je m'améliore malgré le fait que l'eau en Angleterre étant extrêmement calcaire ma peau aide pas trop donc j'essaye de trouver de nouveaux produits so wait and see !

    Plein de bisous ♡

    Barbara

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, je sais que tu connais le côté positif de ma personnalité, mais certaines personnes me trouvent râleuse et parfois j'ai une vilaine mine renfrognée XD Enfin, je me soigne, tu vois, j'essaie de voir le verre à moitié plein ;-)

      Des bisous ma belle <3

      Supprimer
  2. Coucou Melissa,

    S'est tellement bien écrit !!! On dirait que tu nous raconte une petite histoire... :D
    Les ridules qui sont apparu a coin de tes yeux et de ta bouche sont les plus belles, s'est se que je remarque chez mon fiancé et s'est grâce à sont beau sourire et moi j'adore !!!!
    Sinon au sujet de la peau... Je voudrais tellement accepter ma peau comme tu le fais, mais pour moi s'est impossible, malheureusement depuis mes 12 ans j'ai des boutons et j'en ai 24 maintenant, j'ai suivis un traitement après toute ses années j'ai sauté le pas l'année passé... 7 mois de médicament, j'avais enfin espoir de plus avoir ses boutons sur ma peau et après s'est 7 mois la dermato m'avais préciser que le médicament sera dans le sang encore 6 mois +/- mais que je n'aurais plus de problème d'acné et dès que ses 6 mois sont passé tout mes boutons sont revenu :( par moment je n'y donne pas d'importance et parfois j'ai l'impression de ne voir que ça lol !!

    Gros bisous de Grèce :*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, merci ! En même temps c'est une véritable histoire et même une looooongue histoire, que celle de mes problèmes de peau... Je comprends ton désarroi face à ce traitement qui n'a pas été efficace, personnellement je ne sais même pas combien de traitements j'ai pu tester, et, face à l'inefficacité du Roaccutane sur le long terme, j'ai jeté l'éponge...

      Enfin là j'ai repris RDV chez le dermato pour Avril, nouvel épisode quoi ! Il m'a parlé d'un traitement hormonal, on verra bien d'ici quelques mois.

      Bon courage !

      Supprimer
  3. Coucou Mélissa,

    Je me reconnais beaucoup dans ton article, lorsque j'avais beaucoup d'acné je m'étais promis que si j'en sortais, j'arrêterai de criser pour un petit bouton, un coup de temps en temps et que j'accepterai ma peau telle qu'elle est !
    Grace à plusieurs soins, ma peau s'est remise de cette dure période, elle n'est pas parfaite mais je relativise et j'apprends à l'aimer telle qu'elle est !

    Bisous :)

    RépondreSupprimer
  4. J'aime beaucoup cette article et surtout les produits mis en photo comme toi je me tourne de plus en plus vers le bio. Je crois que pour moi le principal problème a été de connaître ma peau, j'avais du mal à me repérer dans toute les catégories (grasse, mixte, sensible, sèche, normal). Très difficile à dire, et j'avais tendance à penser qu'elle était grasse parce j'avais de temps en temps des plaques ou boutons qui apparaissait. C'est en allant chez Kielh's, ils proposent d'appliquer des patchs sur le visage pour voir la nature de ma peau que j'ai découvert que j'avais en faite une peau sèche ! Mais simplement capricieuse au hormones et aux différentes choses que je pouvais lui faire manger, respirer qui s'exprime par des boutons. Depuis je me suis mis au lait démaquillant (en ce moment le Sanoflore) et ma peau va beaucoup mieux en complément avec un soin ciblé pour les boutons (le hyaluspot de Vichy) quand certains apparaissent. Et deuxième chose qui a changé ma relation a ma peau c'est Joëlle Ciocco, je ne l'ai jamais rencontré mais on trouve facilement des interviews conseils de sa part sur le net et franchement, ça a aussi énormément changé ma vision des choses, je te conseille cet article de Lili du blog ma récréation notamment : http://www.ma-recreation.com/beauty/10-commandements/article/joelle-ciocco

