Onglets-menu

mercredi 15 novembre 2017

(Si) on s'était dit rendez-vous dans dix ans...



J'aime les nouveaux projets, j'aime tenter de nouvelles expériences, regarder en avant plutôt qu'en arrière, ne pas m'attarder sur ce qui m'attriste et essayer de me concentrer sur les jolies choses que m'offre le quotidien. Je suis heureuse dans ma vie de femme, d'entrepreneuse et de maman, je sais que j'ai fait les bons choix et je ne les regrette pas. Malgré ça, je couve une nostalgie depuis près de dix ans. Celle de ma dernière année de lycée. Celle qui contraste avec toutes les autres, celle qui a tout changé, celle au cours de laquelle j'ai rencontré celui qui est désormais mon mari, celle au cours de laquelle j'ai décidé de prendre ma vie en main, de faire de vrais choix même s'ils me terrifiaient, de me lancer pour de bon dans l'écriture, aussi. Ma première et ma terminale, surtout ma terminale en fait, c'est ma madeleine de Proust. Dès que j'y repense, j'ai les larmes qui me montent et mon coeur se serre à l'idée de ne pas pouvoir repasser rien qu'une journée dans cette ambiance si réconfortante, assise à côté de ma copine Lydia à écouter avec passion le prof de philo qui nous racontait Freud et les débuts de la psychanalyse. Mon Dieu, comme elle me manque, cette année-là.

lundi 13 novembre 2017

Hythe Imperial (ou ce jour où j'ai reporté ma robe de mariée)



Je sais pas pourquoi, cette année, notre anniversaire de mariage avait presque plus d'importance encore que les autres, j'en ai parlé avant, pendant, et me voilà à t'en parler une nouvelle fois, comme si j'avais envie que ça dure des semaines. Peut-être parce que cette année, on a passé une étape de plus, et pas des moindres, puisque c'est en famille et donc en couple, qu'on a traversé la Manche pour s'installer dans ce pays qui nous faisait rêver depuis des années. Et justement, c'est ici, en Angleterre, que nous avons célébré ces neuf années d'union, à l'hôtel Hythe Imperial. L'occasion pour moi de ressortir cette robe magnifique qui me chuchotait de petits "allez, regarde-moi" depuis sa housse à chaque fois que je la croisais dans la penderie...

vendredi 10 novembre 2017

Des idées cadeau pour toute la famille !



Il y a peu, on a fêté nos 9 ans de mariage avec mon amoureux (je te montrerai d'ailleurs les photos de ce weekend magique dès lundi) et à cette occasion, comme chaque année, on s'est bien gâté ! Du coup je me suis dit que ce pouvait être une chouette occasion de partager avec toi mes idées cadeau. De l'objet utile à la licorne complètement random... voilà une sélection de cadeaux pour toute la famille !

lundi 6 novembre 2017

Sephora crem lip stain : le coffret !



La semaine dernière, Sephora France annonçait THE big news : la sortie du coffret "It is never too much", regroupant les 44 teintes des rouges veloutés sans transfert qu'on ne présente plus. Ayant eu la chance de le recevoir moi-même il y a de ça quelques semaines déjà, je reconnais que je n'imaginais pas qu'il serait mis en vente, pensant à tort qu'il ne serait réservé qu'aux influenceurs et services presse, je n'avais donc pas souhaité t'en parler sur le blog au risque de frustrer les plus collectionneuses d'entre vous. Mais cette nouvelle change un peu la donne, et même si 44 liptsicks, ça fait vraiment beaucoup, je me suis dit qu'il était enfin temps que je consacre un post digne de ce nom à ces rouges à lèvres liquides devenus, sans la moindre hésitation, mes préférés de tous les temps.

vendredi 3 novembre 2017

Syndrome des ovaires polykystiques : bye l'acné, bonjour les kilos




En Octobre 2016, je te racontais ma joie d'avoir entamé le traitement pour mon syndrome des ovaires polykystiques et d'avoir vu mon acné disparaître en quelques semaines à peine pour laisser place à une peau parfaite. Depuis, ce sont des dizaines de messages que je lis chaque mois dans lesquels on me demande où j'en suis aujourd'hui, si je prends toujours ces médicaments, comment j'ai fait pour tomber enceinte et si je n'ai pas peur des effets secondaires de mon traitement, etc. Voici donc mon bilan, un an et... dix kilos plus tard.