Onglets-menu

lundi 8 juin 2015

Les Mots


Loin de moi l'idée de dérober quoi que ce soit à Sartre (bien que je ne l'apprécie guère, pour ne rien te cacher), mais ce titre est le plus approprié que j'aie trouvé.

Il y a quelques temps, dans une Foire Aux Questions (ici), mon amie Sandrea révélait à bon nombre d'entre vous ma passion première : l'écriture. Depuis, c'est par dizaines que je compte les messages à travers lesquels on me demande le titre de mon livre et où l'on peut le trouver. Je te répondrai de suite que je ne souhaite pas partager ces informations, puisque ce roman a été publié à peu d'exemplaires et à compte d'auteur, que l'histoire qu'il contenait était trop mièvre et liquoreuse pour que j'en sois fière des années plus tard, mais que, de surcroît, il a été publié avec mon nom de famille dessus - si donc, toi aussi, tu te posais ces questions, tu as désormais les réponses. On ne peut plus le trouver.

Je ne te cacherai pas que ce flot d'interrogations m'a mise un peu mal à l'aise, puisque que je ne souhaite en aucune façon être associée à ces YouTubeuses beauté populaires qui se voient publiées dans de grandes maisons, vendant des centaines de milliers d'exemplaires d'ouvrages - aux contenus pourtant clairement éloignés des romans de Fred Vargas ou de Patrick Süskind. Car mon amour pour l'écriture a toujours été en moi, bien avant le blogging, bien avant les vidéos, bien avant Zoella et EnjoyPhoenix.

C'est donc de cela dont je vais te parler, parce que j'y songe depuis des mois, sans trouver d'occasion appropriée pour poster à ce propos. Aujourd'hui libérée d'une catégorie beauté un peu trop restrictive, je te livre mon ressenti d'amoureuse des mots, puisqu'ils feront à jamais partie intégrante de ce que je suis, de celle que j'étais, de celle que je serai. Oui, bien avant le maquillage, bien avant les cosmétiques, et même bien avant de découvrir les joies de la maternité, cette chose plus ancienne, plus profonde et plus intime avait déjà pris possession de moi.



Irrépressibles, tantôt violents, tantôt mélancoliques, s'échappant de mon esprit pour s'inscrire sur le papier parfois même sans que je ne puisse les maîtriser : les mots ont toujours été ma drogue, mon adrénaline. Toute petite déjà, cet attrait pour l'écriture m'avait envahie, et tandis que j'apprenais à peine à écrire, quantité d'histoires se mettaient à fleurir dans mon esprit, le remplissant tant et si bien que je ne pouvais réprimer le besoin de saisir mon stylo plume pour remplir les pages de mes cahiers.

Si ma passion pour les mots débuta avec la création d'univers enchantés, colorés et scintillants, le temps passant - et l'innocence naïve de mes jeunes années s'éclipsant - je finis par laisser mes phrases basculer dans un décor bien différent. Mes états d'âme d'adolescente, parfois fatalistes, souvent meurtris, donnèrent naissance à des textes moins poétiques et surtout plus bruts, plus sombres. Il ne fait aucun doute que mes mots ont toujours été influencés par mes sentiments. De la joie mêlée d'insouciance de mon enfance, en passant par les pensées troublantes et désenchantées d'une vie d'adulte prématurée, ce que j'ai écrit, peu importe que quelqu'un l'ait lu ou que je l'ai gardé secret, a toujours reflété une partie de moi, même dans les récits les plus fictifs.


C'est un morceau de mon coeur, une partie de mes souvenirs, de mes déceptions, de mes terreurs mais également de mes rêves et espérances, qui s'est toujours cachée derrière mes mots. Toutes ces émotions, je les vis puissance mille. Je ne sais pas faire dans l'équilibre, la balance des sentiments est toujours bien tranchée chez moi. J'ai beau y travailler, quand je suis heureuse, c'est proche de l'euphorie. Quand j'ai peur, c'est proche de la terreur. Et quand je suis triste, hé bien... tu as compris. Face à cette sensibilité exacerbée, je n'ai jamais trouvé d'autres échappatoires que l'écriture et les bras de mon mari. Je ne te cacherai pas qu'avoir fait la connaissance d'un homme qui me comprenne si bien a largement contribué à mon bien-être, et que c'est grâce à lui qu'aujourd'hui je peux dire que je suis épanouie et comblée de bonheur.

Cependant, les longues et tumultueuses années passées avant de faire sa connaissance ont manifestement assez ébranlé mon esprit pour ancrer le besoin d'écrire si profondément en moi, que même lorsque je vais très bien, les mots me manquent. L'écriture, c'est un refuge, une façon bien personnelle de transformer mes états-d'âme (souvent perturbateurs) pour mieux m'en séparer, pour m'en libérer. Mais ils sont également une drogue, une addiction, qui crée un besoin lorsque j'en suis privée trop longtemps.



C'est vrai, je suis une épouse et une maman comblée désormais, et j'ai même la chance d'avoir un job rêvé, puisque j'ai le blog et je vous ai, vous. Cette vie de femme-maman-blogueuse est on ne peut plus gratifiante et agréable, loin de moi l'idée de me plaindre à ce propos, c'est tout à fait passionnant. Mais il y a toujours ces périodes où les personnages d'un roman que j'ai commencé sans jamais réussir à boucler (je l'ai mis en standby à la naissance de mon aîné), semblent ressurgir de nulle part, s'affichant devant moi comme des bambins laissés seuls sur le quai d'une gare tandis que le train de ma vie à moi s'élance si vite et si loin que je ne peux faire marche-arrière pour les rejoindre.

Pourquoi les avoir laissés de côté, me diras-tu ? Parce qu'écrire est de loin l'activité la plus chronophage qui soit. Parce que quand je commence, je ne peux plus m'arrêter, au risque d'éprouver une frustration dévorante qui me plongerait dans une mauvaise humeur chronique. Parce qu'écrire un roman, ça implique de reprendre, relire, encore et encore. Parce qu'en brave perfectionniste que je suis, j'ai toujours demandé à un tiers (et pas n'importe quel tiers, n'est-ce pas, Alain ?) de repasser derrière moi pour fouiller, dénicher la moindre faute de frappe, de ponctuation ou de français, les répétitions, les incohérences, les erreurs en tout genre. Bref, écrire, c'est facile, bien écrire, c'est autre chose : ça demande du travail, et surtout, beaucoup, beaucoup de temps. Tellement de temps que lorsque je pouvais me payer le luxe de ne consacrer mes journées qu'à mes romans, elles commençaient tôt et se terminaient (trop) souvent au milieu de la nuit. Luxe qu'avec deux enfants en bas âge, je ne peux plus m'offrir, puisque maman doit tout de même être un minimum d'attaque pour assurer les journées - et les nuits de bébé.


Alors, peut-être suis-je à moitié folle - voire totalement par moment - pourtant, ces personnages, il m'arrive de les voir là, abattus, le regard désespéré, s'éloigner de moi à toute vitesse, m'infligeant une culpabilité semblable à celle que j'éprouverais en abandonnant mes enfants. Il y a ces moments où je me sens indigne d'avoir su écrire un jour, de leur avoir créé un monde, de les y avoir projetés dedans avec une multitude de problèmes et d'oppresseurs, puis de les y avoir laissés brutalement sans solution, sans point final, sans moi.

Bien sûr, je les ai "abandonnés" pour me consacrer à ma vie de famille, la vie réelle, celle qui compte le plus. Et si ces courts instants de culpabilité à l'égard de mes romans inachevés m'apparaissent de façon aléatoire, s'ils ne sont projetés devant mes yeux que la nuit ou les rares fois où je me retrouve seule avec moi-même, il n'empêche qu'ils sont là. Que les mots, bouillonnant dans mon esprit depuis des années à présent, ne s'éclipsent pas, mais que, bien au contraire, leur voix se fait plus forte jusqu'à m'assourdir quelques secondes, le temps que je prenne conscience que peu importe mon emploi du temps déjà surchargé, il faudra que, tôt ou tard, je me replonge dans les méandres de mon imaginaire, pour ajouter à ces nombreux chapitres ceux qui viendront boucler la boucle.


En fin de compte, je sais que le jour viendra, sans doute quand mes deux bambins partiront à l'école avec leurs petits cartables sur le dos, où je me retrouverai de nouveau face à mon écran, face à ces lignes en suspens, face à ces deux êtres créés de toutes pièces par la jeune femme que j'étais il y a quelques années, face à eux qui m'attendent, là, inlassablement, sur le quai de la gare.


GoldenWendy

139 commentaires:

  1. Que de jolis mots! J'aime beaucoup la tournure que prend ton blog, ça valait bien un premier commentaire après des mois et des mois de lecture silencieuse.
    Qui sait, peut-être qu'un jour tu nous annonceras la sortie de ce roman?
    Bonne journée,
    Mathilde

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui sait ? Je l'espère de tout coeur mais il faudrait déjà que je trouve le temps de le terminer... et c'est pas gagné avec les deux petits gnomes à la maison ^^ Bises Mathilde et merci !

      Supprimer
  2. Coucou Melissa,

    Je vais me répéter mais tu as une prose sublime, tu arrives à nous livrer ton ressenti de manière si émouvante ? Joli ? Je ne trouve pas les mots pour le décrire.

    Même à travers tes articles beauté ton amour pour l'écriture se faisait sentir, je suis vraiment contente de pouvoir te lire dans une autre catégorie maintenant une catégorie où tu peux te libérer et écrire ce qu'il te passe par la tête.
    Je comprends ta frustration d'avoir abandonnée tes personnes, je ne le sais que trop bien le perfectionnisme est autant un défaut qu'une qualité. Je comprends que trop bien que quand tu commences à écrire tu ne peux plus t'arrêter, je t'avoue ma prose est horrible, je ne sais pas faire de belle phrase pleine d'émotions etc ou sauf peut être dans une lettre mais par contre j'adore lire si bien que quand je commence un livre je m'arrête pas tant que je ne l'ai pas fini ce qui me provoque bien des nuits très courtes haha, ça explique aussi pourquoi j'adore te lire, je suis sur que tu es une très bonne romancière.
    (D'ailleurs me demande pas pourquoi mais j'ai rêvé cette nuit que tu écrivais des contes pour enfants hihi )
    J'espère que cette catégorie va te permettre de moins culpabilise d'avoir laissé de coté ton roman, que tu vas pouvoir retrouver un peu plus ta passion.

    En tout cas, tu as été mon plaisir de la journée, je sais pas comment mais tu as réussi à me déstresser avant le début de mes partiels.

    Continue encore et toujours t'écrire

    Gros bisous
    Barbara

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, des livres pour enfant, vraiment ? Pourtant je ne pense pas du tout être douée dans ce registre-là ^^ Merci encore une fois à toi pour ce joli message en tout cas, je suis tellement contente de pouvoir partager un peu plus de "moi" à travers cette nouvelle catégorie !

      Des bisous ma belle <3

      Supprimer
    2. Oui je te jure, mon cerveau endormi a du faire le lien avec tes bout de chous et ta passion pour l'ecriture et ça a donné ça xD

      Je suis contente aussi pour toi on sens que ça te fait plaisir d'écrire et de nous partager ta passion, j'ai hate de lire la suite. Tu peux etre fiere de ce bel article !

      Bisous ♡

      Supprimer
  3. Wouah ton article c'est une tuerie.
    C'est vraiment très très bien écrit et on retrouve vraiment l'amour que tu portes à l'écriture.
    Ça change vraiment des articles précédent mais j'adore, comme tu disais dans ta dernière vidéo, il faut savoir changer.
    Je te l'avais déjà dit aussi pour l'article sur le château d'Issembourg. Ça fait vraiment beaucoup de bien de lire ça plutôt que de rester toujours dans la beauté et la cosmetique.
    J'ai vraiment adorée, j'ai hâte de lire tes prochains posts, ça promet de grande surprise 😃.
    Et puis le jour ou t'es petits bébés iront à l'école, ça serai avec plaisir de lire tes ouvrages laisser de coter pour t'occuper entièrement de tes enfants.
    Je te fais d'énorme bisous ainsi qu'à tes 2 petits bout'chou 😘😘💞💞

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis trop contente de lire des commentaires comme le tien, merci pour ce joli accueil que tu souhaites à ces mots ! J'espère aussi que je pourrais me remettre à bûcher mes livres à l'occasion... Bisous Sam !

      Supprimer
  4. Coucou Mélissa!