    RépondreSupprimer
  5. Coucou Melissa,

    Quel bel article! Personnellement, je me bas avec de l'acné depuis l'adolescence. J'ai été chez la dermatologue, qui m'a confirmé que c'était hormonale, donc pas grand chose à faire. Et perso, je me suis cherchée un moyen de "lutte" si je puis dire naturelle. Et je suis en train de tester la bardane en gélule. Elle est réputée pour réguler la sécrétion de sébum et l'acné. Ça peut être une alternative au traitement hormonal. Je suis entrain de faire une cure de 3 mois. Mais au bout d'un mois, je vois déjà une différence. Reste à confirmer et voir sur le long terme. Mais tu devrais voir en parapharmacie. Une cure de 3 mois coûte en moyenne 17€.

    Mais de voir ta peau différemment pour éviter de lutter mais plutôt vivre avec est une bonne idée. Je vais tenter la même chose. (Les soins bio aident d'ailleurs beaucoup).

    Bon lundi,
    Bisous,
    Lauriane

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'ai entendu parler de la Bardane, j'en ai en stock, je vais songer à m'en servir maintenant que j'ai sevré bébé (avec l'allaitement il vaut mieux éviter tout traitement dont on ne peut pas précisément anticiper les effets, même par les plantes).

      Des bisous et bon courage avec ta peau à toi aussi ma belle

      Supprimer
  6. Coucou Mélissa,

    Accepter c'est la meilleure chose à faire. J'ai 27 ans, et je souffre aussi de problèmes hormonaux. J'ai une peau granuleuse, facilement réactive avec les pores qui peuvent parfois se dilater exagérément.
    Par contre en plus des soucis de peau je souffre de sur poids. Toute mon adolescence j'ai agressé ma pauvre peau à coup de traitements médicaux, de gommages et compagnie. Idem pour mon poids régime sur régime ! Un jour on a fini par me trouver un traitement, sauf que pour perdre du poids et avoir une jolie peau en contrepartie le traitement faisait pousser mes poils. Le jour où j'ai commencé à avoir de la moustache j'ai dit stop je suis comme je suis et je fais avec.
    J'ai fini par manger ce qui me plaisait et bizarrement j'ai perdu du poids. Idem pour ma peau je l'ai accepté comme elle était et aujourd'hui je n'ai plus de boutons, elle ne graisse presque plus. Elle est toujours un peu granuleuse et réactive mais je peux comme toi sortir sans devoir me tartiner de fond de teint. D'ailleurs je ne mets plus qu'une CC crème, de sobio que je te conseille d'ailleurs !
    Je serai toujours en sur poids c'est comme ça mais je suis bien ainsi et ma peau aussi elle n'est pas parfaite mais elle est comme elle doit être, c'est la mienne et j'aime quand à 27 ans on me dit que j'ai une peau de bébé avec mes joues roses.

    Merci comme toujours pour l'article, contente de ton retour et hâte de lire ton roman qui devrait sortir en même temps que mon deuxième bébé hi hi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé oui, mieux vaut respecter son épiderme, son corps en général, et essayer de voir le verre à moitié plein ;-)

      Courage pour la fin de ta grossesse et merci pour tes gentils petits mots !

      Supprimer
  7. Bonsoir Mélissa ! Quel plaisir de te lire, surtout en rentrant du boulo ...
    Alors de mon côté je suis plutôt tolérante avec ma peau, depuis peu. Je ne dirais pas qu'avant je la maltraitait, mais disons que je faisais que le minimum. Je l'hydratais le matin, je la démaquillais le soir (je ne me maquillais pas tous les jours, et j'ai commencé le FDT durant mon année de 1ère). De plus, je l'ai toujours nettoyé avec des savons pour le visage, et je traitais mes boutons avec une crème.
    Aujourd'hui que j'ai passé ma phase acnéique, je n'ai que des petits boutons d’hormones. Mais j'ai rajouté des phases à ma routine : crème du nuit tous les soirs, et une fois par semaine gommage/masque.
    Je vois clairement la différence :)

    Bisous

    RépondreSupprimer
  8. Hey salut ! :) ta santé et celle de tes enfants sont toujours en progrès ?

    J'ai beaucoup aimé cet article ! En effet, comme d'autres l'ont mentionné, on dirait que tu racontes une petite histoire, TA GRANDE HISTOIRE même ^^.

    J'ai un rapport assez difficile avec ma peau également.. Je ne te cache pas que j'ai été assez tranquille avec ma peau durant mon adolescence mais que depuis à peu près un an je suis choppée un bel acné :/. J'ai décider il y a 5 mois d'aller voir un dermato et elle m'a prescrit le traitement tetralysal (un cachet par jour et interdit au soleil..) et depuis ça va nettement mais NETTEMENT mieux, je revis !! Plus obligé de passer une demi heure sur mon teint ^^ Et ma belle soeur le prend aussi. Elle en est très satisfaite aussi alors que ça fait 10 ans qu'elle galère avec ça..
    J'espère peut être t'aider :)
    En attendant, tu as raison d'accepter et d'en prendre soin. C'est le mieux que tu puisses faire.

    Tu as testé quoi comme produit de la marque demak'up ? Parce que (à part si j'ai mal lu) tu ne nous as pas conseillé de produit en particulier.

    Et, pour finir, puisqu'on parle de peau, je trouve que tu as un teint resplendissant sur la photo avec la fleur :). Elle m'a l'air bien plus nette que lorsque j'avais commencé à te suivre !

    Je t'envois des bisous Melissa

    Anaïs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ecoute j'ai RDV aussi chez le dermato, j'y vais en Avril, je lui demanderai ce qu'il pense de ce traitement dont tu me parles. Mais bon, pour l'avoir vu juste avant de tomber enceinte, je sais que c'est un problème hormonal, donc je vais sans doute avoir droit au traitement hormonal. La suite au prochain épisode ! Bises ma belle

      Supprimer
  9. Coucou Melissa ! j'espère que tu vas bien ainsi que toute ta petite famille !
    j'ai toujours été tolérante avec ma peau, je n'ai jamais eu d'acné, simplement des petits boutons à l'adolescence et maintenant ça se manifeste quand je mange mal.

    Je lui fais des masques régulièrement (celui de sanoflore Aqua magnifica est géniale pour les peaux sensibles, l'argile est trop agressive pour moi). Et quand je fais mon bains d'huiles pour cheveux, je masse mon visage avec le reste (mélange d'huile de ricin, macadamia, coco, jojoba...bref tout ce qui traine(nt?) et ça fait la peau toute douce !!!

    De plus, lorsque je me maquille je tiens à faire un teint totalement bio (crème de jour, FDT, anti-cerne...) j'ai commencé à faire mon teint en terminale et j'ai remarqué une nette amélioration de mon grain de peau quelques temps après.

    Ca fait plaisir de te lire ( j'ai vraiment hate de lire ton livre, l'histoire promet !!!)

    Bisous !

    Salomé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé bien, bravo ! Tu sais prendre soin de ta peau, moi j'aurais mieux fait d'adopter une routine plus douce plusieurs années plus tôt, je lui ai mené la vie dure trop longtemps... il vaut mieux la chouchouter, c'est sûr ! Bises Salomé !

      Supprimer
  10. Coucou ma belle !
    Ah la la les histoires de peau... elles auront notre peau ! ;) Mais tu as raison de voir le verre à moitié plein plutôt que vide. Perso, cela fait un bout de temps que j'ai fait une croix sur la peau parfaite (qui n'existe pas). J'arrive même à sortir sans maquillage malgré ma rosacée qui provoque jolis boutons rouges et plaques (de la même couleur). Je me dis que les gens s'en fichent royalement de ma peau et puis ils en ont vu ou en verront bien d'autres.
    Après, c'est sûr qu'il y a des jours où j'en ai vraiment marre et je pense que c'est ton cas aussi. J'ai moi aussi goûté à la jolie peau pendant ma grossesse et bon sang, c'était trop chouette. Chouette quand on se regarde dans le miroir et chouette à maquiller !! Mais bon... Faut bien se faire une raison.
    Et je ne sais pas si c'est pareil pour toi mais depuis que j'ai accepté ma peau telle qu'elle est, avec ses imperfections, et que je ne lutte plus à grands renforts de crèmes et soins en tous genres, et bien je la trouve beaucoup moins abîmée. A trop s'agacer dessus, je crois qu'on ne fait qu'empirer les choses (et c'est pourtant ce que j'ai fait, comme toi, pendant des années avec les nettoyants hyper décapants). :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui... je me souviens bien de tes histoires de rosacée, ma belle, je sais quelle galère c'est pour toi ! Mais comme tu le dis, mieux vaut s'accepter telle que l'on est, après tout on n'a qu'une peau, et c'est la notre, pas celle de la voisine, ni des mannequins photoshoppés, alors, autant faire la paix avec !