    J'espère que tu vas bien. C'est un très joli article que je lis la :) on sent ta passion pour l'écriture à travers tes mots (euh oui c'est un peu bizarre dit comme ça ^^).
    Mais, en effet, je pense qu'avec deux enfants encore à la maison plus le blog et les vidéos, c'est presque impossible de trouver du temps pour écrire.. mais si c'est quelque chose qui te plaît vraiment (et je crois comprendre que c'est le cas ^^) tu te remettras forcément un jour à écrire et t'évader.. En attendant, même si je pense que cela n'a rien à voir, écrire sur ton blog doit un peu calmer ta soif de l'écriture :).
    Je vais finalement te répéter ce que je te dis depuis le temps que je te lis : tu fais ça tellement bien et tes articles sont hyper fluides et agréables à lire ! Je te tire mon chapeau (haha expression de vieille :p) et j'espère un jour, lire un de tes bouquins !

    Bisous Mel ❤ et bon Lundi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère vraiment que je pourrais "bientôt" me remettre sur mon roman mais c'est pas gagné pour le moment, c'est sûr ! Merci beaucoup Anaïs <3

      Supprimer
  5. Comme cela fait plaisir de te retrouver petite maman! J'espère que la petite famille va bien?

    Et comme c'est émouvant de lire ces mots! On sent la passion, la force, une envie déchirante et profonde! Elle ne fait que sommeiller c'est évident!

    J'aime énormément écrire aussi et l'envie de finaliser des romans, des livres de partages d'expérience me taraude de plus en plus souvent! J'ai aussi démarré des choses...
    Dans mes études universitaires j'ai rédigé 2 mémoires, qui sont équivalents à l'écriture de 2 livres et j'ai adoré les moments où la passion nous emporte, tout est fluide mais j'ai détesté les moments de souffrance, de blocage parce que rien ne vient! C'est très prenant en effet et comme je prends du temps pour élever mon fils et lui faire l'instruction en famille, je retarde le moment, car tout comme toi ma vie de famille est prioritaire sur tout! Mais je sais que cela prend forme dans ma tête!

    En ce qui me concerne, j'écris pour transmettre des messages, du bien-être aux autres, c'est mon leitmotiv! J'ai tellement été surprise et touchée de voir la réaction des gens qui lisaient mes écrits, je n'en revenais pas et j'ai très envie de recommencer du coup! J'ai aussi participé à un atelier d'écriture et j'ai adoré découvrir tout ce qu'il y a en moi!

    Bref, Mélissa je suis convaincue tout comme toi qu'un jour tu t'y remettras!

    Pour ce qui est des "petits" livres tout simples des blogueuses qui sortent en ce moment, je pense que ce n'est pas comparable, mais dans un autre style c'est sympathique pour ce que j'ai pu en voir et cela peut faire du bien à de jeunes ado. Chaque style a sa place et c'est à chacun d'aller vers le genre de livre qui lui convient, il en faut pour tout les goûts.

    J'adore tout autant lire qu'écrire et j'aime de beaux classiques, des romans contemporains bien menés, des romans historiques mais aussi la chick-lit, la new adult qui me font passer de bons moments aussi! Il n'y a pas de genre méprisable, le tout c'est que cela soit fait avec le coeur et dans un soucis de partage!

    Bisous Mélissa

    PS Dans un tout autre propos, "hors sujet", je l'avais dit dans un de mes messages qu'ils se trompent toujours sur le poids du bébé avant la naissance! LOL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On va bien merci, mis à part les deux bambins qui me traînent une saleté de rhinopharyngite depuis loooongtemps maintenant =S Les joies des changements brutaux de température ! Je comprends trop bien la frustration de laisser ses écrits en plan, mais c'est sûr que les enfants doivent passer en premier, la vie de maman est le 1er job à honorer =)

      Quant aux livres des blogueuses qui sortent en ce moment, je n'ai absolument rien contre, effectivement il en faut pour tous les goûts. Je ne souhaite juste pas qu'on mette mes écrits dans le même sac, si je puis dire, parce que ce n'est pas du tout la même chose dont il s'agit.

      Des bisous (et bravo pour ton pressentiment sur le poids de bébé, du coup !) <3

      Supprimer
  6. Bonjour Mélissa!

    Quel article!
    Je le trouve assez intime et d'un certain coté un brin "sombre", tu partages une part de toi, cette écriture qui est en toi et que tu ne peux pas laissé s'exprimer à sa guise (pour le moment). Ces personnages créés, l'histoire autour d'eux ne va t'elle pas etre modifiée avec ton expérience de vie par rapport au moment où tu les as imaginé?

    Je rêve d'écrire un roman mais je me suis dit qu'il fallait que j'ai un peu plus d'expérience dans ma vie pour que j'y mette une veritable contenance, j'ai grand nombre de cahiers, carnets remplis, seulement des débuts, rien d'assez "costaud" en mon sens.

    En tout cas cet article me touche et la "tournure" que ton blog prend me plait énormement.

    Est ce que tes articles écriture vont te permettre de te remettre à ecrire doucement? J'ai hate de voir le prochain je me demande bien ce que ca va être.

    Bizz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, c'est plus sombre, parce que c'est dans le "sombre" que je me complais le plus à écrire, c'est bizarre, je sais ! Enfin là c'est encore très light par rapport au contenu de mes romans... Ca donnera à réfléchir à celles qui pensent que j'ai l'air trop heureuse pour que ce puisse être vrai ^^

      Pour répondre à ta question, en fait je ne me suis jamais arrêté d'écrire, je ne peux pas m'en empêcher et j'ai des journaux, des cahiers et du papier à lettre à la maison, tu sais. Mais ce que je voudrais vraiment reprendre, c'est mon roman, et ça, c'est pas pour tout de suite ! Il me manquerait bien 10h/jour pour pouvoir dire que je m'y remets sérieusement =S

      Bises !

      Supprimer
  7. Coucou Mélissa,

    Ah j'avais tellement hâte de lire cette partie de ton blog "word", tu aimes écrire, ça se voit, ton amour pour l'écriture se ressent à travers mon écran, j'aime beaucoup cette facette de toi que tu nous laisse un peu découvrir, c'est chouette de voir ton blog évoluer, tout comme toi, et je te comprends à travers ces lignes, quand tu dis "abandonnés", tu te consacres à ta famille pour ne rien regretter et qu'il faut du temps pour s'occuper de sa famille justement, et que oui quand on a une passion on y revient, même si c'est dans quelques années...
    J'aime les mots, écrire, la poésie, mais par dessus tout j'aime le dessin, plus jeune je passais quasi tout mon temps sur mon papier blanc avec mes crayons au bout des doigts, maintenant j'ai mis cette passion entre parenthèse, et j'y pense très régulièrement, je me créée des croquis dans ma tête, voire même des centaines et comme toi j'y retournerais un jour, quand je ne sais pas, j'ai ma petite famille et c'est le plus important,

    Merci
    Bisous
    Sophie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé oui, les enfants sont la priorité et apportent aussi beaucoup de bonheur, mais ce n'est pas la même chose. Nos passions sont souvent un peu "égoïstes" et chronophages, et c'est bien normal de "s'oublier" un peu pour prendre soin de sa famille, je crois. Mais comme tu dis, on y reviendra toujours, tôt ou tard ! Bisous Sophie !

      Supprimer
  8. Waouuuuh !!! Commencer la semaine avec un tel texte ... c'est merveilleux pour les yeux...
    Mélissa, je pense qu'il y a vraiment quelque chose entre toi et les mots... un amour passionné, une histoire avec un grand H et je dois avouer que je suis assez fière d'être tombée sur ton blog par hasard un jour où je ne savais pas trop quoi de ma journée...
    Je suis une "mangeuse de livres", je dévore les romans comme quelqu'un pourrait dévorer une tablette de chocolat... J'espère qu'un jour, tu seras vraiment publiée parce que tu es l'une des bloggeuse/Youtubeuse qui le mérite vraiment ...
    Je n'ai rien contre EnjpyPhoenix mais je préfère investir mon argent dans l'achat d'un VRAI roman, un VRAI auteur plutôt que dans un livre bâclé ou sortit juste parce que la personne surfe sur une mode Youtubesque !
    Mon choix ne plaira pas à tous le monde mais c'est ainsi... Être auteur n'est pas donné à n'importe qui et tu fais partie de ceux qui mérite largement d'être publiée.
    Félicitation encore pour tout et à bientôt.
    Chacha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihi, vive le hasard qui t'a amenée ici, effectivement =)

      A propos du livre de Marie, je n'ai rien contre, personnellement je crois qu'elle a eu raison puisque ça semble aider beaucoup de monde, des ados principalement. Mais je ne tiens juste pas à être associée à ce phénomène de "la YouTubeuse qui se met à écrire un livre". J'écris dans un autre registre.

      Je ne sais pas si j'aurai la chance de voir mon livre en librairie un jour, mais c'est mon rêve de gamine, depuis des (dizaines) d'années. L'avenir nous dira si c'est réalisable ou pas, pour le moment je pouponne et c'est déjà bien =)

      Bisous <3

      Supprimer
  9. Wooow ! Je suis super contente de lire un article où tu peux montrer ta maitrise des mots, ta passion ! C'est vraiment magnifique et touchant à la fois ! J'avais hâte de découvrir ta partie "words" et je ne suis pas déçue ! J'ai découvert tes vidéos et ton blog très récemment, et j'ai été vraiment surprise de voir que nos neurones étaient à l'unisson sur un certain nombre de choses, mais surtout sur l'écriture ! Je comprends à 200% ton ressenti sur les émotions, moi-même ayant été attrapée par les mots très jeune. J'espère que tu pourras rattraper très rapidement tes personnages, c'est frustrant de devoir laisser des idées qui nous trottent dans la tête sans jamais pouvoir les mettre sur le papier ! Les petits carnets où on peut tout noter sont très utiles dans ces moments là lol
    Merci pour ce bel article à très vite :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie que tu ne sois pas déçue ma belle =) De rien en tout cas, je me suis fait plaisir en écrivant ce post, ça fait du bien !

      Supprimer
  10. Les Mots me manquent pour te dire : c'est beau.
    Hâte de rencontrer tes enfants abandonnés au quai de gare de ta vie de maman.
    Mimim

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Il va falloir attendre pour les rencontrer, pour le moment j'ai deux petits gnomes à m'occuper, et tu es bien placée pour savoir à quel point je les aime et je compte m'en occuper au maximum. Une chose à la fois, et qui sait, un jour, dans un ou deux ans...

      Bisous !

      Supprimer
  11. Très joli article pour commencer cette catégorie prometteuse, tu sais jouer avec les mots, et on sent que tu écris avec ton coeur :)
    Bonne semaine. Bisous

    RépondreSupprimer
  12. Whoua!!!!!!! Je suis abasourdie !!!! Tu sais Mélissa j'ai une vrai passion ..... Pour la lecture , et j'ai toujours pensée qu'il y avait des gens qui ecrivent pour ecrire et des ecrivains qui laissent leurs emotions et leur incroyable talent pour manier les mots, dicter leur plus beau recit en transmettant a leur lecteur ces emotions qu'ils ne peuvent contenir !!! Pour moi tu fait parti des vrai ecrivain qui ne font pas qu'ecrire mais qui transmettent et la on en a un magnifique exemple !!!!!!!! je ne sais pas si j'ai reussi a me faire comprendre mais je suis .............. Bouche bee par se que j'ai lu !! Continu autant que tu le peux je serai une de tes nombreuses lectrices fidele !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, que c'est gentil ! Merci Morgane, je suis flattée par ton message, et crois-moi, même si ce n'est que par quelques posts de temps en temps, je ne compte pas arrêter d'écrire, ma belle =) Des bisous <3

      Supprimer
  13. Très beau texte, mon rêve a toujours été de devenir écrivain, me manque le talent, mais j'ai toujours adoré écrire, raconter des histoires depuis mon plus jeune âge.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Claire ! N'hésite pas à écrire, c'est en forgeant qu'on devient forgeron ;-)

      Supprimer
  14. Coucou Melissa,

    Quel magnifique texte! Tu as vraiment du talent pour écrire. Moi qui n'aime pas lire sur un écran, tes articles je les dévore. Et celu-ci est magnifique, voir trop court à mon goût. Cette passion dévorante que tu décris, j'ai la même en musique, étant pianiste. Mais je manque de temps pour jouer, et j'ai l'envie de jouer rien que pour moi, alors forcément quand le piano est dans le couloir c'est pas top pour jouer pour soi. Alors ce manque je le connais bien :)

    En tout cas, tu manies les mots de façon incroyable, et cette nouvelle catégorie sur ton blog est prometteuse.

    J'adore réellement le fait que ton blog soit un peu plus diversifié. Au final, il te ressemble plus, cet amour pour l'écriture tu l'as plusieurs fois citer dans tes articles, et il se lit également dans ta façon d'écrire. En bref, j'adore ta nouvelle catégorie.

    Bon lundi,
    Lauriane

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, les passionnés rêveront toujours d'avoir une pièce vide et 10h de + par jour pour se consacrer à l'objet de leur passion, n'est-ce pas ? Je suis heureuse de voir que tu apprécies ce nouveau pan de mon petit univers en tout cas. Des bisous Lauriane <3

      Supprimer
    2. Oh oui rester enfermer toute la journée c'est top ça :) bisous Melissa.

      Supprimer
  15. De quoi commencer sa semaine en beauté ! J'ai beaucoup aimé ton texte et comment tu exprimes tes sentiments .. Je trouve ça vraiment formidable cette relation que tu as avec les mots, avec l'écriture. ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ma jolie <3 Ca me va droit au coeur <3

      Supprimer
  16. Coucou Mélissa,

    J'ai attendu cet article et je l'ai beaucoup apprécié.

    Je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi. Tu écris bien, c'est indéniable. Mais il est facile de bien écrire, dans le sens technique du terme. L'orthographe, le vocabulaire, la grammaire nous font bien écrire. A ce titre, j'ai la prétention de savoir moi aussi bien écrire.
    Ce que toi tu sais faire, et qui là, me dépasse complètement, c'est que toi, tu écris avec le coeur. Tu es capable de retranscrire tes sentiments avec tant d'exactitude que j'ai aussi l'impression de les ressentir. Tu es capable de laisser tes inhibitions de côté pour te livrer, entièrement et réellement à tes lecteurs.
    Plus que l'écriture en elle-même, c'est pour ça que tu écris si bien.

    J'espère un jour être capable de laisser s'exprimer mes sentiments, sans auto-censure, sans me mettre des barrières qui font qu'il n'est pas juste impossible pour moi de me livrer, mais qu'il est même difficile pour moi de penser sans me brider.

    Tu as une écriture débridée, instinctive, et si touchante.

    Je lirai donc avec joie le reste de tes articles, peut-être me redonneras-tu goût à la lecture, loisir auquel je n'arrive plus à me consacrer.

    Je te fais des milliers de bisous!

    A mercredi. Et bravo!

    Ps: Je ne peux pas relire mon commentaire pour des raisons obscures, je m'excuse d'avance s'il contient des fautes!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oulalah, quelle sens de la perspicacité ! Quelle analyse tu me livres là ! Je suis gâtée d'avoir des abonnées telles que toi qui savent mieux que bien percevoir ce qui se trame dans ma petite tête =)

      Merci beaucoup pour ce message <3 Des bises !

      Supprimer
  17. Très bel article ! On sent ton goût et ta passion pour l'écriture.
    Justement, j'avais l'impression de lire un bouquin, un bouquin tellement prenant, que l'on ne veux plus (et que l'on ne peux plus) s'arrêter de lire, jusqu'à arriver à la dernière page et se dire "s'est déjà finis" ?
    Tu as un incroyable talent, alors même si tu ne peux pas l'exprimer entièrement pour le moment, n'arrêtes jamais d'écrire.
    Je pense sincèrement que tu as un don, et que tu es faite pour ça.
    Merci pour ce beau moment, j'ai hâte de lire tes prochains articles de cette catégorie, qui s'annoncent tout aussi beau.
    Et si un jour, tu publie ce roman laissé en suspens, j'espère être l'une des premières à l'avoir entre les mains, pour pourvoir le dévorer d'une seule traite !

    Passe une agréable journée, tout comme tu as contribué à la mienne.

    Floriane :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense être incapable de m'arrêter d'écrire, tu sais ! Quant à l'édition, j'ose à peine en rêver, pour tout te dire, mais c'est sûr que ça reste l'une de mes espérances de toujours alors... va savoir, peut-être que le temps me fera ce cadeau, mais pour avoir quelque chose à proposer à un éditeur, il faudrait déjà que je réussisse à trouver le temps de me replonger dans mon roman, et ça, c'est pas gagné pour l'instant :'( Heureusement que mes loupiots me comblent d'une autre forme de bonheur =)

      Bisous Floriane <3

      Supprimer
  18. Quel plaisir de te lire... Merci de nous livrer tout ça...
    Moi qui ne suis pas une grande adepte du make-up, je suis ravie de la nouvelle direction que prend ton blog, même si ce changement se dessinait de plus en plus clairement depuis un bon moment... Maintenant, c'est assumé, c'est identifié, et ça doit te faire un bien fou !
    Même si tes écrits du jour donnent à ressentir une grande mélancolie...
    Peut-être que l'écriture est comme une grossesse, mais que les personnages ont un temps de gestation bien plus grand....
    Bon courage pour la patience qu'implique cette double, voire triple vie (femme, épouse, mère, bloggeuse, écrivaine, amie...).
    Au plaisir de te lire à nouveau : je vais finir par attendre davantage ta belle prose que tes chouettes vidéos ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien Marion ! Ca me fait effectivement un bien fou de me sentir "libérée du blogging" ! Je te remercie pour tes encouragements, c'est vrai que j'ai une vie bien remplie et un (plusieurs) job muti-casquettes mais c'est d'autant plus formidable =) Des bisous ma jolie !

      Supprimer
  19. Coucou Melissa!
    J'avais hâte de découvrir cette nouvelle catégorie dans laquelle tu peux nous régaler de ta prose! Tu as beaucoup de talent, c'est fluide quand on décore tes lignes!
    Le monde de la beauté et de la maternité sont des mondes qui m'intéressent dans ma vie d'adulte, mais comme toi ma "vieille" passion remonte à bien plus loin, aussi loin que je m'en rappelle. Contrairement à toi je ne sais pas aligner 2 mots, mais je ne peux pas m'arrêter de lire! C'est ça qui est chronophage pour moi, heureusement que je suis insomniaque dans un sens, c'est plus facile de finir le livre que j'ai commencé (à moins que mes lectures m'ont rendues insomniaque.. qui de la poule ou de l'oeuf a été le premier?.. ).
    Bref je m'égare, merci pour tes jolis mots! Qui sait un jour tu éditeras le roman que tu n'as pas fini et je le lirai avec plaisir! En attendant je vais adorer profiter de tes billets sur le blog!
    Gros bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui sait, oui ? Un jour, je l'espère en tout cas ! Je rêverais de pouvoir un jour vous annoncer la "naissance" de mon roman, mais pour ça il va falloir attendre que je trouve le temps de m'y remettre plus sérieusement. Des bisous Anne-So' <3

      Supprimer
  20. Coucou mélissa je n'est pas pour habitude de mettre de commentaire je fait plutôt partis des abonné qui regarde aime mais ne commente jamais!! Mais cette fois c'est différent tu a toucher la corde sensible si je puis dire ^^. Je suis plus que fan de lecture cest une passion que jai depuis toujours à mon souvenir!! Et ta façon d'écrire vraiment tu nous transporte sincèrement ton article nous fait entrer dans ton monde et on ressent la frustration que tu a de laisser tes personnage fictif pour une vie de femme, de maman qui te comble de bonheur au quotidien!! Je te comprend car quand j'entame un livre qui me passionne cest avec une grande difficulté que je le ferme chaque soir ou chaque fois qu'il le faut... J'aimerai beaucoup savoir quel et ton auteur préféré ou et si tu t'es inspiré de celui ci ?? Pour ma pars Maxime chattam fait mon bonheur chaque fois voila merci de prendre le temps de partager tes passion avec nous et de lire mon commentaire bisous a toi et a tes trois bonheur du quotidien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton message, ma jolie ! Pour ce qui est de mes auteurs favoris, il y en a plein et dans une multitude de genres et d'époques (Süskind, Fred Vargas, Marc Levy (à ses débuts), et Nicholas Sparks, par exemple) mais aucun d'entre eux n'est réellement une inspiration pour mes propres livres. Je suis bien plus inspirée par la musique et mon propre vécu que par d'autres livres, en fait.

      Des bisous Anne-Sophie <3

      Supprimer
  21. Bonjour Mélissa,
    c'est la toute première fois pour moi que je te parle ici, en effet comme beaucoup d'autres je te lis discrètement sans oser vraiment venir commenter. Cependant, je souhaitais te laisser ce petit mot pour te dire combien ces changements sont chouettes et à quel point te lire est agréable, c'est reposant, et moi même adorant écrire, je pense que ce moment d'évasion ne peut que nous aider à oublier pour un court instant la folie qui nous entoure constamment. C'est une très chouette thérapie et je trouve ça très courageux de ta part de bien vouloir partager cela avec nous.
    J'espère que tout va bien pour toi et pour toute ta petite famille, je t'embrasse en espérant que tu puisses continuer de nous écrire d'aussi jolis articles tout en continuant de jongler avec tes si nombreuses activités de maman! Bisous Mélissa! <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi ne pas oser commenter ? Je ne mords pas, hein ;-)

      Je te remercie pour ce joli message en tout cas, Morgan, qui me touche beaucoup. Je vais effectivement essayer de poursuivre sur cette voie et de jongler avec mes différents jobs, hihi. Tant que j'y arriverai, je ne m'en priverai pas, promis =) Bises !

      Supprimer
  22. Tu es vraiment douée j'ai hâte de lire d'autres billets de ce genre et peut être un roman! Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Fanny ! J'ai hâte de vous représenter de tels billets =)

      Supprimer
  23. Coucou Mélissa! Que te dire? Cet article est tout simplement magnifique et ne fait que s'ajouter à la liste des choses que nous avons en commun. Moi aussi j'écrivais, oui au passé parce que depuis que je suis maman j'ai complètement arrêté. J'écrivais des nouvelles et des poèmes, d'ailleurs j'ai même remporté un prix quand j'étais en primaire! L'écriture c'était mon refuge et la lecture aussi d'ailleurs! Je dévorais les livres et écrivais à peine j'avais un peu de temps libre....j'ai bien essayé de reprendre l'écriture mais c'est comme toi. Quand j'écris j'ai besoin d'écrire TOUT ce qu'il me vient à l'esprit sans m'arrêter sinon j'avoue que c'est même moi qui refuse de terminer l'histoire. La seule personne à qui je faisais lire mes nouvelles c'était ma soeur, mes poèmes j'en étais moins jalouse et toute ma famille les a lu. D'ailleurs j'ai toujours le petit recueil de poèmes que j'avais écris lorsque j'étais au collège. Mes nouvelles par contre je ne sais pas du tout où elles sont...sûrement à la poubelle.
    Qui sait si un jour je me mettrai à écrire à nouveau.? En tout cas merci pour avoir partagé avec nous ton ressenti et tes émotions je ne peux que te comprendre. Je t'envoie d'énormes bisous et sache que tu es quelqu'un d'exceptionnel. Je le pense vraiment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a beaucoup de points communs, oui =) Je ne pense pas être exceptionnelle, mais ce qui est sûr, c'est que je suis une passionnée, tout comme bon nombre d'entre vous ! J'espère qu'on aura toutes les deux le loisir de nous consacrer de nouveau à nos mots quand nos bambins seront un peu plus autonomes =)

      Supprimer
  24. Ouh lala, comment ils sont jolis tes mots et quelle belle histoire émouvante !!! J'en avait presque la larme à l'oeil.
    Bravo et gros bisous.