      Des bisous ma Lucie ! (Et merci pour tes petits mots, ça me fait toujours tellement plaisiiiiir !)

      Supprimer
  11. Coucou Melissa, je suis une grande admiratrice de ton blog ainsi que tes vidéos, c' est toujours agréable de te voir. Petite question, j' ai bientôt 26 à ans et j' aimerais savoir si tu pouvais me conseiller au sujet d' un type de crème, faut il que je passe à une crème anti age ou pas? Gros bisous et j' ai hâte que ton livre sorte hihi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ecoute, je ne suis pas dermato, mais j'ai toujours entendu dire qu'à partir de 25 ans c'est bien d'utiliser un anti-âge, voire même plus tôt. Perso ma routine parfaite, c'est la crème de jour Avoir 20 ans de Fun'Ethic le matin, et le soir je mets un sérum anti-âge (Fleurance Nature) + une crème anti-âge, toujours Bio. Je ne sais pas si ça marche vraiment mais en tout cas ça évite à ma peau d'être déshydratée ou sujette ou ridules de sécheresse ;-)

      Supprimer
  12. Hello Mélissa ! Ton article est un peu révélateur de ce que je ressens également... Grasse, sèche, sensible, acnéique, mixte, je suis passée par toutes les étapes, et je n'ai toujours pas terminé j'imagine (pas encore de grossesse ! ^^). J'en prends beaucoup plus soin qu'à l'époque, tout comme toi, je ne sors jamais sans crème hydratante, et j'applique un sérum la nuit. J'ai exactement les mêmes cotons que toi, que j'utilise depuis bien 2 ans. Ils sont parfaits, que dire ! Il faut s'accepter telle qu'on est, oui... Je "triture" moins ma peau, j'attends que ça passe, et comme tu dis à 25 ans, elle devrait bien finir par se calmer (Oh espoir ^^).
    PS = Je trouve également que le mannequin a un fort air de Meredith ! :).
    Merci pour ton article !

    RépondreSupprimer
  13. J'ai adoré ton article j'ai l'impression de me retrouver dans ton récit. J'ai surtout adoré ce passage ''Je m'amuse à comparer ma peau à la rose capricieuse du Petit Prince : elle n'est pas fragile, elle est délicate.'' et c'est vrai que dit comme ça je l'aime plus ma peau. Alors merci

    RépondreSupprimer
  14. Je suis plutôt tolérante avec ma peau je la laisse vivre comme elle le sent même si ça veut dire avoir des petits boutons par moments, je suis entraînée maintenant et je sais camoufler tout cela, et surtout "vivre avec"! ^^
    La pub est vraiment sympa! Par conte j'ai eu un échantillon de la lotion tonique de sanoflore (au début du post) mais elle m'a littéralement brûlée la peau! J'avais un œil gonflée tellement elle a détestée, c'était tellement bourré d’alcool ce produit! (ça sentait hyper fort!)
    Bisous!

    RépondreSupprimer

Je lis absolument tous les commentaires, même si je ne peux pas forcément répondre à chacun d'entre eux - malheureusement. NB : il n'est désormais plus possible de commenter en "anonyme" (pour commenter, il faut juste créer un compte Google, c'est gratuit). De plus, les commentaires empreints de méchanceté gratuite / haineux / racistes - et j'en passe - ne seront pas publiés. Peace !