    RépondreSupprimer
  25. Que dire après avoir lu ça, tu as utilisé tellement de mots qu'il n'y en a plus aucun qui me parait avoir assez de sens pour exprimer ce que je ressens. Merci de nous partager une partie de ce que tu gardes si précieusement c'st magique. Tu es merveilleuse ❤

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, désolée d'avoir chipé tous les mots =) De rien Anaïs, je suis heureuse que tu aies aimé ! Et non, je ne suis pas merveilleuse, je suis juste moi et je ne vous montre pas ma tête au réveil, sinon tu changerais vite d'avis ;-)

      Supprimer
  26. Je suis une grande consommatrice de livres, c'est une addiction que j'entretiens précieusement. L'écriture me touche, m'emporte, m'apaise, j'y suis particulièrement sensible. J'aime surtout les thrillers, qui sont pourtant à l'opposé de mon quotidien (et heureusement lol). Je suis femme, maman, salariée... et la lecture a sa place dans chaque instant de ma vie (la sieste ou la pause déjeuner et je dégaine un bouquin). En revanche les livres "effet mode" ne m'attirent pas du tout, je ne suis pas la cible tout simplement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci d'avoir partagé tes goûts avec nous, Katy ! Je vois que tu es dévoreuse de livres ! C'est une excellente addiction, il me semble ;-)

      Supprimer
  27. Bonjour Wendy... je rigole bonjour Melissa ! :) (ces commentaires du style coucou wendy je te suis depuis toujours, me font vraiment mourir de rire).
    Je te suis depuis tes premières vidéos, dans ta chambre orangée de Savoie, grâce à Sandrea.
    Je n'ai jamais regretté une seule seconde la curiosité qui m'a poussée à découvrir ton univers en cliquant sur le lien dans une de ses barres d'info.
    Je suis quelques "YouTubeuses beauté" (je mets des guillemets car je trouve le terme un peu réducteur, surtout pour ton cas), depuis un petit moment, ayant commencé par EnjoyPhoenix. Aujourd'hui, à 20 ans, ce monde me lasse énormément, je ne suis plus le public visé par la plupart de ces filles (que je respecte pour l'essentiel d'entre elles) et je n'ai plus vraiment de plaisir à regarder leurs vidéos.
    Pour autant, tu es et resteras une découverte formidable. Je ne suis jamais lassée par tes vidéos. J'aime énormément ta douceur, ton naturel, ta manière de parler, ton honnêteté... je te fais découvrir à toutes les filles qui ne supportent plus l'univers YouTube de la beauté pour leur dire qu'il reste des filles comme toi, Sandrea ou Audrey qui sont simples et naturelles, et qui sont toujours une parenthèse de bonheur dans un quotidien (étudiant + job pour ma part) chargé. Je regarde toutes tes vidéos même quand le sujet m'intéresse moyen parce qu'elles sont toutes agréables. J'ai attendu tes vlogs de grossesse avec impatience et intérêt même si je ne suis pas maman et qu'a priori je ne souhaite pas l'être, tout simplement parce que tu rayonnais et que c'était génial de te voir si heureuse. J'ai failli pleurer parfois devant tes vidéos juste parce que voilà, tu respires la joie, la sincérité, et avec tout ça, tu es magnifique (je ne parle même pas de tes yeux ou de tes cheveux qui me font baver hahaha).
    Je te suis donc depuis un moment, mais je suis, comme beaucoup je pense, une fidèle silencieuse. Je ne rentre jamais dans les polémiques, je me contente de te suivre régulièrement, et sur le blog aussi alors qu'initialement c'est un support avec lequel j'ai du mal.
    Aujourd'hui je te laisse ce commentaire parce qu'après tout je me dis que ça fait toujours plaisir d'entendre tout le bien ce que les gens silencieux pensent de toi et de ton univers.
    Pourquoi sous cet article? Parce que je m'y retrouve entièrement. J'ai 20 ans, je suis passionnée par les mots, les Lettres (je suis en prépa littéraire haha), et moi aussi j'écris quand je ne vais pas bien, quand je suis heureuse, ou juste j'écris parce que j'en ai besoin. Alors cet article, il m'a touchée. Il est beau, bien écrit, touchant et tellement sincère... bravo Melissa. Tu dois être dans la vraie vie une femme formidable, une épouse, amie, maman géniale. J'aimerais te connaître en vrai, tu as l'air d'être vraiment quelqu'un de bien ! :) tu es à ce jour une de mes plus belles découvertes bloggesques et YouTubesques. Je ne commente jamais du coup je condense ce que je pense dans un seul commentaire haha. Ton univers est vraiment chouette, j'aime beaucoup le fait que tu dépasses aussi l'univers de la beauté pour nous montrer qui tu es et tes autres passions. je continuerai à te lire et te regarder avec grand plaisir, car très sincèrement j'ai rarement vu une YouTubeuse comme toi (ou Audrey et Sandrea que j'aime aussi beaucoup).
    Je te souhaite le meilleur dans ta vie de tous les jours, et te remercie pour le temps que tu nous consacres.
    Agathe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, hé bien voilà, je pleure ! Bravo Agathe, tes mots à toi on su décrocher mes larmes. Je suis presque sans voix (enfin, sans mots, pour le coup), c'est tellement surprenant de lire tant de jolies choses à son sujet, même si je suis bien loin d'être aussi "formidable" que tu le penses, tu sais. Je suis criblée de défauts, simplement, ce n'est pas ce que j'aime le plus montrer, forcément ;-)

      Quoi qu'il en soit, c'est un véritable ravissement que de lire de tels commentaires, car ce que je retiens, c'est qu'avec mes amies Audrey et Sandrea, tu nous voies un peu "à part" et ça, ça me fait très plaisir, parce que je suis justement assez rebutée à l'idée qu'on me glisse dans le tas des "YouTubeuses", puisque je ne vis pas vraiment dans le même monde que la plupart d'entre elles.

      Tu as su entrer dans mon univers apparemment, et même si, j'insiste, je suis sans doute loin de l'image idéale que tu te fais de moi, je suis plus que comblée de compter parmi mes lectrices des personnes telles que toi.

      Merci encore pour ce commentaire qui aura éveillé beaucoup d'émotion en moi, Agathe. Je te souhaite plein de bonnes choses à toi aussi <3

      Supprimer
    2. Merci beaucoup d'avoir pris le temps de me répondre :) bien sûr tu as des défauts, nous en avons tous, mais tes qualités me plaisent tout simplement ;)
      Je pense que vous êtes "à part" dans ce que YouTube est devenu, et pour moi c'est vraiment quelque chose de positif.
      Ce n'est pas tant une image idéale, dans le sens où j'ai assez de recul pour comprendre que tu nous montres ce que tu veux bien nous montrer, mais ton honnêteté je sais qu'elle n'est pas feinte, ça se voit dans tout ton être :)
      Merci pour ta réponse, bon courage avec ton voisin pour tes petits loups ;) <3

      Supprimer
  28. Chère Mélissa,
    La magie des mots, c'est le pouvoir qu'ils ont de transformer nos idées en réalité. C'est grâce à des gens comme toi que je rêve et lis... Ces personnes qui, de par leur plume, font des autres des êtres un peu moins solitaires, un peu plus compris. Ces personnes qui donnent aux autres la possibilité d'exploiter leurs faiblesses pour continuer à avancer...
    Pour cela, merci !
    Je serais ravie de découvrir l'histoire de ces enfants, qui demeurent pour l'instant abandonnés près d'une gare...
    Un jour peut-être. Chaque chose en son temps.
    Vis ton bonheur, écris-le par la suite !
    Des bisous,
    Rose

    PS: Je serais aussi enchantée de découvrir les auteurs et livres qui, toi, te font rêver !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Rose, comment te dire ? "Vis ton bonheur, écris-le par la suite !" c'est sans doute l'une des plus jolies phrases que j'aie pu lire aujourd'hui ! Quant à mes personnages... oui, chaque chose en son temps ! Mais dès que je pourrais consacrer quelques heures à mes romans, je n'y manquerai pas !

      A propos des auteurs, je manque malheureusement cruellement de temps pour lire, mais je suis folle des romans de Fred Vargas, que je citais en introduction. C'est elle qui a écrit, entre autres "Pars vite et reviens tard", ce sont des polars d'une intelligence folle, et toujours avec des chutes incroyables !

      Des bisous ma belle et merci encore <3

      Supprimer
  29. Bonjour !
    Hum que dire après cet article ?! J'ai énormément aimé. Je dirai même plus : j'ai adoré (il existe un mot ou verbe plus fort que ça ?)
    J'ai toujours aimé lire. Et ici, lire autre chose que tes article de beauté (bien qu'ils soient géniaux aussi attention ! ), ça m'a... Comment dire... Fait un bien fou. C'est étrange comme sensation (je dois être tordue, excuse moi ! ).
    J'espère sincèrement (et de tout coeur) que tu continueras cette rubrique.
    Mais j'ai une question : cette nouvelle rubrique parlera de quoi en somme ? Des livres que tu as lu ? De quelques unes de tes pensées ? De quelques chapitres d'histoire que tu auras inventé ?
    Continue s'il te plait. fais nous rêver.
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh que oui, je vais la continuer cette rubrique ! Devant un tel enthousiasme, c'est impossible de faire une croix dessus ! J'y parlerai de tout et de rien, de mes états d'âme, de mes humeurs, d'un peu tout ce qui me passera par la tête, je ne compte pas faire de revues ou de chroniques sur tel ou tel livre, mais plutôt me livrer à vous d'une tout autre façon qu'en vidéo ou à travers des revues beauté. Bref, je ne sais pas encore en détail ce que ça contiendra, mais ce sera des mots, les miens.

      Bisous Julie !

      Supprimer
  30. Coucou Mélissa !

    J'ai adoré ton article !

    J'ai moi aussi comme passion et échappatoire l'écriture. J'invente pas des personnages ni d'histoires, mais je m'écris, mes souvenirs, mes amours et mes déceptions. Mais c'est pas une drogue, je peux passer plusieurs mois sans écrire et puis d'un coup une vague de mots et de phrases envahissent mon esprit et là il fat que j'écrive dans la minute sinon ils partent.

    Mais tu vois souvent lorsque j'écris, je cherche je réfléchis, ça ne vient pas automatiquement, et il me manque une chose, ce que je constate en te lisant, c'est cette légèreté dans l'écriture. Je ne sais pas comment l'avoir. Et parfois je me sens impuissante face à ça.

    J'ai aussi comme passion la lecture, en ce moment je suis amoureuse de Guillaume Musso. Et en lisant cet auteur, d'autres, toi, je me dis que peut être un jour cette légèreté viendra elle aussi.

    En tout cas j'adore cette rubrique, et puis si tu publies à nouveau, il faudra prendre un pseudo, parce que je crois qu'on voudra toutes te lire ;)

    Je t'embrasse bien fort <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends tes périodes de "folie furieuse" d'envie d'écrire, je les connais moi aussi ! A propos de "la légèreté" dont tu parles, je ne sais pas comment t'aider... je n'ai pas appris à écrire, personnellement, par contre on m'a beaucoup corrigée et je crois que ça m'a clairement aidée à m'améliorer. N'hésite donc pas à demander à tes proches de te lire et de te montrer les tournures de phrases qui "clochent". Sinon, il faut lire, encore et encore... c'est comme ça que tu rempliras la bibliothèque de mots de ton esprit =)

      Merci pour cet adorable message en tout cas, des bisous Tiphaine ! <3

      Supprimer
  31. Coucou Mélissa,
    Comment dire, te lire est une joie pour moi et je vais paraître copieuse mais en temps que femme, blogeuse et surtout amoureuse de l'écriture, je te comprends a 100%. La vie n'ai pas facile ont a tous des responsabilités qui parfois nous éloigne de l'écriture et faut l'avouer que c'est très compliqué d'écrire car il y a tant de détails qu'il faut prendre en compte comme tu nous le dis. Et c'est pas si simple de ce voir publie.
    Comme je me dis souvent aux lectrices qui me suit sur le blog, c'est ma dyslexie qui m'a permis d'aimer lire et surtout écrire, car chaque progrès m'encouragée à donner le meilleur de moi, l'écriture ma sauver la vie (lors de l'adolescence) sans elle je ne pourrais pas écrire ce commentaire aujourd'hui.
    Je sais que un jour quand tu auras réalisé tes rêves celui-ci aussi sera sur ta liste et qui sait on aura l'occasion de te lire dans un futur proche.
    Quand j'ai créé mon blog, dès le début, je ne voulais pas que parler beauté et maquillage mes ma passion pour les livres (une vrai collection, je devrais investir dans une autre bibliothèque dans quelque temps) et je suis heureuse que toi aussi tu élargi les thèmes de ton blog, un vrai plaisir à te lire comme toujours.
    Bon je vais m'arrêter la sinon ça risque d'être une dissertation.
    Bisous ma belle <3
    Emma

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé oui, le quotidien est si prenant ! Je ne comprends que trop bien quel pouvoir peuvent avoir les mots et à quel point ils peuvent être salvateurs ! Ne laisse rien t'éloigner de cet amour pour eux, c'est une chance que d'aimer lire et écrire, ma belle ! Je suis heureuse que cette nouvelle thématique te plaise tant, ça me fait très plaisir =)

      Des bisous Emma <3

      Supprimer
  32. Bonjour Mélissa !

    Je suis une nouvelle fois au bord des larmes en te lisant. Cet article m'a beaucoup ému car il a pour moi une intense résonance personnelle.

    J'ai moi aussi toujours éprouvé cette attirance irrésistible pour les mots. Quand j'étais toute petite, je voyais ma grand-mère tenant dans ses mains pendant des heures ces étranges choses qu'elle fixait avec une passion dévorante. Je la regardais faire, et je voyais ces lignes de caractères noirs, et j'étais frustrée car je ne comprenais rien, j'ignorais de quoi il s'agissait, mais ça semblait tellement intéressant ! Alors j'ai commencé à l'imiter, je prenais ses livres ou ses magazines, je m'asseyais à côté d'elle et j'observais ces lignes avec intensité, page après page. Je trouvais cela merveilleux, mais je me disais bien que quelque chose m'échappait. Ces lignes de caractères noirs n'étaient pas juste des dessins à regarder, elles devaient bien avoir un sens ! Ma mère m'a alors expliqué que ma grand-mère lisait, que ces caractères noirs qui défilaient devant mes yeux tels une cascade d'encre infinie étaient des mots. Je l'ignorais encore, mais ces mots allaient devenir mes compagnons de toujours, ceux en qui je pourrais toujours avoir confiance (je conçois que je puisse passer pour une folle en disant cela, mais après avoir lu ton article, Mélissa, je pense que tu peux comprendre ce que je veux dire). Et c'est ainsi qu'à l'âge de deux ans et demi, je savais lire couramment. Je garde encore un très vivace souvenir de moi lisant un article du magazine "La Vie" à ma grand-mère, un après-midi de janvier 1995, quelques heures avant qu'elle ne quitte ce monde.

    Sans rentrer dans les détails, j'ai traversé des périodes très difficiles au cours de ma (courte) vie, et les mots ont toujours été la bouée de sauvetage à laquelle je me suis raccrochée. À l'époque où mes amies s'amusaient à fantasmer sur tel acteur ou tel chanteur nationalement ou mondialement connu, je participais, mais ce que tout le monde ignorait, c'était que je m'étais construit un univers entièrement fictif autour de certaines de ces personnes, et que je l'avais couché sur papier pour me donner le sentiment qu'il était plus réel, et en garder une trace. Lorsque je quittais le collège, je devenais Charlotte, avec dix ans de plus et une autre vie. Cela pourrait confiner à de la schizophrénie, je te l'accorde, mais pour être honnête, si je n'avais pas eu ces mots et mon imagination débordante, je ne serais pas aujourd'hui devant mon ordinateur en train de rédiger ce (long) commentaire.
    Les années ont passé et sont devenues plus belles mais la passion des mots, et même au-delà la nécessité d'écrire, est restée. Encore aujourd'hui, j'écris. J'avais un peu peur que mon fiancé soit gêné par le thème de mes écrits, mais j'ai la chance qu'il ait très bien compris les racines psychologiques de ce besoin impérieux que j'ai d'apposer noir sur blanc ces multitudes d'univers fictifs qui m'ont permis de tenir debout. Lorsque je relis ce que j'ai écrit il y a quelques années et ce que j'écris aujourd'hui, je suis heureuse de constater que l'évolution de mes mots reflète mon évolution psychologique. J'ai parfois un peu "honte" de ce que j'ai pu écrire plus jeune (bonjour la niaiserie à gogo), mais je ne renierai jamais ces pages noircies, car elles ont aussi fait ce que je suis aujourd'hui.

    Bref, je vais m'arrêter là, car je ne suis pas là pour raconter ma vie ^^ C'est juste qu'en lisant ton article, j'étais tellement ravie de "rencontrer" quelqu'un ayant aussi cette relation particulière avec les mots que je me suis dit que je pouvais un peu me "livrer" à mon tour, et partager.

    Je te souhaite de tout cœur de retourner sur ce quai de gare, de prendre ces deux êtres par la main et de les emmener jusqu'au bout de leur voyage.

    Je t'embrasse

    Shasha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé bien, hé bien ! Quel sens du partage ! Merci beaucoup Shasha pour ce commentaire-vécu ! Ca me touche de lire de si jolis textes (parce que là on est loin du "tweet" hein ^^), je suis heureuse de vous avoir donné une occasion de vous exprimer à votre tour, au final, parce que ça me fait de bien belles choses à lire =)

      Je te souhaite à ton tour de pouvoir replonger quand tu le souhaiteras dans tes pauses d'écriture. Je comprends très bien à quel point ce peut être passionnant de se laisser submerger par son envie d'écrire, peu importe qu'on se sente un brin schizophrène quand c'est le cas ;-)

      Bonne semaine, ma jolie <3

      Supprimer
  33. Je me suis beaucoup retrouvée dans ton texte, parce que j'ai une expérience assez similaire. Au début,le thème de la beauté n'a été qu'un prétexte, un prétexte pour prolonger mon envie d'écrire que j'assouvissais sur un site de consommateurs qui ne me convenait plus mais où, là-bas, on pouvait aussi intégrer des "textes libres".

    Comme je suis psychorigide, sur un blog "beauté", je m'autorise parfois des écart à parler thé ou bijoux, mais je ne veux pas emboucaner les gens avec des textes... Alors j'ai ouvert un autre blog, sur lequel j'ai publié quelques textes, mais je n'ai pas réussi à mener de front ce nouveau blog, plus le blog beauté, plus la chaîne, plus un projet d'autre chaîne (et le boulot, et le reste lol).

    Au final, j'ai pris un poil de liberté sur le blog via la rubrique "Beautysphère" dans laquelle je publie mes petites réflexions sur la blogo et ses sujets brûlants. Ce n'est pas du texte créatif mais je sors déjà un peu des revues de consommation... Et j'ai fini par me résoudre à l'idée qu'en une seule vie avec journées de 24 heures seulement, on n'a pas le temps de tout faire... Je pensais reprendre l'écriture d'un roman lorsque je serai en congé parental : je réalise maintenant que c'était une douce utopie... Donc pour l'instant mettre un certain ton décalé dans mes billets de blog suffit à satisfaire le truc qui me titille...

    Et puis, il y a un dernier point : écrire un roman, ok, mais j'ai jamais été plus inspirée que lorsque j'étais dans des périodes sombres de ma vie. Depuis cinq ans, j'ai l'impression de ne plus rien avoir d'intéressant à mettre en mots, d'être trop heureuse pour écrire autre chose que du mièvre ou du banal... Alors si c'est un prix à payer, l'inspiration en échange du bonheur... Bah je l'ai payé et le re-paierais volontiers s'il fallait !

    Bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello ma belle, et une fois encore, merci d'avoir pris un moment pour passer me lire... et m'écrire !

      Je te rejoins sur la thématique du blog, et comme tu l'as compris, c'est parce que moi non plus je ne souhaitais pas "emboucaner les gens avec des textes" que j'ai choisi de carrément changer de nom de blog et compagnie pour me laisser plus de liberté et m'ouvrir à des horizons moins futiles que la beauté, même si je ne la laisse pas de côté pour autant.

      Je trouve quoi qu'il en soit que ta vision critique et décalée de la blogo/beauty/sphère est toujours très sympa à découvrir et me décroche souvent de petits sourires en coin : si donc cela te suffit à assouvir ton besoin d'écrire, hé bien, tant mieux, c'est vraiment une chance, profites-en !

      On se ressemble aussi sur le fait que mes "plus beaux écrits" (si je puis dire !) soient directement liés aux périodes et états d'âme sombres de ma vie. Et je suis contente de rencontrer une personne qui n'a pas peu de dire qu'elle est heureuse - actuellement, on me reproche "d'afficher un bonheur trop beau pour être vrai", c'est quand même d'une tristesse ! Le fait est que de mon côté, j'arrive encore et toujours à puiser dans ces souvenirs d'émotions négatives pour en tirer la prose que j'ai postée aujourd'hui, par exemple. J'ai beau être heureuse aujourd'hui, mes périodes les plus noires ne s'effacent pas et je ne peux m'empêcher d'y replonger un peu-beaucoup quand il me prend l'envie d'écrire à nouveau (je parle de mon roman avorté - pour le moment tout du moins).

      Je compte me laisser le loisir d'écrire à mon tour des chroniques orientées sur des sujets... disons "de société", on verra ça dans les prochaines semaines. Tu me diras ce que tu en penses, même si je ne pense pas manier la critique aussi bien que toi, je crois que j'ai quelques petites choses à dire, moi aussi ;-)

      Bisous !

      Supprimer
  34. Je suis très émue par ce texte le titre est très approprié les mots les mots sont tellement puissants je me retrouve beaucoup dans ce texte surtout la partie sur l'adolescence je dirai que c'est également les mots et la lecture qui m'ont permis de traverser une adolescence difficile alors j'ai envie de te dire que cette rubrique vient officiellement de surpasser le reste déjà j'avais beaucoup aime ta lettre ouverte l'an dernier ... Des bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureuse de voir que tu as apprécié ce post Aude, je vois que je ne suis pas la seule à avoir cultivé l'amour des mots à l'adolescence =)

      Supprimer
  35. Coucou Mélissa !

    Je me suis reconnue dans ce que tu écris. J'ai toujours aimé écrire, faire des histoires... Mais également écrire sur ma propre vie, ce qui m'a aidé à dépasser certains passages douloureux. C'est comme exorciser, faire sortir le mal, mettre des mots sur des maux. Ca m'a permis de voir plus clair. Parfois j'ai l'impression d'être comme Dumbledore avec sa pensine, où il sort des souvenirs de sa tête et peut y replonger pour mieux comprendre.
    Les histoires que j'ai inventé ont également été un moyen de ne plus avoir mal, de me remettre sur le bon chemin. J'ai laissé une histoire il y a 4, 5 ans maintenant et je me dis qu'il faudrait que je m'y remette... Mais l'inspiration ne vient que dans les moments les plus sombres alors mes personnages attendent dans leur maison sagement.

    Des bisous !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux que comprendre ce que tu ressens, on est manifestement très nombreuses dans ce cas et ça risque de durer encore longtemps, les mots ne disparaîtront jamais =) Bises ma belle <3

      Supprimer
  36. Hello Mélissa :)

    Tu as une plume superbe! Dès les premières lignes, tu montres à tous ce que tu sais faire et que tu maîtrises très bien l'art de l'écriture.
    Je suis étudiante en droit et écrivain publié depuis l'âge de 16 ans, je sais ce que c'est que de jongler entre ses obligations, ses passions et l'écriture.. Mais l'écriture, surtout quand elle est passionnée, mérite qu'on y attache de l'importance et consacre du temps. Surtout n'arrête pas d'écrire, ce que tu fais est très beau!

    Et puis, parfois, les plus beaux romans sont ceux qui ont mis des années à être terminés...

    A bientôt :)

    Marjorie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé bien, publiée depuis tes 16 ans ! Félicitations =) Et pour te répondre, je ne compte pas m'arrêter d'écrire, rassure-toi, je suis trop accro' ;-) Des bisous Marjorie !

      Supprimer
  37. Mélissa,
    Tu m'as demandé de te donner un avis... Mais que dire? Je trouve que ce petit texte est très puissant. J'en reste sans voix. J'ai l'impression que tu es dans ma tête et que tu décris exactement ma relation avec l'écriture.
    Les mots que j'ai couchés sur le papier étant enfant et ado, mes premiers pas et en même temps si éloignés de ce que je voudrais transmettre aujourd'hui avec les mots.
    La vie d'adulte, l'envie puis le découragement, le temps qui manque, les personnages abandonnés, les passages écrits au gré de l'inspiration qui n'ont ni commencement, ni fin... Bon ok, là ce n'est pas du tout la lectrice qui parle, c'est juste moi.
    La lectrice dirait qu'elle aurait bien aimé en savoir plus sur le premier roman mais elle respecte ton choix, écrire c'est si personnel, on n'a pas toujours envie de partager, c'est en premier lieu un jardin secret.
    J'ai tellement hâte de lire la suite de ces mots...
    Bonne continuation dans l'écriture Mélissa,
    Eloo.

    P.S. : L'écriture, c'est pour toujours.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'attendais ton avis, effectivement =) Je suis contente de voir que ça te parle "à toi" et à la lectrice que tu es, je suis contente également que tu sois impatiente de découvrir la suite ! C'est un plaisir d'avoir de si jolis retours de lectrices assidues telles que toi... merci beaucoup <3

      Bises ma belle !

      Supprimer
  38. C'est fort en émotion tout ça. Je dois bien avouer que j'ai toujours aimé te lire. Encore plus quand il s'agissait de lettres ouvertes, ou d'articles émotions, je trouve que tu excelles dans ce domaine. Alors quand j'ai vu ce titre, je me suis tout de suite empressée de te lire, et ce j'ai pu y voir était encore meilleur que toutes mes attentes.

    J'espère que tu nous rédigera des articles comme celui-là encore bien longtemps

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que je laisserai désormais une vraie place à mes mots sur le blog, vu l'accueil que vous leur avez réservé ce serait dommage que je les oublie ! Merci ma jolie pour ce retour qui me fait chaud au coeur <3 Des bisous !

      Supprimer
  39. Coucou belle Mélissa,

    Même si je te l'ai dis via les réseaux sociaux, je suis tellement contente de te revoir que ce soit ici sur le blog ou même sur YouTube. Même si je suis peu de blogueuses/Youtubeuses, tu fais partie des rares qui sont un vrai rayon de soleil. Tu fais tout avec une profonde sincérité, sans chercher l'apanage du succès et c'est plus qu'appréciable. Alors que beaucoup ne cherchent qu'à se faire remarquer et à être admiré par tout et tout le monde, tu es plus du genre à être discrète sans vouloir d'une quelconque compétition.

    Tu es bien plus qu'une épouse/maman/blogueuse/Youtubeuse mais une personne avant tout qui sait rester humble et raisonnable. Qui n'a pas besoin d'être "démonstrative" pour exister. Ton blog, c'est ton univers, ton petit espace, ta petite tête pensante en quelque sorte où tu peux t'exprimer. Je trouvais également au fil de tes articles que tu avais envie d'aller plus loin que la sphère "beauté" qui au final gommait d'autres aspects que tu veux montrer. De fil en aiguille, c'est ce que tu as fais et voir le bonheur que cela te procure est d'autant plus gratifiant.

    J'ai commencé par te découvrir sur ton blog grâce à Sandrea et puis j'ai continué à te suivre également par tes vidéos avec toujours le même plaisir. Qu'importe que ce soit au travers d'articles ou d'une vidéo, cela fait toujours du bien de retrouver une personne vraie dans une société qui veut nous pousser à revêtir un masque. Rien que pour ça, ta petite famille ainsi que tes proches et nous tes lecteurs ne peuvent être que plus reconnaissant de t'avoir.

    Pour le moment, je ne suis pas encore maman et même si je peux paraître naïve du haut de mes 20 ans, l'écriture est et restera toujours cette chose, qui paraîtra insignifiante et sans intérêt pour certains, mais qui pour moi m'a sauvé la vie et m'aide à avancer. En écrivant, personne ne peut juger et on se sent libéré. Il y a bientôt deux ans c'est ce qui m'a poussé à ouvrir mon propre petit espace. Au départ, je ne parlais que de beauté et finalement au bout d'un an, j'ai réalisé que mon amour de l'écriture est bien plus fort et qu'il n'y a pas que cette sphère qui compte. Du coup, j'ai fais le choix de parler de tout sujets qui m'inspirent avec mon petit regard naïf de la vingtaine. Peu m'importe d'être lue et que cela soit apprécié ou non, l'essentiel c'est de se libérer. Aujourd'hui le temps me manque d'écrire et pourtant l'envie demeure présente. Mais quand certaines priorités de la vie prennent le pas, cela devient compliqué.

    Il arrive que je relise certains de mes écrits et que je réalise qu'au moins ça a été libérateur. L'écriture, c'est la meilleure des thérapies et bien plus salvateur que consulter un psychologue (en plus c'est gratuit ^^). Qui sait peut être un jour nos enfants prendront la relève. N'oublie pas que même le jour où tu les verras s'en aller au loin depuis ce quai de gare, ils ne t'oublieront jamais et qu'ils t'emporteront dans leur coeur quoi qu'il arrive.

    Dire que tu n'habite pas très loin de chez moi et que malheureusement je t'ai loupé lors de ton passage à Strasbourg. Mais bon je garde l'espoir que ce n'est que partie remise. En tout cas, je pense que ça me fera bizarre au début de pouvoir te parler autrement que avec des mots tapés sur un clavier et que ma timidité ressortira un peu.

    A toi beau petit rayon de soleil, maman/blogueuse/Youtubeuse/épouse et à la belle personne que tu es, continue d'être toi et à laisser ta plume courir entre les mots. Même si tu risques d'avoir quelques larmes, merci d'être là et d'exister.


    Je t'embrasse avec un petit câlin au passage pour te réconforter un peu.


    Andréia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oulalah... encore un commentaire qui me décroche les larmes ! Merci du fond du coeur Andréia ! <3

      Je pense que je ne remercierai jamais assez Sandrea qui m'a offert le privilège d'avoir des lectrices telles que toi : c'est plus que des abonnées à ce stade, c'est une communauté qui semble parfois me connaître mieux encore que certains membres de ma propre famille, c'est fou !

      Je constate qu'on se rejoint sur bien des domaines, je trouve ici beaucoup d'amoureuses des mots, qui y tiennent pour les mêmes raisons que moi, apparemment. Je partage tes sentiments à propos de cet effet "thérapeutique" de l'écriture, c'est tout à fait ça.

      Quant à me rencontrer, hé bien, j'en serai ravie, et pour tout te dire, je songe sérieusement à organiser une petite rencontre avec mes abonnées du coin d'ici peu... pourrais-tu m'envoyer un petit mail sur mon adresse (elle est dans l'onglet "contact"), ma belle ?

      Merci à toi pour tout cet amour retranscrit dans ce commentaire, je suis réellement touchée par tes mots, ma belle.

      Des bisous <3

      Supprimer
    2. Coucou Mélissa,

      Je t'ai envoyé un mail à l'instant comme demandé. Souhaitons que cette rencontre se fasse avec les autres et que ça soit un moment agréable pour nous toutes à tes côtés.

      Merci encore pour ton temps qui on sait n'est pas facile à gérer quand on est maman.

      Bisous ❤️

      Andréia

      Supprimer
  40. Bonjour Melissa,

    J'ai adoré lire ce récit qui est plein d'émotion, il m'a emporter dans un monde loin de celui où nous sommes actuellement et cela fais beaucoup de bien. J'ai ta façon d'écrire. Quand je lui ces quelques lignes (beaucoup), je me retrouve dans certaines qui sont mon état d'esprit en ce moment et cela fais plaisir de voir que nous sommes pas seuls.

    Merci pour ce petit moment de détente/lecture. J'ai hâte de lire la suite des tes récits.

    Célia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé non, tu n'es pas seule, on est plein de copines et amoureuses des mots, ici, Célia <3

      Supprimer
    2. Merci de ta réponse, ça fais plaisir de voir qu'on est pas seule et qu'on apprend à connaître des personnes sans forcément les connaîtres.
      Merci de ta réponse Mélissa, bonne continuation pour tous ce que tu fais et avec tes trois hommes.♡

      Célia

      Supprimer
  41. Coucou Mélissa, j'espère que tu vas bien 😘

    J'ai très apprécié ton article, je le trouve émouvant et j'adore ton style d'écriture. J'aime le fait que tu parles des personnages que tu as inventés comme si ils étaient vivant.

    Quand j'ai regardé la vidéo de Sandrea et que j'ai su que tu avais écrit un livre, j'ai directement voulu l'acheter et le lire mais ne sachant pas le titre ... J'étais donc contente que tu as annoncé sur Instagram que tu avais écrit un article à ce propos ! J'aurais aimé que tu nous dévoiles le titre mais tu ne veux pas et je respecte ton choix. J'espère que tu continueras tes récit mis momentanément sur le côté et que tu pourras un jour les publier et croit moi je serais dans les premières à l'acheter !❤️

    Je voulais savoir tu écris quel genre de récit ? Du fantastique? Du policier ?

    As-tu déjà pensé à écrire des histoires sur l'application Wattpad ? C'est une application où tu peux écrire et/ou lire des histoires. Tu peux avoir des avis sur ces dernières,... Maintenant si tu n'as pas le temps je te comprends.

    Je te fais pleins de gros bisous à toi et ta petite famille❤️

    Ps: j'espère que tu me répondras ❤️

    Bisous 💕
    Zoé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère aussi que vous pourrez un jour découvrir ce qui, pour le moment, est caché à moitié dans mon ordinateur, et à moitié dans ma tête ! Tôt ou tard, je l'espère...

      Quant au genre de mes romans, celui que j'avais publié à compte d'auteur était dans la veine Musso/Levy, mais celui sur lequel j'ai dû faire pause est clairement dans la veine fantastique.

      Et l'application dont tu parles, non, je ne connais pas, mais je manque cruellement de temps pour m'en servir ! ;-)

      Bisous Zoé !

      Supprimer
  42. Au plaisir de lire la suite, de découvrir tes personnages et de les voir revivre.
    Je suivrai avec plaisir cette nouvelle rubrique ;-)

    Ayant moi-même écrit il y a moult années (sans avoir sauter le pas de la publication, rien que parce que je n'arrive jamais à finir ce que j'écris, etc).

    Oui c'est tellement salvateur parfois ! Mais tellement déchirant de devoir recommencer inlassablement pour obtenir quelque chose de "correct" seulement...

    Bises !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je connais bien ce sentiment aussi, je te rassure ! Heureuse de voir que tu attends la suite, en tout cas, ma belle <3

      Supprimer
  43. Bonjour Mélissa,

    Je ne crois pas avoir déjà écrit un commentaire mais j'adore ta manière d'écrire, tes tournures de phrases et la manière dont tu fais passer ce que tu penses. Tu écris vraiment très bien, même tes articles :)
    Parfois je me retrouve dans ce que tu dis, c'est assez bizarre. Je crois que depuis que je sais tenir un stylo et que j'ai pu écrire j'ai écrit des petites histoires en utilisant des jolies images comme base. Et maintenant par manque de temps, j'écris juste parfois ce qui me passe par la tête.

    Enfin voilà ^^ Félicitations pour ton petit garçon :)
    Bonne soirée avec ta petite famille ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ce premier commentaire, alors, Gwénaëlle ! Visiblement vous êtes assez nombreuses à vous retrouver dans ce post, j'en suis heureuse, j'ai une communauté qui me ressemble, apparemment =)

      Merci pour ton message ma belle <3

      Supprimer
    2. Merci à toi pour tes jolis posts :) <3

      Supprimer
  44. Coucou ma jolie Melissa,
    J'aime beaucoup la tournure que prend ton blog. J'ai beaucoup apprécié lire cet article dans lequel tu te livres un peu plus à nous.
    Gros bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie que tu aies apprécié, Chrystelle <3

      Supprimer
  45. C'est très beau ce que tu écris et je me reconnais dans tes mots! L'écriture est un véritable exutoire, ne t'en détourne surtout pas...J'ai écris deux romans à l'âge de 15 ans (non publiés) et il y a quelque chose de particulier à faire vivre des personnages, une histoire, des vies...
    Je te souhaite de ne jamais lâcher cette plume! Bisous Melissa <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne compte pas la lâcher, rassure-toi ! Elle est juste un peu mis de côté le temps que je sois trop accaparée par mes bambins pour lui accorder l'attention qu'elle mérite ;-)

      Des bisous et merci Claudia <3

      Supprimer
  46. Coucou Mélissa,
    Ce fut un plaisir pour ma part de lire cet article qui change énormément des derniers. Bien que tes articles reflétaient un talent d'écriture certain... Celui-ci est encore plus frappant et sans oublier ton dernier article qui véhiculait par les mots beaucoup d'émotions.

    Je suis moi-même une amoureuse des mots et depuis que je suis toute petite. Pour la petite anecdote je partirai en septembre en faculté de lettres, je vais y étudier les lettres classiques et modernes.
    Ton papier me fait penser à un sujet de rédaction que j'ai eu en classe de quatrième: Préférez-vous écrire avec un stylo ou un clavier d'ordinateur? A première vu cette question n'a pas grand chose à avoir avec ton sujet sur les mots mais j'avais réussi à développer la raison de mon amour de l'écriture.

    Il y a encore quelques mois j'écrivais régulièrement, mais depuis mon arrivée en Terminale S, j'ai décidé de laisser cette passion entre parenthèses le temps de passer cette année cruciale. Je ne sais pas si un jour je me ferais publier, je n'ai pour le moment pas encore pris le temps d'écrire un roman en entier. Pourtant j'ai déjà imaginé tout un tas de scénarios mais qui n'ont jamais pu être aboutis.

    J'espère profiter des semaines de vacances à venir pour jeter à l'aide de l'encre de mon stylo toutes mes frustrations et joies... Mais aussi donner vie à des personnages provenant d'un monde imaginaire.

    Il y a deux ans j'ai rencontré un auteur lors d'un salon, il s'agissait d'Olivier Martinelli. Avant d'être publié il avait écrit plusieurs trames qu'ils rangeaient au fond de ses tiroirs... Il nous avait d'ailleurs raconté que lorsqu'il couchait son histoire sur le papier il écrivait en premier lieu l'incipit et ensuite la fin. Est-ce plus évident pour la suite de la rédaction et de l'imagination? Je n'ai pas encore répondu par moi-même à cette question.

    Quant à toi, tu es certes dans le train qui te mènera à la prochaine gare mais tu peux toujours actionner le frein de secours et saisir l'occasion qui se tient sur ce quai. A moins qu'une meilleure occasion se présente à une autre gare... Seule toi peut le savoir.

    Des bisous :)
    Marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Marie ! Hé bien ! Quels jolis mots tu m'offres à ton tour, merci ! Je vois que tu as déjà mûrement réfléchi à tout ça, et ma foi, je n'ai pas vraiment de version à te donner : chaque auteur a son mode de fonctionnement, je crois, c'est assez aléatoire. Moi perso, je suis incapable d'écrire la fin avant d'y arriver par le chemin classique de la rédaction, mais il n'empêche que j'ai toujours un semblant de fin en tête avant de commencer la rédaction des premières lignes... bref, c'est toute une histoire ;-)

      Je te souhaite en tout cas de ne jamais quitter ton amour pour l'écriture, c'est une passion tellement enrichissante !

      Bisous ma jolie <3

      Supprimer
  47. Quel texte magnifique. Je me reconnais un peu dans ces quelques phrases. Mon échappatoire à moi, c'est la lecture. Ca me permet de me mettre dans une autre monde. Loin de mes problèmes de la vie quotidienne. Comme si j'oubliais tout et je recommençais à zéro. A chaque page que je tourne, je m'éloigne des soucis et je me crée ma bulle.

    Ton blog me plait de plus en plus, j'avais l'habitude de te suivre principalement sur YT, mais le fait de te lire m'apaise énormément. Je me laisse bercer par tes mots. Et je souhaite te féliciter pour avoir fait ce choix, de changer un peu l'axe dans ton blog et de ta chaine.

    Quand tes petits gars auront grandit, j'espère que tu recommenceras à noircir les pages !
    Je t'embrasse fort, et pleins de bisous à tes loulous !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends parfaitement que la lecture soit aussi une échappatoire, je lis très peu, faute de temps (quand j'en trouve, j'écris ^^) mais quand je me mets dans un bouquin, en général, en été, je n'en décroche pas et même de gros romans ne me font guère plus que deux ou trois jours !

      Je te remercie pour le soutien que tu apportes à la diversification de mon blog et de ma chaîne en tout cas, ça me fait chaud au coeur <3 Des bisous !

      Supprimer
  48. C'est un très bel écrit que tu nous offres là Mélissa, vraiment. Ce fut un plaisir de le lire alors merci ! J'espère en lire beaucoup d'autres :) Je te souhaite une très belle continuation. A bientôt, Carlota

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère en écrire beaucoup d'autres, moi aussi =) Bisous Carlota <3

      Supprimer
  49. Coucou mélissa :) j'espère de tout coeur pouvoir lire un jour ton roman ! En tout cas d'ici la j'espère que cette rubrique écriture sera un moyen de découvrir un peu plis ton univers ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère de plus en plus qu'un jour il sera publié, mais... une chose à la fois ;-) Pour le moment je vais continuer de vous livrer des bribes de mes mots ici, et puis, plus tard, quand je trouverai le temps, je m'attaquerai au "gros", à mon roman =)

      Supprimer
  50. Depuis que tu as repris ton blog, je n'ai pas encore eu l'occasion d'écrire de commentaire. Par faute de temps et oui, moi aussi je suis perfectionniste et même pour un commentaire j'ai besoin de me relire plusieurs fois et je vais attention à trouver les bons mots !

    J'aimerais d'abord te féliciter pour la reprise de ton blog et le tournant que tu lui a fait prendre. Il faut dire que je suis peu de youtubeuses et de bloggeuses, pour moi c'est essentiel d'accrocher à un univers, une personnalité. Hors dans la vie, je me sens souvent en décalage avec la grande majorité des personnes, donc sur internet c'est pareil ! ^^

    Mais je me suis toujours sentie très proche de ton univers, et c'est pour ça que je suis très heureuse que tu ais décidé de l'assumer à 100%. La beauté, la maternité et l'écriture ont toujours était pour moi les clés de ton univers et c'est vraiment plaisant de te voir enfin les assumer tous les trois pleinement. D'ailleurs je te suis encore plus assidûment depuis l'arrivée de tes vlogs de grossesse !

    Pour finir, je voulais encore te féliciter, pour cet article. Il m'a vraiment mis les frissons. Il me rappelle l'importance de nos passions et de ne pas les oublier. La vie d'adulte me fait parfois peur pour ça, certaines personnes semblent oublier cela en chemin...

    Et sinon, je me demandais si tu avais Le petit prince cannibale de Françoise Lefèvre ? Ton article m'y a fais un peu penser en cela qu'elle montre les difficultés de concilier vie de famille et écriture en partie, pour le reste rien à voir bien sûr au niveau de l'histoire du livre.

    A bientôt sur ton blog !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé bien, merci Aurore pour ce très beau commentaire ! Je suis tellement apaisée de voir que vous êtes nombreuses à apprécier ce nouveau pan de mes activités de blogueuse, effectivement, jusque là j'avais un peu peur "d'assumer" les différentes facettes de ma personnalité ici, mais finalement, celles qui ne m'appréciaient que pour les revues beauté trouveront leur bonheur ailleurs, je pense... parce que mon univers est plus vaste (et plus profond, j'espère) que le maquillage.

      Je n'ai pas lu le livre dont tu parles non, à vrai dire je lis très (trop) peu, mais c'est encore une question de temps libre malheureusement ! Dès que j'ai assez de temps à tuer pour lire, je me rue sur les Vargas, ils me fascinent ! Mais celui que tu cites semble effectivement intéressant, dans un tout autre registre =)

      Des bisous ma jolie <3

      Supprimer
  51. Coucou melissa ! J'espère de tout coeur pouvoir lire un jour ton roman moi qui suis une dévoreuse de bons livres ! En tout cas d'ici la j'espère que nous aurons l'occasion de découvrir cet univers au travers de ta rubrique écriture :)
    Plein de bisous :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère aussi pouvoir un jour vous présenter mon roman plutôt que mes articles, mais c'est un long travail, comme je l'expliquais... qui va me demander beaucoup de temps et d'organisation ! Pour le moment, priorité à mes bébés, mais le "grand" rentre à l'école en septembre, ça me laissera peut-être le loisir de me remettre à mon roman, qui sait ? Bisous !

      Supprimer
  52. Jolie Melissa

    Je sais pourquoi je lis régulièrement ton blog. Tu sais mettre les mots où il faut, employer une synthaxe qui n'est pas forcément donné à tout le monde. Tu nous construis un article si beau, que tu nous rendrais jalouse.

    J'adore écrire, j'ai des écrits un peu partout sur mon disque dur. J'aime inventé des personnages et je comprends que cela puisse te manquer. Là où je te rejoins, c'est qu'écrire comme tu le fais, avec souplesse et délicatesse, il faut du travail. Un certain savoir faire! Car j'ai beau aimer écrire, ce n'est pas du tout pareil, d'ailleurs je suis rarement satisfaite de mes articles (surement une raison pour lequel le blog se meurt ^^' mais ce n'ets point le sujet)

    Sache qu'on lit à travers cet article la passion qu'anime l'écriture en toi! Tu as su nous le restransmettre parfaitement. Tu arrives à me laisser sans voix, tu sais choisir tes mots!
    Et puis nous transmettre ton bonheur, c'est génial. Faut arrêter de voir la vie en noir les gens, ce n'est pas forcément la joie dans la vraie vie, elle est dur alors si on peut être heureux avec quelques petites choses, c'est suffisant! Tu as raison de profiter et de l'afficher!

    En tout cas, cet article est parfait (rien que ta lettre à Kyô m'avait énormément plu et bien d'autres), tu peux en refaire quand tu veux, je suis ultra pour. J'aime te lire, que ce soit comme ça ou pour un article beauté.

    Plein de bious

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Kannaelle ! Je suis bien d'accord avec toi, on me reproche depuis quelques temps d'afficher un bonheur qui serait factice, ça me fait de la peine pour ces gens là... douter de la joie des autres, c'est tout de même aberrant. Comme si le bonheur n'était tout bonnement pas possible à atteindre et que les gens heureux étaient forcément des menteurs : ça m'a laissée sans voix !

      Ceci dit, je suis heureuse de voir que ces posts plus personnels te plaisent, et j'espère que tu ne seras pas déçue par les prochains !

      Bisous ma poupée <3

      Supprimer
  53. Coucou Mélissa !

    Voila que je fais une petite pause dans mes révisions du bac pour enfin venir lire ton article d'aujourd'hui. Quel plaisir de te lire. L'autre jour tu m'écrivais dans ton commentaire que ta réelle passion était l'écriture et c'est vrai que en te lisant on ressent tout à fait le plaisir que tu prend à écrire. Ce plaisir est pour nous un plaisir de te lire, bien évidemment ! Tout comme j'ai le plaisir de t'écouter parler parce que je trouve que tu est une personne très charismatique.
    Etant une grande amatrice de mathématiques (en terminale S je fais que ça presque..) et bien je t'envie vraiment ton écriture car je trouves ça tout simplement magnifique ! Quoi de mieux que de savoir bien écrire ! Whaou moi qui suis contente quand j'arrive à aligner 3 pages sur une dissertation en philosophie (avec Sartre justement) et bien quand je lis ce que tu écris je me sens toute petite petite petite ^^ . D'ailleurs ça doit être horrible de me lire vu toutes les fautes d'orthographes que je fais x) Mais je m'améliore !!

    En tout cas, je trouves que ce premier article dans ta catégories Words est juste trop bien !
    J'aime énormément le fait que tu te concentre pas que sur la beauté, parce que je trouves que c'est important de parler de tout les sujets, surtout que en réalité même si l'univers de la beauté prend une part importante chez les filles, ce n'est surement pas l'essentiel dans une vie, et ça je trouves que tu l'illustre parfaitement !

    J'espère que tes deux anges se portent bien ! Et toi aussi par la même occasion, et ton mari aussi d'ailleurs (tout le monde que tu aimes en gros^^)

    J'ai hâte d'être mercredi <3

    Bisous
    Mélanie <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle chance tu as de comprendre quelque chose aux mathématiques ! Moi je suis NULLE ! Une vraie quiche, absolument incapable de faire une division de tête - vive l'appli "calculatrice" de mon I-Phone XD

      Je suis contente que tu apprécies cette nouvelle catégorie en tout cas, ma belle, ça me tenait beaucoup à coeur de mettre un peu plus de "moi" sur le blog, de vous montrer autre chose que des futilités - même si je n'abandonne pas le makeup et que ça continuera de me divertir !

      On se porte bien ici en tout cas, merci beaucoup =)

      Des bisous Mélanie <3

      Supprimer
  54. Ah, comment est-ce possible de me sentir aussi proche de quelqu'un que je ne connais... pas tant que ça ! Depuis que je t'ai découverte et que je te lis, je me retrouve souvent dans tes mots, dans ta façon d'être et ce que tu aspires... Sur un tas de points, j'apprécie le fait de pouvoir m'identifier à quelqu'un qui me ressemble beaucoup. J'espère avoir la chance d'avoir ton roman entre les mains, un jour, et j'espère pouvoir aussi continuer à cette passion de l'écriture qui est aussi la mienne... Bisous doux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me retrouve aussi pas mal dans tes valeurs et ton univers, ma jolie, c'est amusant =) On a beaucoup de points communs il me semble ! Des bisous, prends bien soin de vous <3

      Supprimer
  55. Hello !

    Que dire... woaw ! C'est un article qui est vraiment beau, tu décris si bien ta passion des mots que on l'a ressens avec toi. C'est un article qui change des articles beauté habituel mais c'est vraiment super de rentrer un peu dans ton univers avec seulement un petit article sur un blog. J'adore ton article, perso je n'écris pas mais je lis beaucoup de roman, je ressens vraiment la peine, le bonheur et toutes les émotions de ces personnages imaginaire mais si réelle, un échapatoire au soucis, au stress et un univers, une petite bulle pour quelques instant de tranquilité loins de la réalité et de la routine.

    Bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Nina, je suis ravie de lire des commentaires si touchant, ça me motive beaucoup ! Des bisous <3

      Supprimer
  56. Bonsoir Melissa, j'ai lu ton texte et je l'ai troive très beau et je te félicite du choix de beau qui est très bon. Mais je voulais te dire que moi même j'écrivais et j'aimerais savoir s'il y avait un endroit ou je pourrais m'envoyer mes quelques écrits modestes. Merci et encore une fois, bravo pour ces jolis mots si bien sélectionnés. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis vraiment désolée mais je vais devoir te répondre "non", tout simplement parce que je manque déjà cruellement de temps pour faire tout ce que j'ai déjà à faire... si tu m'envoyais tes textes, je serais trop déçue de ne pas pouvoir leur accorder l'attention qu'ils méritent ma belle =S Bisous et merci pour ton message !

      Supprimer
  57. J'adore comment tu décris les choses ! C'est avec plaisir que je lirai ta nouvelle rubrique et pourquoi pas un futur roman ;)
    Je te souhaite sincèrement de réussir dans l'écriture, tu as beaucoup de talent !
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci miss ! Quel enthousiasme ! Ca me fait très plaisir ! Bisous <3

      Supprimer
  58. Coucou ma belle <3
    Tu m'as beaucoup touché dans cet article <3 j'aime ta façon d'associer tous ces mots pour en faire un tourbillon d'émotions ! J'aimerais avoir ta plume si douce et pourtant tellement intense ! Merci de partager cette partie de toi avec nous <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais de rien, ça ne me demande pas d'effort, au contraire, c'est un régal de me laisser aller à écrire de tels billets =) bisous <3

      Supprimer
  59. Coucou ma belle ;)

    Très belle article ta façon de poser les mots son magiques, déjà dans ton article "le troisième saphirs" tu fait passer toutes ses émotions c'est incroyable ( j'en ai eu les larmes au yeux sa ma rappeler la naissance de mes enfants ) en tout cas j'espère que tu reprendras le chemin de l'écriture et j'attend de pouvoir te lire un jour. Merci pour tout ce partage, et j'en profite pour te remercier aussi pour ton dernier concours Gros bisous <3 <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère aussi pouvoir bientôt reprendre mon roman... mon aîné rentre à l'école en septembre, qui sait, ça ma laissera peut-être le loisir d'écrire pendant la sieste de bébé #2 =) Bisous !

      Supprimer
  60. Hello, hello

    C'est le premier de tes articles que je lis et je me suis dit "attend elle parle de moi là ?!" J'ai un début d'article sur mon amour de l'écriture. Je le trouve assez faible par rapport au tient qui me correspond mieux. C'est dingue ! C'est mon échappatoire l'écriture. J'ai pleins de petits textes sur mon ordi et des cahiers entiers d'histoire. Je n'écris pas que des histoire d'ailleurs, tous ce qui se rapportent à l'écriture me permet de m'évader : la chanson, des citations.

    Je file parcourir ton blog qui m'a l'air très sincère et surtout avec plusieurs "cases".

    Zoubiss !!

    Emilie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je constate que vous avez été nombreuses à vous retrouver dans mon billet... je suis trop fière d'avoir "réuni" des amoureuses des mots par ici ! J'espère que tu apprécieras ta navigation par ici, même si le registre littéraire vient seulement d'y faire son apparition - jusque là on causait plutôt futilités ;-)

      Bises Emilie, et à bientôt j'espère !

      Supprimer
  61. Très bel article et ça promet d'être intéressant mais le petit tacle a EnjoyPhoenix j'apprécie que très moyennement, elle vend des milliers d'exemplaires, et alors ? Tant mieux pour elle, elle a sa catégorie de lecteurs et son succès est mérité.
    Sarah

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais oui, tant mieux pour elle, et comme dit plus haut, je pense qu'il en faut pour tous les goûts et je suis certaine que son succès est mérité, puisqu'elle aide réellement des ados à travers ses mots à elle. Je ne vois pas où je la tacle, en fait, j'ai simplement dit que le contenu de son livre est éloigné des auteurs de romans que je lis... Loin de moi l'idée de la critiquer, je trouve son parcours impressionnant et je la trouve bien courageuse.

      Supprimer
  62. Hello !

    Comment vas-tu ? Bon beh, l'écriture est une chose que j'ai toujours admiré car rien quand écrivant, on peut s'évader et partie dans un autre monde ! En étant la sincère, je te dirais que ton écriture est PARFAITE . Tu n'as jamais pensé à devenir écrivaine ? :) J'aime beaucoup tes articles ;)

    Pleins de bisous <3
    Marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé oui, écrire c'est aussi s'évader, tu as bien raison ! Et heu... si ! Comme dit dans ce post, j'ai toujours rêvé d'écrire et bien sûr, être auteur professionnel ça serait merveilleux, mais c'est compliqué et difficile ! Bisous Marie <3

      Supprimer
  63. Hello,

    Ah... ça fait plaisir de te lire, de lire ces mots, de voir réapparaître la plume avec laquelle tu as commencé tes nombreuses histoires. Bien sur ton talent pour les mots est présent partout, mais dans cet article qui est comme un début d'aventure, un prologue précieux, j'ai retrouvé ton style, ton envie, ton amour de l'écriture. J'ai retrouvé mon enfance et mon adolescence, beaucoup de souvenirs passés à créer...même à plusieurs parfois. Tu as toujours aimé écrire et créer. Du moins c'est mon avis.

    Je suis une lectrice, une amoureuse des mots bien que trop maladroite pour passer de l'autre coté de la plume mais je n'hésiterais pas à te lire, à suivre ce flot d'émotions que tu apportes avec toi. Ne t'inquiète pas, je serais aussi discrète que toujours, simplement je ne pouvais pas passer à coté d'un petit mot pour l'inauguration de cette partie de ton blog.

    Bon courage,.. biz,
    Angélique ou... une amie d'enfance qui te suis de loin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, tu me connais bien, ça m'a pris très tôt et c'est pas demain la veille que ça me passera, hein ! Je serai ravie d'avoir ton avis sur d'autres posts comme celui-ci, ou qui sait, un jour, peut-être, sur ce bouquin qui me trotte dans la tete et que je rêve de boucler enfin ! Bisous Angé !

      Supprimer
  64. Coucou,

    J'ai adoré lire ton article, ça aurait été le début d'un roman je l'aurai lu d'une traite. C'est magnifique, tu as vraiment un don pour transmettre mes émotions. Je suis certaine que tu vas un jour réaliser ton rêve, néanmoins, je comprends ta frustration actuelle. J'ai toujours eu des passions artistiques et l'écriture à énormément fait partie de ma vie aussi. J'avais commencé à écrire un roman, j'adorai l'écrire, seulement étant aussi perfectionniste je trouvais que je n'avais pas un suffisamment bon niveau d'écriture. Il m'arrive de repenser aux héros que j'ai créé et à leur univers, il m'arrive même de leur parler, de me demander comment leur viebse poursuit. M'attendent-ils dans leur monde ? Voudraient-ils une fin ? On se croirait dans Once Upon a Time quand je dis ça, mais laisser une chose inachevée c'est pas seulement frustrant, c'est laisser un projet qui nous tient à coeur.
    Aujourd'hui j'ai trouvé quelque chose dans lequel je suis bonne et j'évolue à chaque toile, et oui je peins, je rêverais de devenir une professionnelle en la matière, mais les métiers artistiques ne sont pas les plus évident pour en vivre.
    Alors je fais comme tous le monde, je me lève le matin pour aller au travail et je garde espoir en me disant qu'il y a un temps pour tout et que tôt ou tard je réaliserai mon rêve, en attendant je progresse encore et toujours !
    Profite su bonheur d'être mère, il te fera évoluer dans ta manière de voir le monde et d'écrire, cette patience te sera bénéfique j'en suis certaine. En attendant merci pour ces mots magnifiques et touchant !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne faut jamais laisser ses rêves de côté, Cynthia ! Parfois, la vie nous réserve des opportunités de les réaliser alors qu'on ne s'y attend pas ! Je te souhaite plein de jolies choses, miss <3

      Supprimer
  65. Avec une si belle écriture, je n'ose même pas imaginer le nombre de mots et de paragraphe dévorés depuis le jour où tu as appris à lire ! :-)

    Ce petit commentaire pour te poser une question. Pourrais-tu partager avec nous, soit en simple réponse à ce commentaire, soit par un article si tu juges le sujet pertinent, quelques unes de tes lectures préférées ? En effet, je suis un peu à court d'idées ces temps-ci et je suis persuadée que tu es une référence en la matière.

    Je tiens quand même à terminer par un merci... Enfin deux ! Merci de nous permettre de suivre une bloggeuse / YouTubeuse qui nourrit ses articles et ses vidéos de textes d'un niveau supérieur à ce qui se trouve sur la toile de nos jours. Et merci d'arriver à nous transmettre ton bonheur d'être maman grâce à tes belles paroles. C'est contagieux, je ne me réjouis que mille fois plus d'avoir mon bébé à moi. :-D

    Des bisous de Suisse ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime plein de livres mais mon auteure préférée depuis quelques année c'est Fred Vargas et la série des polars avec Adamsberg (regarde sur Wikipédia). Sinon, "Les Pages de Notre Amour" de Nicholas Sparks, "Le Parfum" de Patrick Süskind, "Et si c'était vrai ?" et "Vous Revoir" de Marc Levy, les Hunger Games aussi (les 1 & 2, j'ai pas accroché avec la suite)... et d'autres encore !

      Merci beaucoup à toi pour ce message qui me va droit au coeur, ça fait un bien fou de lire des choses aussi gentilles ! <3

      Supprimer
  66. whouaw...

    Je dois dire que cet article me laisse sans voix. C'est si fort, si prenant que nous, lecteurs, on est capable (du moins je le suis) de ressentir les sentiments qui se bousculent en toi lorsque tu penses à tes personnages, à tes mots.

    Je te suis depuis tes débuts mais je ne suis qu'une lectrice supplémentaire parmi tant d'autres. Le petit plus peut-être c'est que je te comprends parfaitement. Je suis moi-même dans ce cas, dans ce tourbillon de bonheur que provoque la soif de mots. Oui, comme toi, je suis une folle de mots, une folle d'écriture. Mon écriture n'est pas parfaite mais j'adore m'y plonger et m'y évader.

    Je viens de regarder ta vidéo FAQ ... Je te souhaite du bonheur avec tes personnages et vis chaque instant à fond. Je suis d'accord avec toi lorsque tu dis que la vie de blogueuse c'est bien mais que la vie d'écrivain est mieux. La magie, le pouvoir que peuvent avoir les mots est indescriptible lorsque tu y mets tes tripes.

    En tout cas, continues ainsi. Tu as un très beau parcours, une très belle histoire dont tu es le personnage principal :)

    Laura - https://onthemoonwithlaura.wordpress.com/

    RépondreSupprimer
  67. Bonsoir Mélissa , tout d'abord j'ai beaucoup aimé ta façon d'écrire, et les photos que tu as postés en similitude avec le texte . Moi aussi j'essaie d'écrire j'ai des tonnes et des tonnes de journeaux intimes ; Je ne me suis jamais lancé dans l'écriture d'un roman j'ai meme pas essayé d 'imaginer des personnages et des situation . pourtant j'ai 34 ans , bientot 35 et j'ai pas d'enfants ni de boulot . J'aimerais bien me lancer dedans .

    RépondreSupprimer

Je lis absolument tous les commentaires, même si je ne peux pas forcément répondre à chacun d'entre eux - malheureusement. NB : il n'est désormais plus possible de commenter en "anonyme" (pour commenter, il faut juste créer un compte Google, c'est gratuit). De plus, les commentaires empreints de méchanceté gratuite / haineux / racistes - et j'en passe - ne seront pas publiés. Peace